Les ventes de Surface au beau fixe chez Microsoft

Mickaël Bazoge |

Les ventes de Microsoft ont atteint les 100 milliards de dollars durant son année fiscale qui s’est achevée fin juin. Pas mal pour une entreprise qui est tranquillement entrée dans la course aux mille milliards de capitalisation boursière, aux côtés d’Apple, d’Amazon et de Google. Durant son quatrième trimestre fiscal, Microsoft a encaissé 30,1 milliards de dollars, soit 17% de mieux qu’au même trimestre de l’an dernier. Les bénéfices s’établissent à 8,9 milliards (+35%, excusez du peu).

Satya Nadella.

Quand on regarde rayon par rayon, on voit que LinkedIn se porte bien avec un chiffre d’affaires en progression de 37% ; Azure, la plateforme dans le nuage de l’éditeur, a généré des ventes en hausse de 89% ; les revenus tirés d’Office 365 sont en progression de 38%, le nombre d’abonnés s’établissant à 31,4 millions. Pas de nouvelles concernant GitHub, qui a été acheté par Microsoft début juin, mais c’était à prévoir, l’acquisition étant encore toute fraîche.

Si l’éditeur de Windows ne donne toujours pas le nombre d’unités vendues, l’activité Surface se porte bien avec une progression de son chiffre d’affaires de 25%, soit 1,1 milliard de dollars au dernier trimestre. C’est quatre fois moins que pour l’iPad entre avril et juin, qui s’est vendu à 9,113 millions d’unités (4,113 milliards de dollars).

Microsoft a tout récemment annoncé la Surface Go, une tablette au rabais dans tous les sens du terme avec son petit prix de 449 € et des caractéristiques techniques sans éclat (lire : Surface Go, la réponse de Microsoft à l'iPad et aux Chromebooks).


avatar Dimemas | 

Tu serais surpris de ce que je peux faire avec un udoo...

avatar byte_order | 

@pocketalex
> La Surface est un PC qui se vend bien, l'iPad est un standard du marché.

Un standard de quoi ?
De tablette ? Ok, oui, assurément.
De tablette compatible PC ? Ben non, c'est compatible iOS uniquement.
Est-ce que iOS est l'OS standard du marché ? Non, non plus. Android est plus répandu, à lui tout seul. En incluant Windows et les autres OS, clairement, si y'a un OS "standard", ce n'est pas iOS, sinon tout le monde ou presque serait sous iOS.

Est-ce que l'OS est la plateforme dominante du marché des usages en mode tactile ? Non, non plus, c'est le web la plateforme dominante de nos jours de toute façon. Vous pouvez ne pas avoir d'apps natives, mais si vous n'avez pas de navigateur web à jour, une bonne partie de la clientèle se détournera de votre terminal tactile. Pro ou pas, Pencil ou pas, Retina ou pas, cela changera rien.

A force de vouloir absolument nier la différence de l'offre faite par un hybride PC et celle faite par un iPad, vous en êtes rendu à nier que si l'iPad n'a pas encore tuer les plateformes tactiles concurrentes c'est p'tet que ce qu'il offre ne correspond pas aux attentes de tout le monde.

avatar Dimemas | 

euh mon petit gars...
entre l'ipad et la surface, c'est le grand canyon.

l'ipad est une juste une tablette, unsecteur qui est mourrant... la surface est un plus un ordinateur que l'ipad.
byte8order a tout résumé, merci au revoir

Bref, tu dis que je vends du rêve dans mes discussions ?
Au moins j'ai ce luxe contrairement à toi ;)

avatar pocketalex | 

@Dimemas

C'est sur, avec un PC sous Windows dont on a mis le clavier en option, tu nous dresse un avenir glorieux.

avatar fte | 

@pocketalex

Ça marche sans clavier aussi bien qu’un iPad sans clavier.

Ce n’est pas le clavier en option le problème.

avatar fifounet | 

@fte

« Ça marche sans clavier aussi bien qu’un iPad sans clavier. »

Non une surface sans clavier est une plaie
La faute à qui ?
À Windows 10
L’IHM n’est pas optimisé pour fonctionner sans clavier ni trackpad de manière agréable

avatar pocketalex | 

@fte

Points communs : sans clavier, un iPad et une surface proposent un clavier virtuel

Différences : la logithèque iPad est totalement pensée pour du tactile. Celle de Windows ... pour du clavier.

avatar fte | 

@pocketalex

"Différences : la logithèque iPad est totalement pensée pour du tactile. Celle de Windows ... pour du clavier."

Point&click, absolument. C’est pour ça que je parlais de stylet fortement recommandé. J’ajoute qu’il fonctionne magnifiquement.

Clavier, absolument pas indispensable. Pas plus qu’avec l’iPad. Le pied intégré génial de la Surface la rend même bien plus agréable qu’un iPad pour le clavier tactile.

avatar Dimemas | 

Au moins ils ne le vendent pas comme une tablette ou il faut acheter un clavier et stylet à prix d’or pour faire un faux PC ;)

avatar Ghaleon111 | 

Énorme pour Azure, l'ouverture vers linux a eu du bon.

avatar Bloodwave | 

Ce qui est impressionnant, c'est surtout la constance à laquelle ça progresse. Azure avait déjà progressé de 97% sur le même trimestre de l'an dernier.

avatar reborn | 

Et les surfaces sont des produits irréprochables, ça ne surchauffe pas etc.. ?

C’est juste que les utilisateur windows ne tape pas une crise pour un oui ou pour un non.

Des trucs du style il y a un très léger clic quand j’appuis en haut à gauche du macbook

Suffit de poster un truc comme ça sur reddit et le lendemain cela fait la une de tous les sites d’actu Apple ?‍♂️

avatar fte | 

@reborn

"C’est juste que les utilisateur windows ne tape pas une crise pour un oui ou pour un non. "

Je suppose que la communication d’entreprise est au moins en partie responsable.

Quand on te vend un notebook en prétendant que c’est le meilleur portable jamais conçu, amazing, y compris par nous-mêmes, on est tellement bons qu’on y croit pas nous-mêmes, so fabulous, tout le monde le dit wow wow wow, on change le monde avec notre innovation my ass, on est entourés de gros nullards, il y a de quoi grogner si ça clique dans le coin quand on appuie.

avatar byte_order | 

Ca oui, mais sans oublier le plus simple "c'est plus cher mais c'est le prix de la qualité", aussi, hein.

avatar MMathieu | 

Je ne comprends pas pourquoi Apple s’entête à bouder ce marché, passer sur Windows me bloque mais pourtant la Surface correspond le mieux à mes besoins: prise de note au stylet et Excel pour adultes.

avatar Doctomac | 

Réponse : " C’est quatre fois moins que pour l’iPad entre avril et juin, qui s’est vendu à 9,113 millions d’unités (4,113 milliards de dollars)."

avatar 0lf | 

@Doctomac
Tu noteras que la gamme Surface contient aussi un laptop et un desktop. Donc si tu veux faire une comparaison plus pertinente il faut comparer avec l’iPad + le Mac.

avatar Doctomac | 

@0lf

La situation est pire alors.

avatar rolmeyer | 

Moi j’ai une surface pro 4 m3 puis i7 puis une 2017. Satisfait des 3 machines, tellement satisfait que la pro 4 m3 a remplacé avec satisfaction le macbook air familial.
Aucun problème de clavier et il est facilement remplaçable pour pas cher ?. C’est un produit particulier qui n’est pas pour tout le monde.

avatar Bloodwave | 

Menteur ! Si les pontes de ce forum te disent que c'est un mauvais produit qui tombe tout le temps en panne, on ne peut que leur faire confiance ! Ils savent de quoi ils parlent !

avatar Mike Mac | 

Et dire que si l'iPad pourrait se libérer des chaînes qui entravent le Bluetooth et, accéder à une simple souris, les iPad Pro conviendraient mieux à une frange de la clientèle condamnée aux Surfaces de Microsoft.

Delenda est Cupertino ! aurait dit Caton l'ancien...

avatar 0lf | 

« Les ventes de Surfaces au beau fixe »
Le jour où Apple ne vend que pour $10^9 d’iPad ou de Mac, par contre, c’est la fin du monde.

avatar adixya | 

Ça prouve que Nadella est un bon CEO avec de la vision. Il a su couper les branches mortes pour laisser des branches plus fortes se développer.
Mais bon, ils font des erreurs aussi, mais tentent des trucs et ça marche.

Me demande si une petite traversée du désert ne serait pas profitable pour stimuler Apple...

avatar waldezign | 

Quel débat!
Les utilisateurs de Surface (quel nom idiot) et les utilisateurs d’iPad (désormais antonomase) ne sont pas les mêmes. Quand je vois mes gamins avec un pc ou un mac avec souris + clavier, je pense à l’albatros sur les planches, cher à Baudelaire. La tablette sans pointeur a gagné, même si le stylet, bien utile dans certains (rares) cas, peut encore résister à la prochaine génération!
Nous, les vieux (= +de 12 ans), sommes condamnés par réflexe à utiliser excel sur un pc... mais pour le bas de la pyramide des âges, c’est juste ter-mi-né!
Même le clavier virtuel et feu le langage sms sont en train de disparaître, la dictée étant bien plus rapide pour eux (et ils sont pressés, les bougres...), et évite les fautes d’orthographe, pour les perfectionnistes.
Surface ou iPad? Ce n’est pas le débat!

avatar rolmeyer | 

@waldezign

Sur la forme tu as raison parce que c’est ce qu’on voit mais ce n’est pas forcement la réalité. Mon assistante peut certes préférer sa tablette dans son canapé plutôt qu’un macbook air ou même un pc360, mais attention si elle doit se taper une semaine au boulot à remplir du excel, crois moi elle va trèèès vite me demander une souris et un pointeur.
Sur le fond je pensais comme toi, mon gamin a un iPad depuis qu’il a 5 ans, et désormais au collège ça fait deux ans qu’ils ont des iPads. Mais pour certaines tâches, il choisît directos la Surface Pro avec clavier souris et surtout pointeur.

avatar rolmeyer | 

@waldezign

Sinon oui il n’y a pas débat, c’est une évidence, pour ceux qui ont les deux et pour ceux qui ont un peu de bouteille.
Et même MIcrosoft s’est acheté un cerveau en arrêtant sa pub comparative SP vs iPad. Pas comparable.

avatar pehache | 

Mais non ce n'est pas terminé du tout. Le clavier + dispositif de pointage est incontournable pour nombre de tâches, si on veut être efficace. Même chez les "jeunes". Quant au stylet, euh... En cours de sciences, va saisir un schéma sur un écran tactile sans stylet avec tes gros doigts :)...

avatar rolmeyer | 

@pehache

Oui c’est ce que je disais plus haut. Et entièrement d’accord pour le stylet, il a été ma première motivation d’achat pour ma première Surface Pro, et 6 mois après mon achat, Apple sortait son pencil..??.
Perso quand je disais y a pas débat ça voulait dire c’est pas Surface ou Ipad, c’est Surface ET iPad. Mais je ne sais pas si c’est à moi que tu répondais. ?

avatar Mike Mac | 

Et pour ceux qui veulent un hybride dans la mouvance PC Windows avec stylet et clavier? il y des produits abordables autres que la Surface et pour 300 € environ :

TECLAST F5 : UN 11.6″CONVERTIBLE SOUS CELERON N4100 GEMINI LAKE 8 Go 128 GO

http://www.minimachines.net/actu/teclast-f5-67631

avatar pehache | 

@doctomac

1) "Les hybrides ont trouvé une clientèle mais ce n’est pas un succès."

Là je crois qu'on peut difficilement faire mieux niveau mauvaise foi.

2) Tu as vraiment du mal avec la notion de versatilité, qui est pourtant une qualité en soi. La référence absolue ce n'est pas QUE le PC pur ou la tablette pure, et l'hybride est aussi devenu une référence en soi qui correspond à un besoin et un usage réel. Pour l'étudiant (et ce n'est qu'un exemple) qui a besoin d'un PC mobile mais qui veut aussi prendre des cours au stylet, un hybride est une machine parfaitement adaptée. Bien plus que de se trimbaler 2 machines plus lourdes et plus chères (la somme des deux). C'est comme un VTC : si tu ne fais que de la route c'est moins bien qu'un vélo de route, et si tu ne fais que du mauvais chemin c'est moins bien qu'un VTT. Mais si tu fais un peu de tout le VTC est bien plus pratique. Apple est dans la situation du vendeur de vélo qui a de très bons vélos de route, de très bons VTT, mais qui n'a ps de VTC à son catalogue : si j'ai besoin d'un VTC je vais voir ailleurs.

3) Chiffres IDC :
ventes Mac 2014 : 19,822 millions d'unités
ventes Mac 2017 : 19,661 millions d'unités
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1nb4jaN0ROs-gGpACmgYLraXScXOaJkBHVUHw6yGkirw/edit?usp=sharing

avatar Doctomac | 

1) Oui tout à fait, les hybrides ont trouvé quelques clients mais ce n’est pas un succès à la manière d’un iPad. J’imagine par exemple que Microsoft espérait mieux pour ses Surface. Je vois pas où est la mauvaise foi. On peut difficilement faire mieux, niveau aveuglement.

2) Ce que tu n’arrives pas à comprendre, c’est que finalement peu de personne veulent à la fois une tablette et un ordinateur. Une personne qui choisit un iPad pour sa mobilité n’aura pas de besoins supplémentaires justifiant l’achat d’un ordinateur portable. Une personne qui cible clairement une tablette pour sa mobilité choisira une bonne tablette, l’iPad. Une personne qui cherche une ordinateur portable pour sa mobilité, prendra un Mac ou un PC portable classique. Il y a un petit reste de personnes qui ne savent pas trop ce qu’elles feront avec un appareil mobile et choisiront un PC hybride. Le succès persistant de l’iPad sur les hybrides démontrent cet état de fait.

3) En 2014, Apple a écoulé 18,9 millions de Mac (chiffre d’Apple).

Donc :
2013 : 16 millions
2014 : 18 millions
2015 : 20 millions.
2016 : 18 millions.
2017 : 19 millions

Si on met de côté l’année 2015 exceptionnelle, entre 2013 et 2017, on a bien une progression.

avatar fte | 

@Doctomac

"1) Oui tout à fait, les hybrides ont trouvé quelques clients mais ce n’est pas un succès à la manière d’un iPad."

Tu as raison pour une fois, ce n’est pas un petit succès à la manière de l’iPad. C’est un très grand succès, étonnant même considérant le point de départ.

Pour chaque iPad vendu, il se vend presque 3 hybrides. Et contrairement à l’iPad, la croissance de ce secteur est à deux chiffres, 37% en 2017.

avatar Doctomac | 

Non mais tu rigoles ou quoi, tu compares les machins hybrides à l’iPad ? Mas tu n’as aucune dignité.

Vendre 3 hybrides pour 1 iPad en sachant qu’il y a une pléthore de modèle d’hybride alors qu’il n’y a que 3 modèles d’iPad, toi tu trouves ça un succès.

Pour chaque marque, son hybride a des ventes moyennes voir mauvaises.

Par ailleurs, l’iPad tourne autour de 10 millions d’unités vendues par trimestre. Donc comparer la croissance aux hybrides qui partent du ras des pâquerettes....Je rappelle juste qu’entre l’année de lancement en 2010 et le pic de vente d’iPad en 2014, la croissance fut de 696% en 4 ans.

On voit clairement quel est le produit qui a convaincu. Un succès net, clair et précis.

avatar pehache | 

@Doctomac

Le sujet ce n'est pas un modèle d'hybride en particulier contre l'ipad, mais les hybrides dans leur ensemble contre les tablettes pures dans leur ensemble.

S'il se vend 3 hybride pour 1 iPad, et compte tenu que l'iPad est de très loin la gamme de tablettes la plus vendue, on peut raisonnablement supposer qu'il se vend au moins autant d'hybrides que de tablettes tous modèles confondus. Et surtout le marché des hybrides est en croissance là où le marché de la tablette est saturé.

avatar Doctomac | 

C’est la comparaison qu’a réalisée ton ami ci-dessus. Encore une fois, dans le business il faut aussi voir à l’échelle des entreprises. C’est bien jolie de cumuler tout ça mais à l’échelle de chaque entreprise, la vente de son hybride n'est pas mirobolante. C’est le cas du Surface de Microsoft.

avatar pehache | 

@doctomac

Mon ami ?

Les marques ne m'intéressent pas, ça n'intéresse que les actionnaires et les salariés de ces boîtes. Ce que je regarde ce sont les types de produits.

avatar Doctomac | 

Amen !

avatar fifounet | 

@fte

« Pour chaque iPad vendu, il se vend presque 3 hybrides. Et contrairement à l’iPad, la croissance de ce secteur est à deux chiffres, 37% en 2017. »

Ha ouiii voilàaa

Pour les hybrides y’a pas que la surface
Mais pour les tablettes y’a que l’iPad !! Haaaaa ok ok !
Les tablettes Android ça compte pour du beurre fondu
Ok ok
Je comprends mieux maintenant

avatar webHAL1 | 

@Doctomac
« Oui tout à fait, les hybrides ont trouvé quelques clients mais ce n’est pas un succès à la manière d’un iPad. »

fte mentionne la progression en pourcentage des ventes d'hybrides. Tu aurais des chiffres qui démontrent que ce n'est "pas un succès" ?

« Ce que tu n’arrives pas à comprendre, c’est que finalement peu de personne veulent à la fois une tablette et un ordinateur. »

Là encore, aurais-tu des statistiques sur le nombre de possesseurs d'iPad qui ne disposent d'aucun autre ordinateur ? Car, d'après ce que je peux en juger dans mon entourage et en me basant sur les témoignages sur Internet, il dit être très très faible.

avatar Doctomac | 

1) cf réponse.

2) Moi aussi j’ai un entourage et des lectures sur internet, donc on va laisser de côté ce genre d’argument bidon. Laissons de côté les geek qui collectionnent les appareils mais prenons un utilisateur lambda. Une personne qui a identifié ses besoins en mobilité va acheter une tablette ou un ordinateur portable. Encore une fois, le succès persistant de l’iPad sur les hybrides le démontre.

avatar webHAL1 | 

@Doctomac:
« 1) cf réponse. »

Pardon ? Tu as donné des chiffres et des statistiques de ventes qui démontrent que les hybrides ne sont pas un succès ? Désolé, je les ai manqué. Pourrais-tu les remettre ? Merci.
Pour information, durant le premier trimestre 2016 (ça fait déjà deux ans), les ventes de portable ultra-fins ou équipés d'un écran détachable étaient en croissance de 44,7% en Europe de l'ouest, et représentaient déjà 18,4% des appareils vendus. C'était les hybrides qui étaient les plus vendus, avec 3x plus d'unités écoulées par rapport à l'année précédente.
Source : https://windowsreport.com/hybrid-devices-record-high-sale-growth/

« 2) Moi aussi j’ai un entourage et des lectures sur internet, donc on va laisser de côté ce genre d’argument bidon. »

Pas de souci de laisser ça de côté, du moment que tu as des chiffres. Si ce n'est pas le cas (personnellement je n'en ai pas trouvé), on est obligés de se baser sur ce qu'on peut observer nous-même.
Pour ma part, je n'ai vu personne pouvoir se contenter uniquement d'un iPad. Chaque possesseur de tablette pommée dispose également d'un ordinateur (fixe ou portable), souvent un Mac. Tu as une expérience différente ?

avatar Doctomac | 

1) Voilà voilà :

Selon IDC, les hybrides n’ont représentés que 5% du volume des PC vendus en 2017. Après 6 ans d’existence, ça reste relativement minable. C’est bien beau de sortir des chiffres de croissance mais en l’occurence on part de très très bas et on est encore très bas.

https://www.windowslatest.com/2017/11/30/pc-market-slump-will-worsen-2018-says-idc/

2) Ah oui bien sûr, je vois plein de d’utilisateurs d’iPad uniquement ou à l’inverse, d’ordinateur portable ou ultraportable uniquement.

avatar Dimemas | 

donc si TOI tu as vu, alors TOI tu détiens la vérité ?

dit donc pti gars, tu devrais aller voir le docteur justement, tu es un peu trop mégalo à mon gout, c'est pas bon pour toi.
Tu vas pas tenir le rythme

avatar Doctomac | 

@Dimemas

Ah non du tout, c’est ton copain ci-dessus qui est venu avec l’argument du « j’ai vu » et je lui simplement répondu que je vois aussi mais autre chose.

.....

avatar webHAL1 | 

@Doctomac
« Selon IDC, les hybrides n’ont représentés que 5% du volume des PC vendus en 2017. Après 6 ans d’existence, ça reste relativement minable. C’est bien beau de sortir des chiffres de croissance mais en l’occurence on part de très très bas et on est encore très bas.
https://www.windowslatest.com/2017/11/30/pc-market-slump-will-worsen-2018-says-idc/ »

Merci, je n'avais jamais vu ces chiffres. Ce qui est étonnant c'est que la source est également IDC, et la différence avec l'article que je citais est importante. Donc soit la proportion d'hybrides en Europe de l'ouest (et sans doute dans les autres marchés matures) est nettement plus importante qu'ailleurs, soit les méthodes de calcul ne sont pas les mêmes. Je serais curieux de savoir ce qui est compris dans "shipment volume" de l'article de Windows Latest (seulement les micro-ordinateurs classiques ? Aussi les tablettes de type iPad et Galaxy Tab ?).
Si les hybrides ont réellement représenté uniquement 5% des ventes de micro-ordinateurs en 2017, c'est en effet un mauvais résultat !

avatar pehache | 

@doctomac

Lis mieux l'article : 5% c'est la part de marché des hybrides à écran détachable, ce qui n'inclut pas les hybrides à écrans rabattables (type Yoga), qui sont très nombreux aujourd'hui (en tous en nombres de modèles il y en a largement plus que d'écrans détachables).

L'article fait clairement la différence entre "detachable hybrid" (type Surface Pro), "convertible hybrid" (type Yoga), et les 5% c'est bien uniquement les premiers :

"These detachable hybrids represent 5% of shipment volume this year"

Tout en ajoutant que les projections sont de 10% dans 3 ans.

"The firms also predict that detachable PCs will grow to 9.4% by 2021."

avatar Doctomac | 

Oui l'article ne parle que des hybrides détachables et dis, je le répète, que cela ne représente que 5% du volume de PC en 2017.

Ensuite, tu me dis que les hybrides rabattables sont très nombreux aujourd’hui....oui c’est que que de la supposition, ça représente combien en réalité ? Je ne pense pas que l’ajout des hybrides rabattables va augmenter de manière significative le chiffre. Où sinon tu me le démontres.
Par ailleurs, IDC ne dit rien sur ces bidules, on se demande pourquoi. Sûrement que le chiffre des hybrides rabattages doit être très bas.

« out en ajoutant que les projections sont de 10% dans 3 ans. »

9,4%, pas 10%. Ce qui n’est pas terrible non plus. Un décennie pour peut-être atteindre 9,4%, comme je disais, ce n’est pas un succès. Loin de là.

avatar pehache | 

@doctomac

l'article ne donne pas de chiffre pour les hybrides "convertibles" pour la bonne raison qu'il parle des chiffres IDC, et que IDC inclut les convertibles dans la catégorie PC, sans détailler par sous-catégorie à l'intérieur.

Après il suffit d'enlever les oeillères et d'ouvrir les yeux pour voir qu'il existe nettement plus de modèles d'hybrides convertibles que de modèles d'hybrides détachables. Chez Dell par exemple il n'y a que des convertibles et aucun détachable. Chez HP ça a l'air équilibré, et chez Lenovo il y a les deux mais surtout des convertibles (Yoga). A moins de considérer que les fabricants sont stupides au point de consacrer le plus d'efforts là où il y le moins de ventes, on est obligé de conclure que le marché des convertibles est au moins aussi important que celui des détachables.

avatar Doctomac | 

@pehache

Ah c’est vraiment curieux d’inclure ces hybrides rabamachins dans les PC traditionnelles. Mais si tu le dis....

De la même manière, ça ne répond pas à mon interrogation de ce que représente les hybrides rabamachins.

Donc combien ? Épargne moi tes impressions qui reposent sur rien. Les hybrides detamachins ne représentent que 5% et pourtant les fabricants (dont Microsoft) en fournissent toujours avec effort. Ce n’est pas un argument.

avatar pehache | 

@doctomac

je ne vois pas ce que ça a de curieux. Les hybrides ont brouillé un peu la frontière entre le pur PC et la pure tablette, mais pour donner des chiffres PC/tablette il faut bien décider d'un critère (à moins de créer une catégorie à part, ce qui n'est pas le cas ni chez IDC ni chez Gartner). IDC inclut les convertibles dans la catégorie PC mais pas les détachables, et Gartner les inclut tous.

Quant à mes "impressions qui ne reposent sur rien", il faut une sacré dose de mauvaise foi pour décrèter que l'offre en nombre de modèles d'hybrides convertible c'est "rien". Encore une fois les fabricants sont stupides au point de multiplier les modèles pour un marché inexistant, bien sûr.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR