La Commission européenne inflige une amende record à Google : 4,3 milliards d’euros

Mickaël Bazoge |

Google devra signer à la Commission européenne un gros chèque de 4,3 milliards d’euros, selon Bloomberg. Le régulateur européen doit confirmer l’amende – la plus élevée jamais infligée par la Commission — ce mercredi ; c’est la conclusion de l’enquête débutée en 2013 concernant les pratiques commerciales du créateur d’Android avec les opérateurs (contrats d’exclusivité, vente à perte).

Margrethe Vestager

Sundar Pichai, le CEO de Google, a eu un coup de fil ce mardi avec Margrethe Vestager, la commissaire européenne en charge de la concurrence, afin d’être tenu au courant de la désagréable nouvelle. Ce n’est pas la première fois que l’entreprise américaine écope d’une douloureuse : en juin 2017, la Commission infligeait une amende de 2,42 milliards d’euros pour abus de position dominante, cette fois dans le secteur des comparateurs de prix.

Au-delà de la note salée (Google a les poches profondes), on verra un peu plus tard aujourd’hui si la Commission européenne décide aussi de mesures plus contraignantes. Le régulateur pourrait ainsi permettre aux constructeurs de smartphones de s’affranchir des obligations les liant à Google, et qui les forcent à installer les apps et services du moteur de recherche.

Les fabricants peuvent toujours utiliser la version open source d’Android dans leurs appareils, mais ils ne peuvent pas proposer le Play Store et d’autres services très populaires de Google. C’est tout ou rien.

Mise à jour — La Commission européenne a comme prévu confirmé la grosse amende de 4,34 milliards d’euros infligée à Google, pour « violation des règles de concurrence » au sein de l’Union.

Le régulateur européen reproche à l’entreprise américaine d’imposer depuis 2011 des « restrictions illégales aux fabricants d'appareils Android et aux opérateurs de réseaux mobile », dans l’objectif de consolider sa position dominante sur le marché de la recherche sur internet.

Dans le détail, la Commission reproche à Google d’avoir exigé des constructeurs la réinstallation de l’app Google Search et le navigateur Chrome comme condition à l’octroi de la licence du Play Store ; d’avoir payé des constructeurs et des opérateurs pour qu’ils installent l’app Search ; d’avoir empêché les fabricants qui voulaient réinstaller des apps Google sur leurs appareils de vendre « ne serait-ce qu’un seul appareil » sur un fork Android.

Le moteur de recherche doit mettre fin à ces trois pratiques dans les 90 jours, sous peine d’astreinte pouvant aller jusqu’à 5% du chiffre d’affaire quotidien mondial d’Alphabet.

La décision n'empêche pas Google de mettre en place un système raisonnable, équitable et objectif garantissant le bon fonctionnement des appareils Android utilisant ses applications et services propriétaires, sans toutefois affecter la liberté qu'ont les fabricants d'appareils de produire des appareils fonctionnant sous des forks Android.

Il n’est pas interdit d’avoir une position dominante bien sûr ; ce qui l’est, c’est d’en abuser. Google annonce faire appel de cette décision. Le dossier va manifestement occuper les juristes des deux côtés de l’Atlantique pendant un bon moment.


avatar IPICH | 

@Jeton Bajrami

C'est ça que tu comprend pas.
En général on ne peux pas désinstaller les applis de Google qui sont quand même en bon nombre. On ne peux que les désactiver et retirer les mises à jour mais ça n'enlève pas les applis pour autant.

De plus, non je ne suis pas d'accord, Google qui impose ses applis et fait sa pub ce n'est pas normal, le téléphone avec Android dedans tu le paye à ce que je sache.

avatar IPICH | 

@lmouillart

Oui surtout qu'un appareil Android(que ça soit lg ou Samsung) demande un compte Google pour fonctionner normalement( pouvoir télécharger des apps sur playstore par exemple) donc Google nous force en quelques sortes à se connecter où se créer un compte Google à l'achat de chaque appareil android

avatar lmouillart | 

Le compte Google n'est pas obligatoire, même si cela désactive certaines fonctionnalités, liées aux services Google.

avatar IPICH | 

@lmouillart

Si tu n'as pas de compte Google tu ne peux rien télécharger sur le play store alors un smartphone sans apps à télécharger c'est passer à côté d'une des fonctions pour lesquels beaucoup de gens achètent un smartphone donc on est bien dans une position de domination de google

avatar lmouillart | 

Il y a d'autres boutiques : store samsung, amazon, ...

avatar Jeton Bajrami | 

Les gars arrêtez vos conneries. Rien n'oblige HTC, Samsung, Oppo, OnePlus, Sony, Xiaomi, Nokia, Pierre, Paul et Jacques et j'en passe de se séparer de Google en créant un système à part. Personne ne les a obligés à ce que je sache.

Simplement ces constructeurs ne savent pas faire d'OS ou n'en ont pas l'envie et se servent chez Google qui mets SES applications sur SON OS.

Le consommateur ne s'en est jamais plaint, si tu veux pas utiliser l'écosystème Google tu installes d'autres apps et basta. J'ai toujours fait ça quand j'étais sur Android. Tous ceux que je connais font de même et tout le monde va bien.

Arrêtez de pleurnicher les fabricants comme Samsung et consorts, ils s'en sortent très bien ainsi. Ca les arrange !

avatar Un Type Vrai | 

Oui mais rien de tout ça est reproché à Google...
Relis bien, je crois que tu as loupé une partie du raisonnement de la commission pourtant essentiel à la compréhension de la situation...

avatar IPICH | 

@lmouillart

Oui ça empêche l'accès à la boutique en ligne play store, qui est indispensable pour la majorité des utilisateurs

avatar IPICH | 

@Ze_misanthrope

Leur contrat n'est pas le même je pense par rapport à Samsung et je ne connais pas tout ce qu'il se passe en interne mais bref il doit bien y avoir une raison pour laquelle on a du Google en veux-tu en voilà dans beaucoup de smartphones

avatar SyMich | 

Mais lisez le communiqué ! Au lieu de discuter dans le vide sur vos impressions...
Tout est expliqué sur les pratiques qui sont reprochées à Google.
En l'occurrence si Android et Googlesearch sont autant repandus, c'est tout simplement que Google a payé pour ça, empêchant d'autres moteurs de recherche de se faire la moindre petite place.

avatar Jeton Bajrami | 

La loi du plus fort. Point barre !

avatar byte_order | 

@Jeton Bajrami

Dans ce cas, y'a plus de loi qui tienne.

La loi du plus fort, c'est aussi celle qui trouve normal que votre voisin vous descende pour récupérer une place de parking plus proche de sa porte d'entrée, hein.

Le libre marché c'est pas la loi du plus fort, c.a.d. la jungle.
Y'a des règles, dont la première est que la concurrence puisse avoir lieu dans des conditions loyales.

Ce qui exclu que le plus fort tue toute possibilité de concurrence.

En même temps, si votre argument se résume qu'à la loi du plus fort, et bien c'est fait : l'UE est en mesure d'imposer à Google cette amende. Google n'est pas en mesure de se priver des 480 millions de consommateurs / internautes potentiels de l'UE.

*Notre* marché unique de l'UE, *nos* règles.
Que Google se trouve un autre marché si cela ne leur convient pas.

Voilà, quoi.

avatar vince29 | 

Oui la raison est que Google fournit gratuitement des logiciels qui sont attendus par les consommateurs. Si les intégrateurs veulent développer des logiciels de carto, libre à eux.

avatar DG33 | 

@Ze_misanthrope

Mais Apple n’impose cela à aucun constructeur de smartphone, à part Apple elle-même !
C’est fou hein ?

avatar vince29 | 

Il fût un temps ou tu n'avais pas besoin d'Apple ID, tu pouvais acheter (ou installer) des logiciels sur le site des éditeurs.
Depuis on a rajouté une couche qui décide de ce que tu peux installer et empoche 30% au passage.

avatar IPICH | 

@Ze_misanthrope

Oui mais ça je ne dis pas le contraire

avatar YAZombie | 

@Jeton Bajrami: lu comme il convient dans la perspective historique à laquelle il ne saurait échapper, ton commentaire est d'une veulerie rare.

avatar Jeton Bajrami | 

Mais et alors ?

Apparemment ça ne dérange que l'Europe. Dans ce caslà, s'ils ont peur des US, ils n'ont qu'à créer un modèle similaire au lieu de râler comme des vieux beaufs.

avatar YAZombie | 

@Jeton Bajrami, Apparemment ça ne dérange que l'Europe: 1/ tu n'es manifestement pas exactement un maître es vérification des informations, n'en sais donc absolument rien, 2/ l'UE est la seconde zone économique mondiale, ne déranger "que" l'UE, comment dire?…, 3/ les dispositions légales d'un pays ou équivalent ne "dérangent" que ceux qu'elles contraignent, cela n'empêchent pas qu'elles s'imposent, même quand elles nous défrisent, 4/ tu sembles parler de la Commission comme de personnes… pour info, cela semble t'échapper, l'UE c'est un ensemble de pays, et la Commission une institution… on ne sait pas très bien qui aurait peur des US dans cette histoire, en revanche on voit à peu près qui a pour rôle de déterminer qui enfreint les lois et réglementations, 5/ du coup nous attendons tous que des jeunes brillants - comme tu sembles le démontrer jusqu'ici… lol - créent un modèle similaire, ce qui est le rôle de la société civile, et pas de la Commission européenne.
Si tu savais combien je pourrais ajouter si je ne sentais pas la vanité de l'entreprise au vue de tes réponses jusqu'ici…

avatar CorbeilleNews | 

@Jeton Bajrami

C'est bien plus important d'avoir la commercialisation des pixels que de se faire enfumer par ce genre de pratique !!!

On voit bien ou est l'intérêt égoïste de certains ...

Et puis s'ils n'avaient pas une telle mentalité ils en vendraient peut-être plus des pixels et n'auraient pas eu à payer 4 millards !!!

Quand on en veut trop ...

avatar Mac13 | 

Allez aboule "nos sources" que les conglomérats ont spolié sans nos consentements "dissimulés"

avatar YARK | 

"Google refuse la commercialisation de produits tels que les Pixels"

...Comment dire... Qu'est-ce que c'est graaaaaave !!!
Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre.

avatar Jeton Bajrami | 

Idem... je suis sur iOS mais les plaintes n'ont cessé d'affluer...

avatar YAZombie | 

@Jeton Bajrami, "mais les plaintes n'ont cessé d'affluer...": sources? Ça ressemble furieusement à un bon gros bobard ça.

avatar Jeton Bajrami | 

Si tu sortais de ta grotte tu saurais que les fans de Google s'en sont plains, mais après je t'en veux pas, si tes sources d'informations ne sont que macg et mac4ever...

avatar YAZombie | 

@Jeton Bajram: j'attends toujours tes sources. Si certains s'en sont plaints, ça n'a rien à voir avec ton affirmation "n'ont cessé d'affluer".
Mais ma demande concernait surtout tes dires sur la raison pour laquelle Google ne commercialise pas le Pixel en France (il est commercialisé en Allemagne, pourtant dans l'UE…). Il semble surtout s'agir de décisions stratégiques, mais je n'ai rien trouvé indiquant que ce serait en raison de difficultés légales. Là aussi, j'attends avec impatience tes sources…
Mais je ne t'en veux pas de parler de tes opinions fondées sur 3 messages sur Reddit comme de faits et de ne surtout, surtout!, pas te remettre en question ou admettre un certain manque d'honnêteté. On en a vu d'autres.

avatar naarin | 

La principale mission de la Commission européenne est de garantir une concurrence libre et non faussée dans l’UE pour favoriser l’innovation et faire baisser les prix.
C’est pour cette raison qu’elle lutte contre les pratiques déloyales et les abus de position dominante, avec l’idée que l’innovation et la baisse des prix ne peut pas résulter d’une situation de monopole.

avatar vince29 | 

Windows préinstallé sur les PCs on en parle ?

avatar IceWizard | 

Ce n'est pas une amende, ça.. juste un coup de semonce. Il y a quelques mois, Vestager a laissé entendre dans un journal anglais que la commission européenne pourrait aller jusqu'à demander à l'OMC le démantèlement de Google.

C'est arrivé aux grandes compagnies pétrolières au début du siècle. En 1974, ATT a du se segmenter en plusieurs entités concurrentes. Microsoft a failli y passer dans les années 90. Il risque d'avoir du sport, si la CEE se lance dans une croisade anti-google.

Je précise que le démantèlement n'est pas la destruction d'un groupe, mais la séparation de ces différentes activités dans plusieurs entreprises indépendantes. Avec obligation aux propriétaires de l'ancien groupe de ne conserver que les actions d'une seule des nouvelles entreprises et de revendre le reste sur le marché.

Si cela arrive, le moteur de recherche, la collecte des informations des utilisateurs, la régie publicitaire et le développement d'Android seront forcés de divorcer. Ce sera violent, surtout sachant qu'Android ne rapporte pas un centime, tout étant financé par les bénéfices de la régie publicitaire ..

Google vas certainement freiner à mort et obéir aux demandes de la commission européenne pour éviter d'entrer dans une zone dangereuse.

avatar Sgt. Pepper | 

@IceWizard

Oui ?

C’est l’unique Solution .

Google a beaucoup trop de puissance :
Android d’un côté , le moteur recherche de l’autre, la régie de Pub a part ,etc...

avatar SyMich | 

Mais Google a anticipé ce type de demande (qui peut également venir de l'antitrust américain) en créant Alphabet! Chaque activité est isolée dans une société dédiée.

avatar vince29 | 

A, B, C, D, E...

avatar IceWizard | 

@SyMich
"Mais Google a anticipé ce type de demande (qui peut également venir de l'antitrust américain) en créant Alphabet! Chaque activité est isolée dans une société dédiée."

Les activités sont isolées, mais pas l'argent, ni les données. Le jour où C (Calico) arrivera à trouver le remède à la mortalité humaine, elle sera financièrement à flot, pas avant .. Sans la régie publicitaire elle devrais mettre la clé sous la porte sur le champ.

Plus sérieusement, ce qui rapporte du fric : le moteur de recherche, la collecte d'informations, et la régie publicitaire appartiennent à G (Google Inc). De même qu'Android qui est aussi un aspirateur de données.

Avec un démantèlement chacune de ces activités seraient dans des entreprises INDEPENDANTES, sans aucun lien légaux, ni financiers, avec obligation pour Larry Page et Sergey Brin de ne posséder des actions que d'UNE SEULE des ses boîtes.

avatar Sgt. Pepper | 

Logique mais Montant ridicule eu un égard aux profits...

Fournir gratuitement Android ,
pour aspirer le maximum de Data privée, pour se faire une Montagne de Fric grâce à la Pub ciblée
est finalement condamné..☠️?☠️

Trop tard , Nokia est mort ?
Seul Apple résiste mais combien de temps encore ...

avatar iVador | 

Tous ces idiots utiles qui défendent les multinationales qui ne payent rien, c’est drole

avatar Un Type Vrai | 

En plus, j'ai jamais vu une PME condamnée pour un abus de position dominante... C'est bizarre, ça tombe toujours sur les multinationale. Si c'est pas la preuve que c'est un complot ça !

:-D

avatar lulubotine | 

Logique, l’Europe n’est pas capable d’avoir de société aussi performante, et n’encourage que peu l’innovation.

Mais c’est de bonne guerre, Volkswagen s’est fait rackettée par les Usa !
Alors que pure hypocrisie; ils sont fans de gros pick up bien polluants ! Et ok même quitté les accords de Paris.

Je prends ça plus comme une sanction envers un pays que plutôt une société.
Puis Google ne va rien sentir au final.

avatar 2snake | 

4,2 ou 4,3 milliards ??
Je le propose de récupérer la différence ?

avatar Lestat1886 | 

Les constructeurs ont la possibilité d’installer un Android open source sans les apps google, comme ils le font en Chine... je ne vois pas pourquoi google n’aurait pas le droit de monnayer le droit d’installer ses propres apps sur lesquels il a investi.

avatar lmouillart | 

La nuance est dans la fin de l'article : "C’est tout ou rien.", c'est de là que vient le problème.

avatar Lestat1886 | 

@lmouillart

Rien étant Android open source sur lequel ils peuvent mettre leur propre store et apps. C’est pas vraiment rien. Ou le problème vient du fait qu’ils ne peuvent pas choisir quels applications mettre c’est ça ?

avatar lmouillart | 

Oui, si un constructeur veut proposer Chrome, ou YouTube ou Gmail, ou n'importe lequel des produits GMS, il doit fournir l'ensemble des services et applications Google.

Le soucis ici ne vient pas du fait que Google choisisse de mettre ce qu'il veut sur ses produits, mais qu'il impose à ses clients/partenaires/concurrent ce que eux vont mettre sur leurs systèmes Android, s'ils souhaitent travailler avec Google.

avatar lmouillart | 

Vous confondez comme beaucoup de monde Android et Google.
Android est un produit de l'OHA, Google est mandaté pour développer Android, ce pourrait très bien à l'avenir être un autre membre.
Android vie très bien en dehors du giron de Google, il existe nombre de produits Android (mais avec un autre nom), qui n'utilisent pas le moindre service Google.

-Jeff Bezoss propose l'app YouTube de Google sur ses produits ? Non ça lui est impossible et c'est une partie de ce qui est reproché à Google.

Je ne trouve rien de choquant, c'est juste illégale. Pourquoi ? Car cela détruit la concurrence.

avatar lmouillart | 

"Google n'autorise pas à installer Youtube si le Play Service Package n'est pas installé."
Ce n'est pas vraiment ça
Google n'autorise pas à installer Youtube si le Play Service Package n'est pas installé, ni Chrome, ni GMail, ni GMaps.
Le souci est c'est là, l'abus de position dominante, c'est que Google se sert d'une position dominante (leader absolu) sur un des produits : Search, Play Store, Maps ou YouTube pour en imposer de force des nouveaux et donc de fait tuer ou essayer de tuer toute alternative dans l'oeuf.

Il y a des choses que l'on peut faire quand on est une "petite" structure que l'on ne peu plus faire quand on est le leader.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR