Lancement réussi de la fusée initiatrice du réseau internet satellitaire de SpaceX

Stéphane Moussie |

Après quelques reports, SpaceX vient de lancer avec succès sa fusée Falcon 9 transportant un satellite espagnol d’observation, mais aussi deux petits satellites de tests qui marquent le début d’une nouvelle épopée d’Elon Musk.

Microsat–2a et Microsat–2b (aussi appelés Tintin A et B) sont les deux premiers satellites de la constellation Starlink qui ambitionne de devenir le principal fournisseur d’accès à internet à longue distance. Pour y parvenir, plus de 4 000 autres satellites seront envoyés d’ici à mi–2021. L’objectif à plus long terme est une flotte de 12 000 appareils en 2024.

L’internet satellitaire pourrait permettre de connecter les zones géographiques pauvres ou reculées où le réseau terrestre est difficile à déployer. Les satellites de SpaceX sont placés en orbite basse, à 1 150 km au-dessus de la Terre, permettant un ping de seulement 50 millisecondes, contre plusieurs centaines pour une connexion satellitaire classique.

L’entreprise spatiale d’Elon Musk espère avoir 40 millions d’abonnés d’ici à 2025 et un chiffre d’affaires de 30 milliards de dollars cette année-là. Rappelons que l’objectif ultime est d’avoir assez de moyens pour coloniser Mars.


avatar Aimstar95C | 

@blablablapple

Enfaite toi tu veux juste niker la bonne humeur de tout le monde c'est ca ?

Pour une fois que nous avons une foule de commentaires positifs ?

Bien sûr qu'il y a encore des paramètres à gérer avant d'aller sur Mars, mais ils y travaillent et ca nous fait du bien de le savoir et d'en voir les avancées.

avatar morpheusz63 | 

Ce n’est pas du tout le déclin de la NASA qui est au top dans l’exploration du système solaire . Et dans l’observation de la Terre et du réchauffement climatique--> Désoler de gâcher la fête, mais il y a 2 NASA.
La NASA public que ne fait plus rien et la NASA privé qui fricote avec le complex industrie -militaire, qui fait pas mal de choses discrète.
Désolé de pas partager l'enthousiaste qui a au tour De Elon Musk, mais je comprends pas comment un gars qui n'arrive pas à produit des voiture électrique du futur en série, qui promet monde et merveille, dont l'entreprise appartiens à moitié à la CIA ( In Q tel) peut arriver à envoyer une fusée avec tout le tsointsoin ...sachant que ça coûte dès milliards....

avatar guigus31 | 

@morpheusz63

Ben ouais c’est fou ça, ça doit être la CIA qui tire toutes les ficelles en fait ?
Ils sont fort à la CIA, ils font même des fusées dis donc !

avatar House M.D. | 

@guigus31

Sans compter les chinois du FBI ?

avatar Ghaleon111 | 

Et dire qu’un malum est tout fière de montrer que Apple est élue entreprise la plus innovante de l’annee et quand je vois ce que fait ce génie d’Elon Musk qui nous emmène dans le futur. Ah lala

avatar IGerard | 

Oui, enfin Korolev a fait ça il y a 50 ans avec des moyens rudimentaires... ça ne fouette pas un chat...

avatar BoloG | 

Lorsque Musk aura colonisé Mars, que je serai à la retraite et que le prix du billet sera devenu relativement accessible aux personnes "normales" (probablement d'ici 40/50 ans selon les plans), je foncerai sans réfléchir. Qui aurait cru que notre ère serait celle qui nous laisserait envisager pour la première fois un tel voyage (hypothétique pour l'instant, mais quand même ...) ?

avatar whiterabbit | 

Elon Musk n’a aucun mérite. Il ne finance rien lui même.
Il fait « ses » fusées avec l’argent des militaires donc de l’argent public.
Aucune société privée ne prendrait un tel risque.

avatar ziggyspider | 

L'espace environnant de la terre est déjà une poubelle, si tout le monde se met à balancer des dizaines de milliers de satellites, la décharge va déborder !

avatar Croignon | 

Juste pour vous signaler:
http://m.ariane.group/fr/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR