20 heures d'autonomie pour les premiers PC ARM sous Windows 10

Mickaël Bazoge |

Autonomie, autonomie et encore autonomie : c'était le mot d'ordre de Qualcomm qui, durant son Technology Summit, a levé le voile sur les premiers PC fonctionnant sous Windows 10 équipés d'un système-sur-puce Snapdragon 835. Le même moteur sous le capot de tous les smartphones Android haut de gamme. Et qui donne à ces nouveaux appareils 20 heures d'autonomie. Microsoft vante même rien moins qu'une semaine de boulot !

Le point commun de ces ordinateurs, en dehors de leur processeur, c'est qu'ils intègrent tous une antenne LTE qui leur permet d'être toujours connectés à un réseau. Les ordinateurs rangent au rayon des antiquités le ventilateur, ce qui leur donne une taille de guêpe et une plus grande légèreté.

L'Envy x2 de HP. Cliquer pour agrandir

Parmi les "Mobile PC" présentés lors de ce raout hawaiien, HP a lancé l'Envy x2, un modèle hybride mi-portable, mi-tablette (le clavier rétro-éclairé peut se détacher). Il intègre un écran de 12,3 pouces d'une définition de 1 920 x 1 080, 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. Ce modèle, qui comprend une béquille, pèse 700 grammes dans une épaisseur de 6,9 mm.

Cliquer pour agrandir

Asus propose de son côté un ordinateur portable au format plus traditionnel, avec le NovaGo. Il embarque un écran de 13,3 pouces 1080p, de 4 à 8 Go de RAM et de 64 à 256 Go de stockage. On y trouve deux ports USB-A 3.1 (gen. 1), une sortie HDMI, un slot microSD. Le boîtier de ce PC pèse 1,39 kg et il mesure 14,9 mm d'épaisseur.

Le NovaGo d'Asus. Cliquer pour agrandir

Étrangement, ces PC fonctionnent sous Windows 10 S, la version « castrée » du système d'exploitation pour l'éducation. Il est cependant possible, contre monnaie sonnante et trébuchante, de passer sous Windows 10 Pro. Asus va commercialiser le NovaGo à 599 $ (4 Go de RAM) et 799 $ (8 Go). Pas de tarifs pour HP, mais l'Envy x2 sera sans doute plus cher que le NovaGo. Et il sera en vente dans le courant du printemps.

Ces deux PC, qui seront rejoints par d'autres modèles (on attend des nouvelles de Lenovo, par exemple) fonctionnent donc sous Windows 10, et contrairement au Windows RT de sinistre mémoire, les applications "historiques" du système d'exploitation sont également compatibles (en plus de celles de l'App Store de Windows). Les performances restent encore à apprécier.

L'an dernier, au moment d'annoncer cette nouvelle plateforme pour Windows 10, Microsoft et Qualcomm avaient présenté une démonstration de l'OS et de Photoshop sur un Snapdragon 820, le prédécesseur du 835 (vidéo ci-dessus).

avatar LolYangccool | 

N'empêche, un NovaGo un peu "gonflé" avec 8Go de RAM et 256Go de stockage avec en plus un forfait 4G illimité comme celui de SFR qui est prolongé et tu es tranquille. Même si SFR ça vaut ce que ça vaut... :P

Franchement pressé qu'il sorte ce NovaGo !

avatar tkclub | 

Deux points à noter:

1/ l’upgrade à Windows 10 Pro est gratuite jusqu’à fin 2018

2/ le HP à une définition de 1920x1280, un peu mieux que du 1080p.

avatar Un Type Vrai | 

Existe-t-il un modèle avec 16g de ram ?
Et enfin, on est d'accord que des linux virtualisé peuvent l'être en ARM directement ?

Ma future machine au travail ?

avatar marc_os | 

Et les jeux pour Windows ils fonctionnent là-dessus ?
SI Windows et ses Apps tournent bien sur ARM, alors pas de problème pour bootcamp et Apple pourrait sauter le pas et utiliser également des processeurs ARM.

avatar Mrtata | 

Je pense que la situation d'Apple est un peu particulière. Il est évident qu'ils ont des macs ARM dans les cartons. Mais alors que Windows s'en fiche un peu de la fragmentation (vu où on en est aujourd'hui...), Il semble difficile pour Apple de n’équiper que certains macs (macbook et à la limite un petit macbook pro 13"). On ne pourrait alors pas vraiment parler de migration car une partie des développeurs seraient encouragés à produire des application x86 pour les machines les plus puissantes et ARM pour les autres. Donc on peut envisager qu'Apple attende de pouvoir équiper l'intégralité de ses macs en ARM afin de pouvoir effectuer une transition similaire à celle du PowerPC -> Intel, qui, si je ne me trompe, n'a été efficace que parce qu’il a été possible de créer un mouvement global (même si étalé dans le temps), les processeurs Intel couvrant alors toutes les gammes. Il faut donc qu'Apple développe des processeurs capables de driver des Mac Pro...

avatar pocketalex | 

@Mrtata

Déja que ce puces ont du mal a rivaliser avec les core i5 de base des laptops, et tu voudrais qu'elle rivalisent avec les i7 haut de gamme et les Xeons 8, 10 et 18C ?????

Pas gagné ton histoire

avatar LolYangccool | 

La version avec 128Go de stockage embarque aussi 6Go de RAM d'après ce que je comprends en lisant la fiche techniques sur le site américain d'Asus : https://www.asus.com/us/2-in-1-PCs/ASUS-NovaGo-TP370QL/Tech-Specs/

avatar pocketalex | 

Au secours comment qu'il est laid

Et 1,4Kg ... ça valait le coup de mettre un CPU de mobile, fanless, pour au final pondre une bouse mochissime, aussi épaisse et lourde qu'un laptop PC traditionnel

Je m'attendais à une nouvelle génération de laptop ultrafine, poids plume, légère comme une tablette.

Edit : le HP en revanche est pas mal du tout, j'espère qu'il existera une déclinaison 9.8"

Pages

CONNEXION UTILISATEUR