iOS et macOS de plus en plus délaissés dans les classes américaines

Mickaël Bazoge |

Si l’éducation est dans les gènes d’Apple, l’inverse est de moins en moins vrai. Une étude de Futuresource Consulting montre qu’aux États-Unis, les plateformes macOS et, plus inquiétant encore, iOS perdent du terrain. De l’autre côté de l’Atlantique, c’est Chrome OS qui détient le secteur de l’éducation loin devant les autres plateformes avec 58% de parts de marché ; c’est 8 points de mieux qu’en 2015, une progression qui se réalise au détriment d’iOS, qui glisse de 5 points à 14%, et de macOS (5%, -1 point). Windows reste stable d’une année sur l’autre avec 22%.

Ce n’est pas nouveau : le prix des Chromebook, leur robustesse et la facilité avec laquelle on les déploie sont des arguments de poids (lire : Avec Chrome OS, Google veut s'imposer à l'école). Même si Apple a lancé avec iOS 9.3 l’application En Classe, qui permet de gérer simplement une classe équipée d’iPad : souvent, les écoles veulent des appareils équipés de clavier.

Mais Chrome OS est surtout bien implanté aux États-Unis. Dans le reste du monde, l’histoire est bien différente à en croire le décompte de cette maison d’analyses. Avec 65% du secteur, Windows gagne 9 points de part de marché. Android se positionne à la deuxième place avec 17% mais perd 9 points ; Chrome OS prend 9% avec 1 points de plus, et avec 6% du marché, iOS double sa part de marché.


avatar mac_adam | 

@gepe :
On oublie trop souvent cette donnée quand on parle de Google.

avatar fte | 

@gepe

Pour utiliser Classroom (l'extension edu aux Google apps), et bien la gratuité ne fait pas tout. La très grande efficacité de l'outil est un putain d'avantage canon. Microsoft avec Office + OneDrive a une solution crédible, et les arrangements avec les écoles sont très intéressants, mais Google a les Chromebook et l'aspect collaboratif éminemment supérieur. Apple n'a rien.

Pour utiliser Classroom un Chromebook est suffisant, pas besoin d'une machine à 2000 boules. Pour utiliser Office, il n'y a pas besoin de grand chose de lourd et coûteux non plus, quoiqu'un peu plus qu'un Chromebook cependant. Pitié, ne me parlez pas de l'iPad, okay !?

avatar gepe | 

Tout à fait d'accord. Les outils de Google sont très efficace et très facile à mettre en route. De plu, étonnamment pour un "produit gratuit" les service Help Desk est très très rapide ET efficace. Je parle par expérience. Du côté de Apple ?!? RIEN, NADA. La aussi je parle par expérience. Microsoft, je n'ai jamais eu a tester.

avatar sachouba | 

Vous avez mal lu le graphique pour "Reste du monde, non ?".
C'est iOS qui est à 9% de parts de marché.

avatar albert einstein | 

Je connais pleins de profs qui se sont équipés de Macbook air (ou Macbook Pro) 13 pouces entre 2010 et 2015.. plus aucun ne s'achèterait un Macbook Pro avec ou sans Touch Bar... Les prix sont inabordables, les configurations sont faméliques..
Quant aux écoles ou établissements, ce n'est pas la peine d'y penser sauf quelques formations très particulières (design, arts appliqués..)

avatar musicien | 

Tout à fait d'accord, à part pour des besoins spécifiques (et encore...) de certaines écoles on en voit pas, les ordis d'Apple sont largement hors de porté financièrement. Je suis prof en collège, on tourne avec des PC sous windows 7 qui ont 4-5 ans, valant environ 600 € l'unité et honnêtement pour nos besoins ça fonctionne correctement jusque maintenant. Une collègue d'anglais espère s'équiper de 20-25 d'ipad, mais elle est en train de se rendre compte qu'elle se faisait des illusions depuis un moment .... au mieux si elle réussi à en avoir ça sera 15 tablettes à 250 € max et il faut que son projet soit très bien justifié ...

Oui les nouveaux macbook pro sont honteusement trop chers, ils ont largement dépassé le seuil psychologique ... et ce n'est même pas une question de pseudo qualité supérieure vu les défauts dont on nous informe ici même....
Le mien m'a couté 2000€ et tant qu'il fonctionne bien, je le garde...

avatar patriga | 

bonjour
c'est la première fois que j'interviens alors que je suis sur ce site depuis longtemps ; je n'ai pas la compétence des intervenants qui parfois me semblent être des professionnels ; mon premier mac était un mac classic sans disque dur en 1990 ; mon premier iPhone était une fête ; mais oui je suis dubitatif ; une apple watch qui me semble un gadget ; des montre fitbit ou google plus belle plus fun ; des mobile samsung plus souples et qui font la même chose ; de nouveaux macbook pro hors de prix avec des truc s qui ne correspondent pas à ce que j'aimerai ; des surface book tentantes
je comprends mal la politique d'apple qui me semble bien loin de sa base
une tablette où écrire ; de la dictée vocale, de l'humour, un peu de geek mais pas ce système si rigide ; je me trompe peut être mais ai l'impression d'une fin de règne ; amicalement

avatar ovea | 

Je ne fait jamais d'accord
Je ne juge pas
Je suis politiquement incorrect

Même acceptable, le risque est inacceptable

Mais tous ce que je dis est vrai en temps réel :

Apple ? et l'éducation c'était vrai
quand avec peut de chose on pouvait
prendre un PC moyen,
y coller un système graphique qui permettait de prendre un peu des notes en classe.
(Les jeunes se formaient pour IBM)

Windows à coté, c'était la lourdeur incarnée par des connards, des actions 'sphinctant ? par tous ces porcs … Apple ? main ? tenant.

De nos jour on a besoin de programmation par acteurs pour système temps réel … qui tient plus d'un moleskine couplé à un guide du routard intergalactique … avec un processeur à espace de configuration (fini la 3D vive la XD).

Et oui ?,

faut essayer de suivre un peu ce que les enfants ? nous apprennent du (non pas celui-ci ?) monde ? (il est bien celui-là ) ?(celui-là est pas mal non plus)

avatar stemou75 | 

On dira tout ce qu'on voudra, on pourra justifier tout et son contraire, mais il y a une chose qui est tout de même claire, la dynamique autour d'Apple ne va plus dans le bon sens : pertes de parts de marché sur l'iPhone, sur le Mac, sur l'iPad, abandon de catégories de produits écrans routeurs, absence incompréhensible de renouvellement de produits Mac mini ou pro. L'iPhone devient inspiré de Samsung (phablettes, bientôt écran OLED incurvé). La dynamique depuis 5 ans est exactement l'inverse de celle des années 2005-2010 (passage à Intel, iPhone puis iPad) qui avaient mis Apple sur orbite. C'est vraiment la fin d'une époque.

avatar expertpack | 

un argument qui remet les choses a leur place rapidement.

le prix délirant du matériel Apple
pour le particulier comme pour les ecoles , fac et autres .

si vous avez 3 têtes blondes a la maison , faites le calcul :)
4500€ versus 1200€
par ailleurs et quoi que l'on dise l'ecosystem ok mais alors il vous faut 3 iphones , un ipad en plus ?
bref avec 10k€ , c'est du lourd .
et 2 ans plus tard....

avatar fte | 

Je crois malheureusement que les clients d'Apple sont traditionnellement plus lents à renouveler leur matériel que côté Windows, et l'évolution matérielle depuis quelques années à augmenté l'inertie générale, PC compris.

La tendance au switch que l'on observe actuellement est le résultat de plusieurs années de désappointement. L'inertie est grande. Et renverser la tendance va être très difficile, et prendra au mieux plusieurs années.

Les prochaines années de Mac s'annoncent déclinantes chez les pros. Apple ne semble plus s'intéresser qu'aux 'moldus'.

avatar musicien | 

Oui, c'est plus cher qu'un PC windows, donc on le garde plus longtemps, il faut rentabiliser l'achat.
Et c'est vrai aussi que c'est du solide à terme, ça tiens la route un bon moment, en tout cas pour les anciens modèles ...

avatar iPop | 

@musicien

Je suis du même avis bien qu'on est du mal à le croire souvent.
En 30 ans j'ai eu 3 PC (payés cher) et 3 MAC. Les PC ont disparu depuis très très longtemps. Tout mes MAC sont en état de marche, vieux mais effectif.

Bien que je connaisse la valeur d'un MAC , il y a tout de même des questions à se poser sur les derniers MAC.
Et pas que , le Magic Trackpad par exemple qui littéralement triple de prix.

avatar Mike Mac | 

Apple ou comment basculer de l'éducation vers la télé réalité...

Dans un tout autre esprit, avec la percée de travaux pratiques autour de produits stimulants les neurones comme les cartes Rapsberry Pi, les machines d'avenir à l'école, c'est plutôt dans la vision Diskio Pi :

http://www.diskiopi.com/

https://www.facebook.com/diskiopi/?hc_location=ufi

Do it yourself !

Bientôt, les tablettes s'assembleront à l'école, et seront facilement réparables...

avatar byte_order | 

@Chanteloux
> Ben tu parles d'une découverte! Ceux qui ralent achètent peu, c'est normal!

En même temps, s'ils estiment que le produit n'est pas bien, il serait assez surprenant qu'ils l'achètent quand même. Y'a une certaine logique, quand même.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR