Free : les mauvais débits sur Netflix, merci qui ?

Christophe Laporte |

Dans le paysage des télécoms français, Free a toujours eu une place bien à part. C'est typiquement le type de société qui ne laisse pas indifférent. C'est peut-être son point commun avec Apple. Mais qu'on aime ou qu'on déteste Free (pour de bonnes ou de mauvaises raisons), on ne peut nier son impact sur le marché. Les dirigeants de Bouygues Telecom, par exemple, pourraient en témoigner.

Dans sa dernière campagne de pub, Free ne remercie pas ses clients… Cliquer pour agrandir

Côté pile, Free a contribué à mettre la France sur de bons rails dans le développement du haut débit grâce notamment au concept de box. Voix sur IP, IPv6, IPTV… Voici quelques technologies qu'Iliad a démocratisées en France. Non seulement l'offre de Free était en avance du point de vue des services, mais elle a aussi été agressive sur le plan tarifaire pendant longtemps .

Grâce à tout cela, Free s'est forgé une solide réputation auprès de ses clients. Mais l'opérateur n'en profite-t-il pas ? Car les « freenautes » commencent à avoir l'habitude d'être des victimes collatérales. Pendant des mois, l'accès à plusieurs services essentiels comme certains app stores et surtout YouTube était impraticable à certains moments de la journée.

Le conflit était connu de longue date et a mis des mois à trouver un épilogue (lire : Google et Free : une bataille à coups de tuyaux). Les tuyaux entre Free et Google étaient saturés aux heures de pointe et Xavier Niel estimait que le géant de l'internet devait financer une partie importante de ce trafic.

L'accès à YouTube en 2012 était problématique pour les internautes chez Free, beaucoup moins chez les autres opérateurs.
L'accès à YouTube en 2012 était problématique pour les internautes chez Free, beaucoup moins chez les autres opérateurs.

L'explication de Xavier Niel à l'époque était limpide :

Effectivement, il y a un problème. Les tuyaux entre Google et nous sont pleins à certaines heures, et chacun se repousse la responsabilité de rajouter des tuyaux. C'est un problème classique qui arrive partout, mais plus souvent avec Google. En comparaison, le trafic avec Dailymotion - avec qui tout se passe bien - ne pose pas de problème. Donc j'invite les gens qui ont des problèmes avec YouTube de s'apercevoir que sur Dailymotion souvent il y a les mêmes vidéos. J'espère que la solution arrivera sous peu.

Il faudra attendre 2015, soit plus de trois ans, pour que les deux sociétés trouvent un terrain d'entente et que la situation rentre dans l'ordre. Cela a été facilité par le lancement de la Freebox mini 4K, qui intègre Android TV (lire : Free a signé un accord avec Google pour accélérer YouTube) . Il se dit d'ailleurs que depuis, les relations entre Free et Google ont beaucoup évolué et que l'on pourrait avoir le droit à d'autres partenariats dans les mois à venir.

Cette contrariété parle aujourd'hui aux « freenautes » grands consommateurs de Netflix. La qualité d'image ne cesse de se dégrader chez Free (lire : Les débits de Netflix chez Free vont de mal en pis). Les débits moyens proposés sont très loin de ceux offerts par les concurrents.

Avec plus de 93 millions d'abonnés dans le monde, Netflix est devenu un très gros consommateur de bande passante. Selon une étude de Sandvine, Netflix représentait l'année dernière plus de 35 % du trafic internet aux États-Unis sur les réseaux fixes. On imagine bien que vu les quantités de données transférées, les enjeux financiers sont considérables.

Seulement voilà, l'internaute qui paie dûment son abonnement Free et son forfait Netflix est pénalisé. Il est au milieu d'une bataille dont il n'a que faire. La situation est d'autant plus scandaleuse qu'elle peut inciter le client à pirater les films et les séries qu'il ne peut pas regarder convenablement sur Netflix. Surtout que la Freebox fait des merveilles dans ce cas avec son client BitTorrent intégré.

Que dirait-on si SFR adoptait la même stratégie ? Vous imaginez Patrick Drahi conseiller à ses clients d'opter pour son service de VOD maison qui ne connait aucune lenteur plutôt que de recourir à Netflix ?

Le peering : le nerf de la guerre

Sur ces questions de peering (c'est le terme consacré), on évoque souvent le cas de Free, car c'est un multirécidiviste, mais ce n'est malheureusement pas un cas isolé. À plusieurs reprises, nous nous sommes émus des débits assez médiocres proposés par Orange lorsque l'on veut accéder à une plate-forme de téléchargement d'Apple (lire : Ralentissements de l'App Store avec Orange : en attente d'une solution) .

Le problème, et c'est peut-être pour cela que Free s'en sort à si bon compte, c'est qu'il s'agit de problèmes techniques difficilement compréhensibles par le consommateur. Certains acteurs tentent toutefois de faire un peu de pédagogie. C'est le cas de nPerf, par exemple, dont les tests ne se limitent plus à un simple test de débit. Netflix y participe aussi – de manière intéressée bien entendu – avec son index mensuel qui liste les débits moyens constatés chez les différents fournisseurs d'accès. Diabolique !

Un impôt sur la fortune sur la bande passante

C’est une bataille qui ne dit pas son nom, mais c’est bien de la neutralité du net dont il est question. À ce sujet, les opérateurs ont toujours été très ambivalents, mais peu osent la critiquer de manière officielle. Sur ce point, Stéphane Richard fait office d’exception. Le patron d’Orange déclarait en 2015 que c’était un « concept attrape-tout qui se fait toujours sur le dos des opérateurs » et qu’elle nuisait à l’innovation des opérateurs.

En coulisse, un concurrent de Free affirme même texto que « la neutralité du net, c'est de la connerie ». Et il ne donne pas cher des plateformes et créations françaises d’ici 5 à 10 ans si les choses continuaient ainsi.

Nous avons appris à ce sujet que des opérateurs avaient milité auprès d’Aurélie Filippetti quand elle était ministre de la Culture pour la création d’une sorte d’impôt sur la fortune basé sur la bande passante. Plus un service consomme de la bande passante, plus celui-ci doit s’acquitter d’une taxe importante servant à financer les petits acteurs de la création et les infrastructures qui vont avec. Cette idée n’a jamais vu le jour, mais elle a longtemps été à l’étude. En 2015, Fleur Pellerin travaillait sur un projet assez similaire (lire : Optimisation fiscale : Fleur Pellerin veut taxer la bande passante)

Cliquer pour agrandir

Dans cette affaire, c’est à l’internaute d’être très vigilant. Alors que TF1 menace de se retirer des box pour des histoires de gros sous (lire : TF1 menace les FAI de se retirer de leurs box), la chaîne avait brandi un sondage laissant entendre que 64 % de l'échantillon serait prêt à changer de FAI si TF1 n'était plus diffusée. On espère qu’autant d’internautes, si ce n’est plus, seront prêts à changer de crèmerie si les fournisseurs d’accès commencent un peu trop à brider les réseaux, comme Free le fait avec Netflix.


avatar powergeek | 

@AirForceTwo

Netflix bloque les VPN si on cherche à accéder aux programmes d'un autre pays mais il ne bloque pas la connexion internet. Je viens de faire l'essai avec un VPN en choisissant la France comme pays et ça marche très bien. Mais n'étant plus chez Free je ne sais pas si ça améliore le debit ou pas.

avatar jerry75 | 

@AirForceTwo

Moi j'ai NordVPN et ça passe par moment car ils ouvrent souvent d'autres serveurs.
L'application iOS bloqué mais il semble que si on passe par un ordi ça marche ! Moi je ne peux pas vérifier car je ne me souviens plus de mes identifiants ...
enfin je parle surtout pour accéder au Netflix us

avatar slym038 | 

Arrêter de croire que sans free la concurrence serait toujours bénéfique au consommateur.
On a déjà connu l'avant free...
Certes on est pénalisé sur des services de type netflix.
Mais ils ont raison de ne pas se coucher devant les ogres : tf1, netflix, Google ....
Mais bon dans notre société actuelle l'amnésie est de mise .
Allez y je sort le bouclier ?

avatar yasuo87 | 

@slym038

Au delà du montant c'est surtout l'opacité des tarifs qui est un problème. Je suis sur que beaucoup de gens paieraient plus cher si ils savaient qu'elle part de la somme va à quel service et la on pourrait choisir en fonction de nos priorités

avatar palmipedes | 

j'ai quitté free pour aller chez orange il y a quelques années pour toutes ces raisons de bridage, j'avoue que la qualité de service chez orange est impeccable, mais par contre Molotov TV via Apple TV affiche très régulièrement un écran tout pixellisé ou même une image figée.

avatar Hurrican | 

Hé bien moi, j'avoue que je me range du côté de Free à ce sujet.
La neutralité du net à bon dos.
Vous trouveriez normal qu'un véhicule prenant l'autoroute 1 fois par an pour faire 500km, paye la même chose que quelqu'un qui fait ces 500km chaque jour ?
Ou qu'une entreprise qui fait voyager 20 semi-remorques sur un train paye le même prix qu'un simple passager ?
Les Netflix et consorts doivent participer au financement des tuyaux qu'ils quasi-monopolisent. 35% du trafic aux USA.... c'est colossal ! Imaginez les investissements nécessaires pour passer toutes ces informations !

avatar arnaud06 | 

@Hurrican

Suis d'accord avec toi ... et je remets une couche avec l 'évasion fiscale des géants internationaux (dont Apple)

Bon résumons-nous

Je suis à mon compte (certains diraient pro), j'ai plus d'ordi mais des iPads, je suis chez free en fixe et en mobile ...

Je crois que j'ai coché toutes les cases !

avatar pat3 | 

@arnaud06

"Je suis à mon compte (certains diraient pro), j'ai plus d'ordi mais des iPads, je suis chez free en fixe et en mobile ..."

Et tu ne paie pas les tarifs soi-disant pro d'Orange, qui ne sont même pas capable de te garantir une maintenance en cas de coupure de réseau.

avatar macfredx | 

@Hurrican

+1 ?

avatar kafy28 | 

Et que fait l'état ? Ne devrait-il pas jouer le rôle de régulateur ?
On voit bien ici que le libéralisme c'est ca: laisser les entreprises régler le marché. Sauf qu'ils ne règlent rien, c'est le temps et l'évolution naturelle qui résous les problèmes.
Nous, pauvres citoyens, pauvres consommateurs, ne sommes que des victimes collatérales sans importance.
Partir ?
"Un de perdu, dix de retrouvés" qu'ils doivent se dire.

Voilà le triste bilan, mais attention, tout à une conséquence et le retours de bâton risque d'être violent et tout le monde va le payer très chers. Ca s'appel la débrouille. On va se débrouiller comme on peut et tricher dans tous les sens pour se faire moins avoir mais ça sera une déstructuration lente de la société.
Le chacun pour soit arrive. Préparons-nous.

avatar benooo8888 | 

@kafy28

Bah rien ne t'empêche de changer d'opérateur si Netflix est ta priorité.
Puisque les 3 autres avaient dit qu'ils bloqueraient Netflix aussi quand ca viendrait en France mais au final ils ont retournés leur veste quasi instantanément...
Ce n'est pas un service public ?...

avatar AirForceTwo | 

TF1 ne pourra de toute façon jamais quitter les box qui ont un tuner TNT.

avatar jbmg | 

Sous Free, même MacG a du mal à s'afficher à certain moment …

avatar macfredx | 

@jbmg

Le problème est peut-être de ton côté car pour ma part je n'ai jamais de soucis ?

avatar Gandalf | 

@jbmg

Je suis sous Free et MacG est certainement l'application d'informations sur Apple qui s'affiche le plus rapidement chez moi!

avatar Frodon | 

Le peering chez Free est un problème depuis de nombreuses années, et à mon avis c'est pas prêt de changer.

avatar franfran94800 | 

J'ai pas assez de debit pour surfer sur le web ET regarder la tv (7 mega à peine et trop d'objets connectés: ordi, smartphones, domotique...). Je fais donc des economies en ayant retiré l'option tv de l'abonnement Free! Et oui! C'est possible depuis votre interface de gestion et le freebox player reste fonctionnel ( si vous avez un NAS) je suis abonné Netflix et je n'ai rien à redire de la qualité d'image, niquel sur un mbp retina...

avatar MarcMame | 

@MacG : "On espère qu’autant d’internautes, si ce n’est plus, seront prêts à changer de crèmerie si les fournisseurs d’accès commencent un peu trop à brider les réseaux, comme Free le fait avec Netflix."
-------------------------------------
Dois-je en déduire que pour vous aussi « la neutralité du net, c'est de la connerie » ??

Faites également attention à l'utilisation du terme "brider".
On bride quand on contraint volontairement la bande passante à une valeur maximum dans une structure réseau qui en supporte beaucoup plus.
Ici, il s'agit d'une saturation des liens, pas d'un bridage quelconque.

Netflix (comme beaucoup d'autres) est un fournisseur de service asymétrique.
C'est à dire qu'ils envoient énormément de données sur les réseaux sans en recevoir.

Tous les FAI, eux, disposent de liens symétriques entres eux parce qu'ils partagent les données équitablement dans les 2 sens. Ils partagent donc les frais liés à ces liens et ne se facturent pas les volumes de données qui y transitent puisque c'est équilibré.

Dans le cas de Netflix, il n'y a aucun partage de données, c'est asymétrique. Le volume de données envoyé par Netflix n'est donc qu'à son seul et unique bénéfice.
Si le volume de données qui transite est déséquilibré, on facture au prorata. Ca vous semble anormal ?
Moi pas.

Reprenons l'exemple de l'autoroute :
Si vous avez une armée de camions qui partent d'Espagne pour aller en Allemagne, ils traversent la France sans s'arrêter mais ils payent l'utilisation de nos autoroutes via les péages.
Si ces camions en viennent à saturer nos autoroutes, c'est pas grave, grâce aux péages on va pouvoir agrandir le réseau.
Mais si il n'y a pas de péage (routes secondaires ou région Bretagne par exemple), pensez vous normal de devoir demander au contribuable Français de financer l'agrandissement du réseau routier Français parce qu'une société de camions Espagnole sature notre réseau sans débourser un centime ?

Je vous laisse réfléchir...

avatar arnaud06 | 

@MarcMame

Encore un exemple excellent ?? ... décidément ce sujet attire des commentaires excellent !

avatar macfredx | 

@arnaud06

Je partage ton avis ?

avatar marenostrum | 

C'est pas excellent parque les camions espagnols c'est Free qui les amène chez toi, ils viennent pas tout seuls.

avatar MarcMame | 

@marenostrum : "C'est pas excellent parque les camions espagnols c'est Free qui les amène chez toi, ils viennent pas tout seuls."
----------------------------
Rien compris.
Tu peux expliquer ?

avatar macfredx | 

@MarcMame

Ouf, ça va, je ne suis pas le seul...

avatar marenostrum | 

le camion espagnol va pas en Allemagne (comme dans ton exemple erroné) mais vient chez toi te fournir le produit que tu as déjà commandé Netflix. par le biais de Free qui est le fournisseur.

tiens je te donne aussi un exemple, est ce tu payes Carrefour pour des cerises que tu trouves pas dans le magasin, parce que tout a été vendu dès le matin ?

bref Free ne doit pas proposer des produits (ou services) qui arrive pas à acheminer jusqu'au client final, par manque de moyens (autoroutes, camions câbles, etc). et c'est tout.

avatar MarcMame | 

@marenostrum :
Tu te trompes.
Le même raisonnement tient parfaitement la route dans tous les cas de figures.
Peu importe l'origine et la destination : les camions saturent une route sur laquelle ils ne payent pas de péage.
Pour être très exact, ce n'est pas la route qu'ils saturent mais l'échangeur d'accès à celle ci.

Imagine que tu habites en campagne sur le bord d'une petite route communale et qu'un gros transporteur routier s'installe à coté de chez toi.
Tous les matins et tous les soirs ces camions forment un bouchon jusqu'à l'accès à l'autoroute t'empêchant d'aller travailler.
Quelle est ta réaction ?
Tu vas voir ton maire pour lui demander d'augmenter tes impôts locaux pour financer une nouvelle route ?
Penses tu réellement que cette entreprise qui est à l'origine de ces désagréments n'a pas à investir le moindre centime dans ses besoins propres et que c'est à toi de payer ?

avatar marenostrum | 

je change de maison (même de pays quand ça me va pas). je fais pareil avec les FAI.

avatar MarcMame | 

@marenostrum : "je change de maison (même de pays quand ça me va pas). je fais pareil avec les FAI."
---------------------------------
J'ai fini par comprendre quel genre de personne tu es.

avatar françois bayrou | 

Donc en fait, la fibre optique à 1Gb/s c'est cool mais faut éviter d'aller sur youtube ou netflix aux heures de pointe c'est ça ?

avatar marenostrum | 

c'est cool quand de l'autre extrémité du câble c'est aussi 1Gb/s

avatar raf30 | 

Chez Free, oui, c'est ça :(

avatar MarcMame | 

@raf30 : "Chez Free, oui, c'est ça :("
-----------------------------------
Tu me pardonneras mais avec des moyennes de 3,5Mbps pour Netflix chez les autres, on ne peut pas dire non plus que ce soit la grosse fête !
Le problème est général et c'est à Netflix de prendre ses responsabilités.

avatar Antho60 | 

Moi j'aimerais bien une apps sur la freebox Netflix

avatar moon21 | 

Chez moi, (freebox sur fibre optique orange) Netflix va vite ... très très très vite.

Par contre l'Apple tv...(séries et film) c'est lent et instable.

je suis obligé de redémarrer le serveur free toute les semaines...

avatar moon21 | 

Je soupçonne surtout Apple d'avoir des serveurs un peu mous.....

avatar SimR69 | 

C’est un mensonge de dire que Netflix «consomme» la bande passante de l’opérateur. Ce sont les abonnés de l’opérateur qui consomment de la bande passante en allant chez Netflix. Et ces abonnés, ils payent à leur opérateur cette bande passante qu’ils consomment. L’opérateur a une obligation vis-à-vis de ses abonnés parce que ce sont eux qui payent. C’est aussi simple que ça.

avatar MarcMame | 

@SimR69 : "C’est un mensonge de dire que Netflix «consomme» la bande passante de l’opérateur. Ce sont les abonnés de l’opérateur qui consomment de la bande passante en allant chez Netflix. Et ces abonnés, ils payent à leur opérateur cette bande passante qu’ils consomment. L’opérateur a une obligation vis-à-vis de ses abonnés parce que ce sont eux qui payent. C’est aussi simple que ça."
-------------------------------------

C'est cool ce que tu dis.
Cela veut dire que si MacG ou n'importe quel site devenait trop gourmand en bande passante, pour une raison ou une autre, ils n'auraient qu'à demander aux FAI concernés de la terre entière d'augmenter leurs liens de transit sans débourser un centime ? Sympa ça... Et donc qui paye au final à ton avis ?

Va donc voir chez les hébergeurs si ils proposent une liaison 100Mbps au même prix que 1Tbps

Pour info, ton FAI n'a qu'une seule obligation : te raccorder au réseau mondial, c'est à dire : LES AUTRES FAI, PAS LES PRESTATAIRES DE SERVICES. (Google/Apple/Facebook/Amazon/YouTube/Netflix/etc...)

Tu ne t'es visiblement pas du tout renseigné avant de parler, mais pourquoi le faire puisque "tu sais"et que les autres ne colportent que des mensonges !

avatar marenostrum | 

macg est gratuit pour le moment, si c'est payant et n'assure pas son fonctionnement, il doit rembourser le client. c'est à eux d'assurer leur fonctionnement. sinon c'est de l'arnaque.

avatar MarcMame | 

@marenostrum : "macg est gratuit pour le moment, si c'est payant et n'assure pas son fonctionnement, il doit rembourser le client. c'est à eux d'assurer leur fonctionnement. sinon c'est de l'arnaque."
--------------------------
Mais qu'est ce que tu racontes ? C'est incompréhensible...

avatar marenostrum | 

t'as pris pour ex, MacG non ? sont bidons tes exemples.

et je te dis que si je suis abonné chez MacG (pour le moment c'est gratuit, donc ça me va) et pour une raison quelconque j'arrive pas les lire, ils doivent me rembourser (sinon c'est des voleurs). je m'en fous de leur problème d'infrastructures. c'est pas mon problème ça.
mon problème c'est seulement mon équipement et payer les factures, là où je m'abonne par ex.
les autres pour être honnêtes, doivent augmenter les tarifs ou ne pas proposer des services qu'arrivent pas garantir.

avatar MarcMame | 

@marenostrum :
Ah ok, je comprend mieux :
Rien à foutre, pas mon problème, démerdez vous...
Bref, on se demande bien ce que tu viens faire ici puisque comprendre ne t'intéresse pas.

avatar marenostrum | 

discuter !
pour moi c'est Free le responsable et pas Netflix. Free doit assurer ou ne pas proposer dans leur offre, Netflix.
le PDG de Free le jette chez nous son problème, et de son côté il achète des terrains de golfs et des journaux lui. il est devenu milliardaire. c'est pas normal ça.

avatar MarcMame | 

@marenostrum : "discuter !
pour moi c'est Free le responsable et pas Netflix. Free doit assurer ou ne pas proposer dans leur offre, Netflix.
le PDG de Free le jette chez nous son problème, et de son côté il achète des terrains de golfs et des journaux lui. il est devenu milliardaire. c'est pas normal ça."
---------------------------------------------
Tu ne discutes pas. tu donnes ton opinion sans aucune base technique ni objectivité.
Tu me montres à quel moment Netflix fait parti des offres de Free ?

Tu es jaloux des riches ? Va monter ton entreprise et toi aussi tu pourras jouer au Golf.

avatar MarcMame | 

@marenostrum : "macg est gratuit pour le moment, si c'est payant et n'assure pas son fonctionnement, il doit rembourser le client. c'est à eux d'assurer leur fonctionnement. sinon c'est de l'arnaque."
"pour moi c'est Free le responsable et pas Netflix."
------------------------------------
Dans un cas tu penses que MacG est responsable et pas Free alors que dans l'autre cas tu penses que c'est Free qui est responsable et pas Netflix.
Amusant.

avatar SimR69 | 

@MarcMame Non, ils n’auraient pas à demander aux FAI concernés, parce que comme tu peux le voir (ça a été le cas avec YouTube et maintenant Netflix), ce sont les clients qui se plaignent bien avant. Et les clients, quand ils sont pas contents, ils se cassent ailleurs.

«Et donc qui paye au final à ton avis ?»

Le client du FAI. Si le FAI trouve ça trop cher et qu’il ne rentre pas dans ses frais, c’est qu’il n’a pas proposé ses offres d’abonnement au bon tarif. Mais en général ça, c’est du bullshit. Parce que là, on parle de choses qui ne coûteraient que quelques centimes de plus mensuels par abonné. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’ARCEP. http://www.numerama.com/magazine/25571-free-youtube-quelques-centimes-d-euros-seulement-selon-l-arcep.html

«Pour info, ton FAI n'a qu'une seule obligation : te raccorder au réseau mondial, c'est à dire : LES AUTRES FAI, PAS LES PRESTATAIRES DE SERVICES. (Google/Apple/Facebook/Amazon/YouTube/Netflix/etc...)»

Parfaitement, je ne dis pas le contraire, et donc ? Il doit me raccorder au réseau mondial oui, et le faire de façon neutre : quand il y a des problèmes de peering, il doit faire en sorte que les tuyaux soient dimensionnés.

«Tu ne t'es visiblement pas du tout renseigné avant de parler, mais pourquoi le faire puisque "tu sais"et que les autres ne colportent que des mensonges !»

Je suis très bien renseigné, c’est mon métier et je sais de quoi je parle. Comme je n’ai pas envie de partir sur un débat technique interminable et puisque tu ne me connais pas, je te citerai des personnalités reconnues dans le domaine, comme Benjamin Bayart, qui tiennent la même position.

En revanche, toi, tu déformes mes propos et je n’aime pas trop ça. Ce ne sont pas «les autres» qui colportent des mensonges, ce sont ceux qui militent pour faire payer aux fournisseurs de contenu une taxe sur la bande passante.

avatar MarcMame | 

@SimR69 : "Si le FAI trouve ça trop cher et qu’il ne rentre pas dans ses frais, c’est qu’il n’a pas proposé ses offres d’abonnement au bon tarif. Mais en général ça, c’est du bullshit. Parce que là, on parle de choses qui ne coûteraient que quelques centimes de plus mensuels par abonné. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’ARCEP."
--------------------------------------
Excuse moi : Tu m'expliques comment tu rentres dans tes frais quand tu construis une autoroute sans péage ?

"que quelques centimes de plus mensuels par abonné"
--------------------------------------
Et donc "quelques centimes" pour Netflix, "quelques centimes" pour Apple, "quelques centimes" pour Amazon, "quelques centimes" pour YouTube, "quelques centimes" pour Google, "quelques centimes" pour Facebook, etc.....
A qui le tour ? On s'arrête quand ? Quand l'abonnement aura pris 45€ dans la tronche ?
Donc si je comprend bien, les prestataires de service asymétrique n'ont juste qu'à créer leur service, empocher les bénéfices et laisser les FAI se démerder avec les infrastructures ?

avatar SimR69 | 

Ton image de l’autoroute ne fonctionne pas. Netflix n’est pas un véhicule qui se balade comme ça sur une route et qui va où il veut. Netflix il est là où il est, et ce sont les clients (au sens commercial mais surtout au sens technique client/serveur) qui viennent chez lui. Ce sont eux les demandeurs, ce sont eux qui génèrent du trafic. Et ils payent leur opérateur réseau.

avatar MarcMame | 

@SimR69 : "Ton image de l’autoroute ne fonctionne pas. Netflix n’est pas un véhicule qui se balade comme ça sur une route et qui va où il veut. Netflix il est là où il est, et ce sont les clients (au sens commercial mais surtout au sens technique client/serveur) qui viennent chez lui. Ce sont eux les demandeurs, ce sont eux qui génèrent du trafic. Et ils payent leur opérateur réseau."
------------------------------
Tu es sur que c'est ton métier ?
Tu sais que les données qui transitent ne le font pas gratuitement. Tu le sais ça ?
Tout comme tu payes quand tu prends l'autoroute. Tout pareil.

avatar SimR69 | 

Et toi, tu es sûr que tu sais lire ? Je viens de dire «ce sont les clients qui génèrent le trafic ». « Ce sont eux les demandeurs ». Les données qui transitent, sont payées par les CLIENTS. DES. FAI.

avatar MarcMame | 

@SimR69

Et les clients reçoivent bien les données pour lesquelles ils ont payé.
Tu peux voir ton FAI comme la poste. Tu achètes un produit qui inclut (ou pas) des frais de ports.
Si tu veux le recevoir plus vite, tu payes plus cher.
La poste, comme ton FAI, doit être rémunéré pour le service rendu.
Si Netflix préfère acheminer ses flux en éco plutôt que par Chronopost ça ne concerne pas les FAI.

avatar arnaud06 | 

@MarcMame

Bon à titre personnel je te décerne la médaille d'or du commentaire constructif et imagé. Tous tes exemples sont pleins de saveur et de bon sens et le tout en respectant tes interlocuteurs. Bravo

C'est dommage (ou plutôt inquiétant) que malgré cela certains n'arrivent pas à ouvrir les yeux ou à prendre un peu de recul.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR