Microsoft aime Linux et le fait savoir

Nicolas Furno |

C’est tout un symbole : Microsoft a rejoint la Fondation Linux en tant que membre de platine, le niveau le plus élevé. Le créateur de Windows devient ainsi un membre important de cette organisation dont l’objectif est d’offrir aux distributions Linux un poids suffisant pour peser face aux systèmes d’exploitation propriétaires. Microsoft va financer cette organisation, mais aussi y participer directement, puisque l’un des responsables de son service de cloud Azure rejoindra le conseil d’administration de la fondation.

Jim Zemlin, le directeur de la Fondation Linux, accueillie par Microsoft hier pour annoncer l’événement.
Jim Zemlin, le directeur de la Fondation Linux, accueillie par Microsoft hier pour annoncer l’événement.

Les temps ont bien changé et Microsoft n’est plus cette entreprise qui, il y a une quinzaine d’années, qualifiait Linux de cancer. Depuis ces dernières années, l’entreprise désormais dirigée par Satya Nadella est devenue un poids lourd dans le monde de l’open-source. Microsoft est désormais numéro un en termes de contributeurs sur GitHub et ses solutions ont été ouvertes à la concurrence.

Son gestionnaire de bases de données, SQL Server, tourne désormais sous Linux. À l’inverse, Windows a accueilli cette année le Bash de Linux et PowerShell, l’équivalent Windows, est devenu open-source et multi-plateformes. Bref, Microsoft aime l’open-source et donc Linux… faut-il maintenant s’attendre à un concurrent de Windows conçu par l’éditeur ?


avatar r e m y | 

@lmouillard
Merci de la précision. Je n'avais pas conscience qu'Android était une version Linux
Alors effectivement 80% des smartphones sont bien sous Linux.

avatar oomu | 

oui.

Sans parler d'un nombre effarant de produits du quotidien (de la montre au routeur de maison en passant par des appareils ménagers).

De toute façon, faut cesser d'en faire une maladie: linux est une technologie industrielle, disponible pour tout créatif/ingénieur/investisseur qui est satisfait avec les conditions de sa licence.

et ça marche.

Ho bien sur ça ne transforme pas le plomb en or, mais ça a d'autres usages.

-
on peut dire aussi que Java est arrivé à ce point : qu'on soit pour ou contre sa rigolote syntaxe et Oracle, java est une techno de base qu'on retrouve sous diverses formes + ou - complètes un peu partout, dont en particulier un gazillion de machines "android".

-
Ceci reste indépendant des souhaits individuels d'un système pour ordinateur personnel, de considérations sociales ou politiques sur le Logiciel Libre ou techniques sur les choix d'ingénierie de MACH, Linux ou Win64 ou autre (Plan 9 reviendra ! :) )

avatar Tagazok | 

C'est "marrant", la démarche n'est pas sans rappeler le rachat des brevets d'énergie nouvelle (et non fossiles) par les compagnies pétrolières pour mieux les enterrer...à voir l'esprit de la démarche par Microsoft, mais il n'est pas impossible que l'idée soit d'intégrer la fondation pour tenter de la contrôler...

avatar IceWizard | 

@Tagazok
"C'est "marrant", la démarche n'est pas sans rappeler le rachat des brevets d'énergie nouvelle (et non fossiles) par les compagnies pétrolières pour mieux les enterrer..."

Oui, comme le moteur à eau inventé en 1732, permettant de faire 800 km avec 5 litres d'eau du robinet .. * soupire *

Pour info un brevet n'accorde une protection que pendant 20 ans, et on peut accéder librement aux brevets français avec un simple navigateur Internet. On a connus plus discret qu'un site internet accessible à tous, comme "cachette pour enterrer les technologies".

http://bases-brevets.inpi.fr/fr/accueil.html

avatar jb18v | 

J'aurais jamais cru voir ça il y a encore quelques années :)

avatar Petrichor | 

Embrace, extend and extinguish

avatar BeePotato | 

@ Petrichor :
Oui, on peut toujours s’inquiéter quand Microsoft, grand adepte de cette approche par le passé, décide de se rapprocher de telle ou telle technologie.
Mais on peut aussi rester optimiste et se dire que ce serait plus difficile à réaliser dans ce cas précis.

avatar occam | 

@Petrichor

Oh, ils ont bien essayé depuis plus de vingt ans.
Been there, seen that.
Ça n'a pas marché dans ce cas, sinon Linux ne serait plus là.
Aujourd,hui, comme il n'y a plus aucun danger de concurrence directe, mieux vaut exploiter Linux au max.
Et contrôler son évolution.

avatar SLV17000 | 

@r e m y le système d'exploitation des téléphones Android sont un fork d'une distribution Linux tout comme iOS qui est un BSD donc oui au minimum 80% du parc de téléphone est on peut le dire sous Linux ou UNIX.
Concernant les serveurs, notamment les serveurs web sont presque tous sous Linux également. Le gros devant être debian ou centos et leurs différentes branches.
L'Internet des objets est également du 100% Linux, vos voitures sont sous Linux n'allait surtout pas croire que c'est un système inexistant.

avatar BeePotato | 

@ SLV17000 : « le système d'exploitation des téléphones Android sont un fork d'une distribution Linux tout comme iOS qui est un BSD »

Mauvaise formulation, qui amène le lecteur à conclure qu’iOS est aussi un Linux.
Il aurait fallu écrire : « le système d'exploitation des téléphones Android sont un fork d'une distribution Linux et iOS est un BSD ».

avatar awk | 

@BeePotato

C’est effectivement ce que je lisais dans les affirmations de nôtre camarade ?

On vois tant de bêtise sur la longue et complexe histoire des Unix ?

avatar awk | 

@SLV17000

iOS n'a strictement rien à voir avec Linux et reposes sur une évolution de noyau Mach de CMU.

avatar Shew | 

Allo!
Je voudrais me former à Linux pour avoir les pré requis a une utilisation "professionnelle". Cependant je ne sais pas quelle distribution choisir.
J'en aurai l'utilité pour des logiciels de "calculs de maths" (plutôt du traitement de données sur mapple, mathematica, matlab ou encore Python), du calcul mécanique sur Ansys/Abaqus, du Latex et du tableur.
Merci ! :)

avatar zoubi2 | 

@Shew

"J'en aurai l'utilité pour des logiciels de "calculs de maths" (plutôt du traitement de données sur mapple, mathematica, matlab ou encore Python), du calcul mécanique sur Ansys/Abaqus, du Latex et du tableur"

Je ne pense pas dire une grosse connerie en écrivant que tout ça doit tourner sans problème sous macOS...

Mais j'ai cru comprendre qu'un Mac était un peu plus cher qu'un "PC" Linux... :-)

Vous n'avez pas des collègues qui font sous Linux ce que vous voulez faire ? Il n'y a pas si longtemps les miens plébiscitaient Ubuntu.

avatar SLV17000 | 

@narugi iOS tout comme son grand frère macOS sont dérivés d'un freebsd qui est un système UNIX

avatar BeePotato | 

@ SLV17000 : « iOS tout comme son grand frère macOS sont dérivés d'un freebsd »

Juste pour chipoter : je dirais qu’ils empruntent à FreeBSD, plutôt que d’en être des dérivés.
Distinction subtile faite pour des raisons de noyaux et d’histoire. ;-)

« qui est un système UNIX »

Oui, mais narugi faisait juste remarquer qu’il ne s’agissait pas d’un Linux.

avatar occam | 

@SLV17000

« iOS tout comme son grand frère macOS sont dérivés d'un freebsd »

Non, en fait.
OS X / macOS descend, via NeXTStep, de BSD 4.3, première version BSD non redevable à ATT (et c'est pour faire simple, l'histoire est encore plus compliquée).

Surtout, NeXTStep et ses descendants ont hérité d'un kernel Mach, développé à Carnegie-Mellon, qui remplace le kernel Unix BSD standard.

FreeBSD est bien postérieur à NeXTStep et descend de BSD 4.4.

NeXTStep / OS X et FreeBSD ont évolué en parallèle, l'un n'est pas dérivé de l'autre.

avatar BeePotato | 

@ occam : « NeXTStep / OS X et FreeBSD ont évolué en parallèle, l'un n'est pas dérivé de l’autre. »

L’origine de sa remarque était sûrement le fait que, lors du passage de NeXTStep à Mac OS X, la partie BSD a été « rafraîchie » en empruntant massivement à FreeBSD. Depuis, il y a des resynchronisations régulières pour suivre l’évolution de FreeBSD.
Mais comme ce n’est pas toute la base de Mac OS qui vient de FreeBSD, ni l’intégralité de FreeBSD qui est reprise, et vu l’historique de tout ça, on ne peut pas vraiment parler d’un « dérivé ».

avatar Al_Copett | 

Tout ceci pour dire que si notre camarade Shew veut se former à un système Unix/Linux, il ouvre le terminal de Mac OSX et il aura tout ce dont il a besoin.

avatar JLG01 | 

Qu'ils financent, mais de grâce, qu'il ne participent en rien au contenu, Linux fonctionne et évolue plutôt bien, l'esprit de W le pervertirait gravement.

avatar harisson | 

@JLG01

"Qu'ils financent, mais de grâce, qu'il ne participent en rien au contenu, Linux fonctionne et évolue plutôt bien, l'esprit de W le pervertirait gravement."

Malheureusement, qu'on le veuille ou non DinoSoft pervertit(ra) l'esprit du libre, c'est une DinoSociété alac'.

Les seuls éléments de rupture qui seront acceptables, de mon point de vue, c'est la mise en open source de W, d'O et d'Azure (totale parce qu'il y a déjà la brique Hadoop).

avatar awk | 

Les vieilles haines sont tenaces chez certains ?

avatar mk3d | 

Ils comprennent enfin?!?!? 15 ans après Apple...

avatar levincefr | 

C'était Ballmer le cancer ! Heureusement que Microsoft a réussi à extraire cette tumeur qui la rongeait de l'intérieur. Il est certainement pas plus compétent dans son nouveau milieu sportif mais là je m'en fout complet !

avatar Jazzride | 

alors un Windows sur noyau Linux, mac os est définitivement enterré. La roue tourne."T'es au courant que Linux fait tourner la moitié des serveurs mondiaux, et 80% des Smartphones?"

Apparemment non; en fait Linux et UNIX (en open source) sont les familles d'OS les plus répandues au monde :0) et de très loin. Android, c'est quoi ? les OS des hardwares familiaux (box TV free etc) c'est quoi ? vos petits NAS ils tournent sur quoi ? Sur du mac os ? Les gens utilisent du Linux et de l'UNIX open source toute la journée au contraire, au quotidien. Sans le savoir mais c'est le cas. Je ne serais pas surpris d'apprendre que les appareils électro ménagers connectés fonctionnent sur du linux (les frigo connectés etc)

Linux et UNIX open source au quotidien : la norme
Linux en serveur est la norme
Linux sur un poste de travail est l'exception mais comme il y a de moins en moins de gens sur pc et de plus en plus sur smarphones et tablettes....

Microsoft est en train d'intégrer du Linux DANS Windows c'est un choix très judicieux.

Non le monde Linux a gagné son pari. sans discussion aucune. Business is business, Microsoft tire le meilleur de chaque monde, c'est plus malin comme attitude pour faire des affaires que l'attitude fermée jusqu'à l'absurdité de l'apple de cook/ive.

Mac os/IOS sont dérivés de FreeBSD et pas de Linux, ils n'en sont pas moins des UNIX.D'où leur qualité.

A mon sens par contre le système AWK est dérivé de Windows millénium d'où les bugs constants. Des BSOD réccurrents, on reboote et ça remarche un petit quart d'heure.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR