Les Chromebook s’améliorent, mais pas en France

Nicolas Furno |

HP a annoncé aujourd’hui un nouveau Chromebook, un modèle de 11,6 pouces pensé pour les applications Android qui arriveront à l’automne sur tous les ordinateurs équipés du système de Google. Un écran tactile protégé par du verre Gorilla Glass est ainsi de la partie… mais ce sera une option. Comme souvent avec les Chromebook, le tarif de base annoncé — ici, 189 $ — vaut pour un modèle bas de gamme.

Malgré tout, cette nouvelle machine qui promet jusqu’à 12 heures d’autonomie semble particulièrement intéressante pour son prix. Le reste de la fiche technique est très classique, avec un Intel Celeron pour faire tourner le tout, 2 ou 4 Go de RAM et 16 ou 32 Go de SSD pour le stockage. Les écrans sont malheureusement limités à une résolution assez faible (1366  x 768 pixels), mais c’est toujours le cas dans cette gamme de prix.

De toute manière, on ne verra probablement jamais ce nouveau Chromebook sur le Vieux Continent. Quand on s’intéresse un petit peu à ces ordinateurs, on découvre vite une triste vérité : la gamme est beaucoup plus large aux États-Unis, et il n’y a quasiment aucun choix en France. Prenez le cas de HP, par exemple : il n’y a qu’une seule référence, le vieillissant modèle 14 pouces, sur Amazon.

Le constructeur propose aux États-Unis toute une gamme, avec un 11 pouces déjà, mais aussi un 13 pouces Retina qui, avec son châssis en aluminium semble particulièrement intéressant. Pourquoi en est-on privé en France ? Et HP n’est pas le seul constructeur à ne pas sortir ses modèles partout : c’est le cas aussi chez Asus, Acer ou encore Lenovo.

Les Chromebook n’ont manifestement pas la cote par ici, mais c’est bien dommage : ils ne manquent pas d’intérêt pour les besoins légers. Nous avons d’ailleurs commencé une série sur ces machines qui deviendront encore plus intéressantes avec Android, à l’automne (lire : Cinq ans après, on a ressorti le premier Chromebook).


Source
Tags
avatar LolYangccool | 

136px x 768px, effectivement, pas très élevée la définition. ;)

avatar Nicolas Furno | 
@ LolYangccool : oups… :-)
avatar Mike Mac | 

Allons, allons, on arrive à commander tout ce qu'on veut sur le web.

De sortie, à espérer en AZERTY pour nos contrées : Asus "Camping 3"

http://liliputing.com/2016/06/asus-convertible-chromebook-tablet-skylake-cpu-way.html

avatar perceval78 | 

Les Chromebooks ont autant d'intérêt qu'un éventuel iPadbook. Une tablette en forme de notebook franchement pour faire quoi?
Les ultranotebooks sont là pour ça.
Une tablette et un ultranotebook ou un notebook sont complémentaires.
Le seul intérêt des Chromebooks c'est d'être fourni gratuitement dans certaines écoles américaines.
Mais au détriment d'Apple avec ses iPad et MacBook Air entre 700 et 1200€. D'où le revirement des services d'achats de l'administration des écoles qui ont trouvé Google beaucoup moins cher à gérer qu'Apple.

avatar C1rc3@0rc | 

@perceval78

Les Chromebooks sont typiquement des netbook: des netcomputer portables qui ne sont rien d'autres que des terminaux primaires ultra-dependants d'un serveur central (local ou cloud) et sous equipés.

La premiere qualité d'un netbook c'est son prix et la seconde c'est son niveau d'asservissement au système central (local ou cloud).
Ses inconvénients sont le manque de puissance et la dépendance au systeme central.
Faut comprendre qu'un netbook implique obligatoirement un serveur, c'est pas une machine autonome et c'est pas un PC (Personal Computer).

Google propose avec les Chromebook une approche du netbook très réussie et Google est très explicite sur la nature de ces machines: c'est pas du marketing d'enfumage comme ça a été le cas au milieu des années 2000 sous l'égide d'Intel qui tentait de trouver un relai de croissance pour refourguer ses Atom.

Google se place dans le principe aussi du One Laptop per Child (OLPC) meme si on est loin du principe humaniste de l'OLPC.

Les netbook ne sont pas comparables aux ultrabook qui sont juste l'inverse: des pc complets, puissants et ultra-portable. Ils ne sont pas non plus comparables aux TabletPC: des PC Windows limités a une interface tactile et dédiés a des applications "verticale", souvent de la gestion de stock ou de chantier. Ils ne sont pas non plus comparables avec des tablette style iPad: écrans portatifs tactiles conçus pour la consultation de données et la navigation WEB.

Est ce que les Chromebook sont adaptés a l'éducation: oui c'est une évidence. L'éducation, hormis la privée, est toujours sous financée et les terminaux doivent être totalement asservis au serveur et a l'enseignant.

Dire que le Chromebook est concurrent du Macbook air est une erreur. Maintenant que quelqu'un qui veut un ultrabook(Macbook air) se voir proposé un netbook(Chromebook, hybrid) c'est une escroquerie et rien d'autre.

avatar sc10u | 

189 $, WHAOUUU ça fait rêver.... Google a sorti du carton le concept d'ordinateur jetable...
Même une pauvre touche de clavier qui casse > et le devis de réparation fera certainement en racheter un au client... ou non il mettra du scotch dessus... et puis non c'est tellement pas cher.... On se croirait dans le mon de des imprimantes par exemple.
Pi à ce tarif, ohlalaaaaaaa, les produits doivent certainement avoir été conçus de bout en bout avec en tête le respect de l'environnement, le haut degré de recyclabilité (tu penses ! En le changeant tous les ans...).
Mais bon tout ceci n'a aucune importance, puisque le seul dessein est de placer TOUT Google devant les yeux des braves consommateurs, et de collecter l'intégralité de leurs données dans le cloud pour le coup

avatar MacAbdel | 

@sc10u :
Parce que tu crois que le "haut degré" de durabilité du dernier MacBook est cool ? Je l'ai : impossible de changer de mémoire ou de disque dur.
Moi je trouve ces ordinateurs, surtout s'il y a Android dessus, une très bonne chose : un navigateur génial (Chrome), et des applis Android où tu pourra retrouver tes données actuelles... Et tant mieux si ce n'est pas cher. Pour la solidité, je pense que ce ne le sera pas moins que les autres...

avatar poco | 

Tout à fait d'accord.

Pour des postes en consultation/travail Intranet, je mettais avant un iPad ou bien un Mac Mini (bonjour les coûts). Fonctionne très bien avec un Chromebook à 200€.

Pour le fun on s'est mêm penché sur un Raspberry Pi :-)

CONNEXION UTILISATEUR