Facebook inaugure le « plus grand open space au monde »

Florian Innocente |

« Le plus grand open space au monde »… « Une seule pièce capable d'accueillir plusieurs milliers de personnes », Mark Zuckerberg a annoncé cette nuit l'inauguration du nouveau QG de Facebook à Menlo Park en Californie, en soulignant la singularité de son concept.

Vue aérienne

Comme Apple avec Norman Foster, Facebook s'est offert les services d'un ténor de l'architecture en la personne de Franck Gehry. Fidèle à son habitude, celui-ci a imaginé un bâtiment aux formes déstructurées qui se présente comme un long parallélépipède. Il est surplombé d'un jardin de 36 000 m2 et 400 arbres, ouvert aux employés pour aller s'y détendre, manger, en profitant de la vue sur la baie.

Sur le toit
crédit : Facebook/

Des employés, environ 2 800 (sur les 9 100 que compte le groupe dans le monde), qui vont être rassemblés dans un gigantesque open space d'environ 40 000 m2. Il sera toutefois ponctué de petits espaces privatifs et d'îlots dans lesquels des équipes pourront tenir des réunions. L'objectif est de « faciliter les déplacements et la collaboration entre les gens ». Un principe qui ne va pas manquer d'opposer à nouveau les promoteurs de ces espaces complètement ouverts à ceux qui en contestent la pertinence.

Maquette du projet en 2013
Franck Ghery au fond, 2013

Ce QG — baptisé MPK20 — dont on avait vu les premières esquisses il y a deux ans, est assez simple et peu ostentatoire, convient Mark Zuckerberg, mais c'est « à dessein » explique le cofondateur de Facebook. « Nous voulons que notre espace donne le sentiment d'être en chantier perpétuel. Lorsque vous entrez dans notre bâtiment, nous avons envie que vous réalisiez le chemin qu'il reste à parcourir dans notre mission de connecter le monde ».

L'un des espaces privatifs ou bien le bureau de Zuckerberg ? Ca ressemble à une salle de jeu IKEA, gageons que les boules de couleurs étaient là seulement pour s'amuser les premiers jours d'ouverture du nouveau campus — crédit : Chris Marra
crédit : bobspace
Vue du parc sur le toit — Cliquer pour agrandir

Quelques instagramers ont été autorisés à venir voir les lieux, ils en ont publié quelques images, en plus de celles des premiers employés. L'endroit est en train d'être peu à peu occupé par ses salariés et des installations artistiques sont progressivement disséminées dans les couloirs et sur les murs.

via : arrestedmotion.com
crédit : scottshapiro23

On trouve depuis hier plusieurs comparaisons moqueuses sur Twitter avec des sweatshop ou des élevages de poulets en batterie…

Facebook…
pas Facebook — via @ptone

avatar ergu | 

Pour dénigrer les open-spaces, on parle souvent du flicage ou du bruit mais on oublie la fonction "dame pipi"

Parce que dans ces grand espaces ouverts, il est souvent difficile de localiser quelqu'un - d'où plus d'aller et venues, des gens qui errent, et plus de : "tu sais où il est Machin ?"
J'imagine la réponse chez FB : "Oui, dans l'open space"...
Hé, hé.

avatar Aimstar95C | 

Ce genre de bureau c'est un manque de respect total envers ses employés.

J'ai été en open space dans une start up on etait 6 cetait bien car on faisait du dev et du community management.

Mais j'avais auparavant bosser en hotline et je peux vous dire qu'a 50 dans un open space cest deja tres relou alors 2800 j'imagine meme pas !

avatar PierreBurgi | 

J'espère que la terre va avoir de l'herbe.

avatar iPeP (non vérifié) | 

J'ai du rater un truc dans tout ce fatras... mais qui peux me dire ce que représente la dernière photo avec des machines à coudre ?

avatar Ipader | 

@iPeP :
C'est une comparaison avec la photo précédente, à peu de choses près, la même chose.

avatar zoubi2 | 

Quitte à ce que, vu de Bangkok, je passe pour peigne-cul, pisse-froid, retardataire, rétrograde, coincé, taré, réactionnaire, borné, mesquin....

Je pense que ce truc est tout simplement de la folie furieuse.

Je ne donne pas longtemps à l'ami Mark pour avoir de gros, de très gros, problèmes...

avatar Paceman | 

Que reprochez vous aux open-spaces?

avatar expertpack | 

@Paceman :
Cette notion de meilleure communication et d'échange est fausse.
Pour le vivre actuellement ( plus de 1000 salariés ) c'est en fait le contraire qui se produit.
On n'ose pas communiquer dans ces espaces pour ne pas deranger les autres,
on s'isole avec un casque et on ne communique que dans les espaces de reunion
Donc le gain est nul , voir l'inverse de l'effet voulu.
Le vrai gain reside dans la rentabilité des m2 , versus des bureaux et cloisons.
On mutulalise les couts , on depersonnalise les espaces
ce qui est financierement tres interessant des lors que les equipes changent ,
grossissent ou bougent.
Finalement les gens se retrouvent dans les petits coins pour bosser
( cafeteria, couloir et zone café ) ce qui n'est pas rationnel ( connection , pc , place )
Une catastrophe a moyen terme

avatar Ipader | 

@expertpack :
Parfaitement bien résumé.

Au siège de ma boîte, j'ai même des collègues qui communiquent en messagerie instantanée alors qu'ils sont l'un en face de l'autre!!!
Il y a une ambiance de morts...

Voir aussi "L'Open Space m'a tuer"
http://livre.fnac.com/a2684461/Alexandre-Des-Isnards-L-open-space-m-a-tuer

avatar dmorel | 

Et pour ce qui est de la communication avec ses collègues, finalement on utilise autant jabber que quand on est à 1000km, alors qu'ils sont à 2m. Et pourtant on n'est pas des associaux. L'open-space, j'aime pas (et je ne suis pas le seul). C'est encore meilleur quand on a à peu de distance des devs et des gens qui passent leur temps au téléphone. Là le casque audio fermé plutôt cher (pouvant être porté pendant des heures sans gêne) devient indispensable...

avatar dmorel | 

Ah oui, juste une nuance: "On n'ose pas communiquer dans ces espaces pour ne pas deranger les autres", c'est discutable, certains n'hésitent pas à *beaucoup* communiquer sans crainte apparente de gêner autrui. Question de tempérament...

avatar Boud | 

Là où ils sont idiots c'est qu'en terme de superficie une organisation mixte est largement plus bénéfique, d'ailleurs le fait de ne pas avoir de bureau personnel n'est pas non plus tellement problématique. Reste que peu importe l'organisation choisie, cela ne fait pas tout, contrairement à ce qu'on l'air de penser un grand nombre de conseil d'administration ... en même temps vu que les DRH sont bien souvent non conviés à ce conseil, cela n'est pas très étonnant ...

Quand le point de vue extérieur prime (voir efface l'avis interne) sur l'interne on arrive à ça. Et bien pire.

avatar Matlouf | 

Oui, la rentabilité c'est de gagner sur les m2 de bureaux (c'est aussi pour les cabinets qui pondent ce genre d'espaces). Pour faire passer la pilule, il ne faut pas oublier de communiquer sur les espaces de travail conviviaux, les moyens technologiques à l'extrême pointe du progrès (tellement à la pointe que c'est invisible au microscope), la flexibilité du poste de travail… Mais pourquoi se fatiguer à convaincre ceux qui ne sont que de simples lignes de coût dans un bilan comptable ?

avatar tbr | 

Essaie de travailler dans le calme... d'un hall de gare.

avatar Boud | 

Enfaite un open space c'est une bibliothèque, vive la nouveauté quoi.

La comparaison avec une usine de textile est quand même un peu idiote, il aurait fallu mettre le son.

avatar Sic transit | 

Marrant de voir combien l'architecture du bazar reflète ce qu'il contient : "Absence totale de confidentialité" était probablement n°1 ou 2 sur la liste de doléances qu'a transmise Zuckerberg à son cabinet d'archi…

avatar manustyle | 

Autant de monde pour faire fonctionne un site comme FB, difficile a comprendre.

avatar brunitou2 | 

J'avais vu mieux chez Google... mais pq pas

avatar Silverscreen | 

Ok, un openspace vraiment spacieux pour loger au max une vingtaine de personnes avec un coin cosy/détente, c'est sympa dans une startup, c'est décloisonné, ça aide à la communication et ça pousse à se déplacer plus.

Mais le truc immense avec plus d'une centaine de personnes qui tentent vainement de s'isoler derrière des paravents, le casque sur les oreilles, avec un espèce de bourdonnement continu en background, c'est juste atroce…

Avoir un étage facilement modulable, avec de grands espaces dégagés et un agencement qui parait informel et en fonction des goûts de chacun, je comprends. Mais "ça", c'est juste un caprice de PDG.

Sinon, le bâtiment de Gehry est intéressant. Le concept est valable, c'est juste l'obligation de l'OpenSpace pour plusieurs milliers de personnes qui est à chier…

Je préfère largement le projet de Google, original, humain et pratique. Ou à la rigueur le campus Apple qui s'il est très classique dans l'agencement (j'imagine les couloirs immenses) s'ouvrira sur un parc intérieur immense et jouira d'immenses espaces vitrés sur la verdure.

Sur les photos de l'intérieur du campus FB, on a l'impression de fenêtres cantonnées aux espaces détente, périphériques à la partie "travail", agencée, elle, comme dans une cave (tuyauterie apparente). Beurk.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR