Cachez-moi cette bâche Apple (ou autre)

Christophe Laporte |

Depuis quelque temps déjà, on voit apparaitre de plus en plus de grandes bâches publicitaires sur les façades lors de travaux de rénovation. Un décret paru en 2007 autorisait l’affichage de publicité sur les monuments historiques en cas de travaux extérieurs nécessitant la pose d'échafaudages. L’argent glané par l’opération doit absolument servir à la rénovation du monument. Précisons que ce type d’opérations est soumis à un cahier des charges assez strict.

De nombreux acteurs high-tech, dont Apple, ont utilisé ce procédé pour faire connaître leurs produits. L’iPhone 5c avait ainsi trouvé « refuge » pendant des mois place des Vosges et sur la façade du Palais de justice à Paris.

Crédit LP/Julien Duffé
Crédit LP/Julien Duffé

Si ce système pouvait paraître intelligent en ces temps de crise synonymes de caisse vide, il n’était pas du goût de tout le monde et devrait prochainement être interdit. En effet, dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la biodiversité, un amendement écologiste interdisant l’utilisation de bâches publicitaires sur les monuments historiques a été adopté contre l’avis du gouvernement et de la rapporteure.

L’ancienne ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, s’est félicitée de ce vote sur son compte Twitter. Cette décision est loin de faire l’unanimité. Emmanuel Imberton, président de la Chambre de commerce et d’Industrie de Lyon a par exemple déclaré de manière cinglante : « Pas d'argent dans les caisses et ils suppriment les recettes : c'est nul ! ».


Tags
avatar KrummenHacker | 

Mais qu'est-ce que ces bâches ont à voir avec la biodiversité?

avatar Philactere | 

@KrummenHacker :
C'est bien la question que je me pose.
On peut débattre sur ces publicités géantes, leur laideur, leur apport économique. Mais je ne vois absolument pas le rapport avec la biodiversité. !

avatar patrick86 | 

"Mais qu'est-ce que ces bâches ont à voir avec la biodiversité?"

La réponse est "écologie" politisées.

C'est pas fait pour être logique, pas fait pour être scientifique, ni en quelconque accord avec la nature, etc. Ce n'est que de la politique.

avatar iapx | 

Tu as raison, la loi autorise actuellement à faire des "travaux" pendant 20ans sur un batiment historique, en le cachant sous une publicité, et tout te va bien.

Un batiment historique ne doit pas servir à être un support publicitaire, voilà tout. Et si un imbécile prétend qu'il est plus intéressant de cacher un batiment historique sous une publicité, il est mieux de le dire clairement, comme toi.

Toi illustre merde, Emmanuel Imberton (ou ceux qui le supportent), qui ose donner des batiments historiques aux multinationales pour qu'elles y suspendent leurs publicités comme d'autres y ont encore leurs étrons attachés au cul, et décident que la culture nationale appartiennent àdes compagnies étrangères, pour quoi au fond? Ta piscine? Peut-être te fais-tu s...r pour ça? ou plus?

Après les aéroports à des compagnies étrangères, et d'autres infrastructures, ces compagnies ayant plus de 50% appartenant à leur gouvernements (qui ont compris quel a mondialisation marche dans un seul sens, le leur), maintenant les batiment protégés?
Ne comprends-tu pas où tout cela s'en vient, ou es-tu juste un fan de Valery Giscard???

avatar yorick | 

Tu pars dans les attaques personnel dans ton commentaire.

Le problème c que c bache finançait les travaux a 80%. Contrairement a ce que tu penses, on ne vend pas nos patrimoines. On accepte juste pendant un certain temps(le temps de travaux ne durant pas 20 ans) de financer ces travaux.
Mais on peut prendre le problème autrement. Es ce que ces affiches publicitaire ne favorisait pas les travaux ?
Du coup on est en droit de se poser si il est mieux de laisser notre patrimoine en friche, plutôt que de le rénover . Alors certes, toute pub n'est pas bonne. Mais au lieu d'interdire, il aurait fallut peut être juste mieux codifier et éviter les exces.
Comme je dis, le château versaille avait Dior comme pub. Dior représentait sur sa pub la façade sur tout le panneau. Il n'y avait jusqu'un logo Dior sur le panneau (et il était assez petit).
N'est ce pas un bon compromis ?
Quand on voit que la place des Vogues a couté, juste pour les travaux 7 Millions d'euros (et l'exemple n'est pas le meilleurs car il y avait peu de travaux).

Il y a d'autres combat, plus important. Comme tu le dit, les Aéroports (de Lyon je crois ) ou des Châteaux de France qui appartiennent des Milliardaire Chinois.

avatar Yohmi | 

@iapx :
Pourquoi des "travaux" ? D'après toi, ces bâches ne couvrent pas des travaux de rénovation ? Et rapportent plus d'argent que le tourisme lié aux monuments ?

Moi ça me rappelle un truc. Un jour, dans le métro, c'était en plein pendant la grosse période "stop pub" où une poignée de fous arrachaient systématiquement les publicités, je suis arrivé dans un couloir où les affiches étaient remplacées par des aplats de couleur (un gros rectangle vert, un gros rectangle bleu…). Et là je me suis demandé si c'était vraiment mieux. Et là, je me suis demandé quel mécène paierait pour y voir imprimé autre chose (parce que c'est pas donné, d'imprimer un format pareil, et de l'entretenir). Et je me suis demandé pourquoi dans ce couloir, contrairement aux autres, on ne savait pas quelle serait la prochaine exposition ou le prochain spectacle. J'ai repensé à Andy Warhol. Et je me suis dit, quand même, que parfois on se bat pour des idées mais on est bien con.

Il est à noter que je supporte difficilement la publicité intrusive, c'est à dire par exemple à la radio ou à la télévision, ou même avant une vidéo Youtube, ça m'agace très vite (ça peut me rendre agressif en l'espace de 2 secondes environ), à cause du caractère répétitif, des sons, des mélodies que l'on tente de nous faire apprendre par cœur (c'est pareil avec la musique sur les radios généralistes). Mais les affiches, je trouve qu'elles sont diversifiées, et font partie du décor urbain. Je vois encore sur les façades de Normandie, des peintures délavées pour Dubonnet. Et chaque fois, ça me fait sourire.

Je ne vois pas le bénéfice des bâches blanches, bleues ou vertes. Elles sont immondes. Je ne dis pas que la publicité pour l'iPhone 5C est d'un goût exquis. Mais ce n'est tout simplement pas plus laid.

avatar patrick86 | 

@iapx :

Oulàlà… Prenez une bière, allongez vous 10 min sur le sofa… détendez-vous. Ça ira mieux après.

Pour faire simple :
- la publicité n'est pas mon ami, mais alors PAS - DU - TOUT !
- les bâtiments "historiques", je trouve ça sympa, y'en a qu'ont de la gueule… mais je n'y suis pas viscéralement attaché. Comprenez : si Versailles se prend un météorite sur la tronche, ça m'empêchera pas de continuer ma vie.
- les échafaudages, je trouve pas ça super sexy, à vrai dire.

Concrètement : heu… j'ai d'autres priorité que de troller, heu débattre sur oui ou non faux mettre une pub moche sur un échafaudage moche.

avatar Thegoldfinger | 

Très joli Troll.

La loi existe depuis. 2007 et tu viens parler de travaux qui dureront volontairement 20 ans.
Tu vous dans le futur ?

avatar Madalvée | 

La même chose qu'entre le chômage et les étrangers.

avatar Yohmi | 

@ Madalvée
Haha, parfait :D

avatar tempest | 

Elles sont faites à base de musc de chevreuil sauvage de Nouvelle-Guinée et ça impacte directement la couche d’eau-zone qui entraine un refroidissement du Gulf Stream qui débouche sur la création d’El Niño et avec les conséquences que l’on sait… Bref ils veulent juste que l’on n’ait plus un rond pour refaire le Patrimoine.

avatar thebarty | 

@tempest :
Ah, voilà ! Avec une bonne explication scientifique, on finit par adorer les verts ! ;-)
Merci pour ce bon moment.

avatar Nicolas R. | 

La couche d'eau-zone, c'est ce qu'on appelle la nappe phréatique, hein ? :D

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@SpleenXXX
Pas du tout
C'est au choix la couche frénétique, ou encore couche néphrétique.
Mais je penche plutôt pour système néphrétique ayant pour objectif écologique de nettoyer le corps de toute pollution. pollution

avatar SIMOMAX1512 | 

Mouai

avatar josselinrsa | 

C'est sûr qu'un échafaudage brut c'est tellement plus sexy...

avatar Sebr2611 | 

Ralala ces écolos... Je ne comprend pas en quoi ces pubs gênent le moins du monde. C'est quand même carrément moins disgracieux que des échafaudages qui seront de toutes façons présents pendant les travaux, et qui contrairement aux pubs, ne rapportent pas un rond...

avatar bhqz | 

A la place des bâches publicitaires ils vont nous mettre des bâches à hachures vertes et jaunes qui sont d'une rare élégance. Pendant qu'ils y étaient il fallait aussi interdire les parcmètres devant les monuments classés. Les écolos n'ont rien compris, ce n'est pas nouveau !!!

Question sans doute un peu naïve : qui a voté cette loi ?

avatar Paceman | 

@bhqz :
Ça doit être la même conne de maire de Paris qui veut faire interdire la circulation des véhicules diesels pour 2020...

avatar Stardustxxx | 

C'est juste sur les monuments historiques... Rassurez moi ils ne sont pas tous en rénovation.

Je pense qu'il reste assez d'espaces publicitaires dispos dans les villes pour pallier ce déficit.

avatar Soner | 

@Stardustxxx :
Le truc c'est que ça finance les rénovations. À l'inverse des affiches d'arrêt de bus...

avatar Stardustxxx | 

La mairie touche des revenus sur la publicité quelque soit l'endroit. Après a elle de faire la répartition comme elle l'entend.

Je ne savais qu'il y avait une règle imposant de dépenser les revenus de la publicité dans le domaine ou est diffusé cette publicité. ;)

avatar béber1 | 

L'ambiguité reside entre mécénat et publicité.

L'un étant plus louable, vertueux et donc acceptable que l'autre.
Ce qui est de toute façon hypocrite de mon point de vue puisque cela revient au même.

http://www.louvrepourtous.fr/Ces-baches-hors-la-loi-de-la,782.html

avatar EricdeB | 

@Stardustxxx :
C'est le cas. Certaines de ces pubs financement un bonne partie des travaux. Je trouvais très intelligent qu'Apple, par exemple, plein aux as, participe grandement à la rénovation de bâtiments parisiens.

avatar Stardustxxx | 

@EricdeB
La pub reste de la pub, la facon dont l'argent est dépensé est un autre débat. Toutes les pubs financent quelque chose. Les pubs sur les abris bus servent a financer les transports en commun, etc... Ils trouvent toujours un moyen de justifier la pub...

Et comme l'a dit beber1, il y a eu des abus avec ce système, des travaux qui durent plus longtemps que prévu.

Et si Apple est plein aux as, c'est en partie parce qu'elle ne paye pas ses impôts. Il est préférable de régler le problème de l'optimisation fiscale, plutôt que de lui trouver des excuses.

avatar clemens94 | 

Dommage... Pour une fois que la pub avait un intérêt pour nous.

avatar béber1 | 

imbécile

avatar c0mm0n | 

L'hypocrisie des réactions quand la majorité utilise probablement Adblock sur son navigateur...

Désactivez le si ces agressions publicitaires vous manquent tant.

avatar rikki finefleur | 

Excellente décision . Car bien entendu nos amis publicitaires, avaient entrouvert la porte , et ont laissé le pied dedans.

On a ainsi vu des travaux , ne pas finir, juste pour pouvoir continuer à montrer la bâche.
Donc moins de pollution publicitaire est une excellente chose.

avatar béber1 | 

moi aussi je rêverais d'un monde sans pub

sauf qu'il faut être cohérent un moment,
et donc accepter que les contribuables paient plus d'impôts pour financer la restauration de monuments publics.
Prêt ? Perso, je suis d'accord

Quoiqu'on en dise, le mécénat est toujours de la pub, plus ou moins déguisée et indirecte, mais c'est de la pub. Sponsoring pareil. Voir les voiles des bateaux bariolées.
Indécent? ben sans ça... pas de bateau

Faut-il la rendre plus discrète pour qu'elle soit plus acceptable?
Cela me rappelle Molière et son Tartuffe

avatar rikki finefleur | 

On ne peut pas dire que cela embelli les immeubles, et pire encore les places qui l'abordent.
Je me souviens que certaines baches sont restées plus de deux ans.
Bref , il y a eu de l'abus.

Le différence entre panneau publicitaire et les baches, c'est bien l’énormité de cette dernière sur le paysage.

avatar béber1 | 

les abus doivent être sanctionnés selon les règles définies par la Loi.

Mais les abus n'invalident pas le problèmes de fond sur le financement des restaurations ou des frais d'entretien des édifices publics ou appartenants de manière plus large au Patrimoine.
(dont les jardins abimés tempêtes, parcs naturels, etc.)

Pour moi, ce devrait relever de la responsabilité de l'Etat -en tant que représentant et garant du Patrimoine- et donc relever de sa compétence.

Mais voilà.. on sait tous qu'il faudrait allouer des sommes conséquentes à partir des fonds publics pour les financer. Et qu'en période de dettes publiques, de relance de l'Economie par des baisses d'impôts, ceci n'est guère possible.
L'Italie qui a un patrimoine colossal à entretenir et d'autres pays dans le monde sont confrontés au même problème.

Faut-il recourir à des fonds et des aides privées, qui demanderont en retour des contreparties, et donc sous quelles formes?

La forme la plus intelligente de mon point de vue, en l'état des réalités économiques actuelles, c'est d'accepter les aides et le financement privés, en acceptant que ce soit aussi une vitrine publicitaire (c'est pas la peine de tourner autour du pot, de chercher du mécénat d'entreprise désintéressé, y'en a pas, ou alors il devrait jamais se laisser connaitre, ce qui me semble possible à 1% sur une échelle de 100…)

donc accepter ce mécénat/pub mais de manière encadrée.
Comme sur la durée par exemple : les règles établies devraient signifier une période limite définie (mettons un an max) dans le cadre de travaux durant sur des années.
À prendre ou a laisser dès le départ.

Après il y a l'impact visuel qui est en fait le nœud réel du problème, entre fonte dans le décor et message publicitaire perceptible à faire passer.

Il y avait des règles visant à mieux intégrer les grandes bâches dans le décor en reprenant - en trompe-l'œil- une partie du bâtiment en travaux
Il reste à définir l'espace restant (60,50%, moins..) de la surface "commerciale", et les intensités de couleurs, comme des surfaces unies avec des couleurs primaires à proscrire, etc.

Là c'est le problème des urbanistes o des autres acteurs concernés de la politique de la ville à définir les cadres d'expressions permis.
Et une fois fait, on s'y tient

avatar Michaeel | 

@rikki finefleur :
Oui c'est cool, tu paieras dans tes impôts ce que ne rapportent plus ces bâches. C'est vraiment une bonne idée.

avatar rikki finefleur | 

Michaël.
C'est vrai, on devrait carrément doubler leur surface et pourquoi pas, les laisser une bonne dizaine d'années ?
Ça, ca serait vraiment cool.
Et comme j'ai la coolitude en moi et en mon corps, je pratique immédiatement cette idée de génie publicitaire, en faisant un tweet.

Et j'en profite pour bâcher (ou défigurer suivant les parties) la pyramide du louvre, les quais de seine (déjà fait) le troca (déjà fait) et tant qu'on y est les mairies et les écoles, et les barres hlm.. Le business est en moi..
Plus rien ne nous arrêtera..
Et évidement on bâchera ceux qui nous empêchent de bâcher.. :)

avatar Michaeel | 

@rikki finefleur :
Non, il suffit de faire ça bien, pas besoin d'être dans l'excès.

avatar codeX | 

Ce qui me saoule c'est que mes impôt servent en partie à rénover des trucs dont je n'ai rien à foutre. Les écolos me saoulent aussi. Aussi inutiles et nuisibles que tous les autres parasites.

avatar padubi2000 | 

Qu'est-ce que l'écologie vient faire dans cette histoire ? Pour vous aider :
"L'écologie, aussi connue sous les noms de bioécologie, bionomie ou science de l'environnement ou environnementale, est la science qui étudie les êtres vivants dans leur milieu et les interactions entre eux." (Wikipédia). En tant que parisien, je fais tout a fait le lien entre cette pub et l'écologie. Vous faites le même raccourci que "j'ai un mac, je suis maquettiste"= "Je suis écolo, je me préoccupe des poissons et des kangourous"
Et puis, c'est vrai... c'est pas comme si les espaces publicitaires manquaient à Paris.
A quand un belle pomme ou une belle virgule dans le dos de vos vestes de costumes et non ces foutues rayures.

avatar misstique | 

--> En tout cas cette bâche ne me choque pas et ne choquerait pas un jeune public tant que l'on ne permet pas de faire des pubs "bachées" de stars du X, de sextoys ... ;-)))

avatar I-Romain | 

Quelle bande de fouille merde ces écolos !!!

avatar Stanley Lubrik | 

Il y aurait bien une solution esthétique pour les musées.

Pour le même prix, les firmes financent la reproduction - sur la bâche - d'oeuvres du musée concerné, et la pub réelle occupe une parcelle réduite de la surface... Façon mécenat...

Ce serait déjà plus joli que ce cul bleu d'iPhone plastiquouille sur cette horrible fond rose fushia, non ?

avatar yorick | 

Bon Apple n'a bien choisit ça pub.
La pub, n'est pas bien intégré au décor....
Je suis pas d'accord aussi avec certaine pub, comme celle de pierre, ou d'alcool.
Mais tout ceci est bien intrusif.
Comme vu sur le site donné plus haut, Dior aux châteaux de versatile a su bien intégrer l'idée .
Ils ont reprit le décors, et ont juste affiché leurs Logo. Je trouve que c un excellent compromis.

Apple aurait pu par exemple mettre un paysage, pour vanter les photos prisent avec l'iphone (comme dans les Apple Store). Bref, sur les bâtiments historique il faudrait des pubs raffinées.

Alors oui certain vont crier au scandal, a l'agression de la pub. Mais entre une bache blanche (comme vu sur la tours St Jacques prêt de châtelet les Halles, et une pub discrète qui finance une partie des travaux, je pense que la deuxième solution est la bonne.
C pas difficile, pour financer ces travaux, il faudrait que les entrées (quand elles sont payante) augmentent, que les impôts locaux augmentent ou que le budget soit redirigé (on prend le budget entretient des parc par exemple que l'on diminue ou financer la restauration).

Mais la pub est acceptable a condition qu'elle ne soit pas intrusif. Exemple en plus de Dior, est le Panthéon (pour moi c de la pub, meme si il s'agit d'un artiste).

L'association Anti-pub, devrait plus s'intéresser au autre pub qu'on a partout sur le panneau, et qui ne finance rien du tout quand on voit l'etat de certaine rue.

avatar pacou | 

Encore un vote où ils étaient 4 dans l'hémicycle :
- le représentant du président de l'assemblée
- le secrétaire de séance
- le représentant du gouvernement
- le député ecolo

Sans commentaire ...

avatar perceval78 | 

Toujours à côté de la plaque les écolos. Y a qu'à voir les résultats du 1er tour. Ils sont inexistants. A ce niveau là il faut changer de métier. Et si tu cherchais un vrai travail Aurélie ? Au lieu de vivre aux crochets de la république! Ca nous ferait des vacances de ne plus entendre de telles âneries.

avatar Hasgarn | 

Puisque le gouvernement a décidé de sucrer des fonds, je propose qu'il se débrouille pour compenser avec... ses fonds.
Autrement dit les nôtres, nos impôts, nos taxes.

...

:)

avatar Orus | 

Conclusion, c'est les français qui vont payer.
Surement que ces bâches, ne plaisaient pas à l'élite parisienne, aux nantis et autre "intellectuels" soucieux de leur environnement.
Encore une décision stupide d'un gouvernement à la dérive.

avatar debione | 

Si il y a un truc qui m'a toujours choqué quand je vais en France c'est bien... L'affichage publicitaire... Il y en a partout, surtout n'importe ou, des énormes trucs le long des routes, sur les bâtiments...

Bref, l'impression que quand tu te rends en France c'est un peu comme aller sur un site de boules... Tu as de la pub, de la pub , de la pub... Partout, tout le temps... Et c'est moche, immonde, enlaidi atrocement tout...
Perso je préfère infiniment des échafaudages avec des maçons dessus, qu'une pub à la con immonde...

Bref, faite payer les impôts correctement à ces entreprises, et l'état n'aura pas à jouer la pute avec son environnement visuel.

avatar gg90fr | 

Quel dynamisme des lecteurs de mac.g , pouvoir ainsi se passionner, voir s'enflammer sur un sujet ... un peu éloigné de l'environnement Apple, ... enfin cela prouve que le site sait provoquer et lancer des sujets.,
Alors j'y vais aussi de ma petite contribution.
Je ne comprends pas le débat, je ne comprends pas que l'on puisse regretter ces immondes bâches grises, vertes, les bâtiments,( historiques ou non) ont besoin d'entretien aussi à l'extérieur et cacher les façades durant les travaux, aussi protéger des intempéries les ouvriers qui sont là, .. c'est indispensable et indiscutable.
Alors ensuite, de la pub sur les bâches, pub dont le montant récolté irait au financement des travaux sur monuments historiques je n'y vois rien de tant négatif, au-contraire, si cela fait rentrer de l'argent pour des travaux sur d'autres monuments ..., bien évidemment des pubs non provocatrices, ni choquantes, ni politiques, et aussi affichage limité dans le temps des travaux uniquement.
Nb/ qu'aurait-on dit ici si la pub de la photo eut été pour un produits Samsung ou PC Microsoft ...!!!

avatar yorick | 

Il y avait de la pub pour un galaxy....Elle était pas mal d'ailleurs.
C vrai que quand c Apple on en parle un peu partout.....Comme les pub du métro (alors qu'a St Lazare j'avais le souvenir d'immense pub pour Galaxy et sa gear)

Mais je te rejoint. je ne vois pas ou est le problème.
LA PUB participe (souvent a plus de 80%) des rénovations.
Personne ne se bouge pour les pub dans les boites au lettres, ou a la TV ou a la radio, ou sur un site internet. Mais on est offusqué de payé trop de taxe local, d'avoir des loyers trop élevé, d'avoir tout trop cher....

Alors, certes il faut que tout ceci soit modéré.....et au lieux d'interdir, il fallait peut être mieux l'encadrer.

avatar en ballade | 

Virer ces bâches de Paris!

avatar en ballade | 

@gg90fr

Éloigner de l'univers Apple? Tu es en plein dedans avec le marketing rouleau compresseur

Pages

CONNEXION UTILISATEUR