Les alternatives à Google Reader

Nicolas Furno |
La nouvelle n’a pas tardé à faire le tour de la toile : Google a annoncé dans la nuit l’arrêt de Google Reader, son service de lecture et de synchronisation de flux RSS. Un service qui avait encore ses fans, l’entreprise le reconnaît, mais qui s’arrêtera dans trois mois.


Image : Mashable


Si vous lisez encore des flux RSS, vous utilisez certainement Google Reader, même si vous ne le savez pas forcément. Vous pouvez ne jamais passer par le site de Google, mais de nombreux lecteurs de flux se basent en fait sur ce service pour gérer les flux. C’est le cas, par exemple, de Reeder, un client OS X et iOS qui a beaucoup de succès. En l’état, après le 1er juillet, ce client ne fonctionnera plus et même si son concepteur a dit travailler sur une solution, il est temps de passer à autre chose.



Quelles sont les alternatives envisageables pour Google Reader ? Nous vous proposons quelques pistes avec des lecteurs de flux différents, des services web similaires à Google Reader et même des suggestions pour se passer des flux RSS.



Préambule : récupérer ses flux



Avant d’envisager toute alternative à Google Reader, la meilleure chose à faire est de récupérer tous vos flux. Si vous n’en suivez qu’une poignée, ce n’est pas une étape essentielle, mais cette sauvegarde permettra aux gros lecteurs de ne pas repartir de zéro et de retrouver instantanément tous leurs abonnements.

Fort heureusement, Google vous permet très facilement de les exporter. Vous obtiendrez un fichier au format XML qui sera reconnu par la majorité des lecteurs de flux RSS. Pour exporter vos données, vous devez passer par le service Google Takeout : après connexion, choisissez "Reader" dans l’onglet "Sélection de services".



Vous récupérerez un ensemble de fichiers, mais le plus intéressant est le dernier : subscriptions.xml. C’est lui qui contient non seulement la liste des flux, mais aussi leur organisation en dossiers.



Certains clients RSS permettent d’exporter ce fichier plus simplement et plus rapidement que le site de Google Reader. C’est le cas par exemple de Caffeinated [1.3.3 / Démo – US – 7,99 € – GeekyGoodness] qui a l’avantage de proposer une version de démonstration tout à fait capable d’exporter vos flux. Si vous êtes sur Mac, c’est une solution efficace pour récupérer les données. À ce propos, son développeur annonce lui aussi une mise à jour d'ici le premier juillet pour rendre son logiciel indépendant de Google Reader.

Changer de lecteur RSS



Sur le papier, l’alternative la plus simple est de se passer de Google Reader en utilisant un autre lecteur de flux RSS qui ne dépend pas du service de Google. C’est en fait plus facile à dire qu’à faire, surtout sur iOS où l’énorme majorité des applications exploitent Google Reader.

Pulp [2.5.3 – US – 8,99 € – OS X 10.7 – Acrylic Software] sur Mac et Pulp [1.5.2 – US – 4,49 € – iPad – Acrylic Software] sur les iPad est un utilitaire élégant et bien conçu, même s’il est réservé aux petits consommateurs de flux RSS. Les données sont synchronisées entre iPad et Mac grâce à iCloud, il est donc totalement indépendant de Google, mais il a malheureusement été abandonné suite à son acquisition par Facebook. Difficile de le recommander, même si l’application fonctionne parfaitement et devrait encore fonctionner quelque temps.



Si la synchronisation des données n’est pas essentielle et que vous restez sur votre Mac, vous pouvez opter pour un logiciel comme Vienna. Plus tout jeune, ce lecteur de flux ne bénéficie pas d’une interface très moderne, ni même très élégante, mais elle est en revanche plutôt efficace. Par rapport à Google Reader, ce logiciel a un avantage important qui est la rapidité de sa synchronisation. Les informations arrivent beaucoup plus rapidement, un point essentiel pour qui utilise les flux RSS pour faire de la veille. Dans le même genre, NetNewsWire n’a pas été mis à jour depuis 2011, mais il marche encore.

Le Mac App Store regorge de lecteurs RSS, dont plusieurs qui peuvent fonctionner sans compte Google Reader. Dans le lot, on retient Cream [1.1.1 – US – 3,59 € – OS X 10.8 – The Mental Faculty] ou Feedy [1.0 – US – 2,69 € – OS X 10.7 – Nikolai Krill] qui ne sont pas parfaits, mais qui proposent des fonctions originales, comme la détection des articles les plus importants ou ceux qui sont le plus susceptibles de vous intéresser. Ils sont aussi plus élégants que Vienna et surtout ils fonctionnent sans Google Reader.


La dernière version de Vienna


Sur les terminaux iOS, la situation est plus complexe. La plupart des clients RSS, sinon tous, exploitent le service de Google et il devrait y avoir quelques pertes le premier juillet. Si certains, comme Reeder, ont d’ores et déjà annoncé une mise à jour en conséquence, d’autres pourraient tout simplement disparaître. Pour suivre des flux RSS, on peut utiliser Flipboard [1.9.8 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – Flipboard Inc.] qui est capable de récupérer les abonnements de votre compte Google.



Changer de service web



On a eu tendance à un peu l’oublier, tant Google Reader occupait le devant de la scène, mais il n’était pas le seul. D’autres services web dédiés à la lecture et la synchronisation de flux RSS existent et la fermeture du service de Google est l’occasion de les (re)découvrir.

Si vous suivez peu de flux, Netvibes peut très bien faire l’affaire. Ce service rassemble sur une page web qui pourra servir de page d’accueil de votre navigateur. Ses concepteurs ont opportunément publié un guide de migration pour passer facilement d’un service à l’autre.



Dans le même genre, Feedly peut très bien remplacer Google Reader et ce service a l’avantage de proposer des applications pour les terminaux iOS et Android. Là encore, le passage d’un service à l’autre est très simple, comme l’explique cet article publié dans la nuit. Mieux, ses concepteurs expliquent dans cet autre article comment déménager du site de Google Reader à celui de Feedly sans perdre ses marques.

Ces deux services peuvent très bien faire office de successeurs à Google Reader, mais ils ne sont pas des concurrents directs. Il en existe d’autres qui reprennent exactement son principe de fonctionnement. NewsBlur est un clone payant qui se distingue en proposant des fonctions sociales évoluées et de nombreuses options, dont la possibilité d’apprendre ce que vous préférez et de masquer le reste. Son interface est en revanche un peu lourde et il n’y a pas d’application OS X.

Une version gratuite est proposée pour découvrir le service, mais elle est limitée à 64 sites et à une seule mise à jour des données par jour. Au-delà, NewsBlur coûte 1 $ par mois seulement, un prix très raisonnable pour un service capable d’accepter largement autant de flux que celui de Google qui ne se finance pas grâce à vos données personnelles.



Dans le même esprit, mais en plus simple et gratuit, The Old Reader est intéressant, même s'il faudra attendre que la pression sur ses serveurs se tasse un peu pour pouvoir l'utiliser correctement.

Même si NewsBlur ou The Old Reader n'a aucune raison de mettre la clé sous la porte, ils restent toutefois des services web et peuvent à ce titre être arrêtés du jour au lendemain. Tiny Tiny RSS et Fever en revanche fonctionnent sur votre propre serveur et ne s’arrêteront pas tant que maintiendrez l’hébergement. Ces deux services sont plus exigeants et nécessitent en contrepartie quelques connaissances techniques. Il faut aussi un hébergeur capable de gérer une base de données MySQL suffisamment grande, mais aussi acheter un nom de domaine dédié pour Fever. Il n’est pas impossible d’installer ces deux services sur son Mac, à condition de le laisser tourner en permanence et d’avoir une adresse IP fixe.

Tiny Tiny RSS est un outil libre et gratuit, un avantage quant au prix, mais une liberté qui implique de mettre les mains dans le cambouis. Fever de son côté est un logiciel vendu 30 $, mais qui est aussi beaucoup plus simple à installer et gérer. Ce dernier se distingue aussi par une fonction de tri automatique des articles qui fonctionne assez bien et par des applications mobiles et bureautiques assez bien faites. Ces deux services sont les plus pérennes, mais ils peuvent être assez lents sur les serveurs moins rapides et ils sont payants pour l’hébergement et le nom de domaine.



L’arrêt de Google Reader a donné des idées à certains développeurs. Maxime, le créateur du célèbre site VDM entre autres, a ainsi lancé un appel sur son blog : les internautes intéressés par un successeur gratuit à Google Reader sont invités à donner leur adresse mail. S’il convainc un nombre suffisant de personnes, il pourrait mettre en place un tel service.

David Smith est plus avancé : ce développeur d’applications iOS prépare depuis quelques mois un nouveau service nommé Feed Wrangler. Il pensait le lancer en juin, mais l’arrêt de Google Reader le pousse à agir plus rapidement et il devrait ainsi le démarrer dans les prochaines semaines. On ne sait encore rien de Feed Wrangler, mais là encore, les personnes intéressées peuvent se manifester sur le site du projet.

De son côté, le développeur Daniel Jalkut appelle sur son blog à un retour de NetNewsWire sur le devant de la scène, avec synchronisation des données sur leurs propres serveurs. À une certaine époque, ce lecteur de flux était très utilisé et il était pionnier en matière de synchronisation des flux RSS, puisque le logiciel le faisait avant même la naissance de Google Reader ! Le logiciel est plus ou moins abandonné aujourd’hui, mais la disparition du service de Google pourrait permettre à ses concepteurs de le relancer.



Changer ses habitudes



C’est évidemment plus facile à écrire qu’à faire, mais le flux RSS n’a plus la côte et il est peut-être temps de l’abandonner. Son retrait de Safari et maintenant l’arrêt de Google Reader prouvent bien qu’Apple et Google sont, sur ce point, sur la même longueur d’onde.

L’alternative existe, même si elle ne remplace pas totalement un flux RSS : les réseaux sociaux. Twitter est le plus indiqué par son côté temps réel : chaque site signale en général ses articles sur un compte Twitter. Certains, comme @macgeneration, sélectionnent les articles les plus intéressants, d’autres se servent de leur compte comme d’un flux RSS en publiant systématiquement tous les articles, sans distinction d'importance. Cette méthode est souvent beaucoup plus rapide que les flux et nous l’utilisons déjà à la rédaction, en complément de nos lecteurs RSS, pour obtenir plus rapidement encore les nouvelles.



En fonction du type d’informations que vous voulez suivre, Facebook ou Google+ peuvent remplacer un lecteur de flux. Contrairement à Twitter toutefois, il est difficile de retrouver la présentation d’un flux RSS avec ses listes d’articles.

Si vous ne voulez vraiment pas vous passer de Google Reader, vous pouvez toujours signer cette pétition lancée pour réclamer son retour. Avec plus de 40 000 signataires, elle attire les amateurs, mais on voit mal Google reculer sur ce point…

Quid de Feedburner ?



Après son lecteur de flux, Google pourrait très bien arrêter FeedBurner. Moins connu du grand public, ce service est très utilisé pour les sites Internet, pour créer leur flux RSS justement. Cet outil permet d’obtenir des statistiques de lectures à partir du flux et son arrêt semble plus ou moins inéluctable, ou en tout cas logique.

Même si Google n’a fait aucune annonce en ce sens, remplacer FeedBurner par un service similaire semble être une bonne idée. Les alternatives ne manquent pas, comme Mediafed qui est déjà utilisé par de très gros sites (dont MacGeneration). Plus modeste, URI.LV offre un moyen simple d’obtenir des statistiques sur un flux et ce service gratuit a l’avantage de s’intégrer facilement à un blog WordPress, mais aussi d’importer automatiquement ses anciens flux FeedBurner.



MacGeneration



Enfin, cette actualité est l'occasion de rappeler l'existence de notre (mega)flux RSS qui distribue le contenu intégral des articles de MacG.co et d'iGen.fr : http://megaflux.macg.co.

En marge du RSS, vous disposez aussi de notre utilitaire pour le Centre de notifications d'OS X Mountain Lion, qui liste les nouveaux articles publiés dans ce volet dédié ainsi que dans la barre des menus : iGeneration pour Mac [1.0.1 – US – Gratuit – OS X 10.8 – MacGeneration]

avatar micware | 
En effet, c'est une très mauvaise idée que d'arrêter ce service de Google. Je l'utilise au quotidien pour faire de la veille technologique et c'est parfait. Contrairement à ce que disent certains, il est actuellement irremplaçable. Parce que non seulement il permet à partir d'un compte Google de définir ces flux RSS préférés, puis de les regrouper par thèmes, mais surtout sont API de lecture était public et intégrée par plusieurs lecteurs RSS, ce qui permetait de synchroniser la lecture des articles sur plusieurs outils (iPhone, iPad, Android, Mac, Windows). Pour le remplacer, il faut non seulement reproduire le principe au travers d'une architecture de serveur de données centralisée, mais aussi que les lecteurs de RSS sachent s'y abonner à l'aide d'un protocole ouvert. Un gros boulot dont je doute qu'il sera prêt en Juillet.
avatar kripton | 
vous avez oublié newsrack qui est non dependant de google et qui est très bien.
avatar Terence993 | 
Personnellement, j'utilise Flipboard, comme agrégateur de mes listes Twitter et dossiers Google Reader. Seulement, le problème est que Twitter, comme vous l'avez dit dans votre article, ne peut pas remplacer totalement Google Reader. Par exemple, dans Flipboard et si je prends le cas de Frandroid, un article lu via un lien Twitter m'affiche la page web, alors que via Google Reader, j'ai l'"interface de lecture". Sans oublier la synchronisation des articles lus ou non. Finalement, pour réunir le meilleur des deux mondes, ce serait bien si Flipboard pouvait nous permettre de créer directement des dossiers dans son application, afin d'y mélanger flux Twitter et flux RSS.
avatar JYF | 
Parmi les lecteurs de flux en ligne à installer soi-même sur son serveur, vous avez oublié le très bon RSSLounge.
avatar crazy_c0vv | 
Lire des news dans son réseau social... Quel mauvais conseil ! Je n'ai pas envie d'avoir mes news de Geek dans Facebook ou Google+. Ces deux services là sont très bien pour rester en contact avec des amis éloignés ou pour se souhaiter un bon anniversaire, mais par pour lire des news, surtout quand on en a une cinquantaine par jour minimum ! Je n'ai pas de compte Twitter, peut-être que si je décide d'en prendre un et de m'en servir comme lecteur de flux ça fera l'affaire après tout. Mais dans Facebook et Google+, hors de question.
avatar Psylo | 
Il y a aussi Tiny Tiny RSS qui est disponible et plutôt bien foutu. http://tt-rss.org/redmine/projects/tt-rss/wiki
avatar Aughta | 
C'est quoi cette remarque sur Reeder, il est temps de passer à autre chose, vous en savez quoi !? EDIT : à quelques trucs près, votre article est un copier-coller de celui de TUAW ? Vous voyez combien Google Reader est pratique, permet de voir qui copie qui par exemple ;-)
avatar Rototo104 | 
Mais Flipboard ne permet pas (sauf erreur de ma part) de conserver les dossier de Google reader ?! Certes, on peut intégrer les flux Google a Flipboard un à un, mais on perd les dossier... Et ça, ça fait mal au...
avatar ovea | 
@JYF : 'installer soi-même sur son serveur' Plus d'info serait bien venu. Merci (RSSlounge est un lecteur, certes. Mais je ne vois pas bien la souche d'installation du serveur sur OSX par exemple)
avatar Nicolas Furno | 
@ Aughta : j'ai effectivement copié/collé un article publié une bonne demi-heure après le mien. Parfois, je m'épate moi-même, tant de talent pour un seul homme ! Bref. @ rototo04 : cf ma capture, j'ai toujours mes dossiers, mais ils ne sont pas au premier niveau de Flibpard. @ JYF et kripton : en effet, mais cet article ne se voulait pas exhaustif.
avatar Aughta | 
Nicolasf : d'une part on se calme musclore, c'était de l'humour, d'autre part mes excuses il m'affichait 15h08, après vérification sur le site 11AM donc 16heure chez nous p´tit loup.
avatar wagamuffin | 
Je crois qu'il ne faut pas s'emballer. Le service est encore utilisable pour les 4 prochains mois et l'export des donnees est instantane. D'ici la, de l'eau va couler sous les ponts et nous aurons une vision plus calme de la situation... La lecon a en tirer : se mefier comme de la peste des services en ligne sur lesquels on n'a pas la main.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Le compte twitter de Reeder annonce travailler sur une solution. Vue la qualité de leur soft je vais me dépêcher d'attendre une mise à jour de leur part et ne rien changer à mes habitudes tant que le service de Google n'est pas fermé.
avatar Goliath | 
http://maxime.sh/2013/03/google-reader-pas-de-panique-mais-lisez-ceci/ ... en tout cas il est clair qu'à partir d'aujourd'hui je vais prendre les services Google avec des pincettes, pour ne pas dire que je vais les fouir comme la peste, c'est pas la première fois, ni d'ailleurs la dernière, que Google se comporte de la sorte...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
actuellement sur ma page Netvibes, un bandeau : "If you're experiencing slowdowns or feed latency, please bear with us as we work hard to handle a huge amount of new users. Thank you for your patience"
avatar Oxydeon | 
Vous ne parlez même pas du plus beau lecteur et gratuit sur iOS ...Pulse!! Il est décliné aussi en version web et j'espère un jour en version OS X
avatar Lecompas | 
J'utilise Feedly sur iPhone depuis qq temps… et je vais me mettre à la version desktop (Safari). Ca va évoluer aussi suite à l'arrêt de de GReader.
avatar Goliath | 
... personne parle des tags de Google Reader... personne ne les utilise? on fait comment pour les exporter et les intégrer ailleurs?
avatar Alex56 | 
Thunderbird relève aussi bien les RSS que les courriels, de plus il est libre et gratuit.
avatar lecoeur | 
Les utilisateurs ne leur disent pas merci. Encore un exemple qui donne à réfléchir sur les avantages supposés du cloud.
avatar Jiminy Panoz | 
@oxydeon : il semblerait que pulse soit en voie d'être racheté par linkedin... Donc à voir aussi si ça se concrétise et ce que ça va donner. Sinon, on peut dire que Google en à racheté beaucoup, des services et des apps, pour plus ou moins indirectement les tuer... (Sparrow bien évidemment, mais aussi une partie de snapseed et probablementnt feedburner dans pas longtemps. Quand je pense qu'en plus, ils rachètent pour intégrer des compétences et que certains devs (rachetés) moisissent sur des projets qui ne verront jamais le jour... (Quelques-uns ont ouvertement raconté leur cauchemar sur leur blog...)
avatar lmouillart | 
Hop, passé sur Feedly Chrome en un clic.
avatar hogs | 
Google avait l'avantage de'être le point central sur lequel s’appuyait de nombreux lecteurs de flux, que ce soit sur iOS, OSX, Win ou Androide, avec l'avantage qu'une news marquée lue sur le smartphone est automatiquement marquée lue sur tous les appareils connectés au compte Google reader. Je n'ai pas trouvé d'équivalent aussi pratique car aucun lecteur n'est bon sur l'ensemble des plateformes. Newsrack sur mes iBidules, Feedburner sur mon PC et Reeder sur mon mac, le tout synchronisé via mon compte Google Reader. A retenir tout de même que chacun de ces logiciels intègre un navigateur web qui permet, au sein de la même application, de déployer la lecture du flux vers la page source. Je ne vois pas ce qui permet de dire que les flux RSS sont en perte de vitesse, ils sont complémentaires à tweeter et autres. Je n'ai jamais pu suivre aussi efficacement ma veille "web" que depuis la mise en place des flux RSS.
avatar hogs | 
Mais quelle solution reste-t'il pour synchroniser la lecture de flux entre plusieurs appareils ? La disparition de Google Reader ne pose de réels problèmes que dans cette configuration...
avatar MrClaye | 
@hogs : feedly

Pages

CONNEXION UTILISATEUR