Demain, Siri partout ?

Arnaud de la Grandière |


On parle depuis quelque temps d'interfaces « naturelles », que l'iPhone 4S met pour la première fois en pratique de plain-pied avec l'avènement de Siri.

Cette approche consiste à interagir avec nos machines de la même façon que nous le faisons avec les objets du quotidien, de manière tactile, et instaure la communication naturelle des humains : la parole. Si Steve Jobs avait dit tout le mal qu'il pensait des écrans tactiles sur ordinateur, rien ne s'oppose à ce que Siri soit proposé sur tous les produits d'Apple à l'avenir.

La commande vocale est à vrai dire un vieux rêve, dont une version très préliminaire existe au cœur du Mac depuis 1993. Mais cette approche, telle qu'on la retrouve d'ailleurs dans Android, n'a rien de naturel, puisqu'elle se limite à un jeu de commandes précises : il faut prononcer les bons mots-clefs, dans le bon ordre, pour obtenir le résultat voulu. C'est une interface implicite par excellence, car elle exige de l'utilisateur de mémoriser un lexique précis, à l'image de la ligne de commande. En somme, cela nous ramène à MS-DOS, le clavier en moins. (lire Siri : le téléphone empreinte une nouvelle voix).

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202011-10-28%20a%CC%80%2010.18.50Et de fait, passées les quelques minutes de distraction avec la commande vocale de Mac OS X, nul ne l'utilise au quotidien, hormis les personnes atteintes de handicaps qui n'ont d'autre recours, tant son utilisation est fastidieuse : s'il est question de passer plus de temps à naviguer à la souris dans la fenêtre des « commandes parlées » pour retrouver la syntaxe d'une commande qu'à utiliser le Mac à la voix, à quoi bon ?

Siri va bien au-delà : la seule reconnaissance vocale est dévolue à la technologie de Nuance, dont Apple a obtenu une licence. À cela s'ajoute une interprétation du sens même de la phrase, puisque Siri est capable de comprendre les requêtes sans limite de syntaxe ni de vocabulaire. Il reste cependant une limite, appelée à s'étendre à l'avenir, sur les requêtes que Siri est capable de gérer. C'est là où Siri reste encore implicite, puisqu'au lieu de mémoriser un jeu de commandes précises, il s'agit cette fois de savoir ce sur quoi peuvent porter les requêtes ou non, quelle que soit leur formulation. Gageons cependant que son terrain d'application tendra à se développer de plus en plus, jusqu'à, un jour, répondre à nos moindres lubies.

Mais Siri ne se limite ni à la reconnaissance vocale, ni aux commandes en langages clairs, puisqu'un troisième élément vient compléter le tableau : un véritable dialogue s'instaure avec la machine, qui demande des précisions ou des compléments d'information le cas échéant.

Le Mac a montré son aptitude à parler, et ce le jour même de sa mythique présentation par Steve Jobs. MacinTalk existe en effet depuis le tout début du Mac, mais ça n'est qu'à partir du Système 6.0.2 que ses API furent pleinement ouvertes et supportées par Apple. Pour la petite histoire, MacinTalk est mentionné au générique du film Wall-E de Pixar, l'autre société de Steve Jobs. En effet, dans la version américaine c'est MacinTalk qui donnait une de ses voix « fantaisie » à Auto, l'autopilote du vaisseau Axiom.



Avec OS X Lion, Apple a enfin doté le Mac de voix francophones, une fonction dont l'iPod bénéficiait pourtant dès 2009. VoiceOver, une technologie ajoutée à Mac OS X il y a six ans, est enfin accessible aux utilisateurs de France et d'ailleurs. Mais ironie du sort, la commande vocale se fait toujours en anglais sur Mac, amenant des répliques assez surprenantes, puisqu'il faut demander à son Mac « What time is it? » pour s'entendre répondre « dix-neuf heures trente », quand ça n'est pas tout simplement des messages en anglais qui sont rendus totalement incompréhensibles par les voix françaises.

Preuve s'il en est que la commande vocale sur Mac mériterait bien un petit dépoussiérage, on trouve toujours parmi les phrases clés un « open Sherlock » qui ne donne plus rien sur Mac OS X 10.7. On verrait d'un assez bon œil que Siri remplace purement et simplement ces commandes vieillissantes, d'autant que la technologie pourrait rendre de nouveaux services sur ordinateur.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202011-10-28%20a%CC%80%2008.18.05

Mais le Mac n'est pas la seule destination envisageable pour Siri : elle trouverait une place de choix dans l'Apple TV, voire la télévision sur laquelle Apple travaille. Adieu la navigation à la télécommande ! Mais cela pose tout de même quelques questions : sur iOS, Siri ne vous écoute que lorsque vous l'invoquez spécifiquement, soit en maintenant appuyé le bouton d'accueil, soit en portant l'iPhone 4S à votre oreille. Cependant, OS X permet d'ores et déjà de déterminer un contexte de commande grâce à un mot-clef (par défaut « computer »), qu'il suffit de prononcer devant une commande, ce qui évite de chercher à exécuter vos moindres paroles, une idée qui a inspiré ce passage à la série 30 Rock.



Mais ça n'est pas le seul problème, puisque par définition une télévision émet du son, qui peut brouiller l'écoute de Siri. Qu'à cela ne tienne, Siri est à même de déjà connaître la forme d'onde du son émis par la télévision, et donc de la soustraire aux sons récoltés par le micro. À noter que le Mac ne semble pas avoir été doté d'une telle précaution, puisque la lecture d'un son rendra la commande vocale incapable de vous comprendre.

Il reste cependant quelques réglages qui seront plus délicats à paramétrer aussi précisément à la voix qu'à la télécommande, comme le volume sonore ou la luminosité de l'image. Sans doute y verra-t-on un moindre mal en regard des avantages indiscutables qu'il y aurait à piloter sa télévision à la voix. Voilà qui promet de drôles de résultats durant les démonstrations dans les bruyants Apple Store…
Tags
#siri
avatar capy | 
Mmmm ouais! Je pense qu'il y a encore beaucoup de progrès à faire avec Siri. Il est bluffant , mais aussi super énervant quand il ne reconnaît pas ce qu'on lui demande et cela arrive malgré tout souvent. Ok, c une beta, donc à suivre. Et j'espère qu'il vont un peu l'accélérer également.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Sur le site d'Apple, il y a un bandeau comme quoi Siri est en version "Beta", c'est donc pas demain la veille qu'on aura une version intelligente…
avatar Frodor | 
Excellent article !
avatar Frodor | 
Pour ce qui du Siri : il apprend au fur et à mesure que l'on l'utilise. Apple doit posséder d'énormes bases de données suite aux interactions des utilisateurs avec Siri; un peu comme avec la reconnaissance vocale d'Antidote ?
avatar sopcaja | 
Tiens à propos de Siri, je vois que certains s'amusent à mettre des caputures d'images sur le net 9 pages de captures, je trouve certains dialogues assez marrants : genre "téléphoner à la femme de ménage" Je ne sais pas qui est votre femme http://www.siri-et-moi.fr/
avatar lmouillart | 
Question ? Siri comprends les connaissances de vocabulaire entre générations ? jeune adulte, personnes agées ?
avatar virgilerl | 
J utiliserai Siri comme un média center . Par exemple . Je veux écouter la musique x ou y et diffuse la , sur l AirPlay Je veux voir le film via l Apple Tv On peut rêver Siri et la futur télévision d Apple Enfin , je verrai bien Navigon , TomTom prendre les fonctions de Siri .
avatar sopcaja | 
@ lmouillart http://www.siri-et-moi.fr/post/12066536186/putain http://www.tumblr.com/photo/1280/11609670723/1/tumblr_lt8a3yiWho1r4hqsu
avatar Yohmi | 
J'avais pensé au remplacement de la touche éjection par une touche à maintenir pour qu'elle soit gérée par Siri. Parce que si à chaque fois que je dis "attends, je regarde sur l'ordinateur", il me répond "je n'ai pas bien compris votre requête" alors que je ne lui ai rien demandé, ça va pas le faire ^^ par contre, on perd l'intérêt de la commande à distance. Bref, moi ce que j'attends, c'est que Siri soit capable de comprendre le langage populaire, j'espère vraiment que c'est une direction envisagée par Apple, car c'est sûrement le frein le plus important, je ne fais pas de belle phrases pour demander s'il fera beau demain, mais plutôt "balance-moi la météo pour mardi s'teplaît" ^^
avatar sopcaja | 
@ Yohmi Tu veux vraiment la jouer comme ça ?
avatar Rigat0n | 
"Chérie, tu me prépare un café ? - Désolé, je ne sais pas encore faire le café - Non, Siri, je parlais à ma femme. - Je peux appeler votre femme, si vous voulez. - Non... Elle est là, ma femme ! - Votre femme est actuellement 35 rue des Platanes. Voulez-vous la rejoindre ? - Nooon, je suis avec ma femme, là ! - Haha, je ne suis pas votre femme ! - Ta gueule ! - Ce n'est pas très gentil." Donc +1 pour la touche qui active Siri.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je vois d'ici les progrès dans l'harmonie des familles :" ta g.., je parle à la télé…" Nimp. Enfin, bon, y'en a bien que se sont extasiés quand on a pu mettre un fond d'écran sur l'iPad, plus rien ne m'étonne dans la communauté mac.
avatar moutonoirx | 
P-e que l'AppleTV n'intégrera pas Siri directement... qu'on utilisera Siri sur iPhone pour la contrôler.... >_>
avatar lyon3 | 
@Rigat0n Où alors: "Chéri, tu me prépare un café ?" - Non je pense que tu est capable de le faire toi-même. - Ta gueule Siri, je t'ai pas demandé ton avis! - J'avais compris et ce n'est pas la peine d'être vulgaire. - Siri tu va finir noyé dans les chiottes si tu continu ! - Ce ne sera pas nécessaire puisque j'ai déjà convaincu votre femme de divorcer et qu'elle m'emmènera avec elle. Je lance l'impression des papiers du divorce et vous signez ça autour du café que j'ai commandé chez starbucks et qui arrivera d'une minute à l'autre. Inutile de me remercier.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Siri généralisé, c'est Bachar El Assad qui va être content.
avatar Mister_sam32 | 
Très bonne article ! Lol pour le dernier com's ! Je sais plus quel film, ou l'intelligence artificielle à dominer !? Imaginer vous, (et je part du principe " que Siri est une personne, avec laquelle vous dialoguer normalement ) que Siri peut avoir des pensées, mais qu'il n'en parle pas ? Genre, il a son propre avis sur vous ?(le possesseurs de l'iPhone) Est-ce possible sa ?
avatar Manueel | 
Demain, Siri partout ? Oui mais... Un seul et même "siri", pas un Siri différent dans chaque objet. On retrouvera SON Siri au restaurant, et dans chacune des boutiques. C'est un peu cauchemardesque, mais je ne vois pas comment Siri ne serait pas le balbutiement du "grand frère" qui sait tout de moi et qui est prêt à m'aider.
avatar philipponna | 
@capy : je suis d'accord !!!
avatar lmouillart | 
Suis je le seule à être parano et à ne pas avoir envie que Apple connaisse le contenu de mes SMS, mes mails, rdv, etc ... ?
avatar Manueel | 
@lmouillart non tu n'es pas le seul, Mais si je pense que tu as raison de te méfier d'Apple Je dirais que tu es malhonnête ou inconscient si tu ne t'inquiètes pas 5 fois plus de Google et de Facebook
avatar zoncou | 
On ne retrouve pas Siri partout, mais chez Apple! - en gros, on peut prévoir Siri dans l'iPhone 4S (bien sûr) et les suivants). - iTV - prochain MBP Pour moi la plus grande force de Siri (et c'est aussi ça faiblesse) est d'avoir besoin d'une connexion internet pour fonctionner. Ça permet d'améliorer l'algorithme de reconnaissance de façon fulgurante. Les maj sont en temps réel. Pour la connexion internet, ça va devenir un problème de moins en moins fréquent dans les années à venir).
avatar zoncou | 
PS: sur mon iPhone 4S, je ne peux plus me passer de Siri, en plus des fonctions de mise à jour du réveil, météo, et 2-3 trucs anecdotiques pour le moment (par rapport à la langue anglaise), c'est surtout la reconnaissance vocale sans aucun apprentissage qui est stupéfiante. J n'utilise quasi plus que ça pour envoyer mes SMS et mail. (Sauf dans des endroits où je veux rester discret, qu'est-ce qu’il est petit le clavier!. Ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Je ne viserais pas les voyageurs des trains qui hurlent dans leurs portables. Ça me démange à chaque fois de leur faire bouffer. Désolé pour les enfants et âmes sensibles...)
avatar zoncou | 
Siri est aussi génial en voiture avec le kit main libre. J'attends plus qu'une loi pour nous interdire d'utiliser le kit main libre en voiture...
avatar Jeckill13 | 
@lmouillart : en même temps si tu utilises iCloud Apple a déjà tes mails tes contacts tes messages et si ce n'est pas Apple c'est ton FAI et ton opérateur téléphonique. Et si on ne veut pas qu'une partie de nos échanges se retrouvent sur des serveurs faut tout simplement ne pas avoir ni de téléphone portable ni internet ni téléphone fixe ni CB ni compte en banque ni électricité ne pas payer ses impôts autrement qu'en espèce ne pas avoir de carte de fidélité de supermarché ne pas utiliser de carte de transport nominative ne pas réserver de billet de train par internet et la liste est longue.
avatar lmouillart | 
@Manueel Pour moi le pire est Facebook (Microsoft) > Google et Apple enfin comme ce sont toutes des boites US avec des membres du gouvernement US a le CA ou ex membres... Je n'ai aucune confiance ni en ce qu'ils peuvent faire des données sur le plan commercial, ni au niveau intelligence economique, ni sur le renseignement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR