Microkia : Nokia s'allie avec Microsoft pour Windows Phone 7

Anthony Nelzin-Santos |
L'annonce était attendue, mais fait tout de même l'effet d'un petit tremblement de terre : Nokia adopte le Windows Phone 7 de Microsoft comme OS pour ses smartphones. Symbian et MeeGo continuent leur chemin, mais seront désormais des OS spécialisés. Nokia entame sa révolution : quelles conséquences ?

Un partenariat nécessaire et logique
Stephen Elop a été extrêmement clair à ce sujet : la branche logicielle de Nokia a lentement sombré. Il serait aujourd'hui trop long de la restructurer et d'en sortir un produit convaincant, il fallait donc aller ailleurs, et cet ailleurs, c'est Microsoft.

« Nokia fait face à de nombreux défis. Le jeu a changé. » a déclaré le Canadien, faisant écho au mémo brutal d'honnêteté qu'il avait envoyé à ses troupes il y a quelques jours (lire : Le PDG de Nokia tire violemment la sonnette d'alarme). « Nous sommes passés d'une bataille d'appareils à une guerre d'écosystèmes » : Nokia a décidé de s'unir avec Microsoft pour « catalyser » l'écosystème Windows Phone 7.



Stephen Elop justifie ce « partenariat stratégique » en expliquant que Nokia sait se différencier sur le matériel, alors que Windows Phone 7 est quant à lui un OS différent. Microsoft apporte donc à Nokia un système d'exploitation moderne, prometteur, et qui est sur le marché, contrairement à MeeGo, alors que Nokia va permettre à Microsoft de passer à la vitesse supérieure en matière de volume de ventes. Bref, ce partenariat serait non seulement nécessaire, mais en plus logique.

Windows Phone 7 : l'OS principal de Nokia
Pour autant, Nokia ne se sépare ni de Symbian, ni de MeeGo : en tout cas pour le premier, elle n'a d'autre choix — Symbian est toujours le système d'exploitation mobile le plus utilisé dans le monde avec 37 % de parts de marché. Windows Phone 7 est cependant appelé à être le système principal de Nokia et à remplacer Symbian.

Symbian est extrêmement populaire en Asie continentale, en Afrique et en Amérique latine, mais il équipe des téléphones rapportant de moins en moins à Nokia, et est difficilement adaptable aux contraintes modernes (tactile, applications, etc.). Nokia le qualifie désormais de « franchise », comme un bon vieux super-héros qui a fait son temps, mais peut encore servir pour deux ou trois blockbusters (150 millions d'unités dans les prochaines années dans ce cas), mais il est amené à disparaître au fil du temps, remplacé par Windows Phone 7. Nokia ne donne pas de fenêtre précise, mais a déjà indiqué que 2011 et 2012 seraient des années de transitions : d'ici 2012 donc, Symbian pourrait avoir tiré sa révérence.

skitched

Reste le cas de MeeGo, l'autre OS de Nokia, fruit de la fusion de deux projets basés sur Linux, le Maemo finlandais et le Moblin d'Intel. Destiné aux smartphones, tablettes et netbooks, MeeGo est pour le moment un vaporware n'équipant aucun appareil sur le marché. Dans le cadre de sa restructuration, Nokia a remercié de nombreux cadres travaillant sur MeeGo et créé une nouvelle division : « ordinateurs MeeGo ». Alors que Windows Phone 7 n'est pas adapté aux tablettes, imaginer une tablette Nokia utilisant MeeGo n'est qu'à un pas, pas que nous osons franchir alors que l'équipe MeeGo va « se concentrer sur de futures plateformes, de futurs appareils, de futures expériences » pour sortir « un produit » en 2011.

Le pari de la différenciation
« Nous avons beaucoup réfléchi à Android », confie Stephen Elop, mais Nokia a rejeté cette option par peur de ne plus être qu'un fabricant parmi tant d'autres : « il aurait été difficile de se différencier dans cet écosystème ». « Le risque d'être noyé dans la masse aurait été trop grand » explique le PDG de Nokia qui goûte assez peu de s'en remettre à Google et de devoir réduire encore les prix et les bénéfices.



On pourrait arguer que le cahier des charges strict de Microsoft ne permet pas beaucoup d'originalité, mais ce que Nokia et Microsoft ont annoncé n'est pas un accord, mais un partenariat stratégique avec des implications très sérieuses. Les ingénieurs de Nokia et de Microsoft vont travailler main dans la main, au point même que les calendriers du logiciel à Redmond et du matériel à Espoo vont être alignés. Nokia va même être le seul fabricant à pouvoir personnaliser chaque aspect de Windows Phone 7, même si Stephen Elop a indiqué que la société ne ferait qu'un usage mineur de cette possibilité.

skitched

Bref, ce partenariat stratégique qui reste encore à être finalisé permet à Nokia de concentrer ses efforts sur le matériel, à Microsoft de se concentrer sur le logiciel, et à l'un comme l'autre de garder leur identité propre. Un pari intéressant si les deux partenaires mettent la théorie en pratique assez vite : certaines sources parlent d'un premier téléphone Nokia sous Windows Phone 7 sur la base d'un châssis existant avant la fin de l'année.

Une histoire de gros sous
Ce partenariat fait aussi partie d'un vaste plan de restructuration de Nokia visant à réduire certains postes de dépenses. Quelques-uns des plus de 130.000 employés de la firme d'Espoo risquent bien de perdre leur emploi, tandis que d'autres vont devoir quitter la Finlande, Elop prévoyant d'augmenter sensiblement la capacité des locaux de Nokia dans la Silicon Valley.

En s'alliant avec Microsoft, Nokia va déverser sa boutique Ovi dans le Windows Marketplace, va faire fusionner Nokia Maps avec Bing Maps, va adopter le Ad Center de Microsoft, et n'aura plus à maintenir d'outils de développements, puisqu'il n'est pas possible de développer pour Windows Phone 7 avec Qt. Bref, le budget qui était alloué à Symbian va fondre en faisant sa transition vers Windows Phone, puisque Nokia n'aura plus qu'à payer les frais de licence de Windows Phone 7. Le budget Services sera lui aussi réduit.

skitched

La courbe sera inversée pour la division matérielle : en se recentrant sur son cœur de métier, Nokia va fortement augmenter les budgets dédiés à la création de smartphones. L'imposant budget recherche et développement de la société devrait être réduit, ou plutôt « rationalisé » : les projets parfois délirants tant logiciels que matériels de Nokia ne devraient plus être denrée courante.

Bref, Stephen Elop a opéré un virage à 180° en faisant tomber certains tabous de Nokia, en abandonnant la sacro-sainte priorité au marché européen au profit d'une attaque du marché américain, en restructurant en profondeur des pans entiers de l'entreprise. Seul le temps nous dira si son pari périlleux sera couronné de succès…
avatar expertpack | 
Et MeeGo vers android ? En tout cas cela va donner de la pertinence a Microsoft. Quand a imaginer une tablette nokia, dans ce contexte torturé, je n'y crois guère a moins que MS sorte un produit performant rapidement
avatar dvd | 
Nokia est mort dès aujourd'hui. C'était le pire choix à faire.
avatar clem95 | 
c'est malheureux pour les employés qui vont se faire virer, je suis passé par là l'année dernière
avatar Ipsen | 
@ dvd esperons que au final NOKIA tire son epingle du jeu.... moi je pense aussi qu'ils se tirent une balle dans le pied mais bon faut etre honnete, tt le monde reclamait la qualité hardware de nokia et un solide coté soft ! c 'est maintenant le cas !
avatar sekhmet | 
Nokia est finie, ça deviendra juste la plateforme hardware de Microsoft. MS vient d'échapper à la rigardisation et sa disparition sur le marché des téléphones. Une fois de plus bien joué commercialement parlant (pour notre plus grand malheurs). C'était une très mauvaise idée que de prendre un américain à la tête de cette entreprise ! ils aurait du jeter symbian, et se concentrer exclusivement sur le OS le plus prometeur MeeGo ou autre. Adieu Nokia
avatar Hanakin | 
Moi je dis bravo à Nokia! Windows Phone a l'avantage de se différencier de la masse, tout comme les téléphones Nokia qui pourront surfer sur la vague du matériel plus haut de gamme. En plus, ils économisent de l'argent à l'interne et se recentrent. Il fallait du courage, mais c'est mieux que de vouloir imposer un enième écosystème tel en parallèle à mac, google et Microsoft.Sans compter que Windows est aussi gagnant. Finalement, c'est win win :-)
avatar sekhmet | 
En plus ils vont rapatrier Nokia en Californie, et dans quelque année un fond américain l'achètera, et voilà, la Finlande aura perdu son joyaux.
avatar ericaqc | 
Toujours triste de voir une compagnie vendre son âme...
avatar Hanakin | 
"Toujours triste de voir une compagnie vendre son âme... ". Elle n'était franchement plus folichonne cette âme...
avatar JustThink | 
Il dit qu'en choississant Android il n'aurait été qu'un constructeur parmi d'autres... Maisc'est également le cas avec WP7, avec moins de monde certes, mais pour le moment... Nokia pourra personnalisé, ça va pas faire plaisir aux autres constructeurs qui vont probablement "boycotter" l'OS de MS...
avatar Ali Baba | 
Ahh, voilà qui est beaucoup plus rassurant et vient infirmer ou du moins relativiser les réserves que j'exprimais sur l'autre news tout à l'heure.
avatar Ali Baba | 
@ JustThink : Si les autres boycottent, c'est tout benef pour Nokia : Microsoft dépendra d'eux.
avatar Macbrun | 
Nokia + Microsoft : l'alliance de deux mastodontes en perdition pour s'enfoncer encore plus vite dans le gouffre de leur manque de vision.
avatar HellXIoNS | 
Je pense que c'est une excellente nouvelle pour la concurrence sur les smartphones. Il faut se dire que vu la situation de Nokia, ils n'avaient pas trop le choix. - S'acharner avec Symbian et s'était une mort lente assurée. - Utiliser Android : beaucoup de constructeur sur ce segment et risque d'être noyé dans la masse et finalement de disparaitre à moyen terme. De plus pour la concurrence, Android aurait été d'autant plus renforcé par l'arrivée du premier constructeur mondial. - Windows Phone 7 utilisé par très peu de constructeur en ce moment s'en trouvera renforcer en animera un peu plus le marché des smartphones. L'année 2011 s'annonce passionnante avec 5 systèmes qui vont s'affronter dans l'arène des Smartphones (iOS, Android, WP7, Black Berry et WebOS)
avatar jupwk | 
Du coup Apple devient le seul à proposer hardware+software. L'iphone a de beaux jours devant lui, même si cette news n'y est pour rien.
avatar b-squared | 
Je suis pas d'accord avec plusieurs avis... J'ai récemment essayé un téléphone sous WP7 et j'ai été surpris. L'interface est agréable et à au moins le mérite de se diférencier de la concurrence et d'IOS. Ce qui est rare aujourd'hui! Android n'est qu'un pâle copie d'Ios, à chaque fois que je vois un téléphone sous Android j'ai l'impression de voir mon iphone... en copie chinoise de mauvaise facture, mal finie, pas réactive, avec un store pauvre... Bref le même en moins bien! Alors effectivement l'interface WP7 déroute quand on est pas habitué mais je ne la qualifierai pas de mauvaise. Et je pense que Nokia fait bien de miser sur WP7 plutôt qu'Android... les professionnels préfèreront un téléphone ( surtout Nokia qui plus est), qui tourne sous Windows plutôt qu'un système Open-Source trop récent... Avec la mort de Symbian les pro se tourneront vers les valeurs sûres, la simplicité, et la compatibilité maximale avec leurs ordinateurs... Après j'attends de voir les nouveautés Android qui nous annoncent monts et merveilles...Wait & see. Si je devais choisir une flotte de téléphone pour ma boite j'hésiterai entre IOS, WP7 et WebOS, mais il est clair que j'éliminerai Android... pour le moment. De même traitez-moi de psychopathe mais une entreprise qui fournis GRATUITEMENT des OS téléphone, des OS pc et j'en passe (le coût de développement est tout simplement délirant), dans le SEUL BUT de récupérer mes données personnelles afin de les revendre ça ne m'inspire pas, mais alors PAS DU TOUT confiance!
avatar Le docteur | 
Ce n'est pas MS qui va échapper à la ringardisation mais Nokia qui va être ringardisé... Là, ils sont vraiment foutus. Je ne crois pas que leur clientèle apprécie cette alliance...
avatar clampin | 
C'est la fin de Nokia, c'est la fin de Symbian et c'est la fin de Qt le framework multi-plateforme.
avatar Gepat | 
Nokia représente typiquement l'entreprise leader qui s'est endormie sur ses lauriers avec son vieux Symbian ringard et qui s'est réveillé brutalement par des outsiders (Apple) qui ont révolutionné le marché.
avatar MachX | 
@jupwk Pas tout à fait. Il y a Google et son Nexus je crois pour l'instant, HP avec son Web Os et ses téléphones annoncés il y a peu. Et pour le futur peut-être Microsoft avec ses téléphones Nokia…
avatar jurondeau | 
Microkia: des solutions caca ! Ah ah ah !
avatar fpoil | 
C'est nokiasoft, ou micronokia sachant que cest encore un ancien microsoft qui prend la tête de nokia USA...
avatar sekhmet | 
c'est la main mise de MS sur Nokia carrément ! on devient encore plus dépendant des US. Ios, Webos, WP7, Android = Etat unis BB = Canada Europe = 0
avatar GrudeBruk | 
...
avatar ichris75 | 
C'est une stratégie qui a du sens pour se démarquer d'Apple et des smartphones asiatiques

Pages

CONNEXION UTILISATEUR