Du WiFi dans les TGV

Nicolas Furno |
La SNCF a présenté un nouveau service disponible pour l'heure uniquement sur la ligne TGV-Est. C'est loin d'être une première puisque le Thalys en est équipé depuis trois ans et que l'entreprise française réalise des essais depuis 2003 déjà. On trouve ainsi une vidéo datée de 2007 expliquant le fonctionnement de cette connexion basée à la fois sur un réseau local en WiFi dans la rame et une liaison satellite.



Les 52 rames de la ligne TGV-Est seront équipées d'un accès à Internet qui sera disponible dès le premier décembre. La SNCF proposera à la fois un portail offrant un accès à quelques services et contenus (films, concerts, guides touristiques…) payants (5,49 € pour un film par exemple), ou d'un accès à Internet (2 Mbit/s en descendant et 512 kbit/s en ascendant annoncés) lui aussi payant (4,99 € pour une heure ou 9,99 € pour le trajet). Une carte "box TGV" de 10 € sera vendue à bord des trains, mais on pourra aussi payer par carte bleue.

Cette offre est en fait un test en grandeur nature prévu pour durer un an. La SNCF décidera alors de l'étendre à l'ensemble du réseau ou non. Tout l'enjeu étant certainement de rentabiliser ce projet qui lui coûte 40 millions d'euros.
Tags
avatar notasa | 
@thibotus01 Je bouffe du TGV et de l'avion longueur d'année. L'avion en France c'est génial quand tu pars de Paris. Moins cher que le TGV ? Je viens de réserver un Metz-Marseille A/R pour vendredi : 800 €. Tarif abonné. Autre exemple : Mardi je fais un Lille Nice puis retour à Metz le Jeudi soir : 650 €. Tarif abonné. OK, Orly Toulouse : 150 €. Quant au retard, c'est du même tonneau. Et puis essaie de bosser dans un avion sur les lignes intérieures, tout le monde ne vole pas en Airbus ( Embraer, ATR, Fokker, Beechcratf D 1900...)...sans avoir de MBA !
avatar jurondeau | 
@ 421 merci de cet éclairage très intéressent je me pose une question serait il imaginable plutôt que le satellite dans un train d' imaginer pour les connexions réseau du cpl ?
avatar 421 | 
@ jurondeau : heu... Le CPL via les caténaire est en devenir =D Pour explication, le signal satellite arrive jusqu'à la rame et est ensuite transmit via wifi embarqué. Plus sérieusement, avait été imaginé des bornes wimax sur les poteaux des caténaires ce qui permettait aussi de couvrir à moindre frais les campagnes sans trop détériorer le paysage mais je n'en sais pas plus.
avatar jurondeau | 
Merci !
avatar Un Vrai Type | 
Sachez qu'il est prévu une hausse entre 30 et 200% d'ici ces prochaines années (qui ira de pair avec la privatisation complète, oui mosieur, c'est lié, oui mosieur, l'électricité va aussi augmenter, oui mosieur vous ne savez pas voter). Déjà qu'on paye les réservations SNCF même sans place assise... Moi je m'en moque un peu, je bosse pendant 1h30 ce qui me paye le voyage... Mais je continuerai à utiliser internet via l'iPhone, le prix est excessif et ce n'est pas parce que j'ai les moyens que je vais payer... Pour la ligne Est, je reproche surtout l'organisation de la pénurie et des retards systématiques. Franchement, mettre un TGV plus tard (sachant qu'avant le TGV, on arrivait à Nancy à 2h30 du matin, y'a de la place pour mettre 3 TGV de plus les soirs...) et arrêter de répercuter les retard de la journée sur les trains du soir, ce serait un grand pas en avant...
avatar ddong | 
Pourquoi si surpris que ce soit "déjà" partout ailleurs et gratuit? En France tout arrive avec des années de retard et jamais gratuit, c'est habituel... Apparemment c'est pas prévu de changer.
avatar zoubi2 | 
@notasa +1 thibotus ne doit pas prendre souvent l'avion... Sauf peut-être Paris-Sidney? Là, effectivement, c'est plus rapide que le train.
avatar Rigat0n | 
En ces temps de crises, alors que la pauvreté augmente avec le chomage, nous sommes heureux d'apprendre que la SNCF va mettre du wifi dans ces trains. Vraiment heureux.
avatar ddong | 
Tu voulais qu'ils offrent des Marseille-Paris pour Noël, c'est ça? Mon pauvre...
avatar Switcher | 
Les voyageurs des TGV ne sont pas à plaindre, même s'ils sont la vache à lait de la SNCF. Parlez-moi des TER et de leurs retards (où la SNCF préfère payer des amendes que de perdre de l'argent dans le service public) et je vous fais pleurer. Tous. :-))
avatar Simmalt | 
Hébé ça troll encore plus puissament qu'une brêve sur Windows, chapeau la SNCF! Mention spéciale aux conducteurs de TGV "payés 7000€, logés et pistonnés, tout ça pour roupiller, parce que, tu comprends, c'est informatisé." Je n'irai pas au delà sur ce débat vieux comme le front populaire et qui s'éternisera bien au delà de la privatisation, mais j'admet que ça fait un peu cher le Wi-Fi. Bon et pour ce qui est des prises 220V, la situation s'améliore grandement, les rames bénéficiant justement d'un "retrofit" au fur et à mesure. Mais pas de quoi satisfaire tout le monde, c'est ainsi. Il n'y aura que la fin de triste, comme dirait mon père.
avatar Sylow | 
@ Notasa Je fais régulierement Paris Montpellier et inversement. L'avion est moins chere que le train la plus part du temps. Quand je vois 150euros pour un billet allé sans place assise...JE NE PAYE PAS ! 1000 FRANCS ! C'est juste innaceptable Sur les 50 allé retour que j'ai du faire il a du arriver a l'heure...5 fois ? Alors leur wifi au prix du caviar...FUCK
avatar momolerobot | 
WIFI payant sur TGV : c'est déjà mort. D'ailleurs cela serait mort même gratuitement.
avatar eden-eden | 
Offusquez-vous plutôt sur la paie des sportifs professionnels que vous adulez tant, plutôt que de pinailler sur le salaire des conducteurs de trains. Quant à la grève, ça reste encore un droit ! Alors arrêtez d'accuser ceux qui s'en servent encore. D'autres abusent du droit français de manière bien plus outrancière, afin de se repaître de millions d'euros récupérés sur le travail des autres, ou encore pour conserver leurs gallons politiques. Pour revenir au sujet, le Wifi dans le TGV serait un service absolument appréciable, s'il était en effet "offert". Mais ça pose la question un peu plus générale de la mobilité aujourd'hui. Chacun d'entre nous aimerait bénéficier d'une connexion unique et universelle partout en France, et ce par un seul et même opérateur. Pour l'instant, on navigue un peu entre nos connexions 3G et le wifi de neuf ou free. Ce serait donc davantage aux opérateurs et FAI de se développer un peu plus le long des lignes de TGV, de stabiliser la 3G, d'uniformiser le Wifi ou le Wimax. La SNCF pourrait peut-être les encourager en participant un peu aux dépenses dans ce sens. De sorte que ce ne soit pas gratuit, mais pris en charge par les clients déjà existants de ces opérateur. Ça deviendrait du coup un argument autant pour les opérateurs et FAI que pour la SNCF. Pendant ce temps, que la SNCF nous mette effectivement des prises électriques. Comme dit plus haut, c'est souvent après une journée de boulot qu'on a besoin de recharger les batteries. Ou quand on y va, qu'on a besoin de ne pas les vider.
avatar Un Vrai Type | 
@eden-eden : 1) La droit de grève et faire grève préventivement sont à mes yeux antinomiques. Croire que le droit de grève est sauvé parce qu'on en abuse, c'est un peu bizarre, non ? 2) Les sportifs sont un autre débat, notre président ayant évincé la question de revenus des patrons par ce même fantôme, je vois que tu as appris par coeur le livre du bon petit militant UMP... Cela dit, le rapport avec la SNCF et le wifi est ténu, voir nul. 3) Ceux qui grapillent des millions d'euros le font soit de bon droit, soit avec l'aide des élus. Gagner bien, très bien sa vie n'est pas un crime. Avoir des lois qui faussent la solidarité nationale, oui. Mais tu remarqueras que dans notre beau pays, les seuls qui peuvent se plaindre de ces comportement sont ceux qui les mettent en place... (De même que les sénateurs et députés ne subissent pas les règles de la retraite par exemple...) 4) Personne ne veut un seul opérateur. Par contre l'interopérabilité, oui. Cela dit qui décide quels sont les entreprises de télécommunication en France ? L'état. Ceux là même qui déjeunent au Fouquets. 5) J'ai connu en 2008 les test wifi sur la ligne Est qui étaient gratuit et fonctionnaient. C'était très utilisé, le billet était environ 10€ moins cher en plus... Mais je pense que comme Voyages-SNCF, l'alliance RailTeam etc, l'opérateur Wifi est privé et donc le wifi DOIT ÊTRE PAYANT. C'est la logique même de la constitution européenne, d'un loi qui interdit les collectivités locales de privilégier l'auto-développement au profit des entreprises privées etc... 6) Malgré l'impression générale de mon intervention, je ne milite pas pour un service public, je mets en avant uniquement les mauvaises applications faite en France.
avatar eden-eden | 
@ Un Vrai Type : 1/ Attaquer systématiquement les employés de la SNCF sur la question de la grève dès qu'ils osent parler de leur travail est un réflexe populiste exaspérant. Dès qu'il y a grève à la SNCF, c'est la sempiternelle rengaine des honnêtes gens "pris en otage". Et que le témoignage d'un employé de la SNCF suscite ici encore ce genre de remarques me semble simplement déplacé. 2/ Tu te trompes de cible. J'exècre l'UMP. Il n'empêche que ceux qui reprochent aux employés de la SNCF (comme aux fonctionnaires en général) d'être des nantis glandeurs trop bien payés ne s'offusquent que du bout des lèvres des salaires de nos footballeurs et autres tennismen. Que Sarko s'en serve pour faire sa politique d'évitement, ça n'est pas mon problème. Quant aux salaires des grands patrons, je n'en pense pas moins que toi. 3/ Pareil. 4/ Je n'ai pas dit qu'il fallait un seul opérateur en France. J'ai dit que pour chacun, il serait peut-être préférable d'avoir une offre à la même adresse, pour un tarif fixe, et qui fonctionne partout en France. Par exemple, j'ai Free ou Neuf ou Orange chez moi, je veux pouvoir m'en servir dans la rue, dans le train ou au Fouquets aussi, et ce pour un tarif fixé à l'avance. Ou alors un abonnement en 3G (Bouygues, Orange, SFR, Virgin...) qui fonctionne bien partout, sur mon iPhone autant que sur mon iPad ou sur mon MacBook Pro. 5/ Dans l'exemple que je cite ci-dessus, le wifi serait payant. Chaque abonné paierait sa part. Par contre, des bars offrent le wifi à leurs consommateurs. Il est donc parfois gratuit pour le client. Et il est vrai qu'en Estonie, comme dit plus haut, le wifi est gratos partout. Donc je ne vois pas en quoi le wifi DOIT ÊTRE PAYANT. Même en lettres capitales. 6/ Moi je défends le service public. Grave. Pourtant, je ne bosse pas à la SNCF, et je ne suis pas fonctionnaire.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR