Fermer le menu
 

Windows Phone 7 : un Metro nommé désir ?

Florian Innocente | | 16:50 |  66
La présentation de Windows Phone 7 (WP 7) - l'OS mobile de Microsoft - n'a pas répondu à toutes les questions sur le futur système. Mais elle a eu le mérite de montrer que ses designers, loin de se caler sur leurs concurrents (la fameuse "photocopieuse"...), ont pris le parti de tracer leur propre chemin. Avec des choix assez marqués et même assez éloignés de ceux d'Apple, de Google ou de Palm. Il y a d'ailleurs un peu de Palm et d'Apple dans la démarche globale de Microsoft.

windowsphone-everything-top-1


Avant de s'intéresser en particulier à l'interface de WP 7, rappelons quelques détails parmi ceux que l'éditeur a communiqués. Les premiers smartphones équipés de cet OS seront prêts pour Noël 2010. En France, Orange et SFR ont promis toute une gamme, et le second opérateur d'annoncer une disponibilité dès l'automne.

Microsoft reprend le volant
Comme Palm avant lui avec webOS, Microsoft a réinitialisé son OS mobile. Les applications Windows Mobile 6.5 seront incompatibles avec WP 7. Le premier pourrait d'ailleurs être rebaptisé Windows Phone Classic et rester ciblé sur la clientèle d'entreprise. Alors que la nouvelle génération vise ostensiblement le grand public. Avant que le petit nouveau ne s'impose probablement à terme. A priori aussi, rien n'est prévu pour faire fonctionner - en émulation - les anciennes applications. Palm par exemple a aidé un éditeur tiers à mettre au point une solution pour faire tourner les logiciels Palm OS dans webOS.

Microsoft à qui l'on prête la volonté de sortir son propre téléphone (on aurait ici un emprunt à la stratégie de Google) va continuer à vendre une licence de son OS à qui le désire, mais en imposant de nouvelles règles du jeu. Et là on retrouve un peu de la volonté de contrôle façon Apple. Ainsi, les smartphones "Windows Phone Series 7" devront disposer au minimum d'un écran capacitif capable de gérer 4 points de contact simultanés, d'une caméra 5 mpx, d'un tuner FM, d'un accéléromètre, du Wi-Fi, d'un GPS et faire montre d'un certain niveau de performances processeur et graphique. Sur le boîtier devront absolument figurer trois boutons : un pour ouvrir le moteur de recherche, un pour l'écran d'accueil Start et un bouton Retour. Clavier, design… toutes ces choses sont ensuite laissées à la discrétion du fabricant pour peu qu'il respecte le précédent cahier des charges.

wp7boutons


Une seule interface
L'interface aussi va être mise sous cloche. Microsoft ne souhaite pas, du tout, que ses partenaires s'amusent à exprimer leur créativité en la barbouillant chacun de leur côté, comme on a pu le voir par exemple chez HTC ou Sony Ericsson (à leur décharge, Windows Mobile 6 devenait tellement sinistre…). Steve Ballmer a été clair sur ce point, il s'agit que l'utilisateur qui passe d'un téléphone WP 7 à un autre ne soit pas obligé de réapprendre son fonctionnement. De même, que le développeur puisse concevoir son application sans se demander l'interface d'origine n'a pas été recouverte d'une autre, complètement différente.

Tout au plus ces fabricants pourront-ils ajouter des "tuiles" à l'écran d'accueil (Start). Ces tuiles sont justement l'une des principales nouveautés de cette interface. Baptisée "Metro" elle a déjà été utilisée pour les produits Media Center, Xbox et Zune. Microsoft a jeté à la corbeille "Photon", sa devancière, supposée moderniser Windows Mobile mais jugée peu satisfaisante. Et ne marquant pas franchement de rupture (voir la galerie de Neowin).

startscreen_web


Au vu des démos produites par Microsoft, on peine à trouver un lien de parenté ou une ressemblance entre WP 7 et les iPhone OS, Android ou webOS, tous issus plus ou moins d'un même moule. Les partis pris esthétiques sont marqués dans WP 7, parfois à l'extrême comme dans le calendrier qui ne respire pas la joie. L'interface met l'accent sur une police très lisible et de gros caractères. Dans l'une des vidéos de Microsoft on remarque que les designers ont pas mal observé la signalétique des lieux publiques.

signaletiquewp7b


wp7typo


wp7signaletique1


Albert Shum, "Director of Mobile Experience" explique qu'il s'agissait de trouver un équilibre entre offrir de la nouveauté aux utilisateurs tout en le raccrochant à quelque chose qui leur soit familier. L'interface est assez fine, avec des aplats de couleurs et des boutons tout en fil de fer, il y a une esthétique qui rappelle presque le film "Tron" des années 80.

wp7ical
L'agenda tout en "fil de fer"


L'écran d'accueil ensuite est aussi très différent de celui d'un iPhone (beaucoup plus rigide et ne livrant quasiment aucune information sinon quelques pastilles de notification sur les icônes des applications). Joe Belfiore, "corporate vice president of Windows Phone Program Management" qui, par le passé, supervisa les interfaces de Windows 95, XP et Zune, estime que les interfaces des smartphones tendent aujourd'hui à se ressembler toutes, qu'elles n'exploitent pas toute la richesse des services offerts sur le web, tandis qu'elles accumulent des applications.

Un téléphone très personnel
D'où la création d'un écran d'accueil tout entier tourné vers l'utilisateur, ses centres d'intérêt, qui exprime son individualité et qui lui délivre automatiquement et en permanence des informations personnelles. D'un oeil sur l'écran Start on peut surveiller l'arrivée de nouveaux messages, les changements de statuts de vos amis sur Windows Live ou Facebook, les derniers artistes que vous avez écoutés, etc. Tout cela est organisé sous la forme de petites tuiles, que l'on peut ajouter ou ôter, déplacer et qui sont connectées en permanence à Internet.
Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


66 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar sirromano1er 23/02/2010 - 17:04

Pour avoir assisté à la présentation au Mobile World Congress, je dois dire que Microsoft a su innover. On est loin de l'expérience utilisateur déjà rencontrée sur iPhone ou android. (je ne dis pas que c'est mieux ou moins bien, je dis simplement que cela a le mérite d'être différent). Pour ma part, j'ai trouvé ça original, épuré et fun. (quoique le homescreen est un peu bordélique). Après, les goûts, les couleurs...

avatar wooper69 23/02/2010 - 17:18

l'échec de ce système est assuré. L'interface est trop complexe pour une navigation intuitive et le graphisme épuré va vite être lassant.

avatar Kerala 23/02/2010 - 17:24

Personnellement, je n'aime pas l'interface et on reconnaît bien du Windows.Elle est pourtant belle au niveau graphique, design et tout le tintouin, ce qu'est aussi Windows 7. Par contre, elle n'est pas ergonomique et loin de là. Il ne s'agit pas de parler de goût et de couleurs, mais de voir que pour une action sur l'iPhone il suffit d'une touche alors que la on doit glisser déplacer et passé par des effets visuels très chouette mais qui ne simplifie pas les choses.


avatar Kerala 23/02/2010 - 17:30

Pourtant le graphisme et les effets visuels sont vraiment très très bien foutu et bien plus impressionnants que ce qui existe sur l'iPhone.

avatar ziggyspider 23/02/2010 - 17:46

Les effets visuels c'est bien beau, mais quand ça ne sert à rien, ça génère de la confusion. Comme dans Vista. Sinon, l'interface à l'air réussie, mais j'attend de l'avoir entre les mains pour être convaincu.

avatar zeveto 23/02/2010 - 17:52

Ben quoi, elle a l'air bien linterface, les effets sont très beaux et l'idée des Hubs est magnifiques. Par contre, j'aimerais bien qu'on nous montre Internet explorer tourner dessus. A part cela, je pense que si les tarifs seront bas, ce téléphone sera vite adopté. J'espère que d'ici la, Apple nous gratifiera dune belle mise a jour iPhone os.

avatar divoli 23/02/2010 - 17:57

Un jour, il faudra m'expliquer la VRAIE raison d'être de iGeneration, et la différence avec MacGeneration, parce que je suis pas certain d'avoir bien saisi.


avatar Matcha 23/02/2010 - 18:04

Très zolie cette interface. Ça change et tant mieux. Ce n'est pas de l'iPhone et c'est tant mieux. Peut-être sera-t-elle dure à vivre ? La lassitude évoquée plus haut… à voir !

avatar jusdei 23/02/2010 - 18:18

Perso, j'adore mon iPhone. Pour moi, c'est le meilleur smartphone que l'on ai jamais conçu. Je fais parti de ceux qui ont été sur le "c*l" lors de la présentation de l'iPhone et de son interface par Steve Jobs en 2007. Depuis, iPhone OS a évalué et les concurrents n'ont cherché qu'à le copier. Il n'y a qu'à voir le dernier système de samsung ("bada") et son dernier smartphone qui si, sur le plan hardware, apporte peut-être quelques progrès (notamment la technologie d'écran), n'est encore une fois qu'une copie d'iPhone OS. Alors, pour une fois, je dis bravo Microsoft de s'être un peu creuser les méninges, d'avoir chercher à faire quelques choses de différents ; d'autant que l'interface n'a pas l'air dégueulasse. Après, séduira-t-elle le public ? Il ne faut jurer de rien... Ce système serait-il capable de me répondre à mes attentes, à l'image de l'iPhone ? Tant que j'ai ne l'ai pas eu entre les mains, je ne peux rien affirmer... Qu'est-ce que disaient les ténors de la téléphonie mobile au moment de la présentation de l'iPhone...

avatar YARK 23/02/2010 - 18:21

Hé hé ! Si j'ai bien lu entre les lignes et si je vois bien la concurrence Google, je la vois bien venir l'idée de la pub pleine page quand l'écran est au repos... On en reparle ? Maintenat, j'm'en fous fous j'ai pas de portable - et oui ! on peut vivre sans, étonnant n'est-ce pas ?

avatar YuYu 23/02/2010 - 18:27

Et bien maintenant c'est à Apple de frapper un grand coup avec iPhone OS 4.0 afin de regagner l'avance qu'ils avaient au départ (et que manifestement ils ont perdus). La concurrence a du bon et je trouve que Microsoft innove (pour une fois), pour ma part je trouve ça vraiment très réussi. Dans tous les cas - que l'on aime ou pas - la course est repartie !

avatar Matcha 23/02/2010 - 18:28

@ YARK : mais tu possèdes visiblement un ordinateur. Tu n'es pas si réfractaire au progrès que ça ^^

avatar YARK 23/02/2010 - 18:31

Je le reconnais Matcha - je vis pas non plus dans l'âge de pierre et ça me permet de te souhaiter le bonjour ;-)

avatar durpoi 23/02/2010 - 18:47

Bah, moi non plus pas de portable...ça a rien d'incroyable !

avatar YARK 23/02/2010 - 18:53

@durpoi : ??? Via MacG Mobile ???????

avatar ether 23/02/2010 - 18:57

J'ai moi aussi un iPhone. [TROLL ON]J'ai fait toutes mes études d'informatique sur PC et je bosse toute la journée sur PC et serveurs Windows. Très vite, j'ai eu envie de lâcher windows et ses trop nombreuses configurations pour découvrir l'expérience mac que tout le monde disait sensationnelle. Et comme beaucoup de ce monde, les premiers instants furent très agréables. Un système stable, esthétique, agréable à manipuler, plus "user-friendly" et compatible avec mes usages que linux ... J'ai du toutefois me résoudre à perdre certains conforts du monde PC et des applications que j'utilisais alors à l'époque. Pour le commun des mortels, il est ennuyeux par exemple d'oublier WLM pour Adium, amsn ou autres pidgin qui n'offrent pas le même confort d'utilisation que le logiciel windows, pareil pour emule, etc ... la logithèque est sensiblement moins importante. On s'y fait, oui, moi je dirais qu'on s'y contraint. Soit, le débat PC / MAC n'est plus à refaire. Chacun a vraiment ses avantages et inconvénients [TROLL-OFF] Pour en revenir au sujet, je voulais témoigner qu'ayant un mac, j'ai donc voulu m'acheter un iPod et très vite après, un iPhone. Je suis maintenant possesseur de ce téléphone depuis quelques semaines. Je le désirais beaucoup et il me satisfait amplement mais je peux dire sans rougir que c'est (à cause ?) avec lui que j'ai revu mon point de vue par rapport à Apple. Très vite, je me suis retrouvé (comme sur mon imac) limité avec mon propre téléphone. Pas moyen de transférer mes photos sur mon mac, pourtant aussi produit apple, par bluetooth ou sans passer par la synchro itunes, impossible d'avoir les accusés de réception des SMS, impossible de choisir un fond d'écran sous les icones du dock, impossible de remplir sa bibliothèque MP3 à l'arrache le matin avant de partir au taf sans passer par iTunes, impossible aussi de changer ses morceaux facilement en extérieur (supprimer directement depuis le téléphone un morceau de la bibliothèque)..

avatar ether 23/02/2010 - 18:57

Je possède donc un téléphone joli, agréable à utiliser, mais totalement fermé à toute modification de ma part. (Et impossible à Jaibreakéer car à la première activation, il a automatiquement mis à jour son firmware en 3.1.3) @jusdei et eutres fanboys qui aiment à clamer "ouais, tout le monde copie l'iphone". Est-ce que dès qu'un constructeur va construire n'importe quel appareil capable de téléphoner, de farcourrir du contenu réseau et qui sera tactile, vous prétendrez donc toujours qu'on a "copié" l'iPhone? Certes, Apple aime à s'approprier des brevets sur absolument tout, mais bien que leur publicité dise le contraire, ils n'ont pas inventé le téléphone que je sache !

avatar davitron 23/02/2010 - 19:26

Ces hub, ça a l'air d'une bonne idée de prime abord. Mais je suis curieux de savoir comment les applis devront être écrites pour s'insérer dans les hubs qu'il faut, etc... Les tuiles qui se mettent à jour toutes seules, c'est sympa mais question récurrente: quel est l'effet sur l'autonomie de ces éléments graphiques en constant changement ? Et d'un autre côté, sur l'écran de mon iPhone j'ai 20 éléments qui peuvent signaler une mise à jour par une pastille. Cela fait bien plus que la page d'accueil de W7 (sans scroller) même si l'info est plus imprécise. Ceci dit, il y a de la marge de progression pour l'iPhone. On a du recul pour avoir certaines idées d'amélioration maintenant. Apple ne nous a sans doute pas attendu...

avatar DrFatalis 23/02/2010 - 19:29

"Chacun a vraiment ses avantages et inconvénients" Tout a fait ether. Il se trouve que les avantages sont du côté d'apple et les inconvénients du côté de crosoft. Maintenant, je suis certain qu'un "professionnel de la profession" peut trouver les solution apple limitées. Parce qu'en effet, elles ne sont pas faites pour lui.

avatar durpoi 23/02/2010 - 19:33

@yark : j'ai un iPod touch^^

avatar apow 23/02/2010 - 19:37

Je suis impressionné par cet OS mobile de Microsoft, d'une sobriété et d'une simplicité à faire palir Apple. Je trouve ça bien, apple va peut-être se décider à se bouger, car l'interface des ipod touch/iPhone vieillit...

avatar YARK 23/02/2010 - 19:55

#durpoi Arrête, je vais finir par craquer pour cet engin ! ;-)

avatar kazoe 23/02/2010 - 20:15

J'ai l'habitude de vomir au moins une fois par jour sur M$ (ça me fais du bien ;-) => j'ai toujours bossé sur mac)... mais je dois avouer qu'en terme d'interface graphique et ergonomie on est à des années lumière de ce qu'ils sortent d'habitude. Ils ont réellement su tout remettre en question et surtout... faire des choix radicaux ! Je pense qu'a force de vouloir tout ouvrir sur un système, quel qu'il soit, cela se fait au détriment de l'utilisateur final => ça devient le bordel et personne ne peut totalement se l'approprier. je commence à me dire que si Apple ne se bouge pas plus vite pour revoir son interface, on aura là (à mon sens) le seul véritable iPhone killer qui ai jamais existé. Reste à voir si la stabilité et la fluidité seront au RDV.

avatar magic.ludovic 23/02/2010 - 20:44

J'aime bien le design de l'interface . Ca à l'air très sympa comme téléphone ... Wait and see .

avatar Mecky 23/02/2010 - 21:17

Plus + plus & plus à Jusdei. Car effectivement, comme d'autres l'ont souligné, Microsoft fournit enfin un travail de fond au niveau des interfaces ! Lors de sa présentation, moi aussi j'étais estomaqué... soyons clair, avant l'iPhone, il y avait la pierre (de plus en plus fine et ciselée, certes, mais la pierre !) Depuis qu'il y a une construction en brique, tout le monde s'essaye à construire quelque chose mais sans originalité aucune (ou presque), même dans le chef d'Apple. Et là où l'iPhone devient bordelique avec ses applications à foison, sa liberté qui n'en est pas (comme le souligne justement Ether), Microsoft nous apporte la cohérence et un cadre. Ils construise un nouvel édifice original sans être farfelu ni coincé. Ils apportent aussi sur WP7 une interaction d'ensemble qui me rappelle iLife, et toutes les synergies entre chaque éléments : iPhoto, iWeb, iMovie, Galerie, etc.. ou Safari et le carnet d'adresse, Adium, Maps, etc... Le seul point qui me paraît trop contraignant est l'absence de "customisation", d'adaptation à ses envies, ses humeurs. Mais c'est là un détail qui peut très facilement être apporté d'ici la fin de l'année. Ici aussi, l'important est de définir le cadre de ce qui sera autorisé. Bon départ donc de WP7. Mais vont-ils vendre la peau de l'ours avant... car il faudra juger sur les points forts de l'iPhone : - synchronisation globale (photo, agenda, carnet, notes écrites et vocales, musique, etc...) - autonomie effective malgré la conjonction d'éléments très consommateurs (GPS, 3G, WiFi, bluetooth, photo) - stabilité - spotlight (not last and not least) Dernier point, à l'avantage d'Apple cette fois-ci et plus global : ils ont l'avantage énorme de partir d'une base maîtrisée qui est l'OS X alors que la concurrence doit pour une bonne part reprogrammer la roue ! Vive la concurrence !

Pages