Marzipanify, un outil pour transformer une app iOS en app macOS

Nicolas Furno |

À l’occasion de la WWDC 2018 qui s’est tenue au début du mois, Apple a présenté une nouveauté majeure, mais que les développeurs ne pourront pas utiliser avant l’année prochaine. Le projet « Marzipan », comme il est nommé en interne1, permet de transformer une app iOS en app macOS à moindre frais. Les développeurs auront un petit peu de travail, mais l’idée est de simplifier au maximum la transition. Pour l’heure, certaines apps préinstallées dans macOS Mojave (Bourse, News, Domicile et Dictaphone) bénéficient de ce traitement, mais l’an prochain, tous les développeurs pourront en bénéficier.

Mais pourquoi attendre, quand on peut compter sur les trouvailles du talentueux Steve Throughton-Smith ? Le développeur et bricoleur a trouvé le moyen d’utiliser Marzipan dès aujourd'hui. Mieux, il propose « marzipanify » un script qui crée automatiquement une version macOS à partir de n’importe quelle app iOS. Et même s’il recommande à qui veut bien l’entendre de ne pas utiliser cet outil créé rapidement, personne ne va l’écouter, naturellement. D’autant que l’outil peut s’avérer d’une efficacité redoutable, comme le montre cet exemple basé sur l’une de ses apps :

Ce script est loin d’être universel, il ne fonctionnera pas avec toutes les apps2 et il y a de nombreux cas qui poseront problème. Toutefois, il suffit de voir le fil sur Twitter pour dénombrer de nombreux exemples où l’on peut obtenir un résultat très correct en une seule ligne de commande, ou presque. L’éditeur vectoriel pour iOS Pixure, par exemple, n’a nécessité qu’une heure de travail supplémentaire pour que la version macOS fonctionne correctement d’après son concepteur.

Même si marzipanify ne peut pas vraiment servir au quotidien dès aujourd'hui, cet outil offre un aperçu très excitant pour l’avenir. Apple a encore un an pour améliorer son système, mais la toute première bêta de macOS 10.14 avec un script bricolé par un développeur tiers permet déjà d’avoir quelque chose de fonctionnel.

Pixure sur macOS : il s’agit à la base d’une app iOS.

Si vous développez une app iOS et que vous voulez tester vous-même, le code source de marzipanify est disponible sur GitHub. Vous devez l’utiliser sur le fichier .app généré par Xcode 10 pour le simulateur iOS. L’outil, à utiliser dans le terminal après avoir été compilé également dans Xcode 10, crée une app macOS dans le même dossier, prête à emploi si tout va bien.


  1. Apple n’a jamais donné de nom officiel à cette fonction, ni pendant le keynote de WWDC, ni par la suite… ↩︎

  2. Avant que vous demandiez, oui, nous avons testé avec l’app iGeneration. Pour le moment, nous ne sommes arrivés à rien, mais nous n’avons pas perdu espoir… ↩︎

Lire les commentaires →

Promo : la Freebox Revolution à 10 € par mois pendant un an

Nicolas Furno |

En théorie, Free ne veut plus trop brader ses offres sur le site vente-privée. Pourtant, les promotions n’arrêtent pas ces derniers temps et après une réduction du côté de Free Mobile, avec un forfait 50 Go à 1 € par mois, c’est du côté de l’internet fixe que l’on trouve une promotion ce soir, toujours sur le même site. Pendant un an, la Freebox Revolution est proposée à 9,99 € par mois avec un engagement sur la même période.

Cette offre est disponible en ADSL ou en fibre optique et c’est toujours le haut de gamme de Free, même si on sait maintenant que cette box sera remplacée à l’automne. Si vous profitez de l’offre, vous ne bénéficierez certainement pas de la nouveauté à la rentrée, vous resterez avec cette Freebox qui a quelques années maintenant, mais qui n’est toujours pas vraiment à la ramasse sur le plan technique. Par rapport à ses concurrents, le plus gros manque serait à chercher du côté de la télévision, la Freebox étant toujours limitée au 1080p.

Passé la première année, le tarif promotionnel de 10 € passe au prix de base : 39,99 € par mois. Précisons que si vous voulez arrêter votre abonnement avant la fin de l’engagement, vous devrez payer les mois restants au tarif de base, pas au tarif en promotion. En cas de déménagement, vous repasserez aussi au tarif de base.

Cette offre est réservée aux nouveaux clients. Pour être précis, vous ne pouvez pas en bénéficier si vous avez été client Free (et Alice) en ADSL ou fibre dans les 30 jours qui précèdent la souscription. La promotion est annoncée jusqu’au 22 juin à six heures du matin, mais elle sera peut-être prolongée.

Lire les commentaires →

Total War: WARHAMMER II sortira cette année sur Mac

Florian Innocente |

Feral prépare la sortie avant la fin de l'année du second volet de la trilogie "Total War: WARHAMMER". Quatre factions vont s'affronter dans ce titre de stratégie : les Elfes Noirs, les Skavens, les Hommes-lézards et les Hauts Elfes.

Ce titre va être commercialisé simultanément sur Mac et Linux, à l'origine il est arrivé sur Windows en septembre dernier. Le premier épisode est en vente depuis un peu plus d'un an sur le Mac App Store à 55 €.

Lire les commentaires →

Promo : PDF Expert macOS à 22 € au lieu de 60 €

Nicolas Furno |

PDF Expert est un excellent outil si vous avez besoin d’aller plus loin que ce que propose Aperçu, le lecteur de PDF par défaut de macOS. Cet outil permet aussi d’ouvrir des documents PDF, mais il va beaucoup plus loin, en offrant des outils d’annotation et d’édition avancés. Il permet notamment de remplir facilement les formulaires PDF et même de modifier directement les documents.

PDF Expert fonctionne sur macOS et sur iOS.

Cette app est vendue en temps normal 60 €, mais PDF Expert macOS est en promotion sur le shop MacGeneration. Pendant encore une semaine, vous pouvez obtenir une licence pour 25 $, soit environ 22 €.

PDF Expert est proposé en français, macOS 10.11 est nécessaire pour l’installer.

Lire les commentaires →

Prise en main de Secrets, un coffre-fort aux mots de passe simple et efficace

Mickaël Bazoge |

C'est entendu, la gestion des mots de passe n'est pas une activité particulièrement amusante ou agréable. C'est pourtant un mal nécessaire à l'heure où les vols de données sont légion. Sur macOS comme sur iOS, les coffres-forts logiciels sont nombreux, et la vedette du secteur est bien sûr 1Password.

Mais s'il est bien fichu et très complet, le logiciel d'AgileBits tire de plus en plus vers l'usine à gaz et puis on peut ne pas apprécier que le studio canadien pousse si fort vers l'abonnement. Secrets joue des coudes pour s'imposer sur ce marché de plus en plus concurrentiel : disponible sur nos deux plateformes de prédilection, le logiciel comprend les indispensables fonctions de base du genre dans une interface facile à prendre en main. Prise en main de la version 2.6 qui vient de sortir.

La séquence de configuration de Secrets nécessite la création d'une « phrase secrète » qui fera office de mot de passe principal servant à déverrouiller le coffre-fort du logiciel. Bien sûr, on choisira de préférence un mot de passe fort, l'app présentant une petite jauge qui indique le niveau de sécurité de la phrase secrète.

On peut également générer une clé de récupération qui sera bien utile en cas d'oubli de la phrase secrète. L'application peut aussi se glisser dans Safari via une extension, et un menulet peut apparaitre dans la barre de menus de macOS. Enfin, les données peuvent être synchronisées dans iCloud, ce qui sera bien pratique si on utilise la version iOS de l'app.

Il ne reste plus ensuite qu'à remplir le coffre-fort de mots de passe. Plusieurs types d'éléments peuvent être protégés1 : le numéro d'une carte bancaire, d'un compte, le code d'une licence, on peut aussi garder une note au secret ou tout simplement enregistrer l'identifiant et le mot de passe d'un service web. Secrets sait importer les bases de données .csv exportées par les principaux logiciels du marché, ainsi que les fichiers .1pif de 1Password.

À vous de jouer !

Chaque catégorie a ses propres caractéristiques, mais arrêtons nous un instant sur celle qui permet de créer une « nouvelle identification ». Secrets propose d'emblée un mot de passe composé d'une chaîne de caractères dont on peut régler la longueur ; il est possible d'y intégrer des chiffres, des majuscules et des minuscules, et des caractères spéciaux, le tout à sa convenance. Le logiciel peut aussi générer un mot de passe unique pour les services supportant l'identification deux facteurs.

Pour s'y retrouver dans ses mots de passe, en plus des catégories dans lesquelles on glisse les informations de connexion, Secrets offre un système de mots clé, de favoris, et de filtres. La barre placée sous le moteur de recherche peut être personnalisée.

Certains d'entre eux sont déjà créés, ils proposent par exemple de lister les fiches des cartes de crédit expirées, les identifiants vulnérables, ou encore les mots de passe qui ont plus de six mois. Des filtres vraiment intéressants, car on peut ainsi facilement identifier les mots de passe à renouveler ou à renforcer. Il est aussi possible de créer ses propres filtres selon plusieurs critères.

Le logiciel contient une fonction d'analyse des éléments, qui indique les vulnérabilités potentielles d'un identifiant, explications à la clé.

Au sein du système, Secrets se signale de deux manières. La petite icône du logiciel dans la barre de menus propose d'obtenir les identifiants et mots de passe des services web auxquels on cherche à se connecter.

En cliquant sur un identifiant, on ouvre le logiciel au complet qui propose alors de remplir le formulaire de connexion.

L'extension de Safari est plus fruste mais pas moins efficace. Lorsque la page web présente un formulaire de connexion, il suffit de cliquer sur le bouton pour lancer l'app qui présente alors la fiche correspond au service.

Ce n'est pas aussi intuitif que le système intégré à macOS qui remplit automatiquement les formulaires, ni même 1Password qui sait faire de même en un clic.

Secrets prend aussi en charge la Touch Bar.

Secrets est également disponible sur iOS, les deux apps synchronisant leurs données dans le nuage d'iCloud. Secrets Touch partage les mêmes fonctions que son grand frère sur macOS : consultation des fiches et création de mot de passe forts (avec des fonctions de sécurité identiques d'une app à l'autre), vérification de la solidité des mots de passe…

L'interface de la version iOS est pensée pour être utilisée à une main grâce à un astucieux panneau coulissant qui contient les filtres et les tags (on peut en sélectionner plusieurs grâce à 3D Touch). Les systèmes de reconnaissance biométriques d'iOS, Touch ID et Face ID, peuvent être mis à contribution pour ouvrir l'application.

Secrets est un outil de gestion de mots de passe simple, agréable à utiliser et qui remplit convenablement sa mission. Il s'adresse volontiers à l'utilisateur lambda qui peut être intimidé par les fonctions avancées de 1Password et qui ne veut pas s'embarrasser d'un abonnement supplémentaire (même si le logiciel continue discrètement de vendre une licence perpétuelle).

Les applications Secrets pour macOS et iOS, toutes deux localisées en français, sont gratuites et permettent de stocker jusqu'à 10 identifiants. Pour aller au-delà, il faudra payer un achat intégré unique de 21,99 € pour la version Mac, et 10,99 € pour la mouture iPhone et iPad. À noter que Secrets est aussi disponible dans SetApp, le catalogue d'apps sur abonnement.


  1. Les données enregistrées dans Secrets sont sécurisées au format OpenPGP (chiffrement AES-128), le hachage s'appuie sur un algorithme SHA-256. ↩︎

Lire les commentaires →

Promo : un SSD Crucial de 480 Go à 95 €

Nicolas Furno |

Si vous utilisez encore un disque dur traditionnel dans votre ordinateur, il n’est pas trop tard pour le remplacer par un SSD. Ce matin, Amazon propose justement ce modèle conçu par Crucial, d’une capacité de 480 Go au format 2,5 pouces à 95 € au lieu de 142 en moyenne.

Ce modèle appartient à la gamme BX et Crucial annonce des performances de l’ordre de 555 Mo/s en lecture et 510 Mo/s en écriture. Les SSD de 500 Go sont en général au-dessus des 100 €, c’est donc un bon prix pour cette capacité. Pour information, les SSD de 1 To sont en général autour de deux fois plus cher. Chez Crucial, comptez 229 € environ pour un modèle 1 To.

Lire les commentaires →

Apple Store : les inscriptions aux stages d'été sont ouvertes

Florian Innocente |

Apple a ouvert les inscriptions pour ses stages d'été en Apple Store. Il y a trois thématiques cette année : "Programmer avec les robots Sphero", "Composer et créer des rythmes avec GarageBand" et "Raconter des histoires avec Clips".

Le principe reste le même d'une année sur l'autre : ces animations sont gratuites et ouvertes aux enfants de 8 à 12 ans. Elles se déroulent sur 3 jours avec des séquences de 90 minutes à chaque fois. A priori ces stages n'ont lieu que sur la période de juillet.

Lire les commentaires →

Pages