Elon Musk part officiellement en guerre contre Apple

Mickaël Bazoge |

La confrontation entre Apple et Twitter était attendue, elle est arrivée et c'est Elon Musk qui a tiré le premier. Le cyclothymique patron du réseau social a reproché au constructeur d'avoir « pratiquement cessé de faire de la publicité sur Twitter ». Pour Apple comme pour toutes les marques, il est raisonnablement logique de mettre les investissements pub sur pause quand on voit le chaos dans lequel Twitter est plongé depuis sa reprise en main par le milliardaire.

Crédit : Brett Jordan, Unsplash

Apple n'est pas le seul annonceur à avoir pris un peu de recul sur Twitter, même si le constructeur n'a pas totalement lâché l'affaire : pour preuve, on y trouve des posts sponsorisés pour l'événement shopping… Mais manifestement pour Musk, ce n'est pas suffisant.

Elon Musk fait en effet mine de demander : « [Apple] déteste-t-il la liberté d'expression en Amérique ? ». Se positionner immédiatement sur ce terrain miné très politique est un jeu dans lequel le dirigeant excelle : cela l'exonère de s'interroger sur l'état dans lequel Twitter se trouve aujourd'hui. Mais d'une part, Apple continue de passer de la publicité sur le réseau social, d'autre part la Pomme est tout à fait libre d'exercer sa liberté d'expression en décidant de ne pas diffuser de pub sur Twitter.

L'entreprise exerce de fait une censure comme on l'a vu avec l'affaire de l'app Parler qui n'a pu intégrer l'App Store qu'après avoir mis en place un système de modération. Dans la foulée de ses déclarations, Musk a posté un sondage demandant à ses abonnés si oui ou non Apple devrait publier toutes les actions de censure prises « qui affectent ses consommateurs ».

Il a aussi rappelé qu'Apple prélevait une commission de 30 % sur les transactions de l'App Store (une « taxe secrète » selon lui alors qu'elle existe depuis toujours), en postant dans la foulée un mème dans lequel il annonce « partir en guerre » contre cette dîme. Ce faisant, il s'attire aussi les faveurs des éditeurs et développeurs qui sont nombreux à rechigner à payer cette commission.

Le « chief twit » en a ajouté une couche en affirmant qu'Apple avait menacé de suspendre l'application Twitter de l'App Store « sans nous dire pourquoi ». La restauration de plusieurs comptes toxiques et le relâchement de la modération pourraient effectivement pousser le constructeur à appuyer sur le bouton rouge, comme l'a confirmé Tim Cook.

Tim Cook prévient : Twitter restera dans l’App Store… tant que la modération veille

Tim Cook prévient : Twitter restera dans l’App Store… tant que la modération veille

Il y a quelques jours, Elon Musk annonçait qu'il pourrait lancer son propre smartphone si son app devait disparaitre des boutiques d'Apple et de Google. Bon courage : Amazon, Facebook et Microsoft s'y sont cassé les dents.

avatar nononap | 

@koko256

Le secret le moins bien gardé de l'univers quand même ;p

avatar koko256 | 

@nononap

Définitivement. Mais il y a sûrement des enfants qui ne le savent pas.

avatar vincentn | 

Pauvre choupette qui a besoin d'avoir l'attention sur lui pour pouvoir se sentir exister. Il devient fatigant et aussi boulet qu'un Kanye West.

Il est favorable à la liberté d'expression, quelqu'elle soit ? Qu'il favorise alors et en premier lieu la liberté d'expression et la liberté syndicale dans les entreprises dont il est actionnaire.

Il veut le retour de la pub ? Qu'il arrête de naviguer à vue et de se mettre à dos l'ensemble des annonceurs en les insultants ou les critiquants, car c'est eux qui apportent la majorité du CA de Twitter. Pas sa fan base.

On va voir s'il va autant la ramener quand la FTC et l'UE vont siffler la fin de la récré, même s'il se drapera alors comme une pauvre petite victime innocente.

avatar Vanton | 

@vincentn

C’est bien pour ça qu’il veut un badge payant… Pour se passer des annonceurs et se faire financer son achat par sa fan base…

avatar vincentn | 

@Vanton

En 2021, les revenues de Twitter, c’est environ 5 milliards de dollars, dont 89% proviennent de la pub (4,5 milliards) et 11% de « data licensing » notamment, auprès d’autres entreprises (500 millions de dollars).

La moitié de ces revenus sont aux USA, le reste à l’international.
Twitter a perdu 221 millions de dollars en 2021 après une perte de plus d’1 milliard en 2020w
Twitter a 217 millions d’usagers monétisables dont 38 aux USA et 179 dans le monde.

(Source : Form 10-K auprès la SEC)

Pour se passer totalement des annonceurs, avec un abo à 8$ (96$ par an), il faudrait donc trouver près de 47 millions d’usagers sur 217 prêts à s’abonner annuellement. Et ça en faisant abstraction des comptes multiples, des bots et des usagers réellement capables dans le monde de payer 8 dollars par mois. Et ça, ce serait juste pour compenser les revenus de la pub, sans pour autant être rentable.
Et avec la hausse du coût de l’énergie, des data-centers, etc., les coûts fixes de Twitter ont forcément augmenté.

Et je ne parle même pas du coût (financier et technique) à moyen terme des licenciements et des postes non remplacés, des amendes que les régulateurs aux USA et en Europe imposeront pour non respect des accords et de la modération, etc.
Sans parler de la concurrence des autres réseaux sociaux qui commencent déjà à récupérer les annonceurs, etc.

Mais libre à vous, dans la situation actuelle et le comportement et les décisions du nouveau propriétaire, de croire que ce « pari » va fonctionner.

avatar Vanton | 

@vincentn

C’est sans doute pour ça qu’il voulait à la base partir sur 20$…

Honnêtement je ne sais pas ce que Twitter va devenir. C’est un outil très utilisé par une certaine élite médiatique. Son pouvoir est très puissant. C’est assez fou que ça ait pu tomber entre les mains d’un unique individu sans inquiéter les états et les régulateurs…

Est-ce que ce réseau peut survivre à ce rachat et perdurer avec la même influence ? Dur à dire.

avatar vincentn | 

@Vanton

Le cimetière du web (et du net en général) est rempli de sites, services, réseaux sociaux, technologies… qui étaient pourtant quasi incontournables à leur époque (au moins médiatiquement et sur les marchés financiers).
Ainsi va la vie. Les sociétés naissent vivent et meurent, les usages changent.

avatar nononap | 

@vincentn
"AltaVista et Netscape ne peuvent pas mourir" ;)

@Vanton
"C’est assez fou que ça ait pu tomber entre les mains d’un unique individu sans inquiéter les états et les régulateurs"

Ça c'est très vrai, mais pas sûr de ce qu'ils auraient pu faire (je ne suis pas spécialiste du sujet du tout, mais ça me semble extrêmement complexe - une entreprise de droit privé et d'utilité publique, mais pas qu'aux USA…)

avatar Paquito06 | 

@vincentn

“Pour se passer totalement des annonceurs, avec un abo à 8$ (96$ par an), il faudrait donc trouver près de 47 millions d’usagers sur 217 prêts à s’abonner annuellement. Et ça en faisant abstraction des comptes multiples, des bots et des usagers réellement capables dans le monde de payer 8 dollars par mois. Et ça, ce serait juste pour compenser les revenus de la pub, sans pour autant être rentable.
Et avec la hausse du coût de l’énergie, des data-centers, etc., les coûts fixes de Twitter ont forcément augmenté.
Et je ne parle même pas du coût (financier et technique) à moyen terme des licenciements et des postes non remplacés, des amendes que les régulateurs aux USA et en Europe imposeront pour non respect des accords et de la modération, etc.
Sans parler de la concurrence des autres réseaux sociaux qui commencent déjà à récupérer les annonceurs, etc.
Mais libre à vous, dans la situation actuelle et le comportement et les décisions du nouveau propriétaire, de croire que ce « pari » va fonctionner.”

Ca va lui faire drole a Musk de voir les comptes de Twitter au(x) prochain(s) trimestre(s)… On va encore assister a un shit show avec TSLA, le BTC, etc. La SEC est peut etre a l’affut maintenant, depuis le temps 😛

avatar Patrick_C | 

@vincentn

Sans parler du fait du peu de contrôle pour obtenir ce badge, il a commencé par dévaloriser la valeur du produit: pourquoi payer si le premier kidam pour 8$ peut faire un compte parodique de ma boîte?

avatar Mac1978 | 

Donc pour Musk, on n’est pas libre de ne pas choisir Twitter… Comme liberté on a vu mieux.

avatar machou | 

Si quelqu’un peut bien réussir à sortir un nouvel écosystème/smartphone c’est bien lui. Et franchement j’aimerai bien voir ce que ça pourrait donner. Un peu plus de concurrence, de créativité, toujours bon à prendre.

avatar headoverheel | 

@machou

C’est sur que le personnage est créatif. Le Vegas loop, c’est un non sens mais créatif.

avatar newiphone76 | 

@machou

Je trouve qu’en terme de diversité de smartphones on est pas mal non ?

avatar lmouillart | 

Niveau OS c'est actuellement un duopole, donc ce n'est pas bien diversifié.

avatar newiphone76 | 

@lmouillart
Je pense qu’on va au delà : interface Samsung, Google, Apple, et l’armada chinoise.

avatar lmouillart | 

iOS et Android représentent 98% du marché : j'en compte 2.
Le reste ~2% c'est : postmarketOS, Ubuntu Touch, Sailfish OS, KaiOS, Mobian, Plasma Mobile, PureOS, HarmonyOS,

avatar newiphone76 | 

@lmouillart

C’est sans doute parce que je différencie les versions stock et les propres versions de certains constructeurs

avatar nononap | 

@lmouillart

Et donc, en terme de diversité, on est pas si mal, non ? ;)

(C'est pas pas vraiment le choix qui manque, en vrai, mais la qualité, les boutiques d'app, ce genre de choses)

avatar newiphone76 | 

@lmouillart

Allez je te l’accorde.

avatar CNNN | 

Encore une fois Apple réagit aux déclarations des bien penseurs médiatiques
Triste mentalité

avatar Almux | 

Un sacré sous-dérivé à la Trump, ce mégalo professionnel... Mazette, si la "liberté d'expression" était vraiment comme il la conçoit, il faudrait moins de dix ans pour instaurer une "superbe" idiocratie mondiale... Notez que, peut-être, des centaines de millions adoreraient ça! 😓

avatar Sybaris | 

@Almux

👍🏼

avatar  | 

Vas-y Elon, explique leur ! Support total à lui, pas évident de se frotter au système.

avatar nononap | 

@

On parle d'un mec qui fait payer la moindre option sur ses Teslas… contenez-vous, contenez-vous, ce n’est pas un philanthrope ;)

avatar  | 

@nononap

Oui pour le business il est plutôt dans le système. Je parle surtout pour la partie politique.

avatar nononap | 

@

Penser qu'il ne fait pas partie du système, c'est quelque chose quand même… On parle d'un multimilliardaire, un des hommes qui, grâce au capitalisme, est un des plus riches (financièrement parlant) du monde, qui soutient (et y participe) le parti républicain (et notamment Trump / Ron DeSantis) depuis longtemps.

Le capitalisme. Le parti républicain.

On ne parle pas d'un petit parti indépendant genre Bernie Sanders. Ou d'un régime économique qui ne serait pas dominant. On parle d'un parti qui possède de grands médias, est présent un peu partout, à tous les niveaux politiques, fait plus ou moins 50% à toutes les élections, existe depuis 1854.

Ça ne vous fatigue pas, quand même, cette dissonance, au bout d'un moment ? Ça doit être usant, non ?

Se représenter Musk comme pourfendeur du système politique… Misère.

avatar DahuLArthropode | 

@nononap

"Ça ne vous fatigue pas, quand même, cette dissonance, au bout d'un moment ? "

Note que la même dissonance est absente pour les partisans des autres grands « anti-systèmes » que sont Trump, Le Pen ou Bolsonaro. Des familles friquées, des héritiers pour les deux premiers, un militaire pour le dernier, mais ils savent séduire aussi les déclassés.

avatar pocketalex | 

@DahuLArthropode

Ils attirent les débiles et les sous-cultivés, et ces derniers se sentent « éveillés » (et nous on est les moutons endormis)

avatar Antara | 

On parle surtout d'un type qui est bien content de trouver le système quand il en a besoin. Confère la Nasa qui s'est vue amputer son budget de 25 milliards pour être refilé a Space X quand la boîte était au bord de la faillite par le gouvernement US.

avatar nononap | 

@Antara

Oui. Et l’histoire de son hyperloop aussi.

C’est bien ce genre de personne, ça. Ça fait le fier, ça crache sur l’assistanat jusqu’à ce qu’ils aient besoin de fonds pour renflouer leurs boites mal gérées.

avatar macosZ | 

@nononap

Euh non. Contrairement aux constructeurs la seule option qu’on paie chez tesla ce sont d’autres jantes et la conduite autonome

avatar Patrick_C | 

@macosZ

Il me semble me souvenir qu’il y avait une augmentation de capacité de batteries que l’on pouvait décider de façon logicielle.

avatar macosZ | 

@Patrick_C

Non. Enfin plus depuis des annees

avatar zorglub33 | 

Courage et merci à lui même s'il se fait une tonne de bénefs au passage.

avatar victoireviclaux | 

Elon Musk est le reflet de la société (la plupart des gens) : un gros mégalomane, narcissique, manipulateur, tout pour le buzz, des promesses non tenues mais c'est pas grave il faut vendre du rêve...
Bref un gars toxique qu'il faut éviter.

avatar iPop | 

J’aime bien Elon mais là,soit il s’est levé du mauvais poils, soit il est de mauvais poils…dans tous les cas il faudrait qu’il retourne à ses fusées.

avatar Paquito06 | 

@iPop

“J’aime bien Elon mais là,soit il s’est levé du mauvais poils, soit il est de mauvais poils…dans tous les cas il faudrait qu’il retourne à ses fusées.”

Il n’a jamais ete sympa. Il traite litteralement le reste du monde comme de la merde. Il monte vite dans les tours et quand tu le mets face a ses responsabilites ou la loi, il detourne le regard. Tres difficile de travailler avec lui. Et on ne peut pas tout mettre sur le dos de son syndrome, aussi dramatique que cela puisse etre.

avatar Urubu | 

« Dans quel état se trouve Twitter » ? Ben il fonctionne comme avant, malgré les 8000 employés virés, et avec des bots en moins. Donc où est le problème?

Vous allez rendre vos Tesla du coup ? 🤔😂

avatar nononap | 

@Urubu

Merci aux gens compétents (qu'il a viré) qui avaient construit une architecture bien robuste. Mais tôt ou tard…

avatar Urubu | 

@nononap

Les gens qui ont construit l’architecture et la maintiennent sont toujours là apparemment, puisque le service continue de tourner. Vous pensez sérieusement qu’un service de cette ampleur, autant utilisé dans le monde, en pleine coupe du monde avec un trafic et une activité record historique continuerait de tourner sinon?

Vous êtes pathétiques 🙄

avatar Patrick_C | 

@Urubu

S’il avait viré 8000 personnes, il ne resterait que lui…

avatar Vanton | 

@Patrick_C

C’est certainement le cas allons ! Avec sa grosse tête il peut tout gérer tout seul, comme il a inventé la voiture électrique, les satellites et les fusées ! Tout seul !

avatar Urubu | 

@Patrick_C

Ah donc les nouvelles que relayées par toute la presse mondiale et sur lesquelles vous avez pleuré en continu depuis deux semaines sont fausses finalement? Mdr

avatar Patrick_C | 

@Urubu

Euh, là tu creuse et tu t’enfonce très profond…. Continue, tu vas trouver l’Australie.
Bises

avatar Theduck | 

C’est pas bien de critiquer Apple on dirait .

avatar nononap | 

@Theduck

C'est pas bien de critiquer Musk on dirait.

avatar 3RIC | 

Ben ouai, Apple se met tout le monde à dos (Epic, Musk, devs…) à être trop gourmand, ils ont qu’’à mettre 15%, ça reste bénéfique, et tout le monde y trouve son compte (…).
Et sous couvert de tolérance Apple n’accepte pas la différence de penser, progressisto-gauchistes quoi..
Think different only as me !

Edit : Une autre tournure éditoriale d’une autre app « Apple » plus propice me semble-t’il :
« Apparemment, la firme aurait cessé de faire de la publicité sur Twitter et aurait déposé des réclamations concernant la modération de la plateforme. Le milliardaire a immédiatement rebondi et pris le contre-pied en lançant : Est-ce qu'ils détestent la liberté d'expression en Amérique ? »

avatar nononap | 

@3RIC

Ah je l'avais pas encore coché dans mon Bingo ça.

avatar 3RIC | 

@nononap

Tu joues au bingo ? 🤗🍼🔫

Pages

CONNEXION UTILISATEUR