Craig Federighi dit tout le mal qu'il pense du sideloading, « le meilleur ami des cybercriminels »

Mickaël Bazoge |

Invité du Web Summit actuellement en cours à Lisbonne, Craig Federighi a mis le paquet pour défendre le modèle de jardin fermé de l'App Store. Un modèle où Apple a la haute main sur à peu près tout, pour plusieurs bonnes raisons (selon le constructeur) : la sécurité des terminaux et des utilisateurs, la confidentialité et le respect de la vie privée.

« Aucun système n'est parfait », admet le vice-président de l'ingénierie logicielle, mais il n'a pas manqué de souligner qu'iOS était la plateforme la moins infectée par les malwares. Et cela s'explique d'après lui par l'absence de sideloading, c'est à dire le téléchargement d'apps depuis autre chose que l'App Store, contournant ainsi les protections mises en place par Apple.

Le sideloading, c'est « la porte ouverte aux malwares », martèle-t-il, en oubliant un peu vite qu'il existe des mesures de protection qui existent depuis longtemps sur Mac. Federighi avait d'ailleurs eu les oreilles qui ont sifflé durant le procès avec Epic : la juge avait en effet estimé qu'il travestissait la vérité, après sa déclaration sur le Mac en proie aux malwares.

Le Mac en proie aux malwares : Federighi « travestit la vérité » pour défendre le modèle iOS, selon la juge

Le Mac en proie aux malwares : Federighi « travestit la vérité » pour défendre le modèle iOS, selon la juge

Pour appuyer ses propos, le VP fait appel à Europol, qui recommande d'installer des apps uniquement depuis les boutiques officielles. « Le sideloading met la sécurité des appareils et la sécurité des données des utilisateurs à risque », assure-t-il.

Cette attaque à boulet rouge contre le sideloading ne tombe pas par hasard. Ce principe pourrait en effet être imposé par le Digital Market Act (DMA) européen, en cours de discussion depuis la fin de l'année dernière et contre lequel Apple bataille. Tim Cook avait eu le même discours durant VivaTech, en juin dernier.

Pour Tim Cook, forcer le sideloading comme le voudrait Bruxelles « détruirait » la sécurité de l

Pour Tim Cook, forcer le sideloading comme le voudrait Bruxelles « détruirait » la sécurité de l'iPhone

Craig Federighi a filé une métaphore inédite pour défendre le modèle de l'App Store. Il a pris en exemple une maison équipée d'un système de sécurité dernier cri pour se défendre des tentatives d'infraction des voleurs. Soudain, une nouvelle loi est votée, qui oblige les maisons à intégrer une porte spéciale pour les livraisons. Mais voilà : dès qu'une porte est ouverte, tout le monde peut s'infiltrer dans la maison.

« Le sideloading, c'est cette porte déverrouillée », accuse-t-il. La possibilité de télécharger des apps depuis internet ou une boutique tierce, ce serait « donner aux cybercriminels un moyen de s'infiltrer dans un iPhone ». Le sideloading ? C'est « le meilleur ami des cybercriminels », enfonce-t-il. Un appareil compromis peut même représenter un danger pour un réseau entier, prévient le VP.

« Des malwares dans une app sideloadée peuvent mettre en péril des infrastructures gouvernementales, affecter les réseaux d'entreprise ou les services publics ».

Federighi soulève aussi un point intéressant : pourquoi ne pas laisser les utilisateurs décider par eux-mêmes ? L'histoire nous apprend cependant que les choses ne se déroulent jamais comme on le voudrait. Les gens seraient poussés ou forcés à installer des apps depuis autre chose que l'App Store, y compris ceux qui ne veulent pas sortir de la boutique officielle.

Cela peut passer par des copies conformes de la boutique officielle bourrées d'adwares et de logiciels malveillants. Ou encore par des applications populaires qui ne sont pas disponibles dans l'App Store (Federighi prend l'exemple d'un « réseau social » qui ressemble beaucoup à Facebook). Pour le dirigeant, le choix pour l'utilisateur est clair : la plateforme iOS sécurisée et respectueuse de la vie privée, ou une autre qui peut proposer le sideloading avec tous les dangers inhérents.


avatar Shawny | 

@marenostrum

C’est pas parce qu’on est pas d’accord avec toi qu’on a tort ;)

Donc ce que tu proposes c’est du sideloading mais exclusivement de sources fiables c’est ça ? Qui détermine et autorise les sources fiables ?

De toute façon je ne suis pas sûr qu’on puisse mettre tout le monde d’accord, c’est plus une histoire de vision que de vérité absolue.

avatar marenostrum | 

c'est pas Apple déjà de choisir qui est fiable ou pas, mais l'utilisateur qui a acheté l'appareil et lui appartient. il peut faire ce qui veut avec, même le casser. y en a des videos Youtube d'ailleurs qui le montrent.

et comme je l'ai dit, c'est pas l'utilisateur (nous) le problème le plus grave mais le développeur qui ne peut pas utiliser sa propre boutique. moi je peux jailbreaker si je veux télécharger des trucs gratuits. et c'est bon, bref j'ai le moyen de contourner cette situation. mais un développeur non.

avatar Boboss29 | 

@marenostrum

Tu achètes certes le matériel, mais nullement l'os... Or c'est l'os qui te permet d'utiliser l'appareil... Tu acceptes les CGU à la mise en fonction de l'appareil... Livre à toi de ne pas les valider. Le matériel t'appartiendra toujours,.mais tu ne pourras l'utiliser tout simplement...

avatar marenostrum | 

tu achètes aussi l'OS, dans le cas de Windows par ex. mais ça t'appartient pas (tout dépend de la licence en fait), tu ne peux pas le modifier, le diffuser, etc. les films, musique, etc pareil. propriété intellectuelle. mais ce n'est pas ça le sujet ici.

avatar Appleseed | 

@marenostrum
"et comme je l'ai dit, c'est pas l'utilisateur (nous) le problème le plus grave mais le développeur qui ne peut pas utiliser sa propre boutique."

Heu si il peut !
Si il vend une web app, pas de problème.
Si il vend un abonnement, pas de problème.
Si il vends un service, pas de problème.
Spotify vend bien l'abonnement à ses services en dehors de l'Apple store non ?
Comme quoi ...
Ce qu'il ne peut pas faire, c'est distribuer son appli SUR iOS sans passer par le store d'Apple.
Après libre à lui de l'y mettre gratuitement au téléchargement et de garder les revenus de ses services ou abonnement, payable depuis son propre magasin.
Spotify le fait bien là encore, non ?

L'Apple store n'est qu’une boutique parmi d'autres.
Rien n'empêche un développeur de passer par Android, Amazon ou Samsung pou vendre son appli.
Ce que vous souhaitez en fait c'est aller dans une boutique (Apple store) et que ce qui s'y trouve y soit vendu à VOS conditions ... ce n'est pas réaliste.

avatar fte | 

@Shawny

"Donc ce que tu proposes c’est du sideloading mais exclusivement de sources fiables c’est ça ? Qui détermine et autorise les sources fiables ?"

Ce serait hilarant que le Store d’Apple soit catalogué comme source pas fiable et soit interdit.

avatar r e m y | 

Il faut séparer le contrôle des apps du sujet du store unique.
Apple peut conserver le contrôle de toutes les apps tout en autorisant qu'elles soient téléchargées depuis le site du développeur plutôt que depuis le seul store d'Apple.

Apple contrôle l'app, lui accorde un certificat et le développeur peut diffuser son app comme bon lui semble. Lors du téléchargement, iOS vérifie la validité du certificat et que l'app n'a pas été modifiée d'un seul octet pour autoriser son installation.

Apple refuse d.entendre parler de cette solution qui est pourtant celle qu'ils déploient sur Mac (sans la rendre obligatoire sur macOS) car ce qui intéresse Apple c'est de toucher ses commissions ce qui n'est possible qu'avec un store unique.

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"Apple refuse d.entendre parler de cette solution qui est pourtant celle qu'ils déploient sur Mac (sans la rende obligatoire sur macOS) car ce qui intéresse Apple c'est de toucher ses commissions ce qui n'est possible qu'avec un store unique. "

Vision manichéenne réductionniste.

Apple a parfaitement compris qu’un pan colosse de la populiste ne voulait absolument pas d’une liberté dont ils ne sauraient que faire et qui les effraient.

Ce que veut cette large clientèle c’est déléguer à un tier considérer par eux de confiance le maximum du contrôle de leur smartphone: il paye pour la simplicité confortable d’avoir le moins de questions à ce poser et d’avoir un “guichet unique” pouvant répondre à la plus grande part de leurs besoins.

C’est l’existence de ce type de besoin et d’envie, pour moi,respectable, que certains ne veulent pas voir ici et qu’ils considèrent même comme méprisable par rapport à leur désirs.

Et ouvrir les choses ce n’est pas offrir une alternative en plus, mais casser symboliquement ce contrôle unique qui en rassure beaucoup.

Ce que défends Apple ce n’est pas simplement les revenus de son store mais un élément essentiel de son attractivité commerciale qui ressort dans toutes les études: “Avec Apple je n’ai pas à me prendre la tête à faire des choix et à me poser des questions”

La liberté a un prix et certains n’ont pas envie de le payer.

A titre personnel j’exerce pleinement mon contrôle sur tout un pan de mes activités numériques et sans doute bien plus fortement que bien des commentateurs en mettant mes mains en profondeur dans le cambouis.

Mis sur le pan mobile de mes pratiques j’ai fait en conscience le choix de ne pas me prendre la tête et d’abandonner une grande part de mon contrôle potentiel à Apple. C’est mon choix de confort et je paye pour ça.

Si la donne change, je suis largement équipée pour m’adapter, mais ce sera, pour moi une régression.

Et pour Apple une perte d’un de ses puissant moteur d’attractivité: “on gère ces questions pour vous”

Mais je sais que l’existence même de cette position de consommateur, pourtant largement partagée a du mal à s’exprimer en ses lieux où pour certains ne pas vouloir exercer le contrôle sur sa machine et intolérable.

Il est d’ailleurs intéressant de constater que cette injonction de contrôle de la chose technique n’existe qu’en informatique. Personne ne vous sommera de vous y connaître en automobile, en électronique, en BTP, en plomberie… mais en informatique ne pas vouloir s’impliquer est une marque infamante (Alors même que c’est le credo d’Apple depuis des décennies: la puissance de l’informatique pour monsieur tout le monde)

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

Ctrl-A Ctrl-C Ctrl-V

⌘-A ⌘-C ⌘-V

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

> "Personne ne vous sommera de vous y connaître en automobile, en électronique, en BTP, en plomberie… "

Straw man de première. Faux, en plus. La segmentation outrancière des compétences et l’affichage hautain de sa propre incompétence dans des domaines dits ancillaires sont un phénomène relativement récent.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Straw man de première. Faux, en plus. La segmentation outrancière des compétences et l’affichage hautain de sa propre incompétence dans des domaines dits ancillaires sont un phénomène relativement récent."

Tu peux développer ? 🤔

avatar claude72 | 

@marenostrum
"ça on le sait depuis le début du web. le photoshop on peut le trouver sur des sites pirates et sur le site de Adobe. là on parle d'y aller le télécharger sur le site de Adobe et pas gratos sur les sites pirates."

Je ne te parle pas de logiciels piratés : la cible des adwares/etc. des entreprises de la "Download Valley" sont les freewares et des sharewares comme ceux qui sont distribués sur l'AppStore et le GogolPlaystore.
Et ce ne sont pas les éditeurs/développeurs de ces freewares/sharewares qui re-packagent les logiciels avec des adwares, ce sont les sites de distribution comme CNET ou Softonic, comme expliqué dans l'article de Wiki.
(désolé, j'avais oublié de mettre le lien…)

avatar marenostrum | 

les malwares on les trouve sur des sites qui distribuent gratuitement des logiciels craqués. c'est pas ça le sujet. l'utilisateur lambda ne va jamais chercher des apps en dehors de App Store, même si Apple ouvre tout. ce n'est que quelques utilisateurs avertis qui vont chercher ailleurs, et ceux savent de quoi attendre ou où se trouve tel ou tel logiciel.
le plus pénalisant c'est pour les développeurs. mon frère vend une app 2000€ par ex. tu trouves normal de laisser à Apple 30 % ? et pour une app avec ce prix, tu crois que App Store c'est le bon endroit le mettre ? lui il a qu'une clientèle professionnelle très petite et particulière qui n'a rien de commun avec l'utilisateur type de iPad ou iPhone.

avatar Boboss29 | 

@marenostrum

Bah Apple a développé un système, matériel et logiciel... Si demain Apple décidé d'arrêter son système, ou son matériel ils seraient dans leur bon droit non ? Beaucoup d'entreprise en vivent, pourquoi Apple ne devrait pas y gagner quelquechose ? Surtout que les 30% ne sont pas une nouveauté arrivé comme ça. Quand ton frère a décidé de commercialiser son app sur l'app store, il savait que ce serait le cas, non ? Et puis il a beaucoup plus de chance que son appli soit acheté pour être utilisé sur ios que sur Android où le fichier aurait pu se retrouver sur un forum... C'est des choix... Quand je choisi un hôtel à la place d'un camping, je sais que dans l'un ou l'autre ça sera pour dormir, mais que l'hôtel sera plus cher car j'aurais une qualité et un service que n'offre pas le camping... Même si au final ce n'est que pour dormir... Si Apple valide la distribution et l'installation des App ailleurs que son app-store, c'est la porte ouverte au piratage facile et sans scrupule. Là ton frère ne paiera sûrement plus les 30% à Apple (mais peut être quand même un pourcentage à l'hebergeur du store), et même peut être en vendra moins car son app n'aura plus de restriction pour être installé gratuitement...

avatar marenostrum | 

il a sa boutique avant l'apparition de l'iPhone et de App Store. et puis son logiciel est multi plateforme, Mac, Pc, iOS. ce n'est pas un truc que pour les iPhone.

avatar radeon | 

@marenostrum

L’utilisateur lambda peut très bien jailbreaker son iPhone pour tuner l’interface a l’aide d’un « tuto youtube » sans même savoir qu’il active par la même un serveur ssh avec des identifiants par défaut qui va vite être repéré au prochain macdo qu’il va se faire, c’est beaucoup plus courant que tu as l’air de penser.

avatar marenostrum | 

justement mais c'est pas ça le sujet. sans être développeur on peut pas comprendre ce sujet d'ailleurs, t'es pas concerné tout simplement.
un développeur il va pas conseiller à leur clients de jailbreaker l'appareil, il va passer par Apple ou arrêter le métier tout simplement s'il n'arrive pas rentabiliser sa production.

avatar radeon | 

@marenostrum

Ha parce que les malwares sont faits par les lutins du père Noël ? Merde moi qui croyait qu’il fallait des développeurs

avatar marenostrum | 

où tu as vu le contraire ? d'ailleurs tous les développeurs que Apple repousse vont faire des malwares pour vivre. c'est le côté obscure de la chose.

avatar YetOneOtherGit | 

@radeon

“Merde moi qui croyait qu’il fallait des développeurs”

Si peu, comme tout ça se démocratise : tu as des outils de génération de malware très simple d’emplois.

La cybercriminalité n’est plus seulement une affaire d’experts, le piratage est devenu très abordable et demande sur bien des pratiques des connaissances extrêmement faibles.

avatar radeon | 

@YetOneOtherGit

D’accord mais la personne qui a créé le générateur de malware dans ce cas, c’est quoi son métier ?

avatar YetOneOtherGit | 

@radeon

“D’accord mais la personne qui a créé le générateur de malware dans ce cas, c’est quoi son métier ?”

J’ose espérer que tu as compris mon propos: contrairement à ce que l’on imagine en général, la cybercriminalité se démocratise terriblement 😎

rien de plus, rien de moins.

avatar radeon | 

@YetOneOtherGit

Oui je comprends l’idée bien sûr, je joue aussi un peu au con. Ce qui m’inquiète avec une éventuelle ouverture d’iOS c’est que ça va devenir un OS poubelle comme Android. Et je pense sincèrement que les développeurs vont y perdre car comme dit plus haut, sur un os demi ouvert comme Android où on peut charger ses apps craquées en un tour de main, beaucoup de gens vont le faire faut pas se leurrer. La valeur du panier moyen va chuter. Et tous les apprentis kikoo lol vont avoir des tels vérolés jusqu’à la moelle et faire passer les saloperies aux copains.
On va se retrouver avec des trucs comme mackeeper et consorts. Perso j’ai acheté un iPhone justement parce qu’il est fermé. Que les gens qui ne veulent pas d’un os fermé aillent voir ailleurs et point barre, pas envie qu’on bousille celui-ci.

avatar YetOneOtherGit | 

@radeon

Pour mon petit nombril je préfère le statuquo qui convient parfaitement à mes attentes pour mes usages mobiles.

Après je prends tout ça avec un certain stoïcisme n’ayant strictement aucune prise sur ces enjeux de droit, de règlementation, de business, de régulation et de politiques.

Je m’adapterais, rien de plus 😎

Je les observe avec intérêt et passion car c’est une belle partie d’échec instructive, mais ce sont pour moi au final des enjeux qui ne mérite pas les passions qu’ils déchaînent: rien de véritablement grave n’adviendra quelques soit l’issue des diverses manœuvres.

Et le paysage ne sera sans doute pas si profondément modifié.

avatar claude72 | 

@marenostrum

"les malwares on les trouve sur des sites qui distribuent gratuitement des logiciels craqués. c'est pas ça le sujet."

Relis bien l'article de Wiki ! il ne parle pas de sites illégaux de logiciels craqués, mais de sites de partage légaux ayant pignon sur rue qui distribuent légalement des sharewares et des freewares auquels ils ont ajouté des malwares.

Et c'est bien ça le sujet du problème, car quand tu fais une recherche sur Google pour télécharger un freeware/shareware, ce sont ces sites qui arrivent sur la 1re page de résultats. Et malgré le conseil avisé de télécharger les freeware/shareware uniquement sur les sites de leurs éditeurs, beaucoup d'utilisateurs vont sur ces sites de partage parceque c'est plus simple, sans comprendre qu'ils risquent de télécharger un logiciel vérolé qui va installer un adware sans qu'ils s'en rendent compte.

avatar GameAndWatch | 

Le sideloading.. Vivement qu'il arrive. Je suis frustré de ne pas avoir le choix. Etant frontalier, apple restreint mon choix à un pays, je ne peux pas facilement installer les apps locales des 3 pays qui m'entourent. Etant geek/tech enthousiast, impossible de tester des apps non validées sans jailbreak. Alors que sur pc je suis libre d'officier. On devrait être maitres de nos tels mais les géants bienpensants décident que non.. Résultat c'est soit ne pas avoir de smartphone, soit prendre le "moins pire".

avatar Shawny | 

@GameAndWatch

Même question qu’un peu plus haut, elles font quoi ces apps « non validées » ? Aucun jugement, ça m’intéresse sincèrement :)

avatar radeon | 

Dans tous les cas penser que seuls les utilisateurs avertis vont débrayer les sécurités d’un iOS qui en laisse le choix est hyper naïf.

avatar fte | 

Je n’ai qu’une seule chose à lui répondre.

Yeux en l’air, hochement de tête désabusé : la guerre est perdue déjà, tôt ou tard une loi rendra aux propriétaires de ces appareils leur pleine jouissance de leurs joujoux. Cette fable ne sert qu’à retarder l’inévitable.

J’espère le voir tôt. Le plus tôt possible. Cet après-midi ce serait bien.

avatar Nielp | 

>la guerre est perdue déjà, tôt ou tard une loi rendra aux propriétaires de ces appareils leur pleine jouissance de leurs joujoux.

Ce qui serait drôle c'est que ça commence par venir de la Chine.
Qui dans une optique de sécurité, apple prise à son propre jeu, impose à tous les éditeurs de logiciel qui opèrent ou vendent en Chine de rendre publique le code source de leurs produits. Afin que tout un chacun puisse, s'il en a les compétences, s'assurer que le logiciel X ne soit pas vérolé par l'entreprise ou le pays derrière la maison-mère de l'éditeur. :)

Puis l'Inde ferait la même et l'UE se dirait que c'est une bonne idée. :)

La Chine a déjà rendu obligatoire la mise à disposition des % réels de drop des loots box dans les p2w pour l'ensemble du marché chinois.

Vu qu'ya la guéguerre avec les USA ça pourrait être amusant de forcer à rendre tout les codes source de logiciel US publique ou de voir les éditeurs quitter le marché chinois laissant la place à la concurence et surtout aux logiciels libres. Déjà que tout windows > à win8 est interdit là-bas, ça ferait des centaines de millions voir plus d'1 milliard d'utilisateurs en plus pour les barbus. :)

avatar Tibimac | 

J'espère vraiment que ces lois à la con ne passeront pas !
Aux entreprises et aux utilisateurs auxquels les valeurs d'Apple et d'iOS ne conviennent pas: n'y venez pas !
Personne ne vous y oblige ! Il y d'autre téléphones, d'autres OS !
Cesse de vouloir forcer Apple à détruire tout ce qu'elle a construit pour notre bien.
Les entreprises qui gueulent pour la com' d'Apple: ne venez pas sur iOS et n'oubliez pas que le client est roi et qu'Apple agit pour lui et pas pour vous.

avatar YetOneOtherGit | 

@Tibimac

"J'espère vraiment que ces lois à la con ne passeront pas !
Aux entreprises et aux utilisateurs auxquels les valeurs d'Apple et d'iOS ne conviennent pas: n'y venez pas !"

La plus grande part de ce qui pourrait faire bouger les choses n’est pas liée à des processus législatif instaurant un nouveau cadre légal.

Ce sont principalement les autorités juridiques et régulatrices qui sont à la manœuvre.

Et il est toujours dangereux de dénier le pouvoir de la justice et du régulateur voir du législateur simplement parce que dans un cas particulier cela pourrait aller à l’encontre de ses options, de ses choix, de ses goûts…

Il est sain que des autorités puissent encadrer les pratiques des entreprises, la concurrence, le pouvoir des entreprises…

Attention à dénier ce pouvoir tu pourrais dans d’autres cas te trouver démunis.

Et toutes les actions actuelles sont loin d’impliquer la défaite totale ou partielle d’Apple.

En première instance sur l’affaire EPIC vs Apple le jugement a par exemple très nettement penché en faveur d’Apple.

Laissons les autorités oeuvrer en essayant de comprendre les procédures simplement 😉

avatar Tatooland | 

Qu’on veuille interdire le sideloading, je peut le concevoir, mais dans ce cas, il faut autoriser les magasins d’app alternatif et autoriser pleinement les PWA avec toutes les features qui y sont liées.
Ca crève les yeux qu’Apple cherche avant tout à protéger une rente plutôt que de favoriser les utilisateurs.
De plus j’ai beaucoup de mal à concevoir qu’une fois un Smartphone acheté, l’utilisateur ne puisse en faire ce qu’il veut, ça vaut pour Apple et aussi pour Android.

avatar claude72 | 

@Tatooland

"Ca crève les yeux qu’Apple cherche avant tout à protéger une rente plutôt que de favoriser les utilisateurs."

Apple a toujours joué sur les 2 tableaux, avec pour argument la sécurité et le confort des utilisateurs, mais le plus souvent c'est de la sécurité et du confort qui ramènent du pognon !

(comme l'absence de port microSD : certes ça évite que l'utilisateur y mette n'importe quelle carte de mauvaise qualité ou vérolée… et ça permet aussi (ou surtout ?) de vendre des options mémoire supplémentaire qui coûtent un bras et rapportent beaucoup de pognon à Apple !)

(ou souder la RAM et le SSD : ça évite les mauvais contacts, donc les plantages qui vont avec, ça permet d'économiser l'or, donc c'est plus écologique, et ça permet aussi (ou surtout ?) de vendre des options mémoire supplémentaire qui coûtent un bras et rapportent beaucoup de pognon à Apple !)

avatar piervak | 

Les commentaires sous cet article illustre parfaitement le génie marketing de Steve Jobs d'avoir sciemment créé deux camps les pro Apple fanatiques et les anti Apple compulsifs qu'on peut se voir s'echirper avec une mauvaise fois indéniables de part et d'autres 😂
Je recommande vivement la dernière vidéo d'un créatif sur le sujet https://youtu.be/rQgOPNEqKJs

avatar cecile_aelita | 

@piervak

Ce n’est pas propre à Apple ça 😊.
C’est plutôt internet qui permet de donner son avis sans prendre de formes ni de gant 😋😘!
Personnellement je m’en fiche éperdument. Faut savoir prendre du recul 😘😘

avatar IceWizard | 

@piervak
"Les commentaires sous cet article illustre parfaitement le génie marketing de Steve Jobs d'avoir sciemment créé deux camps les pro Apple fanatiques et les anti Apple compulsifs qu'on peut se voir s'echirper avec une mauvaise fois indéniables de part et d'autres 😂"

Hein ?????

On voit bien que tu n'as pas connu les guerres :
- Calculatrice Texas Instrument/ calculatrice HP
- Amstrad CPC/Commodore 64
- Atari ST/Amiga
- Atari ST/Compatibles PC
- Linux/Windows

Pas d'Internet à l'époque, mais c'était chaud dans les fanzines, les revues spécialisées, les écoles, les clubs d'informatiques, les réunions de développeurs et même dans les entreprises ..

avatar piervak | 

J'ai connu ça 😋 les TI rockssaient! Aux chiottes HP ! 😉

La guerre windows / Linux, était surtout côté Linux qui ne comprenait pas l'engouement, ou juste le non choix, des utilisateurs de windows, j'ai essayé de mettre mes proches sur mandrake puis Ubuntu grosse, grosse erreur 😅 j'ai passé encore plus de temps à faire du support 😂 finalement je leur ai offert un ipad et ma vie est plus simple depuis 😁

Mais là c'est monsieur tout le monde qui prend part a cette bataille, Jobs a mainstreamer les guerre de chapels technologique créant un super effet de communauté, hyper bénéfiques pour ses ventes au passage et transformant les pro Apple en ambassadeur acharné de la marque pour pinuts.

Le sideloading en est la parfaite illustration. Bien sûr qu'Apple veut garder sa chasse garder, le contrôle des apps sur son store et les revenus qui vont avec, on se rappelle de la bataille sans merci contre le jail break qu'etait pas une mince a faire déjà, mais toutes les boîtes Google comprit usent de tout ce qui est en leur pouvoir pour conserver leur monopoles quelque soit le domaine.
Mais les fans d'Apple sont tellement envoûté qu'ils vont défendre à corps et à cris une pratique qui les dessert eux spécifiquement juste parce qu'Apple avec des arguments plus que fallacieux et facilement démontables leur affirme que c'est pas bien.

avatar cecile_aelita | 

@piervak

« Mais les fans d'Apple sont tellement envoûté qu'ils vont défendre à corps et à cris une pratique qui les dessert »

Qu’est ce que tu veux, je ne suis pas très maline, c’est comme ça 😊!
Heureusement qu’il n’y a pas une majorité de gens aussi stupide que moi, sinon on serait mal 😋😋

avatar piervak | 

Je n'ai pas dit stupide mais envoûté. On a les mêmes réactions de défenses coûte que coûte qu'on retrouve dans les partis politiques ou les religions et les gens qui les composent ne sont pas débiles. Ils font corps avec le groupe c'est un phénomène naturel dans les communautés.

avatar cecile_aelita | 

@piervak

😉😘

avatar IceWizard | 

@piervak

« Je n'ai pas dit stupide mais envoûté. On a les mêmes réactions de défenses coûte que coûte qu'on retrouve dans les partis politiques ou les religions et les gens qui les composent ne sont pas débiles. Ils font corps avec le groupe c'est un phénomène naturel dans les communautés. « 

A part décrire ton propre comportement, cela n’apporte pas grand chose au débat ! Bon, je m’en doutait un peu en voyant la manière dont tu trafiques l’histoire des nombreux affrontements « culturels » entre utilisateurs informatique.

Les prêcheurs prophétisant l’infamie des « autres » (village d’en face, pays, buveurs de thé au lieu du divin café, gauchers, etc ..) sont présents dans tous les domaines..

avatar IceWizard | 

@piervak

« Mais les fans d'Apple sont tellement envoûté qu'ils vont défendre à corps et à cris une pratique qui les dessert eux spécifiquement juste parce qu'Apple avec des arguments plus que fallacieux et facilement démontables leur affirme que c'est pas bien. »

Tu distribues aussi des exemplaires de la Tour de Garde ?

avatar claude72 | 

@piervak

"J'ai connu ça 😋 les TI rockssaient! Aux chiottes HP ! 😉"

Ouais, c'est ce que disaient tous les gugus qui n'étaient pas assez intelligents pour maîtriser correctement la notation polonaise inverse !!!

avatar hptroll | 

@piervak

“les TI rockssaient”
Pff. Même pas de RPN.

avatar cecile_aelita | 

@IceWizard

Tu peux ajouter aussi :
- playstation / Xbox
- nintendo / sega

Et si on commence à parler de foot… on n’est pas sorti 😋😋😘

avatar IceWizard | 

@cecile_aelita

« Tu peux ajouter aussi :
- playstation / Xbox
- nintendo / sega
Et si on commence à parler de foot… on n’est pas sorti 😋😋😘 »

Tant que cela ne dérive pas à :

Star trek / star Wars
Star trek / Babylon Five

Tout ira bien 👍

avatar cecile_aelita | 

@IceWizard

Comme si il y avait un débat possible à avoir entre star wars et star truc 😋😋😘😘🥰

avatar IceWizard | 

@cecile_aelita

« Comme si il y avait un débat possible à avoir entre star wars et star truc 😋😋😘😘🥰 »

On est bien d’accord !

avatar cecile_aelita | 

@IceWizard

Hi hi 🥰!

Je plaisante évidement ! Chacun ses goûts 😊… on a le droit de ne pas avoir de goût 😋😋 (humour hein !😘)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR