Apple milite à la fois pour et contre un projet de loi environnemental majeur aux États-Unis

Mickaël Bazoge |

Derrière la belle image d'entreprise verte qu'Apple projette à grand renfort de communication et de marketing, il se cache l'autre Apple près de ses sous pour qui l'environnement c'est très bien, mais c'est les autres qui doivent payer. Le site Popular.info dénonce l'hypocrisie d'Apple et de ses dirigeants, Tim Cook en tête, qui d'un côté soutiennent les efforts du législateur américain pour réduire les émissions de carbone, tout en les torpillant de l'autre.

La ferme solaire des California Flats, qui couvre une partie des besoins énergétiques de l’Apple Park. Image Apple.

Lisa Jackson, vice-présidente aux initiatives environnementales et sociales d'Apple, a appelé il y a quelques jours à l'adoption du Clean Energy Standard (CES) qui vise à décarboner le secteur de l'électricité aux États-Unis d'ici 2035. Cette disposition, qui représente un effort gigantesque de 150 milliards de dollars, est inscrite dans un paquet législatif plus large actuellement en discussion au Congrès américain.

Le principe est simple : il s'agit d'inciter fortement les entreprises productrices d'électricité à utiliser des sources d'énergie plus propres. On peut acheter toutes les voitures électriques que l'on veut, si l'énergie qui sert à les faire avancer provient de centrales à charbon, l'intérêt environnemental est fortement réduit. L'objectif de l'administration Biden est de réduire les émissions du secteur de l'énergie de 80% d'ici 2030, et de 100% en 2035.

Cet effort est également soutenu par un ensemble d'entreprises qui appelle à la mise en place du CES, dont Apple, qui a publié une lettre ouverte en ce sens au mois d'août. Le financement de cet énorme projet passe par une augmentation du taux d'imposition des entreprises : il passera de 21% à 26,5%. C'est moins que les 35% du précédent taux, qui avait fortement baissé avec Donald Trump en 2017.

Évidemment, certaines entreprises ne sont guère heureuses de devoir payer un peu plus d'impôt. Plusieurs d'entre elles se sont regroupées au sein de Business Roundtable, qui milite activement contre le paquet législatif. Ce groupe de lobbying paie des campagnes de pub sur Facebook pour appeler les citoyens à demander à leur représentant du Congrès de s'opposer au projet de loi. L'argument principal est que la hausse de l'imposition des entreprises risque d'avoir un impact négatif sur l'activité et sur l'emploi…

Surprise, ce groupe de lobbying compte au sein de son conseil d'administration… un certain Tim Cook. Le patron d'Apple partage cette hypocrisie avec Ted Sarandos, le co-CEO de Netflix, qui milite également pour (et contre, du coup) le CES. Mary Barra, la patronne de General Motors, est dans le même cas. Un double discours de la part de ces dirigeants, dont on peut interroger la volonté réelle de faire leur part dans la lutte contre le réchauffement climatique.


avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

« Nope »

Bah si.
Apple est complice et donc coupable.
Malgré les beaux discours et les panneaux solaires.

C’est juste un fait.

Mais je sais que tu défendras la pomme envers et contre tout, avec la même ardeur et le même enthousiasme qu’à chaque annonce des résultats financiers ou tu cries au génie.

Je trouve ça idiot et terriblement hypocrite.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"C’est juste un fait. "

Nope : un point de fixation contre-productif par rapport à ce qui semble être tes enjeux 😉

J’arrête de te taquiner, mais tu ne comprends vraiment pas le message que j’essaye de te faire passer ?

Tu pourrais être en désaccord avec ce message mais au vu de tes réponses ce n’est pas que tu n’es pas d’accord mais tu ne comprends visiblement pas le sens de mes propos 😉

J’aime bien que l’on sache sur quoi on est en désaccord et là tu restes sur un niveau qui n’est pas le bon.

Je ne suis pas en désaccord avec ta position, je la trouve inintéressante et réductrice, ce n’est pas la bonne question que tu poses

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Faut que tu arrête avec tes histoires de fixations et de bouc émissaires. "

Et portant c’est bien de cela dont il s’agit une fixation aveuglante sur les entreprises qui détourne des véritables enjeux

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

« Et pourtant c’est bien de cela dont il s’agit une fixation aveuglante sur les entreprises qui détourne des véritables enjeux »

Parce que bien sur toi tu connais les véritables enjeux et les autres sont ignorants.
Alors dit moi quel est le véritable enjeu?

autre que l’avenir des générations futures..

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Alors dit moi quel est le véritable enjeu?
autre que l’avenir des générations futures.."

Je l’ai exprimé mainte fois dans notre échange mais visiblement tu ne le vois pas et tu reste fixé sur des enjeux accessoires relevant des conséquences et non des causes 😉

avatar Steekus | 

« Je ne suis pas en désaccord avec ta position, je la trouve inintéressante et réductrice, ce n’est pas la bonne question que tu poses »

Ok.
Tu m’excuseras mais ce que tu penses de ma position n’a vraiment aucune importance.
Tu peux juste me dire que tu n’es pas d’accord et c’est bon.
Mais me dire que je me trompe d’enjeu, de cible etc… c’est un peu prétentieux non?
Comme si toi tu connaissais les enjeux et les autres non.

Je continuerais à exprimer mon opinion sur ce sujet ne t’en déplaise.
Apple est une boite qui a un double discours, qui pratique le green washing à outrance et Timy est toujours prêt à sauter sur la moindre occasion un peu mielleuse pour faire croire au monde entier qu’Apple oeuvre pour le bien de tous!! ( on est tous black, on est tous gay, on est tous verts etc….).
« Timy, t’es là pour faire du pognon, alors ne fait pas semblant de te préocuper des générations futures! »

Pages

CONNEXION UTILISATEUR