Commission européenne : Margrethe Vestager aimerait un App Store alternatif

Mickaël Bazoge |

Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, a une solution pour résoudre le dossier des pratiques de l'App Store : qu'Apple autorise les boutiques alternatives sur iOS. La vice-présidente exécutive de la Commission européenne, interrogée par Kara Swisher pour son podcast du New York Times, s'exprimait sur le procès ayant opposé Epic Games au constructeur.

Margrethe Vestager. Crédit : Radikale Venstre, CC BY-NC 2.0

« Je pense qu'une partie de la plainte d'Epic pourrait être réglée en autorisant un deuxième App Store, parce que [l'éditeur de Fortnite] cherche des moyens différents de communiquer avec ses clients », indique la dirigeante européenne en ajoutant qu'elle et ses services avaient suivi le dossier « de très près, car il y a beaucoup de similarités » avec l'enquête sur l'App Store lancée par la Commission en juin 2020.

Si Margrethe Vestager entend les arguments d'Apple sur la sécurité et la confidentialité, elle estime que « ni la sécurité, ni la confidentialité ne devraient être utilisées comme une digue contre les concurrents ». Elle oppose également les différences de traitement entre éditeurs : « [Il y a] des applications gratuites qui ne paient donc aucune commission, d'autres apps que vous achetez sur lesquelles pèse une très forte commission qu'Apple ne paie pas elle-même pour ses propres apps ».

À l'origine, c'est une plainte de Spotify déposée devant la Commission qui a mis le feu aux poudres. Le service de streaming estime que la commission de 30% prélevée par Apple est trop élevée sur un marché où les marges sont faibles. Et c'est une commission à laquelle échappe Apple Music, bien sûr. Si Spotify est disponible sur l'App Store, il n'est pas possible de s'y abonner directement depuis l'application iOS et Spotify n'a pas le droit d'informer ses utilisateurs mobiles qu'ils doivent souscrire sur son site web.

Cette interdiction d'Apple rend les choses très difficiles, soulève la commissaire, « parce que si vous vous abonnez à Apple Music, il n'y a pas de commission. Même s'il est possible d'éviter la commission en souscrivant depuis le site web, l'utilisateur ne le sait pas » car les plateformes concurrentes ne peuvent rien dire. Pour Margrethe Vestager, cela constitue un cas de concurrence déloyale.

Margrethe Vestager n'a cependant pas eu beaucoup de chance avec Apple, le constructeur ayant remporté une bataille l'été dernier : la Cour de justice de l'Union européenne a annulé la décision de la Commission qui estimait que l'Irlande avait accordé une aide illégale de 13 milliards d'euros à l'entreprise. Les services de la commissaire à la Concurrence ont-ils eu la main trop lourde ?

« Bien sûr, je me pose beaucoup cette question. Je pense que c'est ce qu'il faut faire quand vous perdez en justice. Mais je crois que ce cas en lui-même a braqué un projecteur sur le problème ». Elle indique aussi que cette affaire pousse à un changement de législation afin d'obtenir de meilleurs résultats. Elle rappelle que la Cour de justice instruit l'appel de la Commission.

Concernant l'autre dossier chaud du moment, c'est à dire la taxation des multinationales, la commissaire se réjouit de la décision prise par le G7 Finances il y a quelques jours. Il va falloir maintenant convaincre tous les pays d'accepter cet accord, ce qui risque de poser un problème pour certains d'entre eux à la fiscalité très douce pour les entreprises, comme l'Irlande.

Margrethe Vestager estime cependant que les chances de succès sont « probablement meilleures » avec l'administration Biden qu'avec la précédente administration.


avatar pechtoc | 

@TonyDeLausanne

Ça tombe bien, même avec un concurrent tu auras toujours l'AppStore. Le store concurrent est la pour apporter une alternative, pas pour prendre la place de l'AppStore.

avatar Krysten2001 | 

@pechtoc

Sauf que l’app store va perdre des dev,… alors faudra s’amuser à faire pleins de store différents,…

avatar pechtoc | 

@Krysten2001

Non, si Apple s'aligne le dev ne partira pas, ou si la plupart des utilisateur d'iPhone sont comme toi et boude la plate-forme concurrente les dev proposeront leur app sur les deux stores. Tout n'est pas blanc ou noir.

avatar fousfous | 

@pechtoc

Epic a la poche suffisamment profonde pour s'acheter pleins d'apps très populaire et de faire des exclusivités.
Rien que le retrait de Facebook de l'app store conduira les gens à aller voir en dehors.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Sauf que l’app store va perdre des dev,… alors faudra s’amuser
> à faire pleins de store différents,…

Pourquoi feriez vous cela !?
Si votre confiance est dans le store, pourquoi accepteriez-vous de "suivre" ces devs en allant consommer sur d'autres stores ?

Si votre confiance, finalement, est sur ce que produisent ces devs, pourquoi ils se mettraient à produire un truc de moindre qualité en changeant de store de distribution, d'autant qu'à priori si le feraient cela serait pour qu'ils augmentent leurs recettes et donc leurs moyens ?

avatar Link1993 | 

@byte_order

Je suis désolé, mais si l'application RATP se barre, ou YouTube, ou que sais-je, les basiques quoi, et bien ça va être très sincèrement énervant, et obligatoire de passer par un autre App Store.

De toute façon, Apple a rendu ça impossible. Le système de distribution d'application ne le permet plus depuis quelques années. A la limite, ils pourront juste afficher une nouvelle icône d'app store, avec tel contenu présent ou non.

avatar Ecrapince | 

@Link1993
>Je suis désolé, mais si l'application RATP se barre, ou YouTube, ou que sais-je, les basiques quoi, et bien ça va être très sincèrement énervant, et obligatoire de passer par un autre App Store.

Si le développeur estime qu'il est mieux POUR LUI d'être partout sauf sur l'appstore et bah tant mieux pour lui. Son travail, ses choix et t'as juste à dire en fait.

Ou tu suivras, ou tu t'en passeras ou tu choisiras autre chose. T'as cru que les mecs c'est tes esclaves et qu'ils doivent se plier à la volonté de gens qui utilisent l'application sans débourser 1 centime ?

avatar Krysten2001 | 

@Ecrapince

Donc ça dit bien ce qu’on dit. Faire plusieurs stores. Aucun bénéfice pour l’utilisateur.

avatar TonyDeLausanne | 

@pechtoc

C’est totalement ridicule, et j’en veux pas !!!

Si je veux m’exposer ou exposer un membre de la famille (lequel se serait laissé séduire par l’alternative), je vais chez la concurrence !!!
C’est pas le cas, et je le ferai jamais !
Avec la concurrence c’est bon, j’ai déjà donné

avatar pechtoc | 

@TonyDeLausanne

Pourquoi aller chez la concurrence si elle est si mauvaise "à te lire". IOS restera IOS, très peu permissifs.

avatar TonyDeLausanne | 

@pechtoc

J’ai aussi fait mes propres « tests » par le passé, histoire de me faire mon propre avis sur les ragots…devine quoi ? Eh bien, tous les ragots étaient vrai, au minimum!!!
Le seul qui m’avait un peu convaincu (après iOS) c’était le défunt Windows OS dur Lumia…

Mais bon, y avait aucune fiabilité à comparé avec un iPhone donc, bon débarras

avatar byte_order | 

@TonyDeLausanne
> C’est totalement ridicule, et j’en veux pas !!!

Ce qui est ridicule c'est d'espérer vouloir imposer *votre* volonté, vos besoins à tout le monde.
Si vous ne voulez pas d'un store alternatif, c'est simple : ne le fréquentez pas, point final.

Mais vous n'êtes pas en position d'imposer à autrui de ne pas avoir le droit de fréquentez un store alternatif. Si vous n'êtes pas capable de vous retenir de visiter un store alternatif dès lors qu'il existerait et exiger qu'on bloque cette possibilité afin de palier à votre manque de volonté, c'est votre problème, pas celui des autres.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

« Ce qui est ridicule c'est d'espérer vouloir imposer votre volonté, vos besoins à tout le monde. »

Totalement vous ça 😉

« Si vous ne voulez pas d'un store alternatif, c'est simple : ne le fréquentez pas, point final. »

Si iOS ne vous convient pas, n’achetez pas 😉
Point final 🙃😉

avatar pechtoc | 

@Krysten2001

Tant qu'on a pas une étude présentant clairement les parts d'utilisateurs iOS qui souhaitent ou non un store alternatif, on ne saura pas qui impose quoi.

avatar BeePotato | 

@ byte_order : « Ce qui est ridicule c'est d'espérer vouloir imposer *votre* volonté, vos besoins à tout le monde. »

C’est pourtant exactement le même espoir qu’entretiennent les partisans de l’existence de boutiques alternatives. 😉

avatar raphta | 

@pechtoc

La présence d’un App Store Alternatif aura des effets :
Certains éditeur quitterons l’AppStore pour n’être que sur le nouveau store…
En tant que consommateur, on sera parfois amené à y aller pour certaines exclus…

avatar fousfous | 

@raphta

Comme avec le store d'epic qui assèche steam avec des exclusivités achetées pour tuer la concurrence, et c'est ça que l'Europe veut, c'est triste.
Si elle veut vraiment de la concurrence il faut commencer par rendre illégal les exclusivités.

avatar raphta | 

@fousfous

Attention pour les exclus :

https://youtu.be/6sNpcRT6n2Y

Même si le raisonnement pour les consoles a du mal à s’appliquer aux market place.

avatar byte_order | 

@fousfous
> Comme avec le store d'epic qui assèche steam avec des exclusivités achetées pour
> tuer la concurrence

Parce que Apple n'a jamais racheter une app d'un éditeur tiers afin d'assecher la concurrence et ainsi pouvoir pousser ses propres intérêts, peut-être ?

Par ailleurs, si ou quand Epic aura assecher la concurrence, si la situation se déteriore, qu'est-ce qui empêchera les devs du reswitcher vers un store moins hostile ?

C'est justement l'absence arbitraire de concurrence de store qui est une menace face à une stratégie d'étouffement de la concurrence : car là, y'a réellement pas d'alternative, et les devs convaincus d'hier se retrouvent alors réellement captifs du seul store possible désormais. Tant que des stores alternatifs existent, le store dominant est limité dans l'ampleur de ses abus de position.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

« Tant que des stores alternatifs existent, le store dominant est limité dans l'ampleur de ses abus de position. »

Et par après on va revenir à un duopole et encore….

Les règles sont les règles. Elles changent constamment. C’est pas comme si Apple voulait tuer les développeurs. Bizarrement ça ennuie que les gros 😉

avatar MGA | 

@raphta

« certaines exclus »
et malheureusement il y en aura de nombreuses avec une multiplication des stores, un éparpillement des données utilisateurs et finalement et ironiquement une perte de maîtrise de l’utilisateur ☠️

avatar Clément34000 | 

@pechtoc

C’est plus compliqué que ça. On sait bien comment sont certaines personnes.
Exemple : Elles vont charger une appli sur l’alternatif parce qu’elle est moins cher que l’officiel. Puis, ensuite, elles vont se plaindre comme quoi il y a des problèmes, plus que la version dispo sur l’officiel peut-être. Mais tous les gens qui entendront sa plainte ne sauront pas qu’elle l’a payé au rabais son appli ne respectant aucune règle iOs et mettront ça sur le dos de Apple alors qu’ils n’y sont pour rien… et ce n’est qu’un exemple.

avatar pechtoc | 

@Clément34000

Un développeur ne va pas s'amuser à faire deux versions totalement différentes, c'est coûteux et un non sens. Du moment que l'applic est sur le store officiel, l'applic sera basée sur ces critères.

avatar Clément34000 | 

@pechtoc

Les critères du store alternatif ?

avatar pechtoc | 

@Clément34000

Non l'officiel, hors méthode de payement bien entendu si l'application offre des achats intégrés, c'est loin d'être là majorité, donc pas de raisons d'avoir plusieurs versions d'une même app.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR