Apple : les balises Tile se vendaient mal en Apple Store

Florian Innocente |

Apple est en parfait désaccord avec certaines des affirmations faites par son (désormais) concurrent Tile. Elle récuse notamment toute exploitation des données de ventes des Tile en Apple Store.

C'est ce qui ressort d'un courrier adressé à la sénatrice Amy Klobuchar qui préside une commission sur les questions de concurrence. Elle avait interrogé plusieurs acteurs de l'informatique et des réseaux sociaux le mois dernier (lire aussi App Store : Apple sous pression de la commission antitrust du Sénat US).

Au sujet des récriminations de Tile à son encontre, Apple répond par l'entremise de Kyle Andeer, Chief Compliant Officer, que sa nouvelle balise ne remet pas en question la concurrence existante sur ce marché. Tile mais aussi Chipolo et Samsung avec ses SmartTags sont cités comme preuve de la diversité de l'offre.

Pour enfoncer le clou, Apple renvoie à une interview de CJ Prober, le directeur exécutif de Tile, qui décrivait toutes les différences entre son produit et celui d'Apple (comme la compatibilité avec Android, la portée du signal Bluetooth ou l'offre plus variée dans le catalogue de sa société). Comme autre élément différenciant, Kyle Andeer cite la manière dont Apple traite les données de position des utilisateurs, en privilégiant autant que possible le local plutôt qu'un stockage sur serveurs comme le fait Tile.

Ensuite, Tile s'était ému de ne pouvoir utiliser la puce U1 et les communications Ultra-wideband alors que les iPhone en sont dotés depuis deux ans et que les AirTags se réservent la fonction de Localisation précise permise par l'U1.

Apple se défend de se réserver ces innovations, même s'il est vrai qu'il est actuellement impossible pour un concurrent des AirTags d'utiliser l'U1 pour leur propre mode de localisation.

Cela va changer réitère Apple. Comme elle l'a promis très récemment, elle va publier d'ici la fin du printemps un premier jet de spécifications pour que les fabricants de puces puissent interagir avec l'U1 des iPhone afin que les Tile et autres puissent en équiper leurs propres balises. Ces spécifications seront ouvertes et compatibles avec les standards existants, promet la Pomme.

Fonction de Localisation précise sur iPhone 11 et 12 dans l'app Localiser

Reste qu'en tardant à ouvrir l'accès à l'U1 de ses deux dernières générations d'iPhone, Apple n'a pas encouragé les fabricants de balises à doter leurs produit de puces Ultra-wideband. Apple a beau jeu aujourd'hui, comme elle le fait dans ce courrier, de souligner que Tile se plaint de ne pouvoir s'en servir alors même qu'il n'en a pas pourvu ses produits.

Apple rejette aussi l'accusation selon laquelle l'app Localiser mise à jour en 2019 — avec la possibilité de retrouver des iPhone ou iPad perdus même s'ils ne sont pas connectés à internet — ne ferait que reprendre les concepts de Tile.

Apple rappelle que le lancement de la première version de l'app Localiser a précédé de deux ans la naissance de Tile et que la recherche d'objets avec la version d'iOS 13 était limitée aux produits d'Apple. Là où Tile avait une vision plus large pour toutes sortes d'objets. C'est peut-être jouer sur les mots de la part d'Apple puisque globalement le principe technique pour la recherche des objets chez l'un ou chez l'autre se ressemble.

Enfin, Apple conteste l'affirmation comme quoi elle disposait d'une position privilégiée pour étudier les performances commerciales de Tile. Et pour cause puisque ces balises ont été en vente dans tous ses Apple Store, avant d'en disparaître il y a quelques années.

Loin s'en faut déclare Kyle Andeer, les Tile « ne se vendaient pas bien » et Apple n'obtenaient pas d'informations différentes de ce que d'autres canaux de vente et distributeurs pouvaient récupérer en vendant eux-aussi ces balises. Là encore, on peut objecter que ces vendeurs — à l'exception d'Amazon — ne sont pas des fabricants et qu'ils n'auront aucune velléité à créer des produits concurrents de ceux qui marchent bien dans leurs rayons. « Apple n'a jamais utilisé la moindre de ces informations pour les différentes décisions liées aux AirTags », conclut le représentant d'Apple.


avatar Furious Angel | 

Des comparatifs que j’ai pu voir, Tile est vraiment un produit en dessous par rapport aux balises Apple et Samsung, tout simplement parce que le réseau est naze…

avatar noisette | 

« Apple se défend de se réserver ces innovations, même s'il est vrai qu'il est actuellement impossible pour un concurrent des AirTags d'utiliser l'U1 pour leur propre mode de localisation. »

Apple se fait chier à faire de la R&D et développer de nouvelles technos, pourquoi devrait elle les proposer aux autres ?

avatar redchou | 

@noisette

Mdr, Apple n’a pas inventé l’Ultra-wideband… 😅😂🤣
Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre…

avatar Elyandrah | 

@redchou

Ce n’est pas non plus ce qui est dit.
Mais la Puce U1 est bien le fruit d’un développement; mais aussi un composant supplémentaire dans l’iPhone, et franchement si c’était juste pour le AirDrop amélioré c’est cher payé…

Quand tu achètes un écran OLED Sony plus cher qu’un LG, alors que la dalle vient de la même usine, c’est bien parce qu’il y a d’autres choses qui méritent ce prix.
Sony n’a pas inventé l’OLED, et pourtant ils créent de la valeur ajoutée.

avatar redchou | 

@Elyandrah

Il n’y a pas de nouvelle techno dans la puce U1..
Apple a fait sa puce, pour fermer l’accès au UWB comme ils l’ont fait pour le NFC, on verra l’API claqué au sol qu’ils vont nous sortir…

avatar Sgt. Pepper | 

@redchou

Argument bidon :
Le NFC est fermé alors que la puce était fournit par NXP.
Aucun rapport entre le fait qu’Apple fasse sa puce et la fermeture.

avatar redchou | 

@Sgt. Pepper

C’est beaucoup plus simple de fermer une techno quand on fait la puce.
Si Apple avait utilisé la puce d’un autre constructeur, je pense que Tile aurait déjà pu faire des produits qui interagissent avec…
Le NFC ne fonctionne pas comme l’UWB, la fermeture ne se fait pas au même niveau, les iPhone sont compatible avec des tag NFC autre que ceux d’Apple il me semble, et c’est en partie ce qu’ils ont voulu empêcher ici.

avatar Bounty23 | 

@redchou

C’est pas ce qu’il a dit. En revanche la puce U1, l’intégration aux smartphones, le développement des AirTag, les modifications du systèmes et tout le reste ça ne c’est pas fait sans un minimum de recherches.

avatar redchou | 

@Bounty23

Voir la réponse au dessus, mais ce n’est pas ça la recherche, la recherche ce n’est pas implémenter un standard en mode proprios…

avatar totoguile | 

@redchou

Bah si justement. Tu as de la recherche fondamentale (et encore c’est bien pompeux ici) et tu as de la recherche sur les cas d’usage. C’est la force d’Apple: prendre une techno et en faire un service/produit fini avec un usage bien déterminé.

avatar redchou | 

@totoguile

Recherche sur les cas d’usage? Concernant UWB qui est issue des technos militaire de type radar, ils ont vraiment dû se décarcasser pour se dire qu’une techno radar pourrait servir à faire de la localisation… 😅
Plus sérieusement, Apple n’a pas créé cet usage…
Oui, Apple fait des trucs sympa, mais je pense qu’il ne faut pas croire non plus qu’ils ont tout inventé..

avatar YetOneOtherGit | 

@redchou

"Oui, Apple fait des trucs sympa, mais je pense qu’il ne faut pas croire non plus qu’ils ont tout inventé.."

Apple n’a quasiment jamais inventé de technologies dans son histoire et fait extrêmement peu de recherche avancée.

La force d’Apple est de savoir associer des technologies existantes pour en faire des produits désirables.

Ce n’est pas une entreprise de création de technologies mais de création de propositions d’usages des technologies.

Et ces usages définissent un Life Style Apple qui est d’une incroyable puissance d’adhésion et de marketing.

L’innovation c’est le produit finale rarement la technologie dans le business. 🤑

avatar redchou | 

@YetOneOtherGit

Je n’ai pas dit le contraire, mais je maintien que le commentaire d’origine est à côté de la plaque.
(« Apple se fait chier à faire de la R&D et développer de nouvelles technos »)
Je m’arrête la, on peut plus dire quoique ce soit sur Apple ici, ça en devient lassant..

avatar YetOneOtherGit | 

@redchou

"que le commentaire d’origine est à côté de la plaque."

Vu son auteur, il n’y aucun doute et aucune surprise 😉😃

Ce que j’énonce ici est une évidence mais il est bon de le rappeler régulièrement.

Et cela n’est en rien faire insulte à Apple au contraire créer des usages des technologies ayant un large succès est bien plus rare et difficile que de créer des technologies.

Apple est depuis des décennies le champion de ce type d’innovations.

avatar pocketalex | 

@YetOneOtherGit

Le succès de l'iPod en est la parfaite démonstration mais bien sur de nombreux produits Apple sont la démonstration de votre propos (à commencer par le Mac)

Avant l'iPod, le marché de la musique sur baladeur mp3 était déja fortement établi, comme de nombreux marchés "saturés" par ailleurs ... de mauvais produits (les magnétoscopes, les smartphones, etc)

Apple est arrivé ... avec un baladeur mp3. A l'ouest rien de nouveau. Et pourtant, c'est le second produit Apple des années 2000 à se tailler un énorme succès et à propulser la marque vers un géant (CA annuel, etc) alors que peu de temps auparavant, elle était au bord du bord de la faillite.
Le 1er produit étant, rappelons le, l'iMac.

Apple n'a donc rien inventé : les modèles existant stockaient déjà la musique sur des disques durs ou des puces mémoire, disposaient déjà d'un interface pour se balader dans la musique, et d'une prise casque pour brancher le casque. Et même de logiciels de transfert PC <-> Baladeur

Apple n'a fait qu'étudier les produits sur le marché et constaté que pas UN SEUL n'est utilisable confortablement, ni beau, ni même conçu de manière maligne (car pour penser à utiliser des disques dur au format Compact Flash, ce qui n'importe qui pouvait faire, et personne n'a fait, il fallait juste réfléchir 2 minutes)

Et Apple a sorti l'iPod

On pourra toujours arguer que la campagne de com' était glamour donc a participé au succès, que plein de gens achètent du Apple juste parce que le produit existe et porte le logo : c'est faux.
Apple n'était pas du tout une marque enviable et sexy lors de la sortie de l'iPod, elle se remettait à peine de la crise qui a failli la tuer, et Steeve Jobs n'était adulé que par une clique de geeks bien éloignée du quotidien de Monsieur tout le monde

C'est pourtant Monsieur tout le monde qui a acheté l'iPod, et pour une raison toute bête : le produit était extrêmement bien fichu, beau, pratique, dans un marché certes saturé, mais saturé de merdes immonde, "pain in the ass" à utiliser, laids.

J'ai un pote qui avait un baladeur Archos, le truc de la taille d'une brique, avec un HDD IDE dedans, qui vibrait, lourd, mauvaise autonomie, et une interface nulle mais nulle ... Tu le compares à l'iPod, il donne pas envie. Les autres produits : pas mieux.

Faire un bon produit, bien pensé, dans sa forme, dans ses usages, peut paraitre le B-A BA, une évidence, le minimum syndical attendu

Et pourtant personne ne le fait.
Personne !!!
à part Apple.

Que les gens qui critiquent Apple commencent par se remettre en question, surtout si ils bossent chez Microsoft, chez Dell, chez HP, chez Asus, chez Samsung, etc, etc.

Apple vend ses produits parce que ses produits sont bons, beaux, et surtout bien pensés.
Apple innove très peu. La souris, le bureau, c'est pas Apple qui les a inventés. Apple les a juste dénichés, repensés et parfaitement intégrés dans un produit fini facile et agréable à utiliser : le Mac.

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

"Apple innove très peu. La souris, le bureau, c'est pas Apple qui les a inventés. Apple les a juste dénichés, repensés et parfaitement intégrés dans un produit fini facile et agréable à utiliser : le Mac."

👍

avatar YAZombie | 

@redchou, "on peut plus dire quoique ce soit sur Apple ici, ça en devient lassant": si si, on peut. Il suffit de bien s'exprimer pour dire les choses correctement. Tu as absolument raison dans tes commentaires, mais partiellement seulement, la recherche fondamentale n'étant certainement pas l'unique angle d'attaque valide de la question, c'est bien souvent l'intégration dans un tout cohérent et avec une interface user-friendly qui fait l'innovation (cf: l'iPhone). Mais comme tu te mets systématiquement en opposition avec tes détracteurs plutôt que d'abord chercher à comprendre depuis quel angle ils parlent, tu en arrives à être toi-même obtus, et donc tout aussi lassant. Ainsi le commentaire de totoguile finissant par "C’est la force d’Apple: prendre une techno et en faire un service/produit fini avec un usage bien déterminé" auquel tu réponds "Oui, Apple fait des trucs sympa, mais je pense qu’il ne faut pas croire non plus qu’ils ont tout inventé", ce qui répond totalement à côté du commentaire, puisqu'il n'a jamais affirmé une chose pareille.

avatar redchou | 

@YAZombie

On répond quand même à @noisette à la base…
- « Apple se fait chier à faire de la R&D et développer de nouvelles technos, pourquoi devrait elle les proposer aux autres ? »
Concernant la recherche de cas d’usage, j’y répond en étant assez clair, l’UWB a été développé dans ce but et pas par Apple.

J’ai du mal à suivre, si on reconstitue, ça donne:
- « C’est la force d’Apple: prendre une techno et en faire un service/produit fini avec un usage bien déterminé »
- « Oui, Apple fait des trucs sympa, mais je pense qu’il ne faut pas croire non plus qu’ils ont tout inventé »

Je trouve cela que cela n’est pas en opposition avec @totoguile et ne fait que rappeler le commentaire/sujet d’origine…

avatar YetOneOtherGit | 

@noisette

"Apple se fait chier à faire de la R&D et développer de nouvelles technos, pourquoi devrait elle les proposer aux autres ?"

C’est un des enjeux clé des diverses procédures : iOS est aujourd’hui au cœur d’un énorme écosystème économique et la position d’Apple lui permet naturellement d’avoir d’importants avantages compétitifs dans cette économie.

Apple est indubitablement en position de domination de cette économie, tout l’enjeu maintenant est de savoir s’ils y a des abus de cette domination faussant la concurrence.

Et là ni toi, ni moi n’avons la réponse : ce là quelque chose qui va devoir être tranché en droit dans divers systèmes juridiques.

A titre personnel et en tant que consommateur cette situation me convient dort bien, mais mon bon plaisir n’a pas force de loi, et il n’y a rien d’anormal que les autorités juridiques et politiques tranche ces enjeux de marché absolument nouveau dans l’histoire des lois anti-trust.

Wait & See 😎

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

Je vais vous poser une autre question pour avoir votre avis.

Est-ce Google dans la situation actuelle serait en positon dominante si elle se réservait des fonctionnalités ? Quelle différence par rapport à Apple ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

"Est-ce Google dans la situation actuelle serait en positon dominante si elle se réservait des fonctionnalités ?"

Google n’est absolument pas dans les même position de part son modèle économique : ses OS et ses services n’étant que le moyen d’extraire la matière première qu’ils valoriseront pour vendre leurs produits à fortement valeur ajoutée aux entreprises.

C’est sur les enjeux de respect de la vie privé que Google va être challengé pas sur des enjeux de trust.

avatar YAZombie | 

"C’est sur les enjeux de respect de la vie privé que Google va être challengé pas sur des enjeux de trust": peut-être quand même sur le marché de la publicité en ligne, tu ne crois pas? Et peut-être (pour Alphabet) sur YouTube, mais c'est moins clair a priori.
En tout cas je suis ravi que ce soit Amy Klobuchar aux affaires, d'autant qu'elle est parmi les plus aptes à rallier suffisamment de Reps pour arriver à quelque chose.

avatar YetOneOtherGit | 

@YAZombie

"En tout cas je suis ravi que ce soit Amy Klobuchar aux affaires, d'autant qu'elle est parmi les plus aptes à rallier suffisamment de Reps pour arriver à quelque chose."

C’est très très loin d’être fait nous ne sommes qu’à des audiences de la sous commission. 😉

avatar oomu | 

@noisette

parce que l'iPhone devrait être une machine ouverte, vu qu'on l'a acheté, et non juste une cheval de troie pour nous vendre toujours + d'apple.

et puisqu'on en parle, oui le business des consoles de jeux est vicié depuis l'origine, mais lui il vend les machines presqu'à perte par rapport à Apple et l'iphone.

y a donc un peu de pertinence dans l'argument des consoliers que le modèle "machine + distribution propriétaire des jeux avec royalite et accords entre constructeur et éditeurs/studios" est comment les fabricants peuvent être rentables.

Apple n'a pas cet argument.

Et de toute façon, NOUS, on s'en FOUT de l'intérêt d'Apple ou des consoliers ou d'un quelconque ikealegonestlé du monde ! Sauf si on en est propriétaire

notre intérêt en tant que consommateur c'est que ces bidules soient moins chers et nous rendent d'avantage de SERVICE sous NOTRE contrôle.

Rien de moins.

avatar Krysten2001 | 

@oomu

« notre intérêt en tant que consommateur c'est que ces bidules soient moins chers et nous rendent d'avantage de SERVICE sous NOTRE contrôle. »

Et si justement on veut laisser ce contrôle a un tiers et ne pas se poser de questions. Que c’est cela qu’on recherche en ayant acheté un iPhone 😉

avatar Sindanárië | 

@noisette

"Apple se fait chier à faire de la R&D et développer de nouvelles technos, pourquoi devrait elle les proposer aux autres ?"

Par minimum de politesse!

Non mais

avatar Terragon | 

C’est pas ce genre de discours qui va aider Tile…
Ceci dit, même si Tile se joignait à Apple dans sa technologie, j’ai bien peur que le client moyen Apple opte plutôt pour les AirTags!

avatar YetOneOtherGit | 

@Terragon

"Ceci dit, même si Tile se joignait à Apple dans sa technologie, j’ai bien peur que le client moyen Apple opte plutôt pour les AirTags!"

C’est un des paradoxes de ces procédures, même avec un abandon des diverses barrières issues de la domination d’Apple les business des plaignants ne se porterait que très marginalement mieux à mon avis tant la puissance marketing d’Apple est impressionnante.

avatar Oliviou | 

Quelle violence, quand même. Toutes ces boîtes dont le business repose sur UN produit, et soudain Apple débarque sur leur terrain de jeu. Combien survivent ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Oliviou

"Toutes ces boîtes dont le business repose sur UN produit, et soudain Apple débarque sur leur terrain de jeu."

Ce n’est pas propre à Apple c’est même un classique.

Pour beaucoup d’entreprises ouvrants de nouveaux marchés il n’y souvent que deux perspectives :
- Un rachat par une major
- L’arrivée de concurrents plus puissants vous éjectant du marché

avatar gwen | 

@Oliviou

Cela fait au moins deux ans que l’on sait que le AirTag va sortir. La concurrence avait largement le temps de se diversifier ou faire mieux.

avatar Oliviou | 

@gwen

Haha ! Ben oui, c’est bête, ça. Pourquoi ils n’y ont pas pensé ? Rholala, c’était si simple, pourtant !
🙄

avatar YetOneOtherGit | 

@Oliviou

"Rholala, c’était si simple, pourtant !"

Ça l’est, c’est quelque chose de connu et de largement partagée, entre autre chez les investisseurs, que de connaître cette fragilité pour une entreprise ouvrant un marché de se voir concurrencé à moyen terme par des majors .

Cela n’a strictement rien de nouveau.

Les levée de fonds de tile sont d’ailleurs relativement modestes, la série C date de 2019 et avait levé 54M$

Le risque de l’arrivée des majors est intégré depuis le début de l’aventure et c’est on ne peut plus logique.

avatar YetOneOtherGit | 

Le courrier à la sous-commission est assez intéressant et dépasse les seules questions de Tile.

avatar jeff | 

Ce put… de principe de concurrence où tout le monde doit mettre à disposition des autres ses développements, ses idées, ses savoirs faire… Mais je ne sais pas pourquoi on s’embête à conserver des marques, des modèles… faisons des appareils identiques pour tous, youpi ! Ce sera l’aboutissement ultime et absurde du dogme libéral.

avatar Sindanárië | 

@jeff

"Ce sera l’aboutissement ultime et absurde du dogme libéral."

Hey non ça c’est un plan type communiste révolutionnaire

avatar jeff | 

@Sindanárië

Pas vraiment… Le communisme c’est un bon gros monopole d’état pour écraser le voisin 😉 ce avec quoi je suis plutôt en phase d’ailleurs

avatar Sindanárië | 

@jeff

“tout le monde doit mettre à disposition des autres ses développements, ses idées, ses savoirs faire”

“Mais je ne sais pas pourquoi on s’embête à conserver des marques, des modèles… faisons des appareils identiques pour tous”

Modèle du communisme soviétique.

"Ce sera l’aboutissement ultime et absurde du dogme libéral."

Eh bien non c’est antinomique

avatar jeff | 

@Sindanárië

C’est pour ça que je dis « absurde », lis jusqu’au bout et essaie de comprendre une phrase dans son ensemble.

avatar Sindanárië | 

@jeff

"Pas vraiment… Le communisme c’est un bon gros monopole d’état pour écraser le voisin "

Et bien pour avoir vécu en URSS des années 70 à 90… non ce n’étais pas ça… mais alors vraiment pas.

"ce avec quoi je suis plutôt en phase d’ailleurs"

D’abord commence à étudier puis à connaître pour comprendre comment cela fonctionnait. 😉

Après libre à toi de vouloir le reconstruire

avatar jeff | 

@Sindanárië

Tu ne devrais pas t’énerver tout seul derrière ton clavier, il faut sortir voir du monde et te détendre. Bisous 😘

avatar Sindanárië | 

@jeff

T’es pas tout seul dans ta tête toi… hein 😄

avatar jeff | 

@Sindanárië

Oui ça doit être ça

avatar insgardoced | 

Les tiles se vendent très mal. J’en ai en magasin, 0 vendu en deux ans!!! ZÉRO…

CONNEXION UTILISATEUR