Mac App Store : pourquoi Apple ne verrouille pas le Mac comme l'iPhone

Florian Innocente |

Parmi les thèmes qui vont être débattus à partir du 3 mai durant le procès entre Apple et Epic Games, il y a le choix fait pour l'iPhone d'interdire tout téléchargement d'apps en dehors de l'App Store. Une barrière installée sur iOS qui contraste singulièrement avec son absence sur Mac où cette possibilité de choisir ses sources de téléchargement existe depuis toujours et perdure.

Pour Epic, qui détaille ses différents arguments pour le tribunal dans un document publié hier, il ne s'agit en aucun cas d'une décision basée sur des considérations de sécurité envers l'utilisateur mais d'un choix strictement politique et économique. Apple ne veut pas d'autres stores où les utilisateurs iraient potentiellement acheter des apps.

Dans son propre argumentaire, Apple joue au contraire cette carte d'une sécurité accrue pour les clients de l'iPhone, et juge même que cette restriction est un gage de concurrence entre iOS et Android.


avatar DG33 | 

@hirtrey

Regarde du côté des franchisés...

avatar Mageekmomo | 

"Apple en profite pour citer l'exemple d'un installeur de Fortnite sur Android qui avait été manipulé par un tiers malveillant en profitant du fait qu'Epic Games avait contourné le Google Play pour diffuser son logiciel."

Il fait très mal cet exemple quand même, à lui tout seul il démonte l'argumentaire d'Epic

avatar f-factor | 

Ce que je trouve étonnant de la part d’Epic, c’est de ne pas attaquer dans un même élan le PlayStation Store et le Microsoft Store présents sur les XBox et PlayStation.
Epic y est aussi présent, également sur des systèmes qui n’autorisent que le store maison, et qui prennent au passage leurs dîmes d’environ 15%, avec les mêmes règles pour tout le monde.
Étonnamment dans ces situations similaires, Epic ne trouve rien à redire...

avatar romainB84 | 

@f-factor

c’est parce que c’est pas vraiment à la mode de taper sur « Sony » ou « microsoft » ^^

C’est juste un coup marketing … et pour qu’un coup marketing fonctionne… faut s’appuyer sur la mode du moment : taper sur le méchant apple^^ .
Si Facebook avait eu un OS, t’inquiète pas qu’Epic aurait aussi tapé dessus 🤣.

avatar YetOneOtherGit | 

@romainB84

"C’est juste un coup marketing"

Si tu parles de la procédure d’EPIC ce n’est absolument pas un coup marketing mais une manœuvre hautement stratégique qui en cas de succès ouvrirait un libre accès à absolument toutes les plateformes 😉

avatar Ikariote | 

Il’me semble que personne n’oblige à acheter un iphone plus de 1000 balles ... alors que ceux qui ralent sur le prix pas à sa juste valeur partent acheté à la concurrence. Ca fera un débat inutile de moins ...

Quand au conflit entre Epic et Apple, ca n’ira pas loin ... on ne veut pas pour la majorité qu’Apple fasse comme Android, sinon on se serait sur Android où il y a plethore de choix ...

Apres plusieurs tentative d’aller sur Android ... c’est non pour moi. Je veux, ce que je considere comme etant le plus important pour moi, et le plus efficace. Pas envie de devoir chercher, jongler entre different store, configuration etc .. je veux que ca fonctionne. Comme ma voiture, j’ai pas envie de devoir bidouiller. Je rentre dedans, je demarre, et je roule. Meme si elle n’a pas toutes les options derniers cris ... comme un quadriple capteur photo à 180megapixel ...

Ce qui compte plus que l’iphone, c’est ios. Si en plus le tel est beau ... cerise sur le gateau !!

avatar fendtc | 

J’imagine aussi très bien des applications utilisants des API non documentées ne marchant plus après une MaJ de sécurité ou pire des applications utilisants des taches de fond trop gourmandes... les utilisateurs se tourneraient instantanément vers Apple en se plaignant du téléphone!
Tout est fait pour garantir une „expérience iPhone“ de qualité...
Même le très critique bridage des perfs sur vieilles batterie par de ce principe (avec le postulat: rien n‘est pire que téléphone qui reboot régulièrement et on-ne-trop-pourquoi)...(il aurait fallu COMMUNIQUER dès le début... mais c‘est Apple!!!)

avatar Nesus | 

Il y a un autre problème, c’est que si Apple permet ça, il y aura mécaniquement une grosse faille de sécurité. Ce qui fait que l’iPhone est une plateforme a peu près sûre, c’est que personne ne peut installer facilement un fichier dans l’iPhone. Le jour où tu retire ça, pour permettre à n’importe qui de le faire, pour un store alternatif, l’iPhone deviendra aussi vulnérable que les macs. Tout le monde peut constater que la révocation d’un certificat protège les utilisateurs. Parfois dans un second temps, mais comme on bouche une faille quand Apple révoque un certificat, l’utilisateur se retrouve avec une sécurité supplémentaire. Les stores alternatifs, même sans les utiliser, seront forcément des vulnérabilités supplémentaires.

avatar koko256 | 

"une cuillère à beurre en plastique" c'est une des armes de fortnite ?

avatar andr3 | 

macOS a la possibilité en désactivant le SIP d’installer tout et n’importe quoi.

iOS avec le jailbreak a la possibilité d’installer tout et n’importe quoi.

Les deux nécessites une certaine connaissance.

Les deux ne sont pas exemptés de risques.

Les deux sont soumis aux règles d’Apple.

Epic est mauvais perdant.

avatar koko256 | 

@andr3

Sauf que le jailbreak ne permet pas d'avoir la dernière version d'iOS avec les patchs de sécurité, le jailbreak les exploitant des facto. Cet argument se tient si Apple permet le jailbreak.

avatar andr3 | 

@koko256

Apple déconseille le jailbreak tout comme elle déconseille de désactiver le SIP pour des raisons de sécurité.

avatar koko256 | 

@andr3

Il me semble qu'il y a tout de même une différence. Apple permet de désactiver SIP et indique comment le faire sur son site web (https://developer.apple.com/documentation/security/disabling_and_enabling_system_integrity_protection) alors que ce n'est pas le cas du jailbreak. Alors certes, c'est le site pour développeur, mais pas besoin de trouver une faille de sécurité dans macos ou la puce Txx pour désactiver SIP.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR