Apple publie un rapport environnemental plein d’ambitions… et de questions

Anthony Nelzin-Santos |

Fidèle à ses habitudes, Apple multiplie les annonces à l’approche du Jour de la Terre, célébré le 22 avril depuis 1970. Après avoir lancé hier un fonds de 200 millions de dollars pour soutenir la reforestation, la firme de Cupertino publie aujourd’hui son rapport environnemental annuel. Un rapport qui soulève autant de questions qu’il apporte de réponses.

La ferme solaire des California Flats, qui couvre une partie des besoins énergétiques de l’Apple Park. Image Apple.

Alors qu’elle s’est prononcée en faveur d’une obligation de publication des émissions de gaz à effet de serre, Apple publie son propre bilan de scope 3, au champ très étendu. Il ne s’agit pas seulement de comptabiliser les émissions directes (scope 1) et les émissions indirectes liées à la consommation énergétique (scope 2), mais toutes les émissions indirectes sur la chaine de valeur, de l’achat des matières premières à l’utilisation et la fin de vie des produits.

En 2020, Apple a été responsable de l’émission de 22,6 millions de tonnes de CO2e. Ses émissions directes sont extrêmement faibles, et celles liées au fonctionnement de l’entreprise représentent moins de 2 % du total. L’utilisation des produits frappés d’une pomme compte pour 19 % dans le bilan, mais leur fabrication (71 %) et leur transport (8 %) restent les principaux postes d’émission. Une centaine de fournisseurs d’Apple se sont engagés à passer à des sources d’énergie renouvelable.

Apple confirme son ambition de parvenir à la neutralité carbone d’ici à 2030. Mais la neutralité carbone ne signifie pas l’absence d’émission. En affirmant vouloir réduire ses émissions de 75 % par rapport au niveau — exceptionnellement élevé — de 2015, elle prévoit de continuer d’émettre une petite dizaine de millions de tonnes de CO2e. La neutralité passe par des mesures de compensation et de captation encore fort vagues.

Avec son projet de reforestation lancé en partenariat avec l’organisation à but non lucratif Conservation International et la banque d’investissement Goldman Sachs, Apple espère capter plus d’un million de tonnes de CO2e par an. La firme de Cupertino multiplie les projets similaires, notamment en Chine et au Kenya, ou même dans la mangrove colombienne.

Ces projets ont l’avantage de remplir d’autres objectifs en parallèle, comme la restauration des habitats naturels, mais l’inconvénient d’être extrêmement précaires. Ces arbres devront rester debout pendant des décennies, pendant lesquelles ils subiront les assauts du changement climatique et des activités humaines, pour remplir toutes leurs promesses.

La séquestration du carbone est un levier indispensable, et il faut saluer l’ambition d’Apple, mais incertain, et il faut dire qu’Apple repousse le sujet de la réduction des émissions liées à la production. Cela passe par des investissements massifs chez ses fournisseurs, notamment financés par des obligations vertes. Mais cela passe aussi, et surtout, par la baisse de la production et l’allongement de la durée de vie des produits.

Alors que son activité de services monte en puissance, une activité qui dépend moins de l’achat de nouveaux appareils que de l’utilisation des appareils existants, Apple ne pourra pas économiser ce débat (lire : Une pomme plus verte : Apple recycle et réutilise, mais peut-elle réduire ?). Est-elle prête à remettre en cause son modèle économique pour tenir ses ambitions écologiques ? Réponse, peut-être, dans les prochains rapports annuels.


avatar Steekus | 

@Brice21

Et pour finir c’est sympa de savoir qu’on en a encore pour plusieurs siècles de pétrole ( file vite sur google pour préciser le nombre de siècles) parce ce que si on crame tout ce que l’on pense avoir c’est pas +2º que nos descendants vont se taper mais +5°, je te laisse te renseigner sur le résultat pour les êtres vivants.
Allez j’arrête de plomber l’ambiance et j’appelle Dyson demain au sujet de l’aspirateur.

avatar Brice21 | 

@Steekus

"c’est pas +2º que nos descendants vont se taper mais +5°, je te laisse te renseigner sur le résultat pour les êtres vivants"

Le CO2 est plutôt bon pour les êtres vivants carbonés, c’est même la base de la vie. Le problème serait plutôt que le réchauffement climatique provoquerait des migrations d’espèces animales, ce qui peut avoir un impact sur la biodiversité. Cependant personne n’est capable de prédire si cela sera à la baisse ou à la hausse. Si on se réfère à l’histoire, cela serait plutôt à la hausse avec une augmentation significative de la croissance des plantes et des arbres, qui enclenche un cercle vertueux. Bref je suis optimiste, quel que soit l’avenir.

Libre à ceux qui veulent s’auto flageller et se projeter dans un avenir saumâtre en culpabilisant de consommer. Chacun son futur. Le mien et celui de mes descendants est merveilleux. J’ai bon espoir d’être encore vivant en 2045 pour obtenir les traitements qui me rendront immortel pour y assister. (Lire ‘La mort de la mort’ de Jose Cordeiro).

avatar Steekus | 

@Brice21

Cool.
Rendez vous en 2257 alors.

avatar Brice21 | 

@Steekus

"Rendez vous en 2257 alors."

Chiche!

avatar Steekus | 

@Brice21

« Quand on aura plus de pétrole (et on en a encore pour plusieurs siècles), on aura encore des idées. »

C’est un pari risqué mais on s’en fout on ne sera plus là.
Un peu prétentieux de s’inclure dans le « ON aura des idées » ( à moins que tu nous bricoles quelque chose dans le garage..?)

avatar Brice21 | 

@Steekus

"Un peu prétentieux de s’inclure dans le « ON aura des idées »"

Je m’inclu dans l’espèce humaine. Pas toi?

avatar Steekus | 

@Brice21

amusant.
Visiblement la bonne idée qui va sauver le monde ne viendra pas de toi.
débat stérile.
à plus.

avatar Brice21 | 

@Steekus

"Visiblement la bonne idée qui va sauver le monde ne viendra pas de toi. "

Le monde n’a pas besoin d’être sauvé. Il survivra à l’espèce humaine, c’est certain. Pour le moment elle n’est pas menacée, en tout cas pas par le réchauffement climatique. Plutôt par la précarité due au déséquilibre entre les plus riches et les plus pauvres, par les imbeciles qui veulent priver les pays en developement d’accéder à une énergie bon marché.

Ce qui est menacé par contre, c’est la biodiversité. Ça c’est une menace réelle, pas un fantasme pour adolescent en quête de spiritualité sans dieu, ni art, ni science, ni politique. Et elle est surtout menacée par la déforestation pour des raisons économiques pas climatiques, par la pêche commerciale intensive, par la pollution industrielle, et certains élevages de tailles déraisonnables ...

Je te laisse à tes croyances, je renonce à t’apprendre quoi que ce soit. Je perds manifestement mon temps avec toi.

avatar Steekus | 

@Brice21

D’accord,

C’est déjà sympa d’avoir pris le temps de m’apprendre que les enjeux climatiques ne sont que foutaises, me voilà rassuré.
Rendez vous ds 2 siècles alors quand on aura cramé tout le charbon et le pétrole disponible ( n’oublie pas ton débardeur il va faire chaud).

#donaldsortdececorps

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Et j’ajouterais que le progrès dont tu parles ( un peu moins de 2 siècles) n’a qu’une seule origine : le pétrole."

Quelques révisions sur la révolution industrielle s’imposent d’urgence 🤓

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"car l’homme maitrise désormais l’electrocmagnétisme, on sait produire de l’électricité avec du vent, de l’eau, du soleil mais pas dans les quantités consommées..."

Il faut d’urgence réviser son histoire des sciences et des techniques aussi 🤓

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Le pétrole est la seule raison aux progrès fulgurants dans les tous ces domaines au 20e siècle."

Quand on en est à asséner une telle bêtise 🤯😳🤯😳🤯😳🤯

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Pas de temps pour toi ma jolie licorne, on s’appelle vite 🦄😘

(Ps: n’oublie pas de m’envoyer les polycopiés des cours d’histoire des sciences et techniques ainsi que science éco, histoire de l’art et la biographie de SJ que tu as écrit, j’ai pas pu aller en cours cette semaine j’avais une gastro).

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

La bêtise fier d’elle même dans toute sa splendeur.

Comme je suis gentil histoire que tu te couches moins bête.

C’est les charbon et non le pétrole qui fût la source d’énergie principale accompagnant les révolutions industrielles.

Et ce charbon fût la source principale au niveau mondial et aujourd’hui encore il n’est dépassé que de peu par le pétrole sur la production électrique par exemple.

Et le charbon reste une des sources principales d’émissions de gaz à effet de serre aujourd’hui.

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

C’est juste j’aurais du dire énergie fossile.

Cependant le monde ds lequel nous vivons n’existerais pas sans pétrole.

Voiture à charbon, avion à charbon, plastique en charbon, ...? etc...
Le rendement énergétique du charbon est 1/2 par rapport au pétrole.

La finalité est la même.
Tout cramer au motif qu’il en reste plein, est du suicide dans l’état actuel des choses.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

Décidément tu es vraiment bas de plafond à un point rare, j’espère que c’est juste une posture ici 🤯

avatar spezzic | 

Article et commentaires effectivement tres intéressants. Tant que l’Homme n’aura pas compris que nous sommes tous liés à un grand Tout alors tous ces efforts ne seront qu’un coup d’épée dans l’eau. Et si LE progrès Technologique ETAIT la DÉCROISSANCE justement ? L’homme est l’esclave du capitalisme ultra liberal. La famine dans le monde ne résulte que d’une seule chose actuellement : le stockage des denrées par ceux qui les produisent pour faire monter leur cours a la bourse de Chicago. Affamer les peuples dans les pays dont nous faisons l’extraction de terre rare pour nos supers véhicules électriques « propres »... etc...Les ultras riches refusent de perdre un peu de leur fortune pour nourrir la planète alors qu’il y a largement assez pour tout le monde. On cree alors des guerre (pour vendre des armes), les marketeux nous inventent de nouveaux besoins et nous fonçons tête baissée acheter de l’inutile. La seule issue possible a ce carnage c’est l’elevation des consciences sur un plan spirituel. Je ne parle pas de religion mais bien de spiritualité. L’homme consomme parce qu’il ne sait pas qui il est et il ne sait pas comment vivre. Il n’y a qu’a regarder toutes ces familles qui ne savent pas quoi faire de leurs week-end et que la meilleure activité qu’ils trouvent pour s’occuper avec leurs mouflets c’est de déambuler comme des zombies dans des centres commerciaux gigantesques et d’acheter des merdes qui ne servent a rien. Nous avons TOUS le choix. D’acheter ou pas ce que l’on nous propose. Vous voulez qu’Apple baisse sa production pour baisser les emissions de co2 ? Arrêtez d’acheter...
Le changement ne passera que par une remise en question personnelle de chacun qui deviendra donc collectif. Il faut m’expliquer comment 99% des humains arrivent encore a croire qu’ils ne font pas le poids face au 1% des plus riches qui détruisent notre monde par simple cupidité. Allez donc dans les urnes a chaque election. Votez pour un parti qui a de vraies ambitions écologiques ! Le reste c’est de l’esbroufe comparé a ce qui nous attends dans une vingtaine d’années ...

avatar Steekus | 

@spezzic

+1000
Merci pour ce commentaire pertinent et éclairé.

avatar YetOneOtherGit | 

@spezzic

"Il faut m’expliquer comment 99% des humains arrivent encore a croire qu’ils ne font pas le poids face au 1% des plus riches "

Parce qu’une part conséquente des 99% y trouve aussi son intérêt et est absolument complice d’un système qu’ils ne veulent absolument pas changer.

Tu vois beaucoup de pays démocratiques où les partie anti-capitalistes et écologistes triomphent ?

Ce sont plutôt les populistes climats-sceptiques qui ont le vent en poupe, il ne faut pas se leurrer sur cet état de fait.

avatar debione | 

@YetOneOtherGit:

La poussée des verts au niveau fédéral lors des dernière votations en Suisse au point de faire vaciller ce que l'on nomme ici "la formule magique" vous donne tort. Et les prévisions pour les prochaines élections fédérales en 2022 continue en ce sens.

Problème: Les verts pensent que rouler électrique est écologique.

Votre prose serait juste si vous aviez remplacé anti-capitalistique et écologiste par décroissance et égalitariste.

Vous ne maîtrisez pas votre sujet et vos vérités ne sont pas factuelles du tout pour le coup !!! :)
Comme quoi, par moment, ce que vous prônez sur certain fils sont l'exact contraire sur le fil d'à côté.
Vos vérités sur ce fil sont des vérités alternatives, celles même que vous avez mis 53 messages à pourfendre...

Vous vous battez contre vous même! (sans animosité aucune)

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Vos vérités sur ce fil sont des vérités alternatives, celles même que vous avez mis 53 messages à pourfendre..."

Es-tu certain d’avoir suivi mes échanges dispensables avec notre pauvre camarade?

De plus ce n’est que la continuation d’un long échange sur un autre fil, comme toi j’aime parfois pousser les choses pour jauger 😉

Si ce n’est le cas tu es largement pardonné, cela n’a aucun intérêt.

Par contre quelle vérité alternative aurais-je essayé de défendre de ton point de vue?

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Votre prose serait juste si vous aviez remplacé anti-capitalistique et écologiste par décroissance et égalitariste."

Regardes le propos auquel je réponds;-)

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Vous ne maîtrisez pas votre sujet et vos vérités ne sont pas factuelles du tout pour le coup !!! :)"

les quelles, je ne suis pas un instant intervenu sur des considérations niants les enjeux et le défis climatiques ne t’y trompes pas.

Par curiosité qu’interprètes-tu de mes positions sur ces questions?

avatar Alex Giannelli | 

@spezzic

"Votez pour un parti qui a de vraies ambitions écologiques"

Malheureusement, l'écologie politique représente à vue d'œil 80% des verts actuellement au pouvoir dans les mairies. C'est extrêmement décevant. La politique corrompt, et détourne les dirigeants de l'essentiel.

avatar Mike Mac | 

En route vers l'abime !

https://tinyurl.com/rj5xp8ar

Le remède vu par Jean-Marc Reiser :

https://tinyurl.com/j56hazer

Pages

CONNEXION UTILISATEUR