Epic dépose plainte contre Apple devant la Commission européenne

Stéphane Moussie |

Epic étend sa bataille contre Apple sur un territoire supplémentaire, l'Europe. Le créateur de Fortnite a déposé une plainte auprès de la Commission européenne, qui va évaluer celle-ci selon sa procédure habituelle, comme l'a déclaré une porte-parole de l'institution au Wall Street Journal.

Extrait de la parodie du spot « 1984 » par Epic.

Epic a déjà entamé des poursuites aux États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni. Le procès en Californie, auquel Tim Cook est tenu de se présenter, doit avoir lieu en mai.

« Ce qui est en jeu ici, c'est l'avenir même des plateformes mobiles. Nous ne resterons pas les bras croisés alors qu'Apple profite de la domination de sa plateforme pour contrôler ce qui devrait être un terrain de jeu équitable », vilipende Tim Sweeney, le patron d'Epic.

Le studio dénonce entre autres la commission prise par Apple sur les achats réalisés dans l'App Store (une commission abaissée récemment à 15 % pour les développeurs faisant un chiffre d'affaires inférieur à un million de dollars) et le fait que l'App Store soit l'unique boutique d'apps autorisée sur iPhone et iPad.

La plainte d'Epic dans l'Union européenne rejoint celle de Spotify déposée en 2019 pour des motifs similaires. Ces deux entreprises ont formé avec d'autres (Deezer, Tile, Match Group…) une coalition qui cherche à faire fléchir Apple sur sa gestion de l'App Store. La Commission européenne a ouvert une enquête sur le sujet en juin 2020.


avatar IceWizard | 

@corben
"Quand un éditeur veut vendre une cartouche de jeu dans la grande distribution ça a un coût aussi..."

A la grande époque des jeux physiques, l'éditeur devait payer la fabrication de la cartouche, du manuel et des boîtes, en plus de laisser 60% du prix de vente Hors Taxe à la distribution (20% grossiste et 40% pour le revendeur final - le rôle et la commission du grossiste est souvent oublié dans les calculs de "rentabilité" des forums, de même que la TVA). Sans parler des cartouches invendues, que les grossistes retournaient aux éditeurs pour remboursement ..

C'est un peu plus qu'un simple "coût" supplémentaire !

avatar byte_order | 

@corben
> Tu dis ça comme si Apple n’avait rien branlé...

Proportionnellement à ce qu'à du faire Epic pour développer Fortnite puis en faire un portage sur iOS, oui, Apple n'a pas branlé grand chose :

- elle n'a pas eu a développé quoi que ce soit de nouveau qu'elle ne proposait pas déjà (et qui était déjà rentabilisé depuis longtemps au passage) dans iOS pour cela.

- ni au niveau matériel, elle n'a pas eu à ses frais. pousser une maj matérielle et inciter au renouvellement du parc installé.

- le support matériel est fourni par le propriétaire, qui est l'utilisateur du terminal iOS. Apple n'a pas du fournir du matériel à ses frais, elle a *déjà* été payé par ces propriétaires pour cela.

- le contenu payant de Fortnite, source des revenus de Fortnite, est intégralement développé chez Epic. Apple n'a pas fourni quoi que ce soit pour cela.

- l'infrastructure nécessaire au jeu en ligne qu'est Fortnite n'est pas fourni par Apple.
Ni la bande passante.

Reste donc juste l'infrastructure de distribution, largement amorti et financé par l'intégralité de tous les développeurs qui publient quelques choses sur l'AppStore. Et qui payent un abonnement annuel à Apple, pour rappel (a Apple d'en fixer le juste prix, éventuellement).

Quand la partie facturation et paiement en ligne, elle est redondante à ce que Epic possède ou utilise déjà, ce n'est donc pas une "contribution" qui réduit les coûts d'Epic, elle s'impose à la place de l'existant et cela augmente au contraire les coûts d'Epic, vu que les conditions tarifaires ne sont pas négociables et qu'il s'agit d'une douane installée entre les développeurs et les propriétaires de terminaux iOS.

> Il a fallu le concevoir cet écosystème

Pas pour Epic, non.
Il a déjà été conçu, et Apple a déjà été payé pour cela : lors de la vente du terminal.
Si Apple les vend à perte, c'est son problème.

> vendre ces millions d’iPhone,

Pareil.
La station service doit-elle quelque chose à Renault à chaque plein de carburant pour avoir vendu des voitures dans lequel on peut mettre du carburant !?
Renault a été payé par le propriétaire du véhicule, point.

> développer l’app store,

C'était pas nécessaire à Epic ni même aux utilisateurs, c'est un choix d'Apple.

Elle aurait pu choisir de proposer simplement une API d'installation d'apps, aliant vérification de signatures, notarisations et tout autre mécanisme de vérification des permissions, de l'authenticité du contenu et de la provenance, mais laisser le soin de développeur une app "store" et l'infrastructure du store derrière par d'autres.

Et elle est *déjà* payé pour son AppStore : elle prend une commission sur ce qu'il distribue.
L'app Fortnite est gratuite, et Apple a bel et bien obtenu 30% de ce prix à chaque téléchargement.

Si cela la dérange, qu'est-ce qui empêche Apple d'interdire les apps à moins de X euros/dollars et donc de faire effectivement payer l'usage du store aux développeurs (mais, au final, aux utilisateurs en fait) ?

> promouvoir les contenus...

Mais bien sûr, c'est Apple qui a rendu célebre Fortnite. Y'avait déjà plus de 100 millions d'utilisateurs sur console et PC avant la version iOS, un buzz tel que c'est Apple qui a sollicité Epic pour venir démontrer une version béta de Fortnite lors d'un keynote d'Apple, mais c'est Apple qui a assuré la promotion de Fortnite...

Epic peut-elle demander à toucher une part des revenus des iPhones qui se sont vendus parce que des gens ont voulu acheter le nouveau modèle pour être sûr que Fortnite marchera comme démontré lorsqu'il sera disponible ?

La promotion, cela ne marche pas que dans un seul sens. En particulier quand vous demandez à un tier de venir booster la présentation de votre propre produit...

> Quand un éditeur veut vendre une cartouche de jeu dans la grande distribution
> ça a un coût aussi...

C'est un bien physique, donc avec des coûts *unitaires* de duplication de facto.
C'est pas comparable avec une app logicielle distribuée en ligne. Les coûts *unitaires* sont infiniment moindre. Principalement de la bande passante, en fait. Dont seule la partie serveur coûte à l'éditeur, l'autre partie est payé par le client, tout comme le support de stockage de la copie achetée, d'ailleurs.

avatar Crunch Crunch | 

Monsieur Tim Sweeney (patron d'EPIC) ne m'inspire aucune confiance !
Etre autant remonté contre le distributeur de ces jeux !

Et encore… Apple n'a pas le monopole du marché avec son iPhone/iPad/etc…
J'espère sincèrement que le comportement d'EPIC va se retourner contre lui !

Vivement un mouvement #IHATEEPIC

avatar rikki finefleur | 

Apple et GOOG ont disons 90% du marché mondial hors chine.
Si ce n'est pas un monopole ça.
Attention on parle au niveau mondial..
Il ne manquerait plus que d'avoir deux constructeurs auto dans le monde. La régalade pour eux. Le choix moindre pour nous.
Généralement la concurrence aide les sociétés qui se reposent sur leurs lauriers ou sur leur monopole à se bouger.

avatar debione | 

@Rikki finefleur:

Tu rouleras en Tata ou en Lada... et tu seras tout tagada d'avoir autant de choix...

avatar oomu | 

@debione

perso, je suis tout tagada d'avoir le choix entre Unreal et Unity.

avatar v1nce29 | 

Votre influence est telle que vous avez Haribo comme sponsor ? respect.

Néanmoins ce serait plus honnête à l'avenir de prévenir quand vous avez été payé pour du placement produit.

avatar debione | 

@ oomu
Oui mais cela ne rime pas!

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

“perso, je suis tout tagada d'avoir le choix entre Unreal et Unity.”

Qu’EPIC menace terriblement ces dernières années avec sa stratégie d’investissement massif.

Pour te donner une idée: Ce qu’a levé Unity avec son IPO est équivalent à ce que distribue EPIC avec ses MagaGrants.

Les ambition d’EPIC ne sont pas moins hégémonique que celles des autres majors 😉

avatar oomu | 

@Crunch Crunch

j'aime bien epic.

Unreal est tout de même un sacré produit.

Et l'epic store frappe fort contre steam. Certes, c'est pas très morale de faire promo sur promo, mais c'est du commerce. Et aux boutiques et éditeurs de se mettre d'accord pour faire comme Epic ou en finir avec de telles pratiques. ou pas.

Pis les gens aiment bien Fortnite.

avatar Mahtan | 

Il y a t’il d’autres stores sur le play store ?
A ma connaissance les alternatives sont distribuées soit par les constructeurs soit par apk depuis le web.
Il existe la même chose côté iOS, des stores alternatifs installable depuis un site. Mr & Mme Michu n’installent pas de store alt sur android ils utilisent celui déjà présent et même chose sur iOS, mais si tu cherche tu trouve, Apple a un monopole, parce qu’il n’existe pas de store alt assez intéressant pour être vraiment utilisé. Si epic voulait faire son store ils pourraient, mais il ne serait pas dispo sur l’app store, ce qui est logique.

avatar byte_order | 

>Il y a t’il d’autres stores sur le play store ?

Oui.
F-Droid par exemple, dédiés aux apps open source.

> A ma connaissance les alternatives sont distribuées soit par les constructeurs
> soit par apk depuis le web.

Non. Y'a aussi des apps de type store.
Y'a également des apps qui gèrent eux-même leur mise à jour. Comme par exemple chez DJI (bien pratique vu que les USA ont mis DJI sur liste d'entreprises chinoises que les USA pourraient interdire). Vous savez, DJI, la marque qu'est le "Apple" des drones.

Et dans tous les cas, l'utilisateur garde le contrôle final, via l'option (désactivée par défaut) dans Android qui autorise l'installation d'apps venant de source autre que le Play Store.

> Il existe la même chose côté iOS, des stores alternatifs installable depuis un site.

Nope. C'est uniquement possible pour les entreprises qui souhaitent distribuer des apps internes pour leur parc de terminaux iOS, et c'est via un mécanisme dans iOS qui est totalement sous contrôle final d'Apple, qui peut à tout moment révoquer cette possibilité.
Ce qu'elle fait quand elle se rend compte que c'est utilisé pour distribuer vers des terminaux qui ne sont pas dans une "flotte" d'entreprise.

Y'a déjà eu plusieurs actualités sur le sujet.

> Apple a un monopole, parce qu’il n’existe pas de store alt assez intéressant
> pour être vraiment utilisé.

C'est un peu l'argument "c'est pas ma faute si je suis un monopole absolu, c'est juste parce que y'a personne qui veut me concurrencer", ça !
Vous captez le paradoxe de ce type d'argument, j'espère...

> Si epic voulait faire son store ils pourraient, mais il ne serait pas dispo sur l’app store,
> ce qui est logique.

Mais comme aucune app ne peut être installée sur le terminal iOS de Mr et Mme Michu sans que ce soit via l'AppStore, non, Epic ne peut pas quand bien même ils le voudraient. Et ils ne sont clairement pas les seuls à le vouloir d'ailleurs.

avatar Mahtan | 

> Oui. F-Droid par exemple, dédiés aux apps open source.

F-Droid n'est pas sur le play store, il n'y a aucun app store alternatif sur le play store.

> Non. Y'a aussi des apps de type store.

Oui pour acheter des produits, pas pour acheter d'app, je parle ici d'app store alternatif

> Y'a également des apps qui gèrent eux-même leur mise à jour. Comme par exemple chez DJI (bien pratique vu que les USA ont mis DJI sur liste d'entreprises chinoises que les USA pourraient interdire). Vous savez, DJI, la marque qu'est le "Apple" des drones.

Je ne vois pas le rapport ... Désolé
Des technos permettent la mise à jour d'app par elles mêmes (ex: Ionic), il y a donc des apps qui se mettent à jour d'elles même sur iOS aussi.

> Et dans tous les cas, l'utilisateur garde le contrôle final, via l'option (désactivée par défaut) dans Android qui autorise l'installation d'apps venant de source autre que le Play Store.

Il y a des apps disponibles sur le web avec des certificats non signés apple (ex: appvalley), il suffit d'ajouter le profil sur on iPhone, l'équivalent de l'installation d'app de sources externes sur Android, en moins pratique.

> Nope. C'est uniquement possible pour les entreprises qui souhaitent distribuer des apps internes pour leur parc de terminaux iOS, et c'est via un mécanisme dans iOS qui est totalement sous contrôle final d'Apple, qui peut à tout moment révoquer cette possibilité.
Ce qu'elle fait quand elle se rend compte que c'est utilisé pour distribuer vers des terminaux qui ne sont pas dans une "flotte" d'entreprise.

C'est effectivement le déploiement d'app Ad-hoc, soumis aux règles d'apple. Mais ce n'est pas le sujet.

> C'est un peu l'argument "c'est pas ma faute si je suis un monopole absolu, c'est juste parce que y'a personne qui veut me concurrencer", ça !
Vous captez le paradoxe de ce type d'argument, j'espère...

Je le comprend bien, mais Apple est le seul constructeur d'iPhone, pas sur que le Galaxy Store de samsung soit très fréquenté si Samsung ne l'installait pas sur ses téléphones de base.

> Mais comme aucune app ne peut être installée sur le terminal iOS de Mr et Mme Michu sans que ce soit via l'AppStore, non, Epic ne peut pas quand bien même ils le voudraient. Et ils ne sont clairement pas les seuls à le vouloir d'ailleurs.

Comme dis plus haut c'est possible de le faire. Mais la logique de proposer un App Store sur un autre n'a aucun sens, Amazon ne rend pas Ebay disponible chez eux.

avatar byte_order | 

@Mahtan
> F-Droid n'est pas sur le play store, il n'y a aucun app store alternatif sur le play store.

Oh, au temps pour moi, j'avais en effet mal lu votre question.
Non, y'a pas d'apps de type store sur le playstore.

> Des technos permettent la mise à jour d'app par elles mêmes (ex: Ionic),
> il y a donc des apps qui se mettent à jour d'elles même sur iOS aussi.

Ce n'est pas conforme aux règles de l'AppStore qu'une app intègre un mécanisme de mise à jour de son code ou d'ajout de code complémentaire directement.
Que techniquement, dans certaines conditions, cela soit possible, ne rend pas ce mécanisme disponible en pratique pour tout développeur et pour tout utilisateur.

> Il y a des apps disponibles sur le web avec des certificats non signés apple (ex: appvalley)

Ah, donc pour (re)trouver un véritable droit de propriété sur son terminal il faut en passer pas l'illégalité ?
Vous m'auriez dit le jailbreak, là, okay, ça passe encore, bien que cela ne soit pas dispo pour tous les utilisateurs et donc tous les développeurs ne peuvent pas compter dessus non plus.
Mais Appvalley, sérieusement !?

> C'est effectivement le déploiement d'app Ad-hoc, soumis aux règles d'apple.
> Mais ce n'est pas le sujet.

Non, le sujet c'est en effet le déploiement d'apps sur *son* bien sans être soumis aux règles unilatérales et intéressées d'Apple.

> pas sur que le Galaxy Store de samsung soit très fréquenté si Samsung
> ne l'installait pas sur ses téléphones de base.

Certes, mais une app de Samsung préinstallé pourrait quand renvoyé sur son existence et procéder à son installation. D'ailleurs, au tout début, c'était ce que faisaient les apps "samsung" pour renvoyer vers des fonctionnalités "maison" complémentaires, avant de préférer préinstaller une app "store" directement.

> Comme dis plus haut c'est possible de le faire.
Pas de manière simple ou même légale, non.

> Mais la logique de proposer un App Store sur un autre n'a aucun sens,
> Amazon ne rend pas Ebay disponible chez eux.

Mais personne ne demande à ce que les apps de type "store" soient disponibles dans le (ou les) stores d'apps. Ce qui est demandé, ou du moins ce que le droit de propriété normalement impose, c'est que l'installation d'une app ne soit pas lié à l'usage d'un store imposé. C'est pas la même chose.

Personne ne demande à ce qu'un supermarché gigantesque accepte qu'une superette puisse s'installer dans sa gallerie marchande !
Mais par contre, que le supermarché ne puisse pas empêché l'installation de la superette (ou tout autre service non dispo dans le supermarché d'ailleurs) à coté du supermarché. Pas dedans, à côté. Alors que le terrain des deux vous appartient...

avatar curly bear | 

On peut vendre des skin fornite sans rien payer a Epic ?

avatar debione | 

@Curly bear:

Si t'a envie je te vends le compte de mon gamin... Et Epic touchera rien dessus...

avatar marc_os | 

> Le studio dénonce [...] le fait que l'App Store soit l'unique boutique d'apps autorisée sur iPhone et iPad

Autoriser des boutiques sauvages, c'est ouvrir en grand la porte aux malwares.
Boycottons donc Epic et tous ceux qui veulent permettre d'introduire des malwares sur nos iPhones !
Ne les laissons pas transformer nos appareils an pièges à malware comme les appareils sous Android !
On a vu récemment que des pirates attaquent aussi les hôpitaux de France et mettent nos vies en danger grâce aussi à ces gens là qui veulent faire baisser la sécurité.

avatar debione | 

marc_os:

Trois ans que je suis sur Androïd et j'ai jamais eu le moindre malware...
Remarque j'ai fait 10 ans sur window sans anti-virus et sans jamais rien choper... Et je n'en n'ai pas plus chopé sur Mac.

Un jour les gens comprendront que le problème est comme d'hab pas la machine, mais celui qui l'utilise...

Le problème n'est pas le système ou qui le vend, mais celui qui l'utilise

avatar oomu | 

@marc_os

"Autoriser des boutiques sauvages, c'est ouvrir en grand la porte aux malwares."

non.

"Boycottons donc Epic et tous ceux qui veulent permettre d'introduire des malwares sur nos iPhones !"

non. je ne boycotterai pas.

"Ne les laissons pas transformer nos appareils an pièges à malware comme les appareils sous Android !"

peur, incertitude et doute. Je ne connais pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon oeil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi.

donc, je disais : laissez moi le choix des sources et boutiques applicatives sur mon appareil, même acheté à Apple ou Sony ou Nintendo.

Je me fous de savoir si le fait d'avoir acheté me rend esclave idéologique, si je peux obtenir cette possibilité sur ces chouettes appareils, j'en profiterai et elle sera à MON avantage.

Le tralalala "ça va ouvrir la porte de l'enfer, irresponsable" est du délire. On peut totalement mettre en place des moyens techniques et contrôles pour empêcher votre iphone de charger n'importe quel binaire traînant sur internet.

Comme votre Mac en fait...

avatar byte_order | 

@oomu

Je ne te remercie pas pour m'avoir rappeler que la sortie de Dune 2020 n'a pas été en 2020 !

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Je ne te remercie pas pour m'avoir rappeler que la sortie de Dune 2020 n'a pas été en 2020 !"

Cela t’offre la possibilité de relire l’œuvre et de ne pas être déçu par sa nouvelle adaptation 😉

Et tu peux voir l’excellant documentaire sur l’adaptation avortée de Jodo 😋

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Cela t’offre la possibilité de relire l’œuvre et de ne pas être déçu par sa nouvelle adaptation

La relecture a déjà eu lieu.
Et je fais partie de ceux qui semble être une minorité qui ont bien aimé le film de David Lynch.
Ce qui ne protège pas d'une éventuelle déception de la version de Villeneuve...

> Et tu peux voir l’excellant documentaire sur l’adaptation avortée de Jodo

Ah, oui, tiens, bonne idée.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Et je fais partie de ceux qui semble être une minorité qui ont bien aimé le film de David Lynch."

J’ai moi aussi pas mal de tendresse pour ce travail certes bancal mais intéressant.

Après je crois qu’il est imbattable pour qui ne connaît pas l’oeuvre.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Ah, oui, tiens, bonne idée."

Je te le recommande vraiment 😉

Et au delà de nos divergences ne doute pas de mon estime 🖖🖖

avatar byte_order | 

@marc_os
> Autoriser des boutiques sauvages, c'est ouvrir en grand la porte aux malwares.
> Boycottons donc Epic et tous ceux qui veulent permettre d'introduire des malwares
> sur nos iPhones !

Ah, donc, en fait iOS n'est pas sécurisé du tout, tout repose sur le gardien à l'entrée "fournisseurs" du magasin AppStore, c'est ça l'idée !?

> On a vu récemment que des pirates attaquent aussi les hôpitaux de France et
> mettent nos vies en danger grâce aussi à ces gens là qui veulent faire baisser la sécurité.

Merci de partager les sources qui démontrent que ces attaques ont eu lieu grâce à Android ou des stores alternatifs.
Ces attaques n'ont pas eu lieu "grâce" aux gens qui veulent rendre le contrôle final à l'utilisateur, ces attaques ont eu lieu "grâce" à l'absence de moyen, public en l'occurence, pour assurer la maintenance informatique régulièrement afin de veiller à combler les failles dans des OS par ailleurs assez âgés, là encore faute de moyen pour migrer sur des versions plus récentes et moins bourrées de failles de sécurité...

avatar rikki finefleur | 

Pourquoi veux tu qu'epic introduise des malwares , c'est vraiment n'importe quoi !
Dites moi sur votre mac ou votre pc , vous pouvez télécharger sans avoir d'aval du constructeur de la machine , ni de son monopole , non ? et encore heureux.
Et enfin c'est vrai que nos OS monopolistiques ne contiennent absolument pas de failles. Mdr!
Tiens il y a eu pourtant un article la dessus dernièrement.
SI vous êtes un adepte de la dictature et des restrictions de liberté bien à vous..
Avec vous on serait encore avec un seul FAI obligatoire et nommé orange, seule porte d'entrée au web avec des prix pharaoniques.
On a de la chance de posséder de la concurrence, dans bien des pays ils aimeraient en avoir aussi croyez moi.

avatar marc_os | 

@ rikki finefleur
> Pourquoi veux tu qu'epic introduise des malwares , c'est vraiment n'importe quoi !

Je me doutais qu'il y en aurait qui ne comprendraient pas.
Explication :
- le moyen le plus efficace et qui nous a protégé de moult malware sur nos iPhones, c'est l'AppStore avec toutes les vérifications qu'il impose. (Sans équivalent sous Android, on voit ce que ça donne.)
- Epic rejette l'AppStore et veut pouvoir installer son soft par un moyen externe.
- Un "store" externe étant externe ne va pas employer des ressources de chez Apple pour valider les applications à ajouter. Sinon il devrait les payer. Et faire payer ses clients.

Donc Epic rejette le moyen le plus efficace de lute contre les malwares.
Epic souhaite en quelque sorte introduire une backdoor dans l'univers protégé des iPhones.
Si Epic n'en profitera peut-être pas ne serait-ce que pour vous sniffer vos données à des fins commerciales, d'autres utilisant ce store tiers n'auront pas les mêmes scrupules.

Conclusion : Epic veut introduire un store non sécurisé, donc Epic veut ouvrir la porte aux malwares.

Comparaison : C'est comme les cons qui ne veulent pas porter de masque dans des magasins : Ils mettent délibérément la vie d'autrui en danger, dont celle de leur propre famille, voire de leurs parents. Peut-être sont-il impatients à toucher l'héritage ?

avatar debione | 

@marc_os

Tout cela serait valable si les contrôles d'Apple était vraiment sérieux... Vu le passif des app qu'ils ont déjà laissé passer c'est en fait encore pire...

Un peu comme l'histoire du masque et des gens qui pensent que parce qu'ils ont un masque alors les gestes barrières ne servent plus à rien...

avatar oomu | 

@marc_os

Je me doutais qu'il y en aurait qui ne comprendraient pas.

le moyen le plus simple d'avoir aucun problème est de verrouiller les machines aux seuls lubies et besoin commerciaux du Oomu.

De retirer tout choix à l'utilisateur.

App Store est BIEN. OUI

Mais valve et epic (et sony , microsoft, tencent, etc) pourraient aussi proposer LEURS BOUTIQUES TOUT EN ETANT RESPONSABLE et passer par les fonctionnalités de SIGNATURES et MPT de IOS !

il est absurde de considérer Apple comme le seul Faiseur De Sécurité Magique.

Cette concurrence pourrait avoir sa propre politique éditoriale, sa propre politique de prix et fournir des fonctionnalités spécifiques, indépendamment de celles d'apple

et ainsi m'appporter Simultanément :

sécurité ET choix.

choix ET sécurité

concurrence ET qualité

et si c'est pas le cas, je boude le service tout pourri, et je passe à un autre.

Gog c'est naze ? ben j'achète sur Steam. Steam c'est pourri, bon ben je retourne sur Windows Store

ETC !

avatar marc_os | 

@ oomu

Si je mets un moteur ou n'importe quel composant vital non validé par Peugeot dans ma Peugeot, les mines me diront de voir Peugeot d'abord.

Un iPhone n'est pas un caba destiné à recevoir n'importe quoi.
Vous voulez être libre d'installer n'importe quoi sur votre téléphone ?
Vous pouvez choisir n'importe quoi d'autre, il n'y a aucun monopole.
D'autant moins qu'on est au courant de ce fait quand on achète un iPhone.

Par contre, ceux comme moi qui préfèrent la sécurité ne veulent pas des exigences de ces gens là qui veulent faire encore plus d'argent, quitte à affaiblir la sécurité.
Tout ça pour des jeux. Tsss.

avatar byte_order | 

@marc_os
> Si je mets un moteur ou n'importe quel composant vital non validé par Peugeot
> dans ma Peugeot, les mines me diront de voir Peugeot d'abord.

D'une, uniquement si vous voulez acceder à un espace public partagé avec ce véhicule.
De deux, validé, oui. Comme étant une pièce détachée ou un équipement compatible.
Mais vendu forcément par Peugeot, non, les mines ne vous diront pas d'acheter forcément chez Peugeot la pièce, non.

> Un iPhone n'est pas un caba destiné à recevoir n'importe quoi.

Pardon !?
Le propriétaire de l'iPhone est chez lui dans son iPhone.
C'est *son* caba. De quel droit vous ou Apple auriez la légitimité de décider ce qu'il a le droit de faire avec !?

Si vous voulez aller dans ce sens, alors exigez que les iPhones soit loués par Apple.
Là, cet argument tiendrait debout.

> D'autant moins qu'on est au courant de ce fait quand on achète un iPhone.

Mais oui, les 2 milliards d'iPhones achetés l'ont été par des gens qui savait avant l'achat que Apple pourrait interdire l'usage de Shadow, de Stadia, d'apps qui parlent d'Android ou qui permettent de s'interfacer avec une Peeble parce que Apple sortirait quelques mois ou années plus tard une montre connecté.
On y croit très très fort.

D'autant moins, pour reprendre votre expression, que l'acheteur d'iPhone, de l’aveu même de ceux qui défendent votre point de vue, veut un truc simple sans devoir se prendre la tête. Mais, bien sûr, avant l'achat il va faire une évaluation détaillé sur les détails et conditions de l'écosystème. Bien sûr.

Jamais oh grand jamais il ne se contenterait de prendre le slogan "y'a une app pour ça", qu'Apple utilise pour prétendre que y'a toujours une app pour faire ce que vous avez besoin, non jamais. D'ailleurs la clientèle d'Apple est connu pour être la plus hermétique aux arguments marketing.

> Par contre, ceux comme moi qui préfèrent la sécurité ne veulent pas des exigences
> de ces gens là qui veulent faire encore plus d'argent, quitte à affaiblir la sécurité.

Si vous n'installez jamais de store alternatif - et pourquoi le feriez-vous vu vos arguments !? - la sécurité ne sera pas changé, puisque que vous n'utiliserez que l'AppStore dans tous les cas.
Par quel moyen la sécurité de votre iPhone pourrait alors être menacé, alors que vous n'utiliserez pas autre chose que l'AppStore !?

> Tout ça pour des jeux. Tsss.

Et tous les autres usages que AppStore interdit. Comme d'utiliser la puce NFC pour faire autre chose que du paiement sans contact. Comme d'utiliser Firefox, réellement Firefox, comme navigateur web, moteur compris...

avatar bugman | 

@marc_os

« Par contre, ceux comme moi qui préfèrent la sécurité...»
... pourraient continuer à ne passer que par le store d’Apple. Non ?
J’ai véritablement du mal à comprendre votre (parce que visiblement tu n’es pas le seul) problématique.

avatar oomu | 

"Conclusion : Epic veut introduire un store non sécurisé, donc Epic veut ouvrir la porte aux malwares."

...

vous n'avez aucune raison d'affirmer cela. Epic veut proposer son commerce, pas anéantir la sécurité.

avatar marc_os | 

@ oomu

Le capitalisme est un mode de fonctionnement d'une société.
Et oui, nous vivons dans une société capitaliste, ceci est un fait, n'en déplaise à ceux qui veulent se masquer les yeux, et vous auriez même pu l'apprendre en fac d'éco sous Giscard, cet ancien président d'ultra-gauche.
De nos jours, le Capital n'est plus enseigné en France après que les programmes aient été modifiés bien discrètement, comme il se doit dans toute "démocratie". Ce fait associé à la propagande anti-communiste primaire qui sévit dans nos médias depuis des décennies*, il ne faut pas s'étonner que les gens ne comprennent rien et que certains deviennent complotistes. (Quand on ne comprend pas, on fait appel à des dieux où à des gourous comme aujourd'hui sur Internet.)

(*) Exemple : Ils prétendent que la Chine serait communiste. Avant, c'était l'URSS qui soit-disant l'était.

avatar byte_order | 

@marc_os
> Le capitalisme est un mode de fonctionnement d'une société.

Le droit de propriété également.
Apple fait du commerce avec son app AppStore et son service de paiement sans contact sur des iphones qui appartiennent à d'autres.
Elle squatte donc un pas de porte commercial, et en plus elle empêche les propriétaires d'accepter que d'autres commerçants puissent installer leurs boutiques chez eux.

C'est un peu facile de parler de capitalisme en oubliant le concept fondateur, la propriété et l'exclusivité des droits qui en découlent.

Soit Apple cesse de vendre les terminaux iOS mais les louent et là elle ne squatte plus et ne piétine plus le droit de propriété d'autrui, soit va falloir faire de grande et large modification dans pas mal de textes de lois qui définit le concept de propriété.

Pour le reste, je vous laisse à vos dérives politiques, qui n'ont rien à voir avec le sujet, que vous abordez pourtant frontalement dans votre première phrase.

avatar marc_os | 

@ oomu
> Epic veut proposer son commerce, pas anéantir la sécurité.

Ah bon ?
Comment le savoir ?
Ce que je vois, c'est que Epic « veut proposer son commerce », point.
Ils ne garantiront aucune sécurité à priori vu que leur objectif premier à priori c'est de faire des économies, payer un service à hauteur de 30% de leur prix de vente étant trop cher pour eux si j'ai bien compris.
Ah moins qu'ils ne veuillent également proposer un Store ouvert à tous.

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"Ils ne garantiront aucune sécurité à priori vu que leur objectif premier à priori c'est de faire des économies, payer un service à hauteur de 30% de leur prix de vente étant trop cher pour eux si j'ai bien compris."

C’est idiot de prendre EPIC pour des cretins et de sous estimer leurs ambitions.

EPIC veut se positionner en acteur majeur du business des app sur toutes les plateformes et ils ont commencé à le faire sur PC en s’attaquant frontalement à Steam.

Les crois-tu vraiment idiots au point de sous-estimer les enjeux de sécurité et de qualité de service pour développer leurs service et acquérir des PDM ?

Quand aux 30% de commission tu imagines qu’ils servent juste à couvrir les frais d’exploitation ? Ils offrent à Apple et aux autres acteurs une marge très confortable.

EPIC est branché sur un pipe-line de cash et est dans une phase d’acquisition de PDM et d’affaiblissements de la concurrence. Ils n’ont aucun besoin de rentabilité à court terme, par contre imaginer qu’ils ne prennent pas ce business au sérieux c’est sous-estimer pleinement la puissance, le sérieux et les ambitions énormes de cette entreprise.

Non EPIC ne ferait pas un service au rabais s’il parvenait à briser le monopole d’accès des fabricants sur de nombreuses plateformes 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"objectif premier à priori c'est de faire des économies"

nope : l’objectif est de faire plus de profits ce qui est fort différent.

D’une part se libérer de la commission pour ses propres produits.

D’autre part détourner une part des profits des industriels en situation de monopole en y proposant un accès à des conditions plus avantageuses.

L’enjeu de la procédure dépasse largement l’écosystème Apple et les produit EPIC : elle ne vise rien moins qu’un new deal sur le business.

avatar byte_order | 

@marc_os
> Sans équivalent sous Android,

C'est faux. Y'a des mécanismes de détection de malwares, d'analyse des apps aussi sur le PlayStore.

> on voit ce que ça donne

Ben, en l'occurence, moi je n'ai toujours pas vu réellement ça, alors que cela fait 7 ans déjà.

> - Un "store" externe étant externe ne va pas employer des ressources de chez Apple
> pour valider les applications à ajouter. Sinon il devrait les payer. Et faire payer ses clients.

Et pourquoi pas ? pourquoi un certificat "made for iOS", délivré par Apple contre paiement, ne pourrait pas être intéressant pour des store externes ?
C'est pas comme si ce certificat est à payé à chaque téléchargement d'une copie, hein, seulement à chaque nouvelle version. On est nettement plus dans les mêmes échelles qu'une commission à chaque téléchargement...

> Donc Epic rejette le moyen le plus efficace de lute contre les malwares.

Le moyen le plus efficace de lutter contre des produits avariés dans un magasin, c'est pas la caissière ou le vigile à l'entrée fournisseur.
Le meilleur moyen c'est le recourt à des organismes de certification de qualité, de conformité à des standards, et idéalement des organismes indépendants, qui ne sont pas juge et partie.

avatar byte_order | 

@marc_os
> Comparaison : C'est comme les cons qui ne veulent pas porter de masque
> dans des magasins : Ils mettent délibérément la vie d'autrui en danger,
> dont celle de leur propre famille, voire de leurs parents.

Le port du masque étant du coté de ceux qui entrent dans le magasin, c'est une protection portée par l'utilisateur, elle n'est pas amenée par le magasin.

Votre analogie, c'est plutôt un magasin ou les gens ne se préoccupent pas de porter des masques parce que le vigile à l'entrée fournisseur dit avoir vérifier qu'il n'y avait aucune trace de virus dans le magasin.

avatar marc_os | 

@ byte_order
L'analogie ici c'est pas le magasin, mais l'état d'esprit de celui qui ne veut pas respecter les règles de sécurité imposées mais faire comme il veut.

avatar byte_order | 

@marc_os
> l'état d'esprit de celui qui ne veut pas respecter les règles de sécurité imposées
> mais faire comme il veut.

Vous avez conscience que les règles sanitaires du port du masque sont dictées par l'état, sous contrôle d'un parlement constitué d'élus ?

Et vous les mettez sur le même plan que des règles édictés par un propriétaire de magasin qui est juge et partie dans l'affaire ?

C'est pas Renault qui dicte les règles de sécurité routière, que l'on sache !
Sinon, facile : vous devez faire un contrôle technique de votre véhicule dans *nos* garages tous les 6 mois, sinon plus le droit de rouler.
On imagine bien l'intérêt de ce type de règles, en effet. Sous couvert de sécurité, elle sécurise surtout une rente.

avatar marc_os | 

@ byte_order
> des règles édictés par un propriétaire de magasin qui est juge et partie dans l'affaire

Si je vous laisse entrer chez moi, vous devez suivre MES règles dictatoriales.
Et depuis quand le business serait démocratique ?
Depuis quand une entreprise privée serait démocratique ?
Depuis jamais.
Dès la révolution française, les bourgeois ont mis le principe de la propriété privée (des moyens de production) au premier plan.
Dans MA propriété privée, je suis un dictateur.

Et les gens peuvent "posséder" leurs téléphone, ils ne font qu'utiliser des logiciels qu'ils ne possèdent pas, mais qu'ils ont le droit d'utiliser selon les règles du droits d'auteur.
Quand vous "obtenez" un logiciel, il ne vous appartient pas, vous avez juste le droit de l'utiliser. Or en l'occurence, le proprio de iOS, c'est Apple.

avatar byte_order | 

@marc_os
> Si je vous laisse entrer chez moi, vous devez suivre MES règles dictatoriales.

Sauf que l'app "AppStore" d'Apple ne tourne pas chez elle.
Elle s'éxecute chez autrui, celui qui est propriétaire du terminal iOS et sur la copie d'iOSn achétée ne même temps, ainsi qu'une licence d'utilisation de cette copie de iOS.

Elle n'est pas chez elle. Elle a vendu ce qui permet à son app de fonctionner, mais y installe *son* commerce à elle dedans, tout en interdisant et le propriétaire et quiconque de pouvoir installer un autre commerce sur sa propriété.
Son store serait intégralement sur le web, sur un site web lui appartenant, là, ok.
Mais on sait tous que dans ce cas là Apple n'aurait pas pu empêcher les gens de découvrir comment installer une app sans l'avoir obtenu depuis le site d'Apple.
Son store, et son verrouillage, repose sur le fait qu'il s'éxécute directement sur l'appareil, directement en intégration avec la copie iOS installée sur cet appareil.

Hors ça, c'est plus à elle.

> Et depuis quand le business serait démocratique ?

Et depuis quand le business est au dessus des lois ? Rien à voir avec la démocratie, au passage, la loi existe tout autant dans les dictatures.

> Dans MA propriété privée, je suis un dictateur.

Ah. Ok, alors essayez donc de dire que dans *votre* iPhone vous voulez utiliser Fortnite. Juste parce que, en bon dictateur chez vous, vous voulez vérifier que vous êtes bien celui que vous croyez être, le dictateur chez lui.

Oh oh, ben en fait, nan, Apple a plus de pouvoir dans *votre* iPhone que vous même.

> ils ne font qu'utiliser des logiciels qu'ils ne possèdent pas

Faux. Ils possèdent une copie et une licence d'utilisation de cette copie. On n'achète pas *que* la licence. Ce que vous décrivez, c'est de la location.

> Or en l'occurence, le proprio de iOS, c'est Apple.

Pas la copie qui est dans *votre* iPhone, non.
Hors c'est bien dans cette copie que l'app AppStore s'exécute sur votre iPhone, pas dans une autre copie qui appartiendrait encore à Apple, la version "originale" on va dire.

avatar persi | 

Superbe réponse 👍👍

avatar mercucio | 

@rikki finefleur

D'accord avec la comparaison aux systèmes d'exploitations macOS. Windows et Linux. Libre à chacun d'installer ou pas tel ou tel logiciel à ses risques. Par contre, il faut continuer à communiquer sur ces mêmes logiciels en communauté afin d'écarter les mauvais naturellement (comme on faisait avant en somme :) )

avatar byte_order | 

@mercucio
> (comme on faisait avant en somme :) )

Toutafé.

Mais on peut parfaitement imaginer un mécanisme de certifications d'authenticité d'apps, de conformité à certains standards, certificats émis par différents acteurs, que ce soit des stores, plus idéalement des organismes de certifications indépendants, et contrôler par le mécanisme d'installation ou de maj d'apps intégrés aux OS.

avatar Glop0606 | 

Je veux bien comprendre EPIC pour le côté 30% de commission,.... mais alors aujourd'hui avec tous les problèmes de malware, shadesoftware, etc,... on a un réel besoin de sécurité. L'informatique est devenue si omniprésente et complexe, que les enjeux de sécurité priment sur une certaine forme de liberté. Quand je vois le nombre d'informations critiques qu'un smartphone gère (banque, paiements, fiscalité, et autre joyeuseté), je préfère un système ultra sécurisé à toutes ces histoires de jeux ou commission.

avatar marenostrum | 

La liberté d’aller faire les courses ailleurs (d’installer de n’importe où) n’a rien à voir avec TA sécurité. Dans la vraie vie comment tu fais ? T’as une seule boutique pour faire tes courses ?

avatar Glop0606 | 

@marenostrum

L’analogie est facile mais je la trouve faussée. Dans la vraie vie ma boutique n’a aucune influence sur mes comptes en banque, je n’y fais aucune déclaration fiscale, je n’y laisse pas mes photos etc,... si ma boutique a un problème, ça n’a aucune influence sur ma vie. Si mon smartphone est hacké à cause d’une trop grande ouverture, ça peut avoir des conséquences désagréables.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR