Apple détaille l’utilisation de son fonds de 100 millions de dollars en faveur de l’égalité raciale aux États-Unis

Nicolas Furno |

CBS avait peut-être légèrement survendu la « grande annonce » d’Apple pour aujourd’hui. En attendant de découvrir l’interview exclusive de Tim Cook obtenue par la chaîne d’informations américaine, Apple a publié le communiqué de presse qui lève le voile sur l’annonce. Il s’agit du détail concernant l’utilisation du fonds de 100 millions de dollars promis par l’entreprise en juin dernier pour combattre les inégalités raciales aux États-Unis.

L’argent promis par Apple va servir à plusieurs initiatives, toutes destinées à augmenter la diversité dans le monde de la technologie. Trois initiatives plus importantes sont détaillées dans le communiqué de presse : la construction du Propel Center dans l’université d’Atlanta, l’ouverture d’une nouvelle « Developer Academy » dans le centre de Détroit et enfin le financement de deux institutions qui investissent dans des business gérés par des minorités ethniques.

Le futur Propel Center dans l’université d’Atlanta.
Le même, vu du dessus.

Le Propel Center est un nouveau bâtiment qui va être construit sur le campus de l’université d’Atlanta, l’une des universités américaines historiquement noires (HBCU). Apple va donner 25 millions de dollars pour participer à sa création et à son équipement avec du matériel de pointe, mais aussi envoyer des experts pour y donner des cours et même offrir des stages. Les enseignements se feront dans des domaines variés, dont l’intelligence artificielle, pilier de l’informatique moderne.

Au-delà d’Atlanta, toutes les universités du réseau HBCU pourront bénéficier de subventions d’Apple pour établir de nouveaux cursus en développement et ingénierie matérielle, avec l’aide des experts de Cupertino. Enfin, le programme Apple Scholars va être étendu, notamment pour offrir des opportunités de stages chez Apple dans ces universités.

Hailee Bryant-Roye, une étudiante qui a bénéficié du programme « Everyone Can Code » d’Apple et qui profitera bientôt des avantages du Propell Center.

Toujours sur le volet éducatif, la deuxième initiative annoncée aujourd’hui par Apple est l’ouverture d’une nouvelle « Apple Developer Academy » à Détroit. C’est la première fois qu’un tel établissement ouvre ses portes aux États-Unis, mais la formule a déjà été mise en place en Italie, au Brésil ou encore en Indonésie. L’objectif est toujours le même : ouvrir un centre de formations pour apprendre à développer, même sans aucune connaissance préalable.

L’académie de Détroit proposera ainsi une introduction de 30 jours pour les néophytes, puis un programme de 10 à 12 mois pour apprendre à développer une app et à en faire un business viable. À terme, un millier d’étudiants devraient bénéficier de cet apprentissage chaque année.

Enfin, Apple va injecter de l’argent dans deux institutions qui financent des entrepreneurs issus des minorités. Dix millions de dollars vont aller à Harlem Capital, une entreprise new-yorkaise d’investissement, et 25 millions iront à Siebert Williams Shank’s Clear Vision Impact Fund, un fonds d’investissement qui soutient de petites et moyennes entreprises.

Apple va aussi participer au financement de The King Center, un mémorial en l’honneur de Martin Luther King Jr.
avatar DahuLArthropode | 

@YosraF

Sans doute que si. Mais la ségrégation raciale y avait encore cours jusqu’en 1964 (et l’esclavagisme jusqu’en 1865). Donc, oui, c’est une histoire différente (même si la nôtre ne vaut pas mieux).

avatar gwen | 

@Daou860

Depuis sa création ? Ah oui, depuis son invasion pour des supremasistes blancs il y a 500 ans. C’est sûr qu’avant l’esclavagisme, tout allais bien mieux.😱

avatar Manu | 

@gwen

Et vous pensez que l'esclavagisme a arrangé les choses? Qu'avant ça aille mieux ou non n'est pas le problème. Etrange comme réaction.....

avatar gwen | 

@Manu

Étrange comme réponse.

Bien sûr que non, rien n’est bon quand il y a de l’esclavagisme, du racisme, de la haine, etc. Néanmoins il est bon de se rappeler que l’Amérique est nées suite à l’envahissement d’une terre par des colons venus d’Europe.

avatar flux_capacitor | 

@gwen
C'est vrai que quand on y pense, si les colons blancs n'avaient pas développé l'esclavagisme et le commerce triangulaire, l'Amérique s'aujourd'hui serait blanche et il n'y aurait pas de problèmes de racisme puisque pas d'afro-américains. Comme en Russie. Bon, il y aurait les latinos d'à côté, mais ce n'est pas tout à fait le même problème.

avatar pat3 | 

@flux_capacitor

"C'est vrai que quand on y pense, si les colons blancs n'avaient pas développé l'esclavagisme et le commerce triangulaire, l'Amérique s'aujourd'hui serait blanche et il n'y aurait pas de problèmes de racisme puisque pas d'afro-américains."

Juste une petite erreur d’appréciation : l’Amérique d’aujourd’hui serait amérindienne, pas blanche.

avatar shaba | 

@YosraF

C’est marrant de parler de nombrilisme quand on dit « on » pour parler de sa propre opinion.

avatar Teeto | 

@shaba

😂😂

avatar YosraF | 

@shaba

« En France on parle français » est ce du nombrilisme ? Non c’est un constat. Il en est de même ici pour l’emploi du pronom « on »

avatar shaba | 

@YosraF

Il n’en est pas de même pour le « on » désolé. Tu voulais dire « je m’en tape » ce qui n’est pas la même chose.

avatar Rez2a | 

Et si vous êtes un homme blanc et bien vous n’avez qu’à aller vous faire voir :)

Belle époque dans laquelle on vit, la société US est tellement pourrie que la discrimination sur le sexe et la couleur de peau passe pour une œuvre de charité.

avatar remsdevoiron | 

@Rez2a

Ça s’appelle la discrimination positive, et pas besoin d’aller aux US pour la voir, en
France on en a aussi avec l’exemple médiatisé d’Anne Hildago qui a embauché plus de chef d’équipe femmes que d’hommes (et pourquoi la mairie de Paris a reçu un amende)
Il faut peut être en arriver là pour atteindre enfin une vrai égalité partout

avatar raoolito | 

@remsdevoiron

exactement. la méthode douce n’agit que très modérément, donc il faut passer à la vitesse supérieure.

avatar Rez2a | 

@remsdevoiron

La « discrimination positive » est un terme idiot qui vise à faire croire que la discrimination peut être quelque chose de bénéfique, alors que par définition la discrimination « positive » pour les uns est négative pour les autres.

Mais oui j’aurais dû préciser qu’on n’était pas mieux, on est les premiers à gober tous les concepts abjects qui viennent des USA après tout.

Un jour il faudra vraiment se poser la question de si ça vaut vraiment la peine d’arriver à la parité à tout prix (et non à l’égalité, puisque cette « discrimination positive » est l’exact inverse de l’égalité).

avatar remsdevoiron | 

@Rez2a

Est-ce que soutenir une cause (ici les minorités ethniques) en ne faisant rien pour les autres causes c’est faire quelque chose de négatif pour les autres causes ? La réponse est non.

La parité n’a pas de sens, c’est par exemple vouloir autant d’infirmier h/f et autant d’éboueurs h/f par exemple ou compter le nombre de blancs et de noirs dans une classe.
L’équité (parce que l’égalité ne marche pas) c’est équilibrer les chances de réussite professionnelles, financières, de santé... de tout le monde
Et “rétablir l’équilibre” signifie que oui il faut donner un coup de pouce à ceux qui ont été lésés dans leur chance de réussite = discrimination positive

avatar Samigny | 

@remsdevoiron

👍🏼👍🏼👍🏼🤗

avatar Rez2a | 

@remsdevoiron

C’est juste un exemple, mais je lis dans l’article qu’Apple va proposer des offres de stage dans les « universités américaines historiquement noires » ; à moins que le nombre d’offres de stages chez Apple soit extensible à l’infini (j’en doute), favoriser ces universités revient à défavoriser les autres.

Par curiosité, si demain Apple décidait de lancer un super plan en faisant les Mac à -30% pour les minorités ethniques histoire de leur donner un coup de pouce pour se former et trouver un emploi, vous en penseriez quoi ?
Vous trouveriez ça super, ça serait un moyen de rétablir l’équilibre et ça ne changerait rien pour les autres aussi ?

avatar pocketalex | 

"si demain Apple décidait de lancer un super plan en faisant les Mac à -30% pour les minorités ethniques"

inutile de prendre des exemples complètement crétins pour tenter d'affirmer ton point de vue

avatar CogipTelematique | 

Ces universités sont historiquement noires mais aujourd'hui très diverses ethniquement.

avatar Manu | 

@Rez2a

L'action d'Apple n'est pas une discrimination positive. C'est juste mettre à disposition de la frange de la population américaine la moins favorisée des moyens de s'épanouir.

avatar gemini69 | 

@Rez2a

+1

avatar raoolito | 

@gemini69

-1

avatar Fredouille14 | 

@Rez2a

+1

avatar PommePommePidou | 

@Rez2a

Ça te dérange qu’on aide des minorités ? Prends un peu de recul avant d’écrire n’importe quoi !! 😳 il ne s’agit pas de défavoriser les blancs au profit des noirs !

avatar Maitre muqueux | 

@PommePommePidou

Ben si

Pages

CONNEXION UTILISATEUR