App Store : Apple réduit à 15% sa commission pour les PME et indépendants

Florian Innocente |

Apple va proposer à certains éditeurs sur l'App Store un taux de commission réduit à 15 % au lieu des 30 % habituels. Ce sont les petites entreprises et les éditeurs indépendants qui en bénéficieront.

Baptisée « App Store Small Business Program », cette nouvelle formule est décrite comme un coup de pouce aux petites sociétés et aux entrepreneurs pris dans la tourmente de la pandémie, et qui vendent des biens ou des services au travers de leurs apps. Elle sera inaugurée le 1er janvier prochain, Apple la détaillera au début décembre.

Image : Apple

Apple se garde bien d'évoquer le mécontentement qui, depuis plusieurs mois, s'est exprimé à propos de ce niveau de commission de 30 %, qui lui vaut par ailleurs un intérêt de la part de Bruxelles (lire La fronde des développeurs contre les pratiques d'Apple & Concurrence : la Commission européenne ouvre aussi une enquête sur l'App Store).

Les développeurs éligibles à ce taux de commission réduit de moitié doivent avoir gagné, sur l'année 2020, un maximum de 1 million de dollars en ventes d'apps ou d'In-Apps (des gains comptabilisés après la ponction d'Apple). Les développeurs nouveaux venus sur l'App Store peuvent aussi se déclarer auprès d'Apple pour bénéficier de cet aménagement.

Dès lors que le développeur voit ses gains dépasser la limite du million de dollars, le taux de 30 % est réinstauré pour la période restante de l'année. Si d'aventure ses gains redescendent sous cette barre, il pourra soumettre à nouveau sa candidature à ce programme.

De grands acteurs de l'App Store, et parmi les plus critiques ces derniers temps à l'endroit d'Apple, comme Epic Games ou Microsoft, ne seront pas concernés par ce programme. Leurs gains dépassent largement ce palier. Mais Apple peut désormais faire valoir qu'elle sait entendre les reproches qui lui sont faits et qu'elle n'est pas inflexible. Quant à Epic Games, il avait fait valoir qu'il ne menait pas sa bataille pour ses seuls intérêts mais pour tous les éditeurs sur l'App Store. Au moins sur ce point il aura été entendu…

Dans un second communiqué, de petits éditeurs d'apps à succès — MySwimPro, Song of Bloom, Hopscotchexpriment leur soutien à cette décision qui leur permettra de dégager des revenus pour investir dans leurs développements futurs.

Précédemment, ce taux de 15 % était réservé à des éditeurs proposant des formules d'abonnement. À l'issue de la première année de souscription, lorsque le client renouvellait son adhésion, le taux de 30 % était divisé par deux.

Source
Tags
avatar Krysten2001 | 

@Salapeche

Le système d’exploitation ne nous appartient pas, on reçoit juste une licence 😉

avatar webjib | 

En voilà une excellente nouvelle ! En tant que développeur indépendant, ça va me permettre de souffler un peu et ne pas augmenter le prix de mes apps. L’App Store offre de la visibilité mais attention, Apple ne gère pas le marketing comme j’ai pu le lire plus haut. Avec des centaines de milliers d’apps disponibles sur le store, c’est bien au développeur de gérer son marketing pour se démarquer.

avatar Bounty23 | 

Bah voilà, à force de gueule les choses changent et en bien !

Et arrêtez de dire « y’a aucun problème les autres font pareil »

Ces entreprises sont déjà bien assez riche comme ça pour passer de 30 à 20 ou 15%.

15% devrait être la norme pour les gros acteurs.

avatar bbtom007 | 

Epic Fail !
Fortnite n’a pas besoin d’apple
Apple n’a pas besoin de fornite
Epic a tenté le coup de force et a perdu
Bonne réponse d’apple !

avatar madmak | 

@bbtom007

Cela fait plutôt les affaires d’Epic, en montrant qu’Apple sait que sa position est intenable en termes de concurrence libre et non faussée. Une autre façon de voir les choses serait de dire que Epic est en train de gagner, mais cela serait exagéré pour l’instant, puisque cette reculade ne concerne, en effet, pas une entreprise aussi profitable que Epic.

avatar redchou | 

@bbtom007

Apple fail plutôt, les 30% incompressibles viennent d’être divisé par deux...
Une munition de plus pour Epic, et pas une petite !

avatar bbtom007 | 

@redchou

Je crois qu’apple fait plutôt preuve de souplesse. Avant le pb epic, Apple n’avait pas mis en place un système qui faisait passer de 30% la première année a 15% la commission ?
Si on change les acteurs : Apple se plie a la législation de la chine par exemple pour pouvoir faire du business. Epic soit suit les règles de l’app store soit negocie avec Apple soit s’auto exclu.
J’ai pas de parti pris en vrai : je joue très peu sur apple device et je ne joue pas a fortnite.
Une relation se construit d’abord avec un dialogue gagnant gagnant

avatar redchou | 

@bbtom007

Je crois qu’apple fait plutôt preuve de souplesse. Avant le pb epic, Apple n’avait pas mis en place un système qui faisait passer de 30% la première année a 15% la commission ?
- Uniquement sur les abonnements, merci Apple pour cette mode d’ailleurs, on peut voir à chaque article qui parle d’un passage à l’abonnement pour une App une pluie de mécontent...
Mais, après, j’avais aussi vu des posts de développeurs qui montraient, avec leur chiffres d’abonnés, etc... que cette commission de 15 % était limite inatteignable.
Très peu d’utilisateurs restaient abonnés pendant un an, et quand c’était le cas, c’était sur des abonnements annuels où, généralement, cette baisse de commission ne va pas dans la poche du développeur mais du client...

Si on change les acteurs : Apple se plie a la législation de la chine par exemple pour pouvoir faire du business. Epic soit suit les règles de l’app store soit negocie avec Apple soit s’auto exclu.
- Apple se plie à la législation, j’ai du mal avec cette affirmation, étant donné les nombreux exemples qui amènent Apple en justice (rien qu’en France) ou à ses techniques d’évitement de l’impôt.
Si un jour une boutique alternative apparait sur iOS, Apple a juste peur que tout le monde adopte son comportement, et évite la taxe Apple, comme Apple évite certaine certaines taxe/impôt.
De plus, Apple doit respecter la lois, et elle ne peut pas la faire, si ces pratiques sont illégales, vis à vis de la concurrence, etc... Alors elle doit se plier à la législation, ce n’est pas parce que c’est sa plateforme qu’elle peut y faire ce que bon lui semble.

J’ai pas de parti pris en vrai : je joue très peu sur apple device et je ne joue pas a fortnite.
Une relation se construit d’abord avec un dialogue gagnant gagnant
- Pareil pour moi, mais je trouve par moment le discourt d’Apple légèrement malhonnête.
Je ne dis pas que Epic sont des saints, mais c’est difficile de leur donner tord sur certain point.

avatar pehache | 

@bbtom007 "Je crois qu’apple fait plutôt preuve de souplesse."

Sans doute, mais les boîtes ne sont poussées à faire preuve de souplesse que sous la contrainte. Aujourd'hui la contrainte ce sont toutes les procédures lancées contre Apple aux US et en Europe.

avatar bbtom007 | 

@pehache

La contrainte du régulateur ou du législateur oui mais un bras de fer avec un client, je trouve ca malsain. Apple fournit un service app store et également apporteur d’affaire.
Après je ne paie pas la commission et elle tombe pas dans ma poche 😅

avatar unixorn | 

Excellent ! Il reste à supprimer ou réduire le racket de 99$/an et allongé la durée des apps sideloadées à au moins un mois et on aura une plateforme qui commencera à être sympathique pour développer (elle ne l’est pas pour le moment comparé à Android et feu Windows Phone).

avatar Krysten2001 | 

@unixorn

Euh les développeurs développent bien avec iOS. Je ne vois pas trop le sens de votre remarque.

avatar Brice21 | 

@unixorn

Ah oui tu as raison, Windows phone a attiré des masses de développeurs.

avatar Adodane | 

Ça prépare le terrain pour les mac m1 où on ne pourra plus installer que via le store, fini aussi les applications pirate ... contrôle contrôle comme sur iOS 🤦‍♂️

avatar Krysten2001 | 

@Adodane

Apple a dit que ça ne se passera pas et que macOS restera macOS.

avatar Adodane | 

@Krysten2001

Tu crois que tu vas pirater office ou Lightroom sur les nouveaux Mac ?

avatar Krysten2001 | 

@Adodane

Qui vous dit que cela ne sera pas possible ?

avatar Malvik2 | 

Apple sentait clairement le vent du boulet qui arrivait de toutes façons...
Entre lâcher 15% et un jour risquer le démantèlement..,

avatar ney | 

MacGen est éligible du coup ?

avatar Mickaël Bazoge | 
A priori oui 🥳
avatar Louisgaga | 

@MickaëlBazoge

C'est une super nouvelle. Très content pour vous alors!

avatar AppleDomoAdepte | 

En tout cas, aux dev qui souhaitent des stores alternatifs, je vous donne mon avis de consommateur (qui ne vaut donc pas grand chose), ça serait sans moi.

Le modele d’Apple, ses règles et ses exigences me conviennent très bien 😇

avatar albandf | 

@AppleDomoAdepte

L'app store d'Apple aurait en effet de très bons arguments dans un milieu concurrentiel, tant pour le client final que pour le développeurs : sécurité, intégration, infrastructure, contrôle, éditorialisation, etc
Dommage qu'on ne puisse pas choisir et qu'il soit impossible de savoir si les 15 ou 30% sont une commission juste pour la fourniture de ces services, en l'absence d'une concurrence saine.

avatar jean_claude_duss | 

Haaaaaaaa !! ❤️❤️❤️❤️❤️

avatar jean_claude_duss | 

Quand je pense qu’on m’a cassé les brunes sur ce forum avec des « si vous êtes pas contents allez ailleurs », ils / ont bien fait de mettre la pression à Apple !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR