Apple au Sénat pour discuter de l'empreinte environnementale du numérique en France

Mickaël Bazoge |

Apple sera de retour au Sénat le mercredi 21 octobre, devant la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable. C'est Sébastien Gros, responsable des affaires publiques d'Apple France, qui sera auditionné à 10 h ; il sera suivi à 11h30 par Floriane Fay, responsable des relations institutionnelles de Google France.

Les deux responsables seront interrogés sur l'empreinte environnementale du numérique en France qui fait l'objet d'une proposition de loi actuellement en discussion. Les travaux de la commission portent sur « les enjeux de sobriété des usages numériques, d'empreinte carbone des réseaux et centres de données et d'empreinte environnementale des terminaux ».

Cette proposition de loi fait suite au dépôt d'un rapport fin juin, qui avait fait polémique avec des propositions comme l'interdiction des forfaits mobiles avec les données illimitées ; autre mesure plus consensuelle, les sénateurs demandent une TVA à 5,5% sur les réparations de smartphone ou sur l'achat d'un smartphone reconditionné.

Au vu de l'importance d'Apple sur le marché français, il n'est pas étonnant que le constructeur soit régulièrement appelé à témoigner devant le législateur. Cela avait été le cas en septembre 2019, cette fois dans le cadre de la souveraineté numérique (lire : Un cours de rattrapage sur Apple au Sénat).

Source
Image d'accroche : Richard Ying, CC BY-NC-SA 2.0
avatar Alex Giannelli | 

@fousfous

"ils ne servent à rien comme c'est l'assemblée qui décide."

🤦🏼‍♂️
Je n'ai même pas la force de t'envoyer un lien sur le fonctionnement du régime parlementaire français.

avatar inumerix | 

@fousfous

Désolé de te décevoir mais l’assemblée ne sert pas à grand chose non plus. En ce moment c’est le roi de France Macron qui décide de tout. Ça fait un moment que nous ne sommes plus en démocratie. Réveillez vous !!!

avatar jul01010111 | 

Encore des lois, des restriction, des taxes, des impôts. A ce beau pays.
Par contre la tva a 5,5 pour la seconde main ce serait un vrai coût de pouce
Mais bon, la France c’est pas un pays où on encourage mais vous préféré réprimer
:)

avatar MugiwaraLuffy | 

J'attend juste qu'Apple rachète la France, marre de tout ces écologistes qui veulent tuer notre pays

avatar inumerix | 

Et si on commençait par parler de la très énergivore 5G...

avatar cv21 | 
avatar cv21 | 

Dans les propositions d'amendements, j'ai lu ça :
- "Le vendeur veille à dissocier les mises à jour de sécurité des autres mises à jour, de manière à permettre au consommateur, s’il le souhaite, de n’installer que les mises à jour de sécurité" MacOs est prêt
- "le vendeur veille à ce que le consommateur ayant installé une mise à jour puisse rétablir les versions antérieures des logiciels fournis " Pour macOs, si la procédure sera a priori différente avec les Apple Silicon c'est déjà le cas . Télécharger des versions antérieures des applications ou adaptées à l'OS dans l'Appstore serait un plus.

- "indices de réparabilité ( Apple et le soudé ?), indicateurs de temps passé, éviter les lectures automatiques des vidéos, des veilles pour les box, .... des "restrictions" bouleversantes,.... coupure des anciennes générations des réseaux (vu le coût), serveurs à "faible consommation", j'ai l'impression que les industriels devancent le politique.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR