AAPL pèse plus lourd que l'ensemble du CAC 40

Mickaël Bazoge |

La seule capitalisation boursière d'Apple dépasse l'ensemble des entreprises du CAC 40, l'indice de référence de la place financière parisienne. L'action AAPL a atteint 425 $ après un rallye de 10% (!) à la clôture de Wall Street ce vendredi, soit une capitalisation boursière de plus de 1 800 milliards de dollars (!!). De ce côté-ci de l'Atlantique, les 40 entreprises françaises les plus importantes cotées à la Bourse de Paris affichaient une capitalisation totale de 1 506 milliards d'euros, soit 1 773 milliards de dollars… Convertie en euros, la capitalisation d'AAPL dépasse le CAC 40 de 50 milliards d'euros !

Désolé.

Ironiquement, aucune des entreprises passées sur le gril de la commission antitrust ce mercredi n'ont eu à se plaindre de leur semaine boursière. Amazon finit ce vendredi à +3,5% avec une capitalisation qui franchit le seuil des 1 570 milliards, Facebook s'arrache avec une performance de +7,5% (719 milliards), seul Alphabet/Google fait un peu la tête avec -3,4% à la clôture (avec une capitalisation à 1 000 milliards tout de même).

L'excellente santé d'AAPL s'appuie sur les très bons résultats du deuxième trimestre, Apple ayant profité du confinement en vendant des palettes de Mac et d'iPad. L'annonce du nouveau split 4 pour 1 de l'action a également aidé à propulser le titre vers de nouveaux sommets. Le cap des 2 000 milliards de dollars de capitalisation est à portée de main, peut-être avant la fin de l'année ?

Tags
#AAPL
avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"Si Apple veut racheter ses propres actions pourquoi les split t-elle ?"

Il me semble que les autorisations de buyback sont épuisées, sauf erreur.

Après un split n’a aucune influence sur l’objectif de l’opération qui est un des moyens de retourner aux actionnaires une part de capitaux propres.

Il y a une autorisation de montant financier alloué à l’opération la valeur des titres divisées par deux n’a pas d’incidence sur la mécanique en oeuvre.

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"Si Apple veut racheter ses propres actions pourquoi les split t-elle ?"

Il me semble que les autorisations de buyback sont épuisées, sauf erreur.

Après un split n’a aucune influence sur l’objectif de l’opération qui est un des moyens de retourner aux actionnaires une part de capitaux propres.

Il y a une autorisation de montant financier alloué à l’opération la valeur des titres divisées par deux n’a pas d’incidence sur la mécanique en oeuvre.

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

Ok mais Apple ne risque t-elle pas de prendre plus de temps ou ne pas réussir avec l’enveloppe allouée si il y a plus de concurrence pour le rachat du fait du montant de l’action ?

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

D’une part il me semble que le dernier programme d’autorisation de buyback est forclos.

D’autres part l’objectif n’est pas sur un nombre d’action à racheter mais sur un volume financier à transférer.

avatar YetOneOtherGit | 

@vincentn

"Une société ne propose qu'une partie d'elle sur les marchés, sous forme d'actions échangeables, ce que l'on appelle le flottant."

La vulgarisation n’est jamais simple, sur cette définition du flottant tu risques de donner de fausses idées.

Je me risque à l’exercice, le flottant est la part du capital qui est négociable dans des conditions normales, il n’est pas lié à des enjeux de contrôle ou de pactes d’actionnaires.

Par exemple les parts controlées par Bernard Arnaud dans LVMH n’ont pas vocation à pouvoir changer de mains quotidiennement.

Elles ne font pas partie du flottant.

Le flottant d’Apple est de l’ordre de 100%, il n’y a pas d’actionnaires exerçant un contrôle, de pactes d’actionnaires... ce qui au passage offre une grande liberté au board de l’entreprise.

Cela peut conduire à d’amusante situation comme lors de la bataille de contrôle entre Porsche et Volkswagen en 2008 où le niveau du flottant était tombé si bas que certaines opérations à découvert se sont retrouvées dans une situation pour le moins cocasses 🤑

avatar vincentn | 

@YetOneOtherGit

Oui, tu as tout à fait raison.
C’est pour ça que je disais en simplifiant (avec tout ce que cela peut comporter d’imprécisions) et en parlant d’action échangeable pour le flottant. ;)
Après les pactes d’actionnaires, les enjeux de contrôles c’est encore plus compliqué. :D
Entre la structure juridique (genre la commandite) les pactes, la golden share, les differents moyens et véhicules pour y entrer, etc. on peut effectivement se retrouver dans des situations cocasses et de belles parties d’échecs entre acteurs (et autorités) si des failles sont trouvées.

avatar YetOneOtherGit | 

@vincentn

comme je le disais vulgariser sans donner de fausses idées est difficile, en tout cas bravo pour une contribution qui éclairera la lanterne de ceux qui veulent essayer d’échanger en ayant un minimum de compréhension du sujet abordé 👍

avatar Splinter | 

Apple va mourir (c)

avatar Htag | 

@Splinter

Pourtant c’est que le début...

avatar Cactaceae | 

Il semblerait qu’Apple soit l’entreprise avec le plus de valeur de tout les marchés mondiaux 😳

Apple overtakes Saudi Aramco to become world's most valuable company
http://appleinsider.com/articles/20/07/31/apple-overtakes-saudi-aramco-t...

avatar Eowendil | 

Que seraient toutes ces entreprises sans les infrastructures et le réseau des opérateurs telecom, qui valorise bien moins !?

avatar loupsolitaire97 | 

@Eowendil

Ils en créeraient un !

avatar byte_order | 

@loupsolitaire97

Surement pas. Si elles sont si riches, c'est justement parce qu'elles laissent à d'autres les lourds investissements technologiques et d'infrastructures sur lesquels elles font, ensuite, les profits au plus fort retour sur investissement.

Erickson et Huawei sont les plus gros fournisseurs de technologies réseau mobile. Regardez leur capitalisation par rapport aux GAFAM...

Quand on parle des épaules de géants sur lequel un succès s'est créé, on oublie souvent de dire que ce ne sont pas les géants qui deviennent les plus riches dans l'affaire, mais bien ceux qui ont su se hisser sur leurs épaules.

Parmi les géants, y'a les états, de loin ceux qui dépensent le plus en terme d'infrastructure. Cela devrait justifier une fiscalité équitable de ceux montés sur leurs épaules, mais cela semble désormais quasiment politiquement incorrecte d'exiger la moindre équité fiscale. Les états seront donc bientôt à vendre, eux aussi.

D'aucun disent que c'est déjà fait.

avatar spezzic | 

@byte_order

Enfin une personne sensée avec une bonne analyse ! N’oublions pas que si les etats font partie des geants c’est grace a nos impots... donc en continuant le raisonnement, ceux qui se hissent sur les epaules des créateurs d’infrastructures raflent la mise en ecrasant les etats qui ecrasent leur peuple... l’argent de revient a l’etat que par les TVA pendant que ceux qui sont au sommet empochent dans des paradis fiscaux. Et on remercie généreusement les gagnants de tellement ameliorer nos vies au quotidien avec ce qu’ils nous vendent et transforment notre société et l’humanité à un tel point que l’homme qui a mis des millions d’années a se dresser sur ces pattes pour devenir bipède et droit sur sa colonne vertébrale a mis a peine 10 ans pour marcher l’échine courbée et ne plus regarder droit devant lui pour connaitre sa direction....

avatar YetOneOtherGit | 

@Eowendil

"qui valorise bien moins"

La valorisation d’une entreprise est le fruit de l’estimation par,les marché de son potentiel à créer de la valeur pour eux, nullement une estimation d’une importance dans la vie d’un écosystème.

avatar gwen | 

Et dire qu’Apple a faillis couler dans les années 90. Wahoo.

avatar fousfous | 

@gwen

Bah justement, ils ont bien retenu la leçon.

avatar byte_order | 

@gwen

Apple Computers Inc. a failli coulé.
Depuis qu'elle s'est mise à vendre autre chose que des ordinateurs, cela va beaucoup mieux.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Depuis qu'elle s'est mise à vendre autre chose que des ordinateurs, cela va beaucoup mieux."

Et ils ont quand même aussi réussi à faire de leur l’activité ordinateur individuel la référence économique de l’industrie ce qui n’es pas rien.

L’activité Mac dégagerait deux fois plus de profits que les activités ordinateur individuel cumulées d’Hp, Lenovo et Dell.

Au delà des pb spécifiques d’Apple à l’époque, l’Eldorado de la révolution de l’ordinateur personnel entamé sa fin pour tous les acteurs du marché.

Apple a non seulement été capable de créer de nouveaux Eldorados mais aussi de redonner une santé impressionnante à son activité Mac.

Un constat toujours impressionnant :

Il aura fallut attendre l'exercice 2010 pour cumuler un peu plus de 100 millions de Mac vendus depuis l'exercice 1984 soit 27 exercices.

En sept exercices de 2011 à 2017 ce sont 128 millions de Mac qui ont été vendus.

Malgré la concentration des concurrents avec de nombreux rachats, aucun d’entre n’a trouvé les même relais de croissance très profitable d’Apple ou a été capable de trouver une rentabilité honnête à son activité ordinateur individuel malgré des volumes de vente très conséquent.

Oui Apple est aujourd’hui un mastodonte parce qu’ils ont été capable d’ouvrir de nouveaux marchés très porteurs, mais il ne faut pas pour autant oublier que même sur son métier d’origine ils ont fait un travail qui fait l’admiration de toute l’industrie.

avatar maxime101286 | 

@gwen

Oui !! A l'agonie.... Et vin t le iMac Bondi Blue G3 233MHz et le iPod... puis la suite qu'on connait

avatar aldomoco | 

@gwen

"Et dire qu’Apple a faillis couler dans les années 90. Wahoo."

Et oui ! C’est pas les couil... molles qui ont soutenues Steve à cette époque ! Il fallait y croire, maintenant ce n’est que pure spéculation, très peu pour moi 😎 je digère....,

avatar YetOneOtherGit | 

@aldomoco

"maintenant ce n’est que pure spéculation"

nope la vraie speculation c’était investir dans Apple quand le chapter 11 rodait.

Apple aujourd’hui c’est un placement de « père de famille  »

avatar GilbertoA | 

@gwen

Oui mais où sera Apple dans 10 ans ?
Tout le monde connaît Icare...

avatar Steve Molle | 

Comparaison fait raison. En tout cas, celle-ci est particulièrement parlante.

Startup-nation LOL.

avatar DrStax | 

A chaque fois je me dis que ça vaut plus la peine car ça montera plus et à chaque fois ça monte en flèche 😭

Pages

CONNEXION UTILISATEUR