Apple défend l'impossibilité de changer les apps par défaut dans iOS

Mickaël Bazoge |

Ce n'est pas demain la veille qu'Apple autorisera le changement des applications par défaut dans iOS, et tout particulièrement Safari. Le navigateur web est en effet considéré comme une « application du système d'exploitation », selon le mot de Kyle Andeer, vice-président en charge des questions juridiques de l'entreprise. Ce dernier a répondu aux questions que les membres du comité de la magistrature de la Chambre des représentants ont envoyé à Apple mi-septembre (lire : Concurrence : Apple sous le feu des questions très précises des représentants US).

La Chambre des représentants américains. Ron Cogswell, CC BY 2.0

Safari, tout comme les apps Téléphone, Appareil photo et Messages, sont des applications qu'Apple considère comme partie intégrante d'iOS. Les supprimer ou les remplacer par des applications tierces « détruirait ou dégraderait sévèrement les fonctionnalités de l'appareil », assure Andeer. Étant donné leur position stratégique au sein du système, on voit mal comment la Pomme pourrait dans un proche avenir donner la possibilité d'utiliser d'autres apps par défaut.


avatar Derw | 

@lulu98703

1. Un iPhone ce n’est pas QUE les apps Apple
2. On peut ne vouloir changer qu’une app et garder les autres...

avatar Nesus | 

Qu’Apple utilise des morceaux de système dans ses apps est une évidence. Mais Apple fait preuve de mauvaise fois. Ce qui est demandé, c’est n’est pas de remplacer les apps, mais simplement de définir laquelle s’ouvre par défaut. Donc l’ensemble de l’argumentation ne tient pas. Il suffit d’empêcher l’utilisateur de de s’installer (ce qui existe déjà).

avatar Han Solo | 

Apple c'est Apple et VOUS n'êtes rien à part des clients t'en poarog que c'est le railler.

après je raoglog depuis le revers mais ça dépasse n'importe quel fret lavlasse.

safari par défaut est une connerie

avatar switch | 

Apple à la bonne approche ( la sécurité ) dans sa défense.
Il n'en reste pas moins qu'elle s'est jalousement gardée certains frameworks privés, comme celui qui permet d'envoyer automatiquement (sans aucune nécessaire pour l'utilisateur) les photos /vidéos vers iCloud.
Pourquoi ? car c'est un avantage concurrentiel lui permettant d'argumenter (à raison) qu'il n'y à rien à faire avec iCloud et donc de fourguer tranquillement ses forfaits iCloud et faire raquer quelques millions d'utilisateurs (les petits ruisseaux font les grandes rivières…)
Les "private frameworks" sont absolument indéfendables car ils créent une situation de distorsion de concurrence qui mérite d'être examinée de près par la justice.
Mais comme le code source d'iOS n'est pas public, les avocats et ingenieurs pourront raconter ce qu'ils veulent aux juges qui ne pourront rien contrôler et devront les croire sur parole.

avatar Sanid35 | 

@switch

Google photos sur ios le fait aussi sans pb...

avatar switch | 

Oui je sais et je m'en sers et l'installe systématiquement sur les iPhone/iPads de mes clients en leur expliquant que ça sauvegardera leurs photos, à la seule condition d'ouvrir l'application, et donc que ce n'est donc pas entièrement automatique. Cet unique clic pour ouvrir Google Photos fait une différence énorme: il faut penser à le faire régulièrement.

avatar softjo | 

@switch

Apple n’est pas la seul a faire du securisé. Des apps fait beaucoup mieux, et surtout corrigent les failles plus rapidement. Donc en toute logique, Apple devrait donc les installer par défaut à la place des siennes... sans oublier que Apple parfois ignore des failles durant des mois et seul un article sur tous les sites peuvent la pousser à la corriger... donc l’argument sécuritaire n’est qu’un faux prétexte.

avatar pat3 | 

@switch

"Les "private frameworks" sont absolument indéfendables car ils créent une situation de distorsion de concurrence qui mérite d'être examinée de près par la justice. "

Indéfendables sur tout le marché alors: Google, Sony, Microsoft, Samsung, Apple, etc.
Parce que si je en m’abuse, elles sont partout dans le domaine logiciel (sauf Linux)?

avatar switch | 

Absolument, les private frameworks devraient être interdits sur toutes les plateformes.
Et il faudrait pouvoir également modifier les types MIME (l'objet de cette news)

avatar Derw | 

Cela me fait penser aux procès fleuves de la fin 90 et début 2000 contre Micromou et son Internet Explorer lié au système...

avatar RealRacingRoots99 | 

Vous n’êtes pas content de la politique d'Apple ? Allez voir ailleurs.
Les quelques-uns qui n’arrêtent pas de chouiner ici ne sont pas assez pour baisser le taux de satisfaction excellent des utilisateurs de la plateforme.
Soyez content qu'il y ai de la concurrence et allez sur une autre plateforme. Si vous êtes effectivement si nombreux que ça il se pourrait qu'Apple change son fusil d'épaule... mais j'en doute...

avatar marenostrum | 

ce que tu dis va de soi. mais on discute par principe entre fans d'informatique.

avatar Calorifix | 

D'ailleurs, d'après les derniers chiffres d'Apple, le taux de satisfaction des utilisateurs de la plateforme est maintenant de 104%.

avatar alan1bangkok | 

Safari me sert à mater les films pornos
c'est top et le logo décore bien.
allez suivant
pressons

avatar iJojo | 

@alan1bangkok

...

avatar RyO_HaZUKi | 

En achetant un iPhone on sait d’entrée de jeu qu’on aura un os fermé et c’est ce qui participe selon moi à l’expérience utilisateur (le fameux écosystème Apple). Ça peut ne pas plaire à tout le monde et je peux le comprendre mais à ce moment là pourquoi rester sur iOS?

avatar marenostrum | 

y a des développeurs aussi dans ce jeu, pas que Apple et ses clients. et eux sont peut-être plus intéressés par l'ouverture que la fermeture des appareils Apple. ici la plupart des gens qui commentent l'affaire les concerne pas. ou autrement dit, c'est plus simple pour eux. si la fermeture d'Apple te plait pas tu vas ailleurs. chose que les développeurs peuvent pas le faire, pour eux le marché compte beaucoup. c'est essentiel.

avatar CorbeilleNews | 

@RyO_HaZUKi

Parce que le curseur est mal positionné. Et que l'on ne change pas quelque chose en restant dehors mais en entrant à l'intérieur.

avatar Ghaleon111 | 

Rien n’empêche de faire un os fermé tout en laissant faire des choses normal qu’on attend d’un os.
L’os de BlackBerry qui était très puissant et très fermé permettait pourtant de faire pleins de choses pas possible sur ios.

avatar AKZ | 

Il faut qu'Apple arrête de la ramener concernant la sécurité maintenant que tous les iPhone jusqu'au modèle X sont Jailbreakables quelque soit le système. C'est ridicule.
Il me semble qu'à une époque Microsoft disait la même chose d'internet explorer et qu'il avait du faire machine arrière.

avatar Krysten2001 | 

@AKZ

Ça ne va pas dire que ces iPhone sont sans sécurité. Tu peux faire un jailbreak mais tu ne sais pas fouiller comme tu veux

avatar malcolmZ07 | 

"« bien plus favorable aux développeurs et permet en bout de course de baisser les prix dans la distribution de contenus numériques dans l'industrie »"

Je suis d'accord avec apple sur ce côté là, beaucoup de gens prennent pour acquis tout ce que l'appstore et Xcode a apporté en facilité pour créer des apps et les distribués à des millers de personnes (des campagnes marketing dans d'autre domaine peut coûter des centaine de millier d'euro) avec un minimum de problème.
L'astore n'est pas parfait (communication entre dev et utilisateurs de nos apps), mais il y aura encore des améliorations.

avatar oomu | 

c'est intéressant

oui y a des arguments

et je comprends la position d'Apple

mais je m'en fous complètement : je veux pouvoir utiliser d'autres logiciels quand je clique sur une date, un courrier, un lien ou autre raccourcis selon MES priorités et MON intérêt

et non je ne veux pas le faire sur android, parce que c'est de la merde (je fais exprès d'être outrancier, pour dire tout le bien que je pense de la réponse "lol, t'as qu'à aller là bas". Ce n'est pas le point : évidemment que d'autres environnements permettent de modifier la base.

Mais ce qui m'intéresse c'est de faire ce que JE veux sur un ipad pro (parce que c'est une belle machine), et j'ai rien à foutre des aternoiements d'apple ou des opinions des autres geeks.

Donc je continue de tweeter, écrire, lever la question au près des élus (comme pour les "loot box" par ailleurs), commenter (dans des forums ou enquête Apple) que j'en ai rien à battre de rien : je veux pouvoir changer les apps appelées par les raccourcis, liens, etc.

Et cela quel que soit les conséquences.

avatar oomu | 

Vive le hack.

avatar oomu | 

dans une logique d'économie de marché HAUTEMENT concurrentielle mais aussi de protection du consommateur une entreprise telle Apple ou Intel ou Lego ou ikea ou mon boulanger, ne devrait pas être autorisé à créer à la fois une plateforme propriétaire ET une controle et monopole de la boutique et moyen de distribution de logiciels dessus.

qu'Apple contrôle sa boutique d'app ? Mais très bien, mais bien sur, tous les jours même !

Mais pas que ça soit OBLIGATOIRE DE PASSER PAR ELLE !

C'est un frein à la distribution de logiciels sur les chouettes machines d'Apple par les acheteurs et éditeurs.

Et tout autre intérêt doitn être anéanti face à cette exigence.

l'apple app store ne devrait être qu'un moyen optionnel (et préféré, pour le grand public) d'installer des logiciels mais rien de plus.

Idem pour les serveurs de paiement d'Apple. Si un spotifiy n'est pas content de la commision, et bien elle se créeraient ses propres serveurs, se les factureraient à elle même et vendraient aux utilisateurs, qu'ils soient sur android, mac, linux, ios ou tartanpion.

Apple proposerait ses serveurs comme valve propose ceux de steam, mais n'auraient pas à la fois la main sur la plateforme ET le monopole de vente/service/distribution.

Surtout qu'Apple est à la fois le juge, architecte ET CONCURRENT.

Cette situation est absurde. Elle peut être tolérée au début du lancement de la nouvelle machine/ecosystème. Pas après 10 ans et quand le produit est bien installé dans les moeurs.

En long et en large : le monopole de l'app store/serveurs paiement/distribution d'Apple sur SES propres machines est un frein et n'aide en rien le consommateur.

Et oui, je considère toujours que hacker, utiliser des in-app house et autres astuces pour passer outre les désirs d'Apple sont légitime et nécessaires, en attendant qu'un jour cette activité soit enfin régulée.

Personnellement, je suis pour la séparation d'ios et app store et services de paiement, et cela quel que soit les conséquences.

L'intérêt d'Apple n'est pas le mien, moi j'ai juste payé pour avoir une chouette machine, le reste de la vie d'Apple... rien à foutre.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR