Apple : 2,5 milliards contre la crise du logement en Californie

Florian Innocente |

Apple va consacrer 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros) à la lutte contre la crise du logement en Californie. À l'instar de Microsoft et de Google qui se sont chacun engagés à investir respectivement 500 millions (à Seattle) et 1 milliard (dans la baie de San Francisco), Apple entend aider des familles modestes ou travaillant dans le secteur public, à acheter un logement dans cet état où les sociétés high-tech et leurs employés ont contribué à faire exploser les prix de l'immobilier.

Tim Cook et le gouverneur de Californie, Gavin Newsom. Image : Apple

Tim Cook parle d'une « responsabilité civique importante » pour Apple qui doit permettre aux gens de « vivre [dans la Silicon Valley], de fonder une famille et d'être actifs au sein de la communauté ».

Une ligne de crédit de 1 milliard de dollars va être ouverte pour l'État de Californie afin de construire et développer des habitats plus accessibles financièrement.

Un autre milliard aidera les primo-accédants à financer leur acquisition, avec particulièrement en ligne de mire les personnels de l'État : enseignants, pompiers, infirmiers, vétérans de l'armée, etc.

Ensuite, des terrains d'une valeur de 300 millions de dollars, situés à San Jose et appartenant à Apple, seront mis à disposition pour construire de nouveaux logements à prix réduits.

Le capital récupéré par ces crédits sera réinvesti dans d'autres projets durant ces 5 prochaines années. Apple s'attend à ce que ces sommes soient employées tout au long d'une période de 2 ans.

Enfin, 150 millions vont être utilisés par un organisme à but non-lucratif, le Housing Trust Silicon Valley, pour des prêts à long terme et non remboursables, et 50 millions seront donnés à l'association Destination: Home qui s'occupe plus particulièrement de la réinsertion de sans-abris.

Le gouverneur Gavin Newsom voit dans cette initiative décidée avec Apple, un moyen de relancer la construction de logements en Californie et de retenir des familles ne pouvant plus suivre l'envolée des prix. Et de faire un appel du pied à d'autres entreprises pour qu'elles imitent cet exemple.


Tags
avatar macfredx | 

@daffyduuck

Ça fait du bien de voir parfois des commentaires intelligents ; on a tendance à en perdre l'habitude. Bravo.

avatar bhelden | 

Ah bien, ils préparent mon nouveau logement... Je postule depuis plusieurs mois là bas (j'ai fait 6 mois en 2015) mais avec Trump ça m'a l'air plus compliqué pour un étranger de venir.

avatar SyMich | 

Ça part d'un bon sentiment! Mais... ça soigne un symptôme et un seul! la difficulté à se loger dans la vallée Et si les familles modestes n'ont plus les moyens de se loger à San Francisco et alentours, elles ne peuvent plus suivre non plus l'augmentation du coût de la vie! Tout a augmenté dans la région, pas seulement les loyers.

Si les sociétés high-tech qui sont causes de cette situation, voulaient vraiment régler le problème à sa source, ça supposerait qu'elles acceptent de gagner moins d'argent et par suite de moins payer leurs salariés. Tout comme les hauts salaires ont tiré le coût de la vie à des sommets, des salaires revenant dans la norme ramèneraient mécaniquement les loyers et tous les autres prix également à des niveaux acceptables pour tout le monde.

Mais... est-ce réaliste???🤔

avatar vrts | 

@SyMich : oui c'est ce que certains ici ont du mal a comprendre. Tu peux avoir un logement ? super, mais tu ne peux pas faire tes courses ni faire des sorties car TOUT a flambe vu que tout le monde paye des loyers dements. Ceux qui ne comprennent pas n'ont jamais vecu dans une ville qui a eu cette flambee des prix.

D'ou mon pessimisme, qui passe mal ici.

avatar Paquito06 | 

@vrts

Apple ne pourrait etre tenue seule responsable de la crise du logement dans la Silicon Valley. Le probleme a diverses origines et de multiples consequences.
On pourra commencer par citer:
1/ les politiques qui n’ont pas fait tout pour eviter cela (tant que ca rentre en taxes et impots, hein...),
2/ les entreprises qui attirent et payent toujours plus grassement les ingenieurs venus des 4 coins de pa planete, en offrant des perks impensables,
3/ les travailleurs eux-memes qui font jouer la concurrence et n’hesitent pas à mettre 50% de leur salaire dans un loyer (impensable pour un Francais),
4/ les proprio (en grande majorite) qui se gavent au passage en augmentant les loyers sans pitie, pourquoi se priver?
5/ saupoudrons un peu cela des lois en vigueur qui interdisent la construction de tout et n’importe quoi (a SF, on n’a des petites maisons sympa, pas d’immeubles sauf dans FiDi).
Et on a un beau bordel.

avatar vrts | 

Paquito06 : je n'ai jamais dit qu'Apple etait responsable....

avatar Paquito06 | 

@vrts

Certainement. Je parlais du “pessimisme”, que je partage.

avatar Khrys | 

@vrts

Non, mais tu pointes constamment du doigt l'entreprise alors que tu te trompes de cible. Tu ne vois que l'arbre devant toi et non la forêt qu'il y a en arrière.

Qui est directement responsable de la situation et qui profite réellement de la crise du logement en Californie?

Les municipalités? Oui!
Les propriétaires privés? Oui!
Les courtiers immobiliers? Oui!
Certaines entreprises privées? Oui!

avatar vince29 | 

Dans le même temps Apple estime la valeur de son immobilier à cupertino à 200 dollars pour échapper à l'impôt
https://slashdot.org/story/344666

avatar Paul Position | 

Il suffirait de savoir si cette somme est defiscalisée, quelqu'un a-t-il l'information ?

D'autre part, c'est une posture très courante au US : les gros contribuables choisissent comment et à qui, vont bénéficier leurs impôts.
Une façon de court-circuiter le rôle de l'état.
C'est, pour moi, une forme de déni de démocratie...

D'ailleurs la pratique commence à arriver en France : voir le musée d'art comptant pour rien (je l'aime bien celle-là !) de l'ami Bernard Arnault et sa fondation en plein bois de Boulogne : édifiant.

avatar vince29 | 

Défiscalisé? On parle d'Apple, bien sûr que ça doit être défiscalisé. Sinon Tim en ferait une jaunisse : les impôts c'est contraire à sa religion.

avatar ech1965 | 

"Déni de démocratie" : déni de ce que VOUS pensez devant être une démocratie. la sécurité sociale n'a rien à voir avec la démocratie... mes beaux-parents ont été BIEN mieux soignés et gratuitement pendant la dictature communiste en Roumanie que lors du régime démocratique qui a suivi ...),
tout dépend de ce qu'on veut donner comme responsabilité à l'état et clairement les US et l'Europe ont une conception très différence sur le niveau de services devant être rendus par l'état... et le prix à payer pour ce service

Vu des US, le role hyper présent de l'Etat en Europe est vu comme un genre de "planification communiste" où l'état décide de tout.

avatar WWII | 

La Californie c’est l’état le plus inégalitaire des États Unis.

avatar debione | 

La grosse différence que je vois personnellement, entre les taxes qui vont être redistribuée et les dons à l’americaine, c’est le choix. Ces deux milliards n’aurait sans doute pas été redistribué de la même manière si c’est un état qui avait dû les investir. Et il ne les auraient en tout cas pas investit dans La région la plus riche des Us. Problème pour Apple dans le cas présent, car cet argent serait parti sans doute en ticket repas pour les 30% d’americain Qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts... et non pas dans de l’immobilier proche de Cupertino, ce qui va permettre de détendre le marché et de permettre d’attirer plus facilement des gens pour travailler.

La grosse différence est que cela profite à Apple en premier, la ou une taxe et une redistribution par l’etat Aurait touché des gens qui sont à mille lieues de pouvoir s’acheter un appartement ou une maison. Jamais pu blairer ce système ou tu assèches financièrement pour ensuite redistribuer sous couvert de bonté d’ame Aux gens que tu estimes méritant, se substituant de fait aux états. Bon Apple est encore un tout petit joueur comparativement à la fondation Gâtes...

avatar BaLo | 

Merci, merci mon bon maître.....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR