Jony Ive : il faut changer un produit pour le rendre meilleur, pas simplement différent

Florian Innocente |

Jonathan Ive a accordé une interview à The Independent dans laquelle il discute du challenge qu'il y a à créer de nouvelles versions d'un produit, de la manière dont l'iPad a évolué ou encore de ce qui peut rendre un produit "magique".

Réinventer un produit

Se sent-on investi d'une responsabilité toute particulière lorsqu'on se lance dans la refonte d'un produit apprécié et qui s'est très bien vendu, demande d'abord le journaliste.

Je pense que votre responsabilité va en réalité plus loin que cela. Ça commence par la volonté de ne pas tomber dans le piège de simplement changer les choses. Lorsqu'un produit est très estimé, les gens ont envie d'un nouveau design. Je pense que l’une des choses les plus importantes consiste à le changer, non pas pour le rendre différent, mais pour le rendre meilleur.

Si vous effectuez des changements pour améliorer quelque chose, vous n’avez pas besoin de convaincre les gens de retomber amoureux du résultat. […] D'après mon expérience, si nous nous efforçons d'apporter des améliorations matérielles, les gens les remarquent rapidement et établissent à nouveau le type de connexion qu'ils avaient auparavant avec le produit.

Comme illustration de ce principe, il cite plus loin le nouvel alliage d'aluminium mis au point pour les châssis du MacBook Air Retina et du Mac mini 2018. Leur squelette est désormais fabriqué à partir d'aluminium 100% recyclé :

C'est un formidable exemple de la manière dont on peut résoudre un problème, pas pour faire différent d'une manière artificielle, mais pour faire, sincèrement, mieux.

La "magie" d'un produit

AirPods hier, Pencil 2 aujourd'hui, Apple aime dire de certains de ses produits qu'ils ont un petit côté magique, dans leur fonctionnement. Est-ce que l'on obtient ces résultats après un long travail ou y a-t-il parfois une idée de génie, une sorte de Eurêka! ?

C'est d'abord une combinaison de facteurs, explique Ive, certaines avancées sont devenues possibles par des technologies qui prennent des années à mûrir, la décision d'aller dans une direction est alors arrêtée très en amont. Face ID, dit-il, est la somme de plusieurs technologies sophistiquées, ce n'est pas quelque chose qui a été conçu avec un seul objectif en ligne de mire.

Quant à ce qui peut rendre un produit "magique" cela a trait à un sentiment indéfinissable : « Des attributs qui sont plus difficiles à décrire. De ceux dont vous n'arrivez pas à mettre le doigt dessus pour les expliquer. »

iPad Pro

Il évoque ensuite l'évolution de l'iPad Pro, avec Face ID au lieu d'un bouton d'accueil et un châssis complètement transformé dans ses lignes.

L'une des choses vers lesquelles on tendait depuis longtemps, était que le produit n'ait plus un sens d'orientation principal et un autre, secondaire.

Le premier iPad trahissait le fait qu'il avait été conçu en priorité pour un usage en mode portrait, tout en pouvant basculer en paysage. Il donnait aussi le sentiment qu'il s'agissait d'une association de différents composants. Ce que Ive détaille plus loin en parlant de forme de l'écran.

Avec l'iPad Pro 2018, Apple a pu aller au bout de son désir de faire de l'iPad une tablette sans orientation particulière (lire aussi iPad Pro : que se passe-t-il quand un doigt cache Face ID ?) :

Ce qui à mon goût rend l'iPad Pro tout à fait spécial, c’est qu’il n’a pas d’orientation particulière. Il a des haut-parleurs tout autour de son périmètre. En se débarrassant du bouton Home et en utilisant Face ID, la tablette est capable de fonctionner dans toutes les orientations.

Le dessin du châssis du nouvel iPad change aussi, en perdant sa forme biseauté pour un profil droit et des coins arrondis. Arrondis comme les coins de l'écran. Après les iPhone 2018 et l'Apple Watch Series 4 c'est au tour des iPad de gommer les angles :

Les écrans traditionnels sont complètement rectilignes.Lorsque vous regardez les angles, ils sont essentiellement carrés. J'ai toujours regretté que l'écran ressorte comme un élément séparé avec des coins carrés, inséré dans un design qui a rarement des coins carrés.

Si vous regardez l'iPad Pro, à l'inverse, vous verrez comment le rayon, la courbe dans le coin de l'écran, est concentrique et accompagne le châssis. Ça semble naturel, vous avez le sentiment que ce n'est pas un assemblage de plusieurs éléments. C'est un produit homogène, et sans équivoque.

On peut se demander dès lors si de futures générations d'iPhone ne vont pas aller dans le sens de l'iPad Pro. Avec un châssis qui rappelle celui des iPhone 5 et SE.

Pour Ive, un utilisateur ne pointera pas forcément ce détail des coins d'écran pour expliquer son attrait pour cet iPad « mais [je] crois que nous sommes capables de sentir certaines choses, bien plus que nous sommes aptes à articuler en quoi elles nous plaisent ».

Il explique ensuite qu'Apple a pu rendre complètement plate la tranche de cet iPad car, tout simplement, l'équipe d'ingénierie s'est trouvée en mesure de miniaturiser et rendre plus fin ce qui empêchait jusque-là de le faire.

Pencil

Il parle ensuite du Pencil 2, qui conjugue sa fixation à l'iPad par une surface magnétique invisible. Jusque-là rien de nouveau, mais en sus, le Pencil se recharge par induction dans cette position. Ce genre d'évolution implique de rechercher de nouvelles manières de résoudre des challenges et d'offrir des choses auxquelles les gens n'ont même pas nécessairement pensé, ni même réalisé qu'ils en avaient besoin :

Par définition, vous ne savez pas qu'il y a un problème, jusqu'à ce que vous trouviez un nouveau et meilleur moyen de faire les choses.

Lorsque vous réglez un problème d'une certaine manière depuis longtemps, l'idée même qu'il pourrait y avoir une meilleure façon de le faire peut sembler presque un sacrilège. Cela peut sembler extrêmement improbable, alors vous devez travailler en considérant ça comme un acte de foi.

Une foi basée sur la réflexion suivante : "Je suis déjà passé par là auparavant à plusieurs reprises et, à chaque fois, nous avons trouvé un moyen de faire les choses autrement et mieux". Et il vous suffit de croire que c’est encore le cas et vous continuez à aller de l'avant.


Tags
avatar Vanton | 

@pagaupa

Ça n’a pas besoin d’être moins propre... Seulement de répondre davantage aux besoins des clients. Ce qui n’est pas incompatible. Il manque juste cette volontaire de satisfaire le consommateur plus que de l’impressionner.

avatar roquebrune | 

@Vanton

Parfaitement résumé ... ils sont maîtres dans l’art de la Keynote

avatar iBorg | 

@sad me

Exactement. Ceux qui chouinent n’ont qu’à devenir designers, ou acheter une bonne grosse boite en plastique bien épaisse avec plein de ports vintage.

avatar en ballade | 

@sad me

"Je me rend compte que dans l’industrie en général beaucoup de marques reprennent ce principe."

Et on remercie le désigner de Microsoft pour sa Surface. Stylet aimanté et rechargeable

avatar Malouin | 

@sad me

+10

avatar JONYBLAZ | 

@sad me

A chaque fois que je mange , effet de surprise est là j’ai la sensation et émotion en même tps

avatar roquebrune | 

Ou alors l’iPhone devrait être conçu d’origine avec une coque

avatar pechtoc | 

@roquebrune

Pour le noir de jais oui vu qu'ils conseillaient d'utiliser une coque pour éviter les micro-griffures.
Du coup il a raison dans son discours, ils ont amélioré le noir de jais en l'abandonnant.

avatar roquebrune | 

@pechtoc

Pour tous , qui a un iPhone sans coque ? La coque en fait partie et celle que vend Apple est un gadget qui ne protège rien si il tombe

avatar YoanGJ | 

@roquebrune

Moi, aucune coque depuis mon tout premier iPhone en 2010, j’ai changé de téléphone 3 fois depuis, toujours des iPhone et en 8 ans je n’ai cassé qu’un seul écran, tous les autres on été revendu dans un état impeccable

avatar roquebrune | 

@YoanGJ

Aucune coque ça tient du miracle, moi je fais de la montagne du mountain bike de l’escalade avec mon iPhone et je prend des photos avec ... sans coque c’est impossible
En étant excessivement sédentaire je suppose que ça peut se concevoir

avatar Kimaero | 

@roquebrune

Non il suffit de faire attention à ses affaires.
Je suis exactement dans le même cas que YoanGJ : 8 ans, 3 iPhones, tous revendus en parfait état.
Je n’ai aucun souvenir d’avoir fait tomber un iPhone ne serait-ce qu’une seule et unique fois et pourtant je n’ai pas de ventouses au bout des doigts.
De la même façon que ni mon iPad ni mon Mac n’ont de protections et s’en sortent très bien sans.

avatar roquebrune | 

@Kimaero

Certes mais je t’ai donné le contexte , hors charentaises, orienté sports couillus
Sans coque de protection ça tient pas 3 jours
Quand je serais grand malade sur mon lit terminus j’aurais pas non plus besoin de coque

avatar Malouin | 

@roquebrune

Euh... ben moi ! J’ai un iPhone Xs sans coque. Il est juste ramassé dans une pochette Mujjo disponible pour l’iPhone X.

avatar misterbrown | 

@roquebrune

Oui!

On ne conçoit pas de voiture sans pare chocs, de maison son toit, de chaussure sans semelle.....

La première chose que je fais est de mettre mon téléphone dans une housse de protection. Il tombe plusieurs fois par an. On ne peut pas se permettre d’exploser son iBidule hors de prix à chaque faux mouvement! ?
Merci Jony

avatar roquebrune | 

@misterbrown

Oui ! Quoi penser d’un design qu’il faut cacher isoler si on veut s’en servir ? C’est juste mal pensé pour l’usage mais parfaitement pensé pour leur show de présentation , on est dans le virtuel et le bluff

avatar reborn | 

@roquebrune

Le design invulnerable n’existe pas encore ?‍♂️

avatar roquebrune | 

@reborn

Le design invulnérable au sens moderne bluff poudre aux yeux non ça n’existera jamais , tant qu’on ne considère pas ou plus le design comme quelque hose faisant partie de la fonction et non rajouté par dessus , kitch , baroque ...

avatar roquebrune | 

Doublon ...

avatar reborn | 

Et Apple c’est kitch ? Baroque ?! Il n’y a que de l’alu là comme depuis des années

avatar roquebrune | 

@reborn

Je parle pas de Apple je parle de la conception du design (selon IVe)

avatar reborn | 

En quoi les designs d’Ive pose problème aujourd’hui ? Quel constructeur aujourd’hui a une vision du design en accord avec la tienne ?

avatar roquebrune | 

@reborn
En accord avec la mienne non tu as raison, je fais passer la fonction et l’usage avant tout

avatar Dark Phantom | 

@roquebrune

C’est intéressant ce que tu dis, ça ne s’applique qu’aux smartphones (ils sont tous à la même enseigne)
Pour ma part , iPad Pro 12.9 aucune coque, ni housse ni clavier, juste le pencil, aucun autre accessoire
Et mes téléphones jamais aucunes coques
Ils sont plus fins, plus petits ainsi
Bon je ne prends jamais de téléphones haut de gamme, 300 euros c’est le Max que j’ai mis dedans donc style se petit et le minimum d’app dessus, à part la photo y’a rien qui m’intéresse de faire avec j’ai pas le temps pour jouer ni pour commenter les photos de chats ou les indignations bien pensantes sur Facebook

avatar roquebrune | 

@Dark Phantom

Et tu as sans doute la bonne attitude , cette orgie de vent commence à me gaver

avatar iBorg | 

@roquebrune

Sauf que tout le monde n’a pas les mêmes besoins. Tu voudrais que les iPhones soient conçus et vendus comme des Caterpillar pour que tu n’aies pas besoin de rajouter une protection quand tu vas faire du VTT.
Mais pour tous ceux qui n’ont pas cette exposition au risque, le surpoids et l’épaisseur supplémentaire induits seraient juste une gêne.
Mieux vaut donc un produit fin et léger de base. Ceux qui ont besoin de plus de protection peuvent en ajouter une.

avatar roquebrune | 

@iBorg

Je suis d’accord

avatar frankm | 

@roquebrune

Comme l’iPhone Xr. Merde les cons ils ont oublié.

avatar 8enoit | 

@roquebrune

Tout le monde le même… irréaliste.

avatar Yves SG | 

« changer un produit pour le rendre meilleur, pas simplement différent »
Cette philosophie est à mon avis à l’origine du phénomène succès d’Apple.
Et c’est par exemple totalement à l’opposé de ce que fait Samsung : soit copier soit faire du nouveau pour fait-elle du nouveau, et pour essayer de continuer à vendre des produits n’ayant finalement comme seul argument marketing que d’être une alternative à Apple...

avatar Bigdidou | 

@Yves SG

« Cette philosophie est à mon avis à l’origine du phénomène succès d’Apple. »

Oui, oui, Apple, en inventant ce principe, pardons cette philosophie, et restant probablement un des seuls à le faire, ne pouvait que rencontrer le succès.
Un changement de paradigme (soyons fous avec les mots) révolutionnaire, mais à la fois tellement simple et limpide, je suis transporté.
Si seulement le reste de l’industrie pouvait suivre Apple dans cette voie ! Mais le principe est probablement durement breveté. A part les chinois qui copient tout sans vergogne, je vois mal des industriels respectueux de la propriété intellectuelle changer leurs produits pour les améliorer, du coup.
Dommage.

avatar marenostrum | 

c'est un processus je pense. même les marques chinoises qui copient au debout, ils finissent par donner un caractère à leurs produits à la longue.

et puis si tu veux résister, ou exister, c'est le seul chemin. parce que seulement les meilleurs produits ou marques résistent au temps.

avatar marcpafr | 

Oui oui bien sur...
Les Grands formats, vous vous rappelez :"les pelles à tarte";
Les stylets, pour S.J. c'était le doigt et uniquement le doigt;
Les stylets, qu'on perdait sans arrêt, ils sont maintenant comme ceux de microsoft tiens;
Le DualSim qui est sur le moindre appareil Android bas de gamme (WIKO à 60€ par exemple);
Le multifenêtrage qui est dispo sur Android depuis des lustres;
et j'en ai encore des palanquées d'exemples.
Sans oublier le gros % tage d'équipements Samsung dans nos matériels Apple...

avatar marenostrum | 

toujours le cas sur iPhone (pas de pencil), et sur iPad (si on ne compte pas les designers, le pencil est inutile).
avec iPad il comptait pas le faire un outil pour les Pros, Steve. pour ça d'ailleurs que même s'il a été produit en premier, il l'a commercialisé après le succès de l'iPhone seulement. (le marché des tablettes type Wacom était et est toujours minuscule)
le succès de iPhone a été par le fait (de simplifier) faire disparaitre justement le pencil, utilisé pas tous les fabricants PDA de l'époque, Palm, etc. https://en.wikipedia.org/wiki/Palm_(PDA)

avatar ifabG | 

@marenostrum

Merci merci merci ????

avatar ifabG | 

@marcpafr

Et l’iPhone fonctionne dix ans plus tard au doigts

Oui il y a un « stylet » pour iPad mais il est orienté dessin et non pas pour cliquer sur des icônes mal adaptés toute petite comme sur un palm.

Oui il y a double SIM mais de façon particulière

Et ils ont vendu 2milliard d’iPhone sans cette fonction.
Il faut bien se rendre compte du contexte de certains pays comme la Chine où il est quasi indispensable d’avoir un dual SIM (il y a un article sur macg)
Et tu conviendras avec tout le monde que pour vendre plus de téléphone il faut bien proposer quelque chose dont les gens ont besoins.

Tu parle de pelle à tarte
Eh oui mais les batteries faut bien en mettre des plus grosse pour que tu puisse utiliser snapchat Facebook et tiktok mon grand

avatar Malouin | 

@ifabG

Et puis le mandra de la taille d’écran, c’etait M. Jobs non ? Comme quoi...

avatar Malouin | 

@marcpafr

Tu fais quoi ici ?

avatar Bigdidou | 

« il faut changer un produit pour le rendre meilleur, pas simplement différent »

C’est hyper profond.
J’ai eu une vraie révélation, là.

« Cette philosophie est à mon avis à l’origine du phénomène succès d’Apple. »

Oui, le principe, pardons, la philosophie, de modifier un produit pour le rendre meilleur, c’est juste génial.
Apple, en l’appliquant pour la toute première fois dans l’instruire, et certainement un des rares entreprise à le faire, ne pouvait que rencontrer le succès avec un changement de paradigme (soyons fous avec les mots) aussi révolutionnaire.

avatar roquebrune | 

@Bigdidou

Exact ! Ils voudrait en plus des couilles en or avoir le status des maîtres qui envoient des messageuuu...

avatar occam | 

@Bigdidou

"C’est hyper profond."

La corollaire, c’est du Tao, digne du maître Laozi :
Pour rendre meilleur un produit, il faut le changer, pas simplement le changer.
Car il y a changement et changement, et changement n’est pas changement.

avatar Bigdidou | 

@occam

Hé, hé ;)

Il nous joue le JCVD de la Silicon Valley, quand même, là.
La cocaine doit y être un peu trop bonne ;)

avatar fabricepsb71 | 

@Bigdidou

Meilleur est une question de point vue. Je pense que le Mac Mini est meilleur que celui de 2014 car il rapporte plus de marge.
De mon point de vue c'est donc plus cher puisque les prix ont augmenté.
Quant au performance, je suis rassuré de voir que la machine est "meilleure"
Trop fort Apple

avatar Bigdidou | 

@fabricepsb71

Oui, à chaque nouvelle génération, le coup du meilleur appareil;jamais construit... par Apple :-D

avatar françois bayrou | 

Ca m'a fait la même chose.
Désormais ce type aime trop s'écouter parler pour dire des choses intéressantes.

avatar pecos | 

Sa tête, c'est la variété "charentais", "galia", "jaune" ou "vert" ?
En tous cas c'est du gros calibre et c'est du bio. ^_^

avatar marenostrum | 

respect ! (prononcé avec l'accent anglais de Mourinho, manager actuel de foot de ManU).
il est le plus fort. c'est lui qui tient Apple maintenant.

avatar Antwan | 

Ces traductions MOTAMO™ qui ne veulent rien dire et sont à peine relues ?

avatar trenkwill | 

Jony Ive, toujours moqué mais jamais égalé !

avatar roquebrune | 

@trenkwill

C’est vrai ! On dit que c’est bien quand c’est pire ailleurs

Pages

CONNEXION UTILISATEUR