Bill Gates trouve Apple « incroyable » et Warren Buffett voudrait 100 % du capital

Florian Innocente |

« C'est une société incroyable », le compliment à égard d'Apple est venu de Bill Gates, lors d'une interview hier sur CNBC. Le cofondateur de Microsoft, qui n'exerce plus de fonctions opérationnelle dans le groupe depuis quelques années, ajoutait : « Les ratios ne sont pas gigantesques, ce n'est pas comme des entreprises technologiques spéculatives qui perdent toujours de l'argent, ou autre. Les meilleures entreprises high tech aujourd'hui affichent de très fortes positions sur leurs bénéfices, mais Apple est à la meilleure place de toutes ».

Bill Gates était accompagné de Warren Buffett et de Charlie Munger, tous deux à la tête de Berkshire Hathaway. Bill Gates, ami intime de Buffett, fait partie du conseil d'administration de ce fonds d'investissement.

À la faveur d'un achat de 75 millions d'actions la semaine dernière, Berkshire Hathaway est devenu le troisième plus gros actionnaire d'Apple, avec 240 millions de titres, soit environ 5 % du capital.

Warren Buffett déclarait, en plaisantant à moitié, qu'il « adorerait posséder 100 % du capital ». De son point de vue, c'est une bonne marque de confiance. Une confiance qu'il a solide dans l'équipe qui dirige Apple : « Nous aimons beaucoup l'économie qui résulte de leurs activités, leur gestion et leur mode de réflexion ».

Warren Buffett, Charlie Munger et Bill Gates

Ce que Buffet apprécie notamment c'est la relation qu'Apple a su nouer avec ses clients sur la durée, au travers du petit nombre de produits qu'elle propose : « C'est le comportement du client avec le produit, ce qu'ils font avec, la manière dont il s'insère dans leur vie, c'est ça que j'observe en tout premier lieu. Ils vont lancer un produit et tout le monde va le vouloir. Elle [Apple, ndlr] s'est fait une place dans l'esprit des consommateurs, elle a une valeur pratique, c'est très, très utile et ils sont parvenus, au fil du temps, à dégager des bénéfices d'un incroyable écosystème ».

Charlie Munger, vice-président de Berkshire Hathaway, abonde, il déclare lui aussi qu'il juge insuffisante la part du capital d'Apple en leur possession : « L'action est à un prix raisonnable et l'entreprise est forte, c'est une combinaison très séduisante, et j'aime bien leur direction, c'est un management très intelligent ».

Un management qui s'est lancé depuis quelques années dans un programme d'achat d'actions — 100 milliards de dollars de plus vont y être consacrés — à la grande satisfaction des actionnaires, et parmi eux les plus gros comme Berkshire Hathaway. Dès lors qu'Apple achète ses propres actions, ça en laisse moins sur le marché et cela fait monter mécaniquement le volume détenu par ceux qui en ont.

Warren Buffet encore :

Lorsque j'achète de l'Apple, je sais qu'Apple va acheter beaucoup de ses actions. Nous en possédons environ 5 %. Mais je sais que sans rien faire, dans probablement deux ans, nous en aurons 6 % sans avoir à sortir un seul dollar. J'adore l'idée d'avoir 5 % qui vont se transformer en 6 %.

La déclaration de Gates à la télévision n'a pas manqué de faire réagir Sataya Nadella qui, quelques heures plus tard, ouvrait la conférence développeurs Build 2018. Sur le ton de la plaisanterie, le patron de Microsoft a voulu se servir de cet exemple pour montrer à l'assistance que sa société a évolué dans son rapport avec la concurrence, que les propos de Bill Gates en sont une bonne illustration (lire aussi Cortana et Alexa vont devenir les meilleurs amis virtuels du monde) :

Ce matin je lisais les nouvelles après m'être levé, et j'ai entendu Bill Gates en train de parler d'action, il parlait de l'action d'Apple. Et je me suis dit 'wow', depuis 30 ans au moins que je connais Bill, je ne l'ai jamais vu discuter actions, mais aujourd'hui doit être vraiment un autre jour lorsque vous entendez Bill parler de l'action d'Apple. Voilà comment est le nouveau Microsoft.

Pour l'anecdote, Warren Buffet dit avoir reçu récemment d'un ami un iPhone X, avec une lettre comportant des conseils d'utilisation comme s'il avait 3 ans, mais il n'a pas encore eu le loisir de l'utiliser. Quant à son compère Charlie Munger, celui-ci répond, comme s'il s'agissait d'une évidence, qu'il n'a bien sûr pas d'iPhone. La journaliste n'a pas posé la question à Bill Gates.

avatar pagaupa | 

@Yacc

Je m'en contrefous d'un effondrement ou pas des ventes d'Apple.
Ce qui m'importe c'est que ce que j'achète et ce n'est pas valable que pour Apple, réponde à mes attentes.

avatar Yacc | 

@pagaupa

Non ce n’est en rien ton propos ici.

Tu donnes une portée d’ordre général à tes goûts et tes dégoûts ?

Aucun problème à dire que pour soit tel ou tel produit Apple est de la merde.

avatar pagaupa | 

@Yacc

Je ne t'ai pourtant jamais vu dire que tel ou tel produit d'Apple était de la merde...

avatar Yacc | 

@pagaupa

Si tu lisais mieux tu aurais vu que je faisais le constat que, pour l’instant, l’offre d’Apple s’éloigne de nombre de nos besoins et qu’en conséquence nombre de nos postes ont basculé sur d’autres architectures.

avatar pagaupa | 

@Yacc

"Si tu lisais mieux tu aurais vu que je faisais le constat que, pour l’instant, l’offre d’Apple s’éloigne de nombre de nos besoins et qu’en conséquence nombre de nos postes ont basculé sur d’autres architectures."

Pour une fois on est d'accord...et c'est bien pour cela qu'Apple prend de gros risques à négliger la clientèle qui a fait sa fortune et qui n'est pas celle à selfie...

avatar Yacc | 

@pagaupa

« et c'est bien pour cela qu'Apple prend de gros risques »

Nope la clientèle qu’elle adresse plus ou mal est marginal dans ce qu’est aujourd’hui le marché.

C’est ce que tu t’obstines à ne pas vouloir voir.

avatar Yacc | 

@pagaupa

« et qui n'est pas celle à selfie... »

Et à part sa tu n’ai pas dans la caricature ?

Une très grande part des Mac utilisées le sont dans un cadre professionnel et servent de support à des activités de professionnels créant bien plus de valeur que ne le fera jamais l’ensemble du parc installé de Mac Pro ?

avatar pagaupa | 

@Yacc

Bon! Je vais te laisser avec le pauvre ForzaDesmo que tu maltraites dans vergogne (un de tes mots préféré)
J'ai un diner à préparer pour des vrais gens, bien loin des considérations de ce forum...
Ça va me faire une bouffée d'oxygène.

avatar Yacc | 

@ForzaDesmo

Comme je le disais plus haut l’importance que semble prendre la RA dans la stratégie d’Apple permet d’avoir pour une fois de réelles perspectives sérieuses ?

avatar pagaupa | 

@ForzaDesmo

Tu sais, surtout avec Apple maintenant, je ne crois que ce que je vois...et surtout je ne courre pas dans un Applestore pour acheter le dernier produit sorti. Je laisse à d'autres le soin d'encaisser les pots cassés. Puisque ce site est très "rumeur" du sais ce qu'on dit sur Apple! Qu'il faut toujours attendre la version .2 ?

avatar pagaupa | 

@ForzaDesmo

Moi j'en ai plusieurs (vu que ça ne s'améliore pas). En fait on est amené à prendre la solution la moins pire ?

avatar Yacc | 

@pagaupa

Arrête définitivement les produits Apple il y a d’excellentes machines sous W10 ou GNU/Linux si on y met le prix ?

avatar pagaupa | 

@Yacc

Que crois-tu qu'on fait au taff?
Et c'est bien pour cela que je crains ( mais je ne prédis rien) qu'Apple se retrouve dans une belle merde si un jour un des chinois qui travaille pour eux décide de lui faire un bel enfant dans le dos)...
Par contre, personnellement je n'ai pas les moyens de passer chez pierre ou paul ...

avatar Yacc | 

@pagaupa

« Et c'est bien pour cela que je crains ( mais je ne prédis rien) qu'Apple se retrouve dans une belle merde si un jour un des chinois qui travaille pour eux décide de lui faire un bel enfant dans le dos)... »

Ce qui prouve une fois de plus que tu ne connais strictement rien de ce qu’est aujourd’hui le marché de l’ordinateur individuel.

Apple est le seul à s’en sortir vraiment et certainement pas en courant après le microcosme des utilisateurs de MacPro qui ne pèse rien ?

avatar pagaupa | 

@Yacc

"Apple est le seul à s’en sortir vraiment et certainement pas en courant après le microcosme des utilisateurs de MacPro qui ne pèse rien ?"

Et c'est bien le danger...Apple fait maintenant du joujou fragile bien emballé, mais rien d'autre...

avatar Yacc | 

@pagaupa

« Et c'est bien le danger...Apple fait maintenant du joujou fragile bien emballé, mais rien d'autre... »

Qui séduit des millions de personnes donc ... aucun pb.

avatar pagaupa | 

@Yacc

"Qui séduit des millions de personnes donc ... aucun pb

Le monde n'a aucune mémoire (sauf peut-être les juifs).
Notre humanité est réduite au comportement d'un troupeau de moutons...
Et ne me sors pas le coup des généralités...

avatar pocketalex | 

@Yacc

"Le marché des Mac Pro c’est une niche qui n’a d’intérêt économique pour Apple qu’en terme d’image,
Ils pourraient abandonner totalement ce secteur où ils sont depuis très longtemps assez marginal sans grande perte.
C’est juste le principe du flag-ship"

C'est pas faux, mais pas vraiment vrai non plus, pour différentes raisons : clientèle de prescipteurs, image de la marque auprès des utilisateurs, etc

C'est comme si nVidia arrêtait les GTX 1080 pour ne faire que des 1050, plus vendues, plus rentables, mais si les gens achètent des 1050 ou des 1060, c'est parceque la 1080 existe (et la Titan)

C'est donc le principe du flagship, mais en hi tech c'est un incontournable

avatar Yacc | 

@pocketalex

« C'est donc le principe du flagship, mais en hi tech c'est un incontournable »

Un flag ship n’a pas besoin de se vendre à de forts niveaux.

Le MacPro 2013 a très bien joué sont rôle de véhicules d’une image de marque innovante par exemple ?

Et les ventes de Mac ne souffrent nullement de son obsolescence.

Bref le marché de la station n’est pas une priorité économique.

En fait le seul secteur qui importe vraiment pour Apple est celui de la post-production qui continue à véhiculer du rêve pour le grand public.

avatar Yacc | 

@pocketalex

« clientèle de prescipteurs »

Les prescripteurs important ne sont plus du tout là.

C’est une importance que ce donne le secteur qui est totalement surestimé.

avatar Yacc | 

@pocketalex

Par contre un des éléments qui peut donner espoir est l’importance que semble prendre l’AR pour Apple.

Il y a là un véritable ressort économique pouvant justifier le retour de machines puissantes.

avatar pagaupa | 

@Yacc
"Au passage sur les vrais marchés professionnels porteurs Apple n’a jamais été aussi présente "

Peux-tu, toi le spécialiste Apple, nous en dire un peu plus sur "ces vrais marchés professionnels"? histoire de solidifier nos bases...

avatar Yacc | 

@pagaupa

Tout usage d’un ordinateur en entreprise, tout simplement ?

Par contre erreur de construction de ma phase, la véracité qualifie le fait qu’un segment soit porteur pas le fait qu’il soit vraiment professionnel.

Le « vrai marché professionnel » ça n’a aucun sens.

Dés que l’usage est dans le cadre professionnel la machine est professionnel.

Au passage les évidences que je rappelle sur les réalités du marché ne sont évidemment en rien propre à Apple ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR