Réunion annuelle des actionnaires d'Apple : business as usual

Mickaël Bazoge |

Aujourd'hui, les actionnaires d'Apple avaient rendez-vous au Steve Jobs Theater pour leur réunion annuelle. La reconduction du conseil d'administration était attendue, elle a donc été votée sans heurts ; même si un actionnaire a demandé pourquoi il n'y avait que deux femmes dans le board (Andrea Jung et Sue Wagner), les huit candidats à la réélection ont été reconduits haut la main.

Le Steve Jobs Theater.

Le vote concernant les différentes résolutions n'a réservé lui aussi aucune surprise : celles recommandées par le conseil ont été adoptées, celles pour lesquelles le conseil était contre ne l'ont pas été. C'est tous les ans la même histoire ou presque.

L'ordre du jour de la réunion des actionnaires.

Le principal intérêt de ce raout a surtout été la séance de remarques des actionnaires avant le vote, puis les questions/réponses avec Tim Cook. La réunion a été émaillée de quelques fulgurances, comme cet actionnaire qui a interpellé le conseil d'administration sur un point qui fait débat depuis plusieurs semaines : la qualité des logiciels d'Apple. Très insatisfait, il s'est plaint du grand nombre de changements « mais sans beaucoup d'améliorations ».

Sa solution : arrêter de mettre à jour ses appareils (il en est resté à iOS 9) car il n'a plus confiance en Apple, qui « perd pied avec les gens qui travaillent ». S'il n'a pas voté la confiance au board, pas question pour lui de se séparer de ses actions AAPL ni d'acheter des produits concurrents (« ils sont pires »).

On peut sourire de ce petit accrochage, mais il est révélateur de la frustration de beaucoup d'utilisateurs. Ce qui conduit d'ailleurs Apple à ralentir la cadence des nouveautés pour améliorer la stabilité (lire : macOS et iOS : Apple prend plus de temps pour développer des nouveautés).

La réunion a parfois connu des passages lunaires (un actionnaire a demandé si Apple s'intéressait à l'hygiène dentaire connectée), mais elle a surtout été l'occasion pour Tim Cook de revenir sur les principaux sujets qui ont fait l'actualité de ces dernières semaines.

L'iPhone X ? La satisfaction des utilisateurs culmine à 99%. Les wearables ? C'est un mot que le CEO n'aime pas trop, même si cette activité en plein essor chez Apple est presque assez importante pour figurer seule dans le classement Fortune 300.

Les abonnements ? Apple approche du quart de milliard d'abonnés à ses services. « Nous apprenons à faire ça. Je pense que ce sera bon pour Apple à l'avenir ». Les acquisitions ? Apple a acheté durant le dernier exercice 19 entreprises, et d'autres sont dans les tuyaux. La R&D ? Apple a investi 12 milliards de dollars l'an dernier.

Tim Cook est un peu sorti du chemin balisé de la communication d'Apple en évoquant le sujet du paiement mobile. Apple Pay a démarré plus lentement qu'il ne le pensait. « Toutefois, ce que j'ai vu ces douze derniers mois est une adoption rapide, spécialement en Russie, en Chine et au Japon ». Il espère qu'il sera toujours là au moment de la suppression totale de l'argent fiduciaire (les bons vieux billets et pièces).

Au delà de la question de l'hygiène buccale, Tim Cook a dit un mot des initiatives d'Apple, nombreuses, dans le domaine de la santé. « Il est clair que nous pouvons faire plus. Notre ambition est grande [comme on l'a vu avec iOS 11.3 et le carnet de Santé qui s'améliore]. Plus nous investissons de temps dans ce domaine, plus je suis enthousiaste car Apple peut offrir à la vie des gens une contribution significative ».

Le patron de l'entreprise a aussi défendu le modèle de l'App Store quand il a été interrogé sur la problématique des fake news et du terrorisme : « Nous avons parfois été critiqués pour ça… Nous faisons fonctionner l'App Store comme si on gérait la boutique du coin, ce que vous avez dans les rayons dit quelque chose de vous ».

Et bim dans la tête des Facebook, YouTube, Play Store et autres plateformes en ligne dont les portes sont (trop) grandes ouvertes au n'importe quoi. On a d'ailleurs eu l'illustration de la main de fer d'Apple il y a quelques jours, l'App Store ayant supprimé pendant un temps Telegram pour diffusion de pédopornographie.

Angela Ahrendts devant le (futur) Apple Store des Champs Elysées.

Alors que la distribution physique traditionnelle est de plus en plus concurrencée par le commerce en ligne, le réseau des Apple Store demeure essentiel. « Des personnes pensent que le commerce physique va disparaitre et que tout sera vendu en ligne. Nous ne le pensons pas. Nous ne l'acceptons pas », martèle Tim Cook. « Nous pensons que les interactions avec les gens sont plus fortes que tout ».

Le rapatriement du trésor de guerre stocké à l'étranger va coûter 38 milliards de dollars à Apple. « Nous aurions pu laisser [cet argent] où il était et ne rien payer », a expliqué Tim Cook, qui veut consacrer ces dollars à l'investissement dans le pays.

La succession de Tim Cook a été évoquée, comme à chaque réunion annuelle ou quasi. Le CEO a déclaré qu'une de ses plus importantes fonctions était de « passer le flambeau » à un nouveau leader. À 57 ans, et alors que les résultats sont aussi bons, Tim Cook est tout de même bien parti pour… rester, si on peut dire.

Les actionnaires présents n'ont pas eu droit à une visite guidée de l'Apple Park, ni à des dividendes spéciaux. Après tout, les caisses de l'entreprise vont déborder du cash rapatrié depuis l'étranger. « Je ne suis pas fan des dividendes spéciaux. Je ne pense pas que cela aide l'entreprise ou les actionnaires au long cours ». Tim Cook a cependant rassuré en s'engageant à augmenter le dividende annuel.

avatar MKO | 

Je n’ai pas été invité. Je suis déçu.

avatar reborn | 

pas question pour lui de se séparer de ses actions AAPL ni d'acheter des produits concurrents (« ils sont pires »)

😂

avatar rikki finefleur | 

Encore eut il fallu qu'il les essayasse, ce que je doute.
Je ne vois pas quoi en pire.
Je ne pense pas que les batteries qui doivent se changer tous les 18 mois soit le fait de concurrent.
Et pour cause généralement ils sont dotés d'une bonne batterie dès leur conception.

avatar Trillot Bernard | 

J'ai changé la mienne quand elle avait 4 ans et demi. Faut arrêter de dire n'importe quoi.

Arrêtez de pourrir les forums de vos conneries.

avatar deltiox | 

@Trillot

Apple elle meme reconnaît avoir des batteries qui font s’éteindre le téléphone au bout de 18 mois et ayant perdu plus de puissance que prévu en moins de 500 cycles

Appliquez vous vos propres conseils avant de critiquer les autres

avatar Jonathan16 | 

@deltiox

Je n’ai jamais changé la batterie d’un seul de mes iPhone, que je conserve plus de 18 mois.... et ce depuis le 3GS... idem pour mon compagnon !! Ni même mon entourage qui, pour certains, reprennent mes iPhone, et qui n’ont jamais eu à changer de batterie alors qu’ils atteignaient les 4 ans !!!! Je pense qu’il faut aussi cesser de dire n’importe quoi, l’utilisation de chacun n’est pas une généralité !!

avatar deltiox | 

@Jonathan16

Je ne parle pas de mon utilisation justement (qui correspond d’ailleurs à la vôtre mais cela n’est pas le sujet de ma remarque)

Je parle d’Apple qui a reconnu le problème et fait un programme pour remplacer les batteries beaucoup moins cher

Et donc merci de ne pas me reprendre pour me donner votre utilisation / votre expérience quand je reprends un commentateur grossier vis à vis d’un autre qui lui part d’un problème reconnu par la marque

avatar Jonathan16 | 

@deltiox

Le commentaire de ladite personne était loin d’être grossier mais plutôt vrai, quant à cette histoire de batterie, de mémoire, cela n’est plus du propos que ladite batterie pouvait effectivement montrer des signes de faiblesse mais pas en généralité sinon nous serions tous touchés ce qui n’est pas le cas, donc oui il faut cesser de polluer les commentaires d’un fait qui touche 0,01% d’utilisateurs.

Et d’autres je peux répondre si je veux à un commentaire, nous sommes toujours en démocratie.

avatar deltiox | 

@Jonathan16

Dire qu’il y a un problème ou ne pas le dire et faire un programme d’échange de batterie pour de mémoire -80% avant 500 cycles ne veut pas dire que cela touche absolument tout le monde
Sinon cela s’appelait un rappel général

Mais je n’ai jamais vu Apple ou un autre constructeur faire un programme d’échange avec des conditions sans qu’il n’y ait le moindre problème, par pure bonté

Et oui je maintiens que le ton employé qui m’a fait réagir est grossier...et plutôt faux
Et vous qui le trouvez plutôt vrai, que dire des mots employés
« Pourrir » et « conneries » pour qualifier le commentaire de quelqu’un ne vous parait pas grossier ?
Dans ce cas pourrions nous être d’accord sur le fait de ne pas être d’accord ?

Et je n’empêche personne de répondre, arrêtez de me prêter des pensés qui ne sont pas les miennes

avatar Jonathan16 | 

@deltiox

Je suis tout à fait d’accord que nous ne sommes pas d’accord sur ce point-là nous nous rejoignons.

Petite parenthèse, tu as pourtant écris qu’il ne fallait pas que je te reprenne quand tu reprenais un commentaire jugé par tes soins comme grossier ^^

Après je nie pas qu’il y a sur certains appareils une usure plus rapide que prévue de la batterie... mais uniquement sur CERTAINS pas sur la totalité comme le laisser comprendre le premier commentaire ce qui est faux..

avatar deltiox | 

@Jonathan16

Erreur de compréhension mutuelle alors
Je demandais de ne pas être repris sur le fait de généraliser une expérience personnelle quand justement tel était l’objet de ma première intervention
Un commentateur se basant justement sur son expérience personnelle pour qualifier de « pourriture » par des « conneries » un autre commentaire qui lui est lié à un programme officiel d’Apple de prise en compte d’un soucis matériel
Et je ne sous entendais pas qu’il s’agit d’un problème général mais bien d’un problème suffisamment important pour amener un programme d’échange d’Apple

Pour le reste, nous ne sommes donc pas d’accord et ce n’est pas bien grave

avatar Seb42 | 

@Jonathan16

Bien d’accord... iPhone 3GS encore utilise jamais change de batterie. iPhone 4 idem, iPhone 5, batterie changée car problème de charge, iPhone 6 jamais change encore utilisé. iPhone 6s de même...
Et oui je change quasi tous les ans et ils restent dans mon entourage. Maintenant je ne dis pas qu’il n’y a pas de problème mais les réseaux sociaux de 💩 font croire que c’est une généralité.

avatar Jonathan16 | 

@Seb42

C’est tout à fait ça, les réseaux sociaux ont une fâcheuse tendance à faire d’un cas « isolé » une généralité...

avatar rikki finefleur | 

Une partie des actionnaires sont des apprentis commerciaux , vantant le produit de la firme dont ils sont actionnaires. On les comprend. Donc leur avis est parfois bien baisé, et il faut se méfier de leurs avis
Et surtout sur les forums de techno.. On a eu de nombreux cas ici.
Quand le gars qui a des actions Apple , se rend a la réunion des actionnaires, je doute qu'il soit la pour s'épandre sur les batteries, l'emprise de ces boites sur les gens , ou sur les colles de Mr cook (la nouvelle lubie de cette firme).
Au contraire, ce monsieur aime certainement la colle et la soudure, cela fait rentrer des sous en caisse.

Ces multinationales un peu comme unilever, veulent dicter nos pensées (voir l'affaire google, facebook), nos choix, et appréhender nos habitudes, le tout derrière des paradis fiscaux.

Ce monsieur lutte-t-il contre les paradis fiscaux ou en profite-t-il ?

avatar melaure | 

Exactement, mais l'actionnaire doit être content que chaque élément d'un produit Apple ait été conçu pour rapporter un maximum de fric, et que c'est peut-être la seule raison de vivre de Cook au passage (l'oncle Picsou est donc bien une réalité). Et enfin de savoir que la Terre est peuplée de centaines de millions de gens capables d'acheter n'importe quoi par effet mode ... la vie est magnifique !

avatar oomu | 

Apple n’a jamais dit cela.

avatar deltiox | 

@oomu

Non c’est vrai
Ils ne reconnaissent pas le moindre problème
Juste un programme d’échange à prix casse de la batterie par pure bonté

😳

avatar apple.pierre | 

Comment être invité ? Posséder une ou deux actions Apple est il suffisant ?

avatar pagaupa | 

Comme quoi l'insastisfaction est un fait réel.
Si même les actionnaires ne font pas les mises à jour...

avatar C1rc3@0rc | 

@pagaupa
Un actionnaire est un actionnaire, ça peut etre un investisseur, un speculateur, ou dans un cas de plus en plus rare un supporter de l'entreprise...

La plus importante part aujourd'hui ce sont des gens qui s'intéressent a la production... financière de la société, histoire de faire le plus de bénéfices possibles avec la vente de leurs actions.

La partie secondaire ce sont des gens qui s'intéressent a la production commerciale... histoire de savoir ce qu'ils vont engranger comme dividendes.

La dernière partie s'intéresse aux produits et a l'avenir de l'entreprise, histoire de savoir si l'argent qu'ils ont placé sert bien leurs valeurs.

L'actionnaire n'est donc pas un utilisateur, c'est un actionnaire... il peut être aussi utilisateur, mais rien ne rend cela obligatoire ou usuel.

Deux choses sont importantes dans ce qui ressort de cette réunions:
- Apple investit dans le secteur de la santé
- la politique envers les boutiques physique et la distribution en ligne

La question du secteur de la santé est logique, toutes les sociétés de la Silicon Valley investissent massivement dans ce secteur et Apple y est arrivé très tard.
On aura probablement les premiers vrais produits issus de cet investissement d'ici 2 ans, mais on voit qu'Apple construit une stratégie opportuniste, notamment, en transformant l'échec de l'Apple Watch comme produit horloger vers un remarketting intégral en moniteur biologique s’adressant aux populations de personnes âgées, de malades et de celle focalisée sur la santé… malgré son inadaptation a cette fonction, le bracelet qui se trouve régulièrement maintenant sous les $190 permet a Apple de se positionner sur le marché en gardant un pied dans la porte en attendant un vrai produit conçu pour ce marché.

La question des store physique et en ligne est plus inintéressante.
Le modèle de distribution en ligne effaçant les boutiques ou les entrepôts commerciaux (grande distribution) est inéluctable et constaté.
Pourquoi Apple, qui est une des sociétés des plus actives et même initiatrice dans cette bascule - et qui n'a pas hésité a sacrifier ses partenaires historiques - irait dans le sens contraire du courant?
Sachant qu'en plus avec la delocalisation des fonds et societes hors USA du systeme economique Apple, Apple Inc va devoir detruire beaucoup de "partenaires" et filiales auxquels appartiennent ces fonds. Cela pour y substituer un systeme virtuel purement internet...

L'hypothèse qui me vient c'est qu'a terme Apple va bel et bien effacer la vente physique, mais que ce faisant il lui faudrait mettre en place un système de SAV a la hauteur et des showroom.
En gardant des boutiques physiques, qui vont surtout devenir des showroom, et leur confiant la charge du SAV, Apple evite de devoir construire un SAV pour son activité en ligne, ou devoir etablir un partenariat avec des sociétés spécialisées.

Aujourd'hui, un produit en panne nécessite d'aller dans un Apple Store. Cela constitue souvent un frein a la demande du client - il faut se déplacer, l'Apple Store le plus proche pouvant être très loin, il faut obtenir un rendez-vous, et on sait qu'on va affronter des gens managés pour dissuader la demande de réparation -.
Avoir un système aussi accessible et simple que le renvoi dans la période d'évaluation entraînerait certainement des frais importants pesant lourdement sur les marges...

avatar pagaupa | 

@C1rc3@0rc

Peut-être mais c'est avant tout un insatisfait qui s'exprime.

avatar C1rc3@0rc | 

@pagaupa

«Peut-être mais c'est avant tout un insatisfait qui s'exprime.»

Oui, je ne le conteste nullement.
D'ailleurs la réalité de l'insatisfaction majoritaire est un fait qui se constate face a l'obligation des séances d'excuses publiques auxquelles les dirigeants d'Apple commencent a devenir abonnés et les reformes qui s’opèrent - bien moins médiatisées - mais a la mesure de la catastrophe.

Et accessoirement, la seance a vu la question de la fiabilité, fonctionnalité et securité lourdement peser sur les interventions. Le fait, extraordinaire il y a 7-8 ans, est tellement commun qu'il est a peine relevé.

avatar mmmathieu | 

@C1rc3@0rc

Honnêtement écris un blog en parallèle c’est beaucoup trop long !! Tu devrais même être modéré pour une aussi grande longueur ...

(Je ne veut pas le dire méchamment)

avatar oomu | 

laissez les longs commentaires au Oomu, je sais les lire, j’apprécie de les lire.

avatar tbr | 

@oomu

Quelle abnégation ! Je les lisais. J’avoue les zapper maintenant.

D’ailleurs, je fais de même pour les miens, c’est dire.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR