Fermer le menu
 

De nouvelles mesures contre l'obsolescence programmée présentées en mars par le gouvernement

Stéphane Moussie | | 11:10 |  141

Après avoir inscrit dans la loi en 2015 un délit d’obsolescence programmée, la France va prendre de nouvelles mesures pour lutter contre ce qui est défini comme « le recours à des techniques par lesquelles le responsable de la mise sur le marché d’un produit vise à en réduire délibérément la durée de vie pour en augmenter le taux de remplacement ».

Tim Cook lors d'une interview le 17 janvier.

Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique, a déclaré à l’Assemblée nationale que le gouvernement présentera en mars « une feuille de route qui prendra pleinement en compte la question de l’obsolescence programmée. » Et d’en dessiner les contours :

L’un des grands enjeux est d’accélérer l’affichage de la durée de vie des produits, mais aussi d’accroître leur durabilité. La réparation des produits doit devenir naturelle, comme elle l’était à une époque où l’on réparait un objet qui ne fonctionnait pas, plutôt que de le jeter. Il s’agit donc d’un enjeu de société et de compétitivité pour notre pays.

La secrétaire d’État, qui a qualifié l’obsolescence programmée d’« arnaque pour les consommateurs et pour la planète », pourra si besoin s’inspirer d’un rapport sénatorial de 2016 qui recommande entre autres d’imposer la réversibilité des mises à jour (revenir à iOS 10 quand on est passé à iOS 11, par exemple) et une stabilisation de l’efficience dans le temps. L’association HOP préconise pour sa part l’affichage de la durée de vie des produits et d’une note de durabilité, la disponibilité des pièces détachées essentielles, ou encore la réduction de la TVA sur les objets d’occasion.

À la suite d’une plainte de HOP, Apple est actuellement sous le coup d’une enquête préliminaire de la direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes pour délit présumé d’obsolescence programmée. Tim Cook vient d'annoncer un revirement d'Apple sur la gestion des iPhone dans le temps : avec une mise à jour à venir, les utilisateurs pourront finalement désactiver le bridage des performances qui s'opère quand les batteries vieillissent, mais au risque de voir leur iPhone s'éteindre inopinément.

Source : Next INpact

Catégories: 

Les derniers dossiers

 

Ailleurs sur le Web


141 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar en ballade 18/01/2018 - 13:11 via iGeneration pour iOS

@fousfous

"T'imagine la confusion dans l'onglet mise à jour? "

==) windows

avatar fousfous 18/01/2018 - 13:14 via iGeneration pour iOS

@en ballade

Prendre comme exemple Windows montre bien le problème... On voit bien la fragmentation, les gens ne mettent à jour que en changeant d'ordinateur.
Bon et heureusement que macOS n'est pas Windows.

avatar byte_order 18/01/2018 - 13:46 (edité)

@fousfous

> Prendre comme exemple Windows montre bien le problème...
> On voit bien la fragmentation, les gens ne mettent à jour que en changeant d'ordinateur.

Et ???

On parle d'installer des correctifs à des défauts, par d’homogénéité du parc installé !

Ce qui compte avec les failles et autres défauts techniques c'est qu'un maximum de machines aient le correctif installé, pas qu'elles soient toutes sous la même version d'OS.

Par défaut depuis que Windows Update (XP, voir 2000 p'tet), l'installation des correctifs est automatique et activée par défaut.

C'est d'ailleurs pas les machines des particuliers - qui ont souvent Windows Update activé par défaut - qui ont souffert de la vague de ransomwares l'année dernière, mais bien les parcs d'entreprises, là où l'homogénéité est recherchée comme le gral, mais *sans* l'installation réguliere des correctifs.
Un parc hétérogène de machines sous Windows de différentes versions mais avec un SI qui poussait bien l'installation des correctifs n'a pas souffert de dégât !

Vous confondez homogénéité et sécurité. Vous buvez trop les paroles des services marketing.

En biologie, l'homogénéité est même tout le contraire de la sécurité. C'est la diversité qui garantie la résilience. La variation génétique est même vital aux espèces.

Il en est de même dans tout système complexe.
Et le parc des ordinateurs et autres équipements interconnectés partout dans le monde en est assurément l'un des plus complexes jamais inventé par l'Homme.

Pour rappel, l'infrastructure d'Internet est conçu autour de l'idée de diversité des équipements, des routes, des logiciels, le tout pour garantir qu'à tout instant il reste un moyen de communiquer.



avatar fousfous 18/01/2018 - 13:52 via iGeneration pour iOS

@byte_order

Le manque d'homogénéité détériore l'expérience utilisateur...
Tu veux qu'on parle des performances des apps multiplateforme? Parce que c'est catastrophique.

avatar byte_order 18/01/2018 - 14:41

> Le manque d'homogénéité détériore l'expérience utilisateur...

Pas quand l'interopérabilité est bonne et que les OS offrent une bonne retro-compatibilité des API antérieures.. Tous les OS ne sont pas égaux sur ce plan, et celles d'Apple ne sont pas les meilleurs, loin de là.

> Tu veux qu'on parle des performances des apps multiplateforme?
> Parce que c'est catastrophique.

Ca dépend. Multiplateforme ne signifie pas même binaire distribué.
Y'a des applications multiplateformes comme VLC, LibreOffice, FireFox, Chrome, qui sont très performantes sur chaque plateforme. Elles n'offrent pas le même niveau d'intégration "native" sur chaque plateforme, mais les performances ne sont pas catastrophiques.

Si par multiplateforme en fait c'est les technologies d'émulation ou web style Atom etc, si les performances sont mauvaises car pas natives, l'expérience utilisateur elle est la même a peu près partout quand même. C'est pas natif, mais cela l'est nul part, donc aucune plateforme n'est vraiment 1000x plus performance pour ce type d'applications.

Et n'oublions pas le web, qui est aujourd'hui *la* plateforme la plus répandue.
Mais comme y'a un effort de standardisation de la plateforme web depuis 20 ans déjà, l'absence d'homogénéité "pure" n'est pas un problème insoluble.

L'interopérabilité est plus vital et plus résiliente que l'illusion d'une homogénéité qui, elle, apporte ses propres faiblesses.

avatar en ballade 19/01/2018 - 00:02 via iGeneration pour iOS

@fousfous

Si au moins tu maîtrisais le sujet....tu ne fais que répéter ce que dit Appl€ alors que bientot cette société va être condamnée pour ses mensonges.

avatar pagaupa 18/01/2018 - 13:00 via iGeneration pour iOS

@fousfous

L'un n'empêche pas l'autre.



avatar en ballade 18/01/2018 - 13:08 via iGeneration pour iOS

@fousfous

"Ils devraient plutôt s'occuper de l'électroménager"

L’un n’empêche pas l’autre...t’es prête à tout pour défendre ta société toi? Toujours pas actionnaire ?

avatar fousfous 18/01/2018 - 13:12 via iGeneration pour iOS

@en ballade

Je défend surtout l'intelligence et prendre des mesures sur une base sérieuse et pas juste sur de l'émotionnel comme c'est souvent le cas.

avatar jojo5757 18/01/2018 - 13:23 via iGeneration pour iOS

@fousfous

Pas du tout, tu as tout faux. Tu préfères acheter un appareil et n'avoir aucun contrôle sur le logiciel et être prisonnier ou pouvoir revenir sur un système qui fonctionnait mieux ou te convenait mieux ?Toi tu es prisonnier du dogme d'Apple et tu ne sais plus réfléchir par toi même...

avatar byte_order 18/01/2018 - 13:28

@fousfous
> Par exemple donner la possibilité de revenir en arrière au niveau des MAJ est totalement stupide.

Joli tont péremptoire.
Et pourquoi donc ? Une début d'argumentation pour expliquer en quoi c'est stupide ?

Et le droit à l'erreur là dedans, il est garanti où pour le consommateur qui a fait un choix sans pouvoir tester à l'avance le résultat ?

Savez-vous que sur une large majorité des produits électroniques mélangeant matériel et logiciel, il y a une fonction "Factory Reset". C'est pas par hasard.

avatar fousfous 18/01/2018 - 13:30 via iGeneration pour iOS

@byte_order

Tout simplement parce que c'est s'exposer aux failles qui ont été corrigés précédemment et qui sont répertoriés...

avatar byte_order 18/01/2018 - 13:55 (edité)

@fousfous

Uniquement parce que l'éditeur ne publie des correctifs que de façon liée à la dernière version de son logiciel.

Les autres éditeurs y arrivent, eux, à proposer à la fois d'installer des versions antérieurs de leur OS *et* les correctifs à des défauts et failles récentes.
Il est tout à fait possible de revenir à Windows 7 (ou un Linux vieux de 4 ans) tout en ayant les correctifs récents dispos *et* installés.

avatar fousfous 18/01/2018 - 13:57 via iGeneration pour iOS

@byte_order

C'est quand même mieux d'avoir les fonctionnalités et la sécurité que de n'avoir que la sécurité non? Surtout quand les fonctionnalités sont gratuites alors que certains éditeurs essaient de les faire payer.

avatar byte_order 18/01/2018 - 14:47

> C'est quand même mieux d'avoir les fonctionnalités et la sécurité que de n'avoir
> que la sécurité non?

Non c'est pas mieux, tout dépend de ce que veut l'utilisateur.
Si je ne veux que la sécurité, clairement, non, c'est pas mieux, puisqu'on ne me le permet même pas !

Le mieux, c'est de laisser le choix. Et donc de proposer les correctifs de manière non liée aux nouveautés. Simple, clair.

Ah, évidement, l'éditeur ne peut pas s'appuyer sur le marketing "sécuritaire" pour pousser artificiellement ses clients à migrer vers ses nouvelles fonctionnalités, dont certaines renforceront l'enferment desdits clients.

> Surtout quand les fonctionnalités sont gratuites alors que certains éditeurs
> essaient de les faire payer.

Je vois pas le rapport entre gratuité et choix.

Un vaccin gratuit à prendre obligatoirement avec tels médocs eux aussi gratuits, vous acceptez !?

Le problème, c'est le consentement.

avatar Simeon 18/01/2018 - 13:56

Et c'est toi qui se moque des fameux experts ?
Ca jacte beaucoup, sans n'avoir rien à dire.

avatar ecosmeri 18/01/2018 - 21:37 via iGeneration pour iOS (edité)

@fousfous

Mais on s'en fou royalement de ces failles si elle sont corrigée tant mieux sinon tanpis. Je vais pas me retrouver avec un iphone qui a perdu 20% de sa puissance sous pretexte d'une faille qui a 1chance sur 100000 d'être utilisée. Faut arrêter la paranoia

Sérieux Celui qui veut te pirater il te piratera.

avatar daxr1der 18/01/2018 - 19:29 via iGeneration pour iOS

@fousfous

L’électroménager coute moins chère qu’un produit Apple

avatar fte 19/01/2018 - 08:40 via iGeneration pour iOS

@daxr1der

Les produits Apple sont de l’électroménager. De l’électroménager cher.

avatar ibric 18/01/2018 - 11:56

Et imposer une durée légale pendant laquelle le fabricant s'engage à fournir des pièces de rechange et à réparer : par exemple 10-15 ans serait l'idéal.

avatar fousfous 18/01/2018 - 12:02 via iGeneration pour iOS

@ibric

10 ans? Pour tout les appareils, parce qu'il y en a clairement où personne ne voudra dépenser des l'argent au bout de 10ans pour réparer (notamment en informatique).

avatar Mac13 18/01/2018 - 12:31 via iGeneration pour iOS

@fousfous

J'ai un iMac late 2009 qui marche très bien (bien qu'il est concerné par le programme de remplacement de DD 1To Hitachi en Seagate à la charge de la pomme) et je le garde encore pour ses connectivités (FireWire, Superdrive...). Ce serait bien de garder la durée de réparabilité à plus de 10 ans aux boutiques officielles de la pomme (càd reculer la limite de vintage) et de permettre aux tiers réparateurs de stocker les pièces détachées pour la durée plus longue.

Pour réagir à l'article : il serait plus approprié et simple d'imposer au moins de 5 ans la durée de garantie pour tous produits et 10 ans pour tous les gros machines (électroménagers, autos, TV de plus de 50', chauffes eau...)
Et puis une fois le délai dépassé, le revendeur doit faire les gestes (commerciaux ou non) selon la durée une fois passée, ex pour iPhone : à 6 ans, possibilité de réparer pour 30% du frais tout compris à la charge du client, à 7 ans : 60%, à 8 ans : 90%). Sinon reprise pour l'achat d'un neuf mais plus avantageux pour l'acheteur et plus de fidélité pour le vendeur / la marque.

Perso je change d'iphone tous les 5 ans.

avatar fousfous 18/01/2018 - 12:53 via iGeneration pour iOS

@Mac13

Le problème c'est que les personnes qui veulent réparer un ordinateur de plus de 10ans doivent être très rare, et d'un point de vue écologique continuer à produire des pièces n'est pas forcément la meilleure chose.
Quand un ordinateur atteint un âge comme ça a un moment il faut le laisser mourir et ne pas s'acharner, il aura déjà bien vécu.

avatar Mac13 18/01/2018 - 14:55 via iGeneration pour iOS

@fousfous

Je ne parle pas de refabriquer les pieces détachées je parle de stockages après un certain temps de fabrication (5 ans).

Il y a 50 ans des machines domestiques fonctionnaient plus de 30 ans, maintenant 3 ans en moyenne, où est le problème ? Obsolescence programmée bien sûr ! C'est tout ! Les fabricants (surtout chinois) n'ont qu'à améliorer les qualités/fiabilités/évolutifs au détriment de l'argent.

Évolutif est un point crucial et Samsung l'avait fait il y a 5 ans pour ses rares TV : Évolution Kit pour rendre compatibles les dernières technologies, mais abandonne. Pareil pour les 3D : on a acheté TV 3D avec bluray 3D, on a ainsi acheté les films en 3D. Maintenant Samsung, le premier, abandonne : que deviennent les bluray 3D ? C'est anormal.

À contrario : Apple supprime totalement usb A de ses derniers macbook mais les périphériques ne sont pas tous fourni en usb C qui devraient être généralisés après 2020. Mais à cette année là, les MacBook 2016 seront déjà obsolètes et bientôt déclarés vintages... c'est du n'importe quoi !

Donc...

avatar pagaupa 18/01/2018 - 15:20 via iGeneration pour iOS

@Mac13

Tu perds ton temps à convaincre.
APPLE n'a qu'un seul but. Faire autrement que les autres, imposer ses choix comme standard, et enfermer dans son écho système.
Dommage, mais c'est ainsi sauf qu'à force de changer les connexions en tous genres, ça finit par lasser, d'autant qu'ils ne sont pas toujours suivis.

Pages