iPhone X : Apple a-t-elle déjà mangé son pain blanc ?

Soumis par Christophe Laporte le dim, 24/12/2017 - 09:17

C'est la petite musique qui devrait revenir ces prochaines semaines. Mais commençons par le début : l'iPhone X fait un tabac depuis sa sortie. Et ce qu'Apple a effectué depuis début novembre ressemble à un tour de force sans précédent dans son histoire, et sans doute dans l'histoire de l'industrie high-tech.

Souvenez-vous début novembre, Apple écoulait ses nouveaux terminaux aux compte-gouttes et la pénurie était partie pour durer de longues semaines. On imaginait alors mal l'iPhone X afficher une disponibilité correcte durant les fêtes de fin d'année. Alors qu'Apple annonçait un délai d'expédition de plus d'un mois début novembre, celui-ci est désormais d'une grosse semaine sur l'Apple Store en ligne.

On peut même retirer un iPhone X ce jour dans certains Apple Store

Vient ensuite la question du verre à moitié vide ou à moitié plein ? Tous les indicateurs et témoignages que nous avons recueillis nous laissent à penser que la demande était extrêmement forte. L'analyste Ming-Chi Kuo a confirmé à plusieurs reprises que l'iPhone X était très prisé par les consommateurs.

Les statistiques de Mixpanel, l'entreprise spécialisée dans les statistiques mobiles, confirment cet engouement. Selon ses derniers pointages, le taux d'adoption de l'iPhone X est de 5,53 %. Le terminal d'Apple a déjà dépassé ses petits frères : 3,01 % pour l'iPhone 8 et 3,91 % pour l'iPhone 8 Plus. On rappellera que ces deux modèles étaient partis avec un bon mois d'avance.

À titre de comparaison, 48 jours après son lancement, le taux d'adoption de l'iPhone 7 Plus était de 4,6 %. Les choses s'annoncent bien pour Apple, surtout si l'on prend en compte le prix de vente moyen d'un iPhone qui devrait fortement augmenter par rapport à l'année dernière. L'analyste Benedict Evans fait remarquer d'après ces statistiques que sur les trois premiers mois de lancement, la nouvelle entrée de gamme à savoir l'iPhone 8 ne pèse que pour 25 % des ventes, contre 62 % pour son prédécesseur. Il y a sans doute de quoi être optimiste d'un point de vue financier pour le trimestre en cours. Encore plus si on ajoute à cela qu'Apple a semble-t-il avec l'Apple Watch et les AirPods, deux autres best-sellers pour ces fêtes de fin d'année.

Maintenant, la question est de savoir comment va se passer l'atterrissage. DigiTimes estime qu'entre 30 et 35 millions d'iPhone X ont été produits pour ce trimestre. Ce chiffre devrait dans le meilleur des cas être identique au premier trimestre de l'année prochaine, mais DigiTimes mise plus volontiers sur une légère baisse, prétextant que l'accueil dans certains marchés comme aux États-Unis, à Taiwan, ou à Singapour, était légèrement moins bon qu'anticipé. À l'inverse, l'iPhone X est toujours difficile à trouver dans certains pays notamment au Japon. Dans cette affaire, c'est le marché chinois qui pourrait jouer le rôle d'arbitre.

Quoi qu'il en soit, certains sentent le vent tourner et estiment que le cours de l'action Apple va prochainement se retourner après une année 2017 réussie. À ce jour, le titre s'est adjugé plus de 50 % depuis le 1er janvier. L'analyste Jeffrey Kvaal estime que faute de catalyseurs à court terme, l'action va connaitre des temps plus difficiles. Pour aller dans son sens, comme le montre ce graphique, l'action Apple a toujours eu un coup de mou peu après le lancement d'un nouvel iPhone majeur.

L'analyste de Nomura a donc décidé de passer d'achat à neutre concernant le dossier Apple - une première depuis le mois de juin - avec un nouvel objectif de cours à 175 $, qui correspond au cours actuel de l'action.

Finalement, tout est une question de cycle. Et c'est précisément ce débat qui animera sans doute les analystes et observateurs dans les prochaines semaines. L'iPhone X va-t-il enclencher un cycle de renouvellement massif et durable ou à peine plus marqué que les modèles précédents ? En ce qui concerne Jeffrey Kvaal, il penche nettement pour cette dernière hypothèse.