Chine : Apple s'aide d'une app pour repérer les entreprises qui polluent

Florian Innocente |

Apple et d'autres groupes occidentaux s'appuient sur une base de données de signalements de cas de pollution pour mettre à l'index certains de leurs sous-traitants.

Ma Jun, crédit : Gilles Sabrie/Bloomberg

Bloomberg relate les efforts de Ma Jun, un défenseur de l'environnement dont l'application Blue Map compile les mesures de pollution observées dans l'air et dans les eaux, pour dresser une carte de la situation environnementale des villes et régions de Chine.

Des données complétées par un nombre croissant de particuliers, armés de leurs téléphones, qui rapportent des cas de pollution ainsi que leurs responsables.

Apple a déclaré à Bloomberg qu'elle avait utilisé cette base de données pour 196 dossiers impliquant certains de ses fournisseurs. Une source d'informations qui vient en renfort de ses propres enquêtes au sein des installations de ses partenaires. Gap, Wal-Mart, Levi's agissent de même, ajoute l'article.

Le raisonnement de Ma Jun est simple, il part du principe que signaler le comportement anti-environnemental d'une entreprise à ses puissants clients est plus productif et susceptible d'aboutir à de meilleures pratiques que d'en passer par des démarches auprès des autorités (manifestations, pétitions, lobbying, etc).

L'entreprise pointée du doigt prend le risque de perdre son client et de voir son activité entravée économiquement.

avatar YARK | 

Bonne idée.

On fait pareil pour les élevages de porcs intensifs en Allemagne (milliers de bestioles qui se chient dessus par manque de place, shootées avec les antibiotiques les plus puissants) et des terres saturées de lisier et nitrates.

On fait pareil avec les déchets de nos petites centrales nucléaires ?

On fait pareil avec les rejets de bauxite dans les calanques de Marseille ?

Liste à compléter - prévoir 10000 pages....

avatar noooty | 

@YARK

Que 10000 pages? Rien qu’en France, il doit y en avoir plus, avec des caractères de taille inférieure...

avatar NyuReZ | 

L’idée est géniale.

C’est dommage d’en arriver une fois de plus à être obligé de manier le bâton en faisant levier sur l’argent... Mais ça a le mérite d’être efficace.

Peut-être que cela amènera plus rapidement, dans un second temps, à une prise de conscience en plus d’une notion de profit/ rentabilité.

Mais ce type est brillant

avatar YARK | 

Ce qui est abject est que les pollueurs vendent leurs merdes en concurrence directe avec des producteurs respectueux de l'environnement - le prix des dégats n'est jamais pris en compte.

Ce qui permet de faire des CETA, des TAFTA...

Ce qui permet aussi en France d'avoir une électricité "gratuite" : ben oui les enfants, car le jour où l'on va vous mettre dans la note le prix des démantèlements des centrales nucléaires et enfouissements des déchets (tu sais c'est l'histoire de la poussière sous le tapis)......., on va pouvoir multiplier la note par 100. Mais ça n'arrivera jamais car c'est plus simple de se boucher les yeux. Jusqu'au jour où...

avatar Rapsodan2 | 

@YARK

C’est un peu Fake News à la Trump ton commentaire.

CETA/TAFTA, des ententes avec le Canada et les USA, ce n’est pas un danger particulier pour l’environnement. Faut pas faire de faux amalgames lorsque l’on n’est pas d’accord avec des ententes!

avatar marc_os | 

@Rapsodan2 :
Si c'est un danger pour l'environnement car ce qu'ils souhaitent c'est que des entreprises puissent attaquer des états s'il les pénalisent avec des mesures de protection de l'environnement !

avatar LisbethSalander | 

Encore des commentaires qui critiques la France sur un sujet qui ne la concerne même pas directement. Mentalité de merde.
L’espace commentaire est devenu un gros tas de fientes.

avatar marc_os | 

@LisbethSalander :
Tu veux bien héberger des déchets nucléaires dans ton jardin ? Car j'ai entendu dire qu'Areva cherchait des solutions.

avatar Bigdidou | 

« Gap, Wal-Mart, Levi's agissent de même, ajoute l'article. »

Bah, bien sûr. On ne doute pas un seul instant qu’ils trouvent des usines textiles à bas coût qui polluent pas un max.
L’initiative est louable, j’ai du mal à croire que ces industriels ne la détournent pas d’une façon ou d’une autre, à la fois du côté des donneurs d’ordre (cachez cette pollution que je ne saurais voir), et à la fois chez les producteurs locaux (pas très difficile de charger le voisin).

avatar Pierre H | 

Combien de temps avant qu'ils nous le mettent en prison ce gars ? C'est connu, il n'y a ni pollution, ni réchauffement climatique, seulement des thermomètres déréglés.

avatar labon | 

Oui. Sur le même ton, les ours polaires savent plus pêcher ! Ils sont devenus feignant 🤣🤣🤣
Bon. Mais c'est pas drole en fait, tout ca !
Ah, au fait, pour agir, vous avez dans votre poche un outil hyper efficace. Vos euros !
Choisissez à qui vous confiez votre epargne et ce qu'il en fera vraiment, choisissez qui fabriquera votre électricité et comment il le fera, etc.
Nous avons la chance d'avoir le choix.
Alors choisissons et prenons la responsabilité de nos choix !

CONNEXION UTILISATEUR