Fermer le menu
 

Résultats financiers T4 2017 : Apple prête pour l'année du X

Mickaël Bazoge | | 21:32 |  168

Ce n'est peut-être qu'une coïncidence, mais elle est significative : Apple présente les résultats de son quatrième trimestre fiscal (qui court de début juillet à fin septembre) la veille du lancement le plus important de l'année — celui de l'iPhone X.

En toute logique, les résultats du lancement du nouveau smartphone tout beau tout neuf ne seront intégrés dans les comptes qu'au prochain trimestre, le premier fiscal pour 2018 qui s'annonce explosif puisqu'il englobe les ventes de Noël.

Mais même sans iPhone X, ce dernier trimestre de l'année fiscale 2017 se présente très bien. À la fin de l'été, Apple a lancé la Series 3 de l'Apple Watch, un nouvel Apple TV 4K et les deux iPhone 8.

En bref

Pour le quatrième trimestre fiscal de 2017
(chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités).

T4 2017 T4 2016 Évolution
Chiffre d’affaires 52,6 46,85 12,2 %
Bénéfice 10,7 9,01 18,8 %
Ventes d’iPhone 46,7 45,41 2,61 %
Ventes d’iPad 10,3 9,26 11,15 %
Ventes de Mac 5,4 4,88 8,5 %
Services 8,5 6,32 34,3 %
Autres produits 3,2 2,37 34,8 %

Sur l'ensemble de l'année fiscale 2017
(chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités).

2017 2016 Évolution
Chiffre d’affaires 229,23 215,63 6,3 %
Bénéfice 48,35 45,72 5,7 %
Ventes d’iPhone 216,7 211,88 2,3 %
Ventes d’iPad 43,7 45,59 -4 %
Ventes de Mac 19,1 18,48 3,7 %
Services 29,9 24,34 23,1 %
Autres produits 12,8 11,13 15,3 %

Chiffre d'affaires et bénéfice

Luca Maestri, le gardien des cordons de la bourse d'Apple, avait annoncé la couleur durant les résultats du troisième trimestre : pour les trois derniers mois de l'année fiscale, le chiffre d'affaires d'Apple allait osciller entre 49 et 52 milliards de dollars. Une fois encore, il a vu juste puisque le constructeur a engrangé sur le trimestre 52,4 milliards de bons billets verts — plus que les propres estimations d'Apple. À noter que 62% des ventes ont été réalisées à l'international.

Cliquer pour agrandir

Les performances du chiffre d'affaires d'Apple durant son quatrième trimestre, +12%, suivent une tendance haussière depuis le début de cette année fiscale (Apple avait terminé 2016 sur une troisième baisse consécutive de son chiffre d'affaires). Le bénéfice s'établit au dernier trimestre à 10,714 milliards de dollars, avec une marge de 37,9%.

Cliquer pour agrandir

Évidemment, on est très loin des années fastes (2010/2011), et à moins de trouver une nouvelle martingale l'entreprise ne retrouvera plus ces niveaux de croissance qui tapaient au-dessus des 60%. Néanmoins, c'est une rampe de lancement intéressante pour l'iPhone X évidemment, mais aussi pour les deux autres produits qu'Apple lancera en toute fin d'année : le HomePod et, dans une moindre mesure, l'iMac Pro.

Cette bonne santé se répercute au sein des Apple Store : la fréquentation est en hausse de 19% avec 418 millions de visiteurs.

À propos de l'iPhone

Il a fallu attendre la fin du trimestre pour avoir droit à une nouveauté de taille dans le catalogue d'Apple, à savoir les iPhone 8 et 8 Plus bien sûr. Les deux nouveaux smartphones sont disponibles dans le commerce depuis le 22 septembre. Ce lancement a bouleversé la gamme de smartphones, avec en particulier des iPhone 7 toujours très capables et encore plus abordables.

Cliquer pour agrandir

Le prix moyen de l'iPhone s'établit à 618 $, ce qui ne change pas par rapport à l'an dernier. Petite déception ici puisque les analystes s'attendaient à 633 $. Mais avec l'iPhone X au prochain trimestre, nul doute que le panier moyen va sérieusement augmenter.

Les iPhone 8 et 8 Plus sont « instantanément » devenus les meilleurs best-sellers de la gamme, se réjouit Tim Cook… Jusqu'à l'iPhone X ? Quoi qu'il en soit, cette remarque liminaire indique que l'iPhone 7 ne s'est pas vendu plus que l'iPhone 8.

Comme toujours, Apple n'a pas livré la ventilation des ventes par modèle, mais avec 46,7 millions d'unités vendues, le constructeur fait mieux qu'au même trimestre de l'an dernier (+2,61%) et signe le deuxième meilleur trimestre de son année fiscale 2017. Pas si mal pour une gamme dans l'attente de son renouvellement.

À propos de l'iPad

L'iPad, c'est incontestablement la satisfaction de l'année fiscale d'Apple. La tablette est repartie sur de bonnes bases au printemps, avec un iPad 5 d'entrée de gamme abordable, et des iPad Pro vraiment performants. Les résultats ne se sont pas fait attendre avec une hausse significative des ventes (quasiment +15%) dès le troisième trimestre.

Cliquer pour agrandir

Le marché de l'iPad poursuit sur sa lancée avec 10,3 millions d'unités vendues durant le dernier trimestre fiscal. C'est un peu moins qu'au précédent trimestre, mais c'est une progression de 11,15% par rapport à l'an dernier.

À propos du Mac

Certes, les nouveaux iMac ont été lancés fin juin, mais leur effet a surtout porté cet été. Et force est de constater que les tout-en-un ont sans aucun doute participé à la très bonne santé de la catégorie tout entière, même si on sait que ce sont surtout les portables qui tirent les ventes de Mac. En l'occurrence durant ce trimestre, c'est le MacBook Pro qui a été la vedette. Apple a vendu 5,3 millions d'unités au quatrième trimestre, une progression de 8,47%.

Cliquer pour agrandir

Services et autres produits

La ligne « Services » du bilan comptable d'Apple suffirait pour faire entrer cette activité dans le club très fermé des plus grosses entreprises. Entre les revenus tirés des ventes de stockage iCloud, de la commission sur les apps vendus dans l'App Store, des abonnements Apple Music, des sous qui reviennent dans la poche d'Apple à chaque transaction Apple Pay… Bref, il y a de quoi gagner de l'argent.

Cliquer pour agrandir

Beaucoup d'argent même, puisque les services ont rapporté 8,5 milliards de dollars durant ce quatrième trimestre fiscal, un chiffre en progression de 34% (!). L'écosystème d'Apple est en forme et il se muscle encore par la grâce d'un cercle vertueux : plus il y a d'appareils Apple en circulation, plus le constructeur est susceptible de vendre des services maison. Le nombre d'abonnements, tous services confondus, est de 210 millions ; 25 millions de plus sur le dernier trimestre. Quant à Apple Pay, le nombre d'utilisateurs actifs a doublé (mais pas de chiffres précis), avec une croissance de 320% du volume des transactions.

Cliquer pour agrandir

L'autre catégorie qui connait une bonne fortune ce trimestre : la ligne fourre-tout « Autres produits » qui comprend l'Apple TV et l'Apple Watch, deux produits renouvelés fin septembre. On y trouve aussi les écouteurs Beats et les AirPods. Les résultats sont plus que satisfaisants : 3,2 milliards de dollars, en hausse de 34% là aussi.

Comme d'habitude, Apple ne donne aucune précision sur le volume des ventes de chacun des produits. Tim Cook indique toutefois que l'Apple Watch a connu une hausse de ses ventes de 50% d'un trimestre à l'autre. L'activité "wearables", qui comprend la montre et les écouteurs, affiche une croissance de 75% sur un an.

Pour le premier trimestre 2018

Apple s'attend à un monstrueux premier trimestre de son année fiscale 2018, qui correspond aux fêtes de fin d'année toujours très fructueuses : entre 84 et 87 milliards de dollars de chiffres d'affaires ! L'an dernier, le même trimestre avait permis à Apple d'engranger la bagatelle de 78,4 milliards de dollars. L'entreprise est assise sur un trésor de guerre de 269 milliards de dollars, excusez du peu.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


168 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar reborn 03/11/2017 - 09:05 via iGeneration pour iOS

@thenad

Le truc c'est que la marge d'Apple ne bouge pas depuis des années. Entre 35 et 40%

Donc ce n'est pas du à l'augmentation des marges.

avatar thenad 03/11/2017 - 09:38 (edité)

@Reborn
Certes.
Le levier semble être le prix, avec celui hors US qui est encore plus élevé à travers le "change" pratiqué par Apple.

avatar thenad 03/11/2017 - 00:28 via iGeneration pour iOS

Résumé de la discussion qui découle de mon post initial :
- LeGrosJeanLou me répond tout à fait poliment
- Majipoor me prend pour un demeuré et joue au professeur, au lieu de tenter de comprendre mon propos. Puis s’en suit des échanges pour le moins inattendus.
Je te jure, y a des baffes qui se perdent...



avatar reborn 03/11/2017 - 05:59 via iGeneration pour iOS (edité)

Cr1..

La mauvaise foi puissance 1000

Apple (et les clients) vous prouvent que vous avez tort à chaque trimestre.

Une baisse des ventes (même minime) pour vous devient la traduction d'un échec cuisant, dont les responsables ne sont que Cook et Ive.

Les iPad reprennent et avec des tarifs plus élevé que jamais? Mince vous aviez prédis le contraire.

Les macs hors de prix se vendent ? "Oui mais moins de 20 millions par an donc c'est un échec"

Quand on sait deja qu'Apple capte 3/4 des benefices du secteur PC, quel échec !

Arrêtez de perdre votre temps en pseudo analyste expert d'Apple, et consacrer à la politique vous en avez clairement le talent. Vous avez ce talent, d'arriver à réinterpréter la réalité pour servir votre argumentation 👏🏻👏🏻👏🏻

Maintenant vous n'avez plus rien d'autres à dire que (de troller) "Apple peut vendre n'importe quoi à n'importe quel prix" "en 2019 l'iPhone sera à 3000€"

Vous oubliez le prix de vente moyen des iPhones qui intéresse grandement Apple car oui il y a une gamme d'iPhone, cela pour justifier le fait que dans tout les cas le X sera un échec car il se vendra moins que les autres modèles...

Concernant l'iPhone, vous oubliez les effets d'un marché saturé, de la concurrence chinoise très agressive en terme de prix..

J'aime aussi votre façon de sous entendre que Cook a tout donné de sa personne, pour "enfin" "enrayer" la baisse des ventes d'iPhones, "qui sont catastrophique"depuis des années.

Pas un mot sur les iPhones 8 qui semblent être les modèles qui se vendent le plus actuellement. Vous n'aviez pas évoqué un cuisant échec face à l'iPhone 7 ?

Difficile de vous suivre, vous changez d'argumentation tellement souvent..

Vous me faites penser aux politiques qui se ruent sur twitter à chaque catastrophe pour y partager leur "critiques" et "analyses" que du blabla basé sur de la mauvaise foi..

avatar Bigdidou 03/11/2017 - 08:14 via iGeneration pour iOS

@reborn

« La mauvaise foi puissance 1000 »
A mon avis, c’est plutôt un problème de mauvais foi.

avatar harisson 03/11/2017 - 15:25

@reborn

"Difficile de vous suivre, vous changez d'argumentation tellement souvent.."

En fait, les problèmes de fond ne changent pas. Il n'aime quasiment aucun produit qu'Apple a commercialisé sous l'ère Timmy. Et il faut bien avouer qu'il faut s'accrocher pour comprendre cette ère, et que les orientations et la communication de Timmy n'aident pas vraiment...

avatar cv21 03/11/2017 - 08:54

C'est simpliste et un peu idiot comme formule mais ces courbes représentent à mes yeux "nos dépenses", celles des utilisateurs. Que ce soit quelques centimes via apple pay, des centaines d'euros, etc... cela traduit la "dépendance" au numérique. Ce n'est pas un reproche. De l'ordi, logiciel s'ajoute l'abonnement pour de la musique, films, la marge sur la vente d'app, des produits sur-soi smartphone, montre, des techno avec une durée de vie relativement courte, pour au final utiliser les facilités "bien agréables" du numérique. En résumé, je ne serai pas surpris par les prochaines progressions.

avatar reborn 03/11/2017 - 09:09 via iGeneration pour iOS (edité)

@cv21

Bien sur, rien d'idiot c'est la réalité.

Chaque centimes qu'Apple gagne provient directement des consommateurs !
Certains réagissent comme si Apple se comportait mal avec tout cet argent "indecent", mais peu-être devrions d'abord nous remettre en cause nous, avec notre comportement d'achat et nos lois fiscales ?

avatar byte_order 03/11/2017 - 13:27

> Chaque centimes qu'Apple gagne provient directement des consommateurs !

Euh,non.
Apple achetant des bons du trésor américain avec son trésor depuis des années, ,y'a plusieurs centaines de millions de $ qu'Apple gagne simplement grâce à cette rente, payée par le contribuable américain.

> mais peu-être devrions d'abord nous remettre en cause nous, avec notre comportement d'achat
> et nos lois fiscales ?

Surtout nos comportements d'achat. Nettement suffisant.

avatar Malum 04/11/2017 - 08:07

Donc payé par Apple qui non seulement est le plus gros contribuable américain mais aussi mondial. Le taux d’imposition moyen d’Apple est de 19 % supérieur aux entreprises du CAC 40 et aux 50 % de Français qui ne payent pas d'impôts.

Voilà les stupidités que fait écrire le suivi montonnier de la légende qu’Apple ne paye pas d’impôts.

avatar Bigdidou 04/11/2017 - 15:00 via iGeneration pour iOS

@Malum

« aux 50 % de Français qui ne payent pas d'impôts. »

Ça c’est un autre problème, mais qui n’a rien à voir avec les contorsions fiscales d’Apple et des autres.
Elles choquent pas ton esprit citoyen ?

avatar Moumou92 03/11/2017 - 09:51 via iGeneration pour iOS

Euh, 37% de marge c’est correct avis sans plus pour l’industrie, faut arrêter de se gargariser...

avatar Delou 03/11/2017 - 11:09

Tout le monde ou presque (en tout cas ceux qui ont du pouvoir d'achat) est désormais équipé de Smartphone.

Donc fort logiquement le seul relais de croissance, c'est bien la montée en gamme et donc la montée en prix.

D'ailleurs tout le monde s'y met et pas qu'Apple, au hasard Samsung et même d'anciens low-cost type One Plus. Donc oui les prix montent.

Après et comme ca a été dit et redit, personne n'a un pistolet sur la tempe pour acheter le dernier cri du dernier haut de gamme sorti.

L'iPhone X 256Go coute 1329€... le SE c'est 419€ et c'est déja une machine supérieure à ce qui se faisait il n'y a pas si longtemps. Faut juste savoir ce que l'on veut.

Perso je comprendrais jamais les gens qui brament sur les prix excessifs du hdg si le constructeur propose aussi des appareils moins chers (toute proportion gardée).

C'est comme hurler sur le prix d'une Ferrari alors qu'on peut tout à fait acheter une Fiat.

avatar umrk 03/11/2017 - 11:36

Pour remettre ces chiffres en perspective, deux chiffres (ordres de grandeur) :

Chiffres d'affaire ANNUELS de :

Airbus Group : 60 Milliards d'Euros
Boeing : 90 Milliards de $

(je ne compare pas les bénéfices, ce serait indécent ...)

avatar byte_order 03/11/2017 - 13:30

Ouais, enfin on espère que Airbus et Boeing ne sous-traitent pas le beta-testing à leurs clients, hein.

avatar IceWizard 04/11/2017 - 15:46

@urmk
"Pour remettre ces chiffres en perspective, deux chiffres (ordres de grandeur) :

Chiffres d'affaire ANNUELS de :

Airbus Group : 60 Milliards d'Euros
Boeing : 90 Milliards de $
« 

Pour remettre ces chiffres en perspective, deux chiffres (ordres de grandeur):

Budgets militaires ANNUELS de :
USA : 610 milliards de $
Chine : 211 milliards de $ (en progression constante chaque année)

avatar huss621 04/11/2017 - 13:16

ça me fais rappeler les montres calculette quand c'est sortie c’était vraiment fun d'en avoir une...actuellement, si tu en porte une, tu passes pour un demeurer.

avatar Chanteloux 04/11/2017 - 22:57

Ce budget nous force à reconnaître la validité des choix, politiques et stratégies d'Apple, dans mon cas je le reconnais, et tout ce que l'on peut lire de négatif, ou presque, est largement injustifié. OK. Il n'empêche que cet "Apple n'est pas le Apple demon coeur..

Pages