Fermer le menu
 

Paradise Papers : nouvelle action d'Attac à l'Apple Store Saint-Germain

Stéphane Moussie | | 10:01 |  193

En réaction aux révélations des Paradise Papers sur les pratiques d’optimisation fiscale d’Apple, Attac a mené ce matin une nouvelle action à l’Apple Store Saint-Germain.

L’association altermondialiste a placardé quelques affiches détournant le logo Apple Pay en « Apple Paye tes impôts » et d’autres mentionnant les Paradise Papers. La quinzaine de participants a aussi joué une saynète dans laquelle Apple tente d’échapper aux impôts avec un sac bourré d’argent dans les mains.

« Il s’agissait de réagir à chaud aux annonces des Paradise Papers qui pour nous viennent confirmer l’intuition qu’on avait, par le travail qu’on a fait sur Apple, qui est que malgré les enquêtes et les amendes qui ont été infligées à Apple, elle continue de faire de l’évasion fiscale », a déclaré un manifestant au journaliste freelance Clément Lanot.

Attac en appelle à l’instauration d’une « taxe globale sur des multinationales » qui consisterait en une « répartition équitable des bénéfices imposables des multinationales sur la base d’indicateurs objectifs de leur activité dans chaque pays ».

L’association est coutumière des opérations « coups de poing » : elle a manifesté devant l’Apple Store Opéra à l’occasion du lancement de l’iPhone X et repeint les vitres des boutiques de Saint-Germain et d’Aix-en-Provence au printemps dernier.

Apple a démenti certaines informations de la presse sur les Paradise Papers — elle assure notamment que le changement de domiciliation vers Jersey n’a pas réduit son imposition — et demande une réforme fiscale internationale fluidifiant la circulation des capitaux.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


193 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Issou la chancla 10/11/2017 - 13:03

Très peu, les petites librairies de quartiers y'en avait une ou deux par ville, à tout casser.
Comparé aux 8000 emplois que va créer Amazon ....

avatar byte_order 10/11/2017 - 13:00

> 2000 emplois dns ton pays. On peut discuter d'une ristourne fiscale Mr Macron?" ,
> bah le mec tu t'assois et tu l'écoute...

Puis tu lui répond "si vous voulez vendre aux 70 millions de consommateurs français potentiels", c'est telle condition, point barre.
Puis tu ajoutes : "et vous proposez quoi comme ristourne aux consommateurs français si j'accepte toutefois vos exigences fiscales ?"

Les 2000 emplois ne pèsent rien par rapport au manque à gagné de ne pas pouvoir vendre à 70 millions de consommateur potentiels. Ou même 10 millions seulement.

Perdre des milliards d'impôts pour 2000 ou meme 20000 emploi indirects, cela fait plus cher que ce coûte un chomeur à la société. C'est donc pas rentable pour l'état. Mais pour Apple, tout le contraire.

Pourquoi l'état devrait accepter des conditions qui sont moins rentables que la situation sans ces conditions !?

Le cas de l'Irlande est édifiant ici : pour capter puis garder les 2000 emplois d'Apple en Irlande, ils ont perdus des milliards. Chaque emploi coute donc à l'état Irlandais nettement plus que ce que ces emplois gagnent en revenus, et évidement qu'un chomeur. Un comble !

avatar Issou la chancla 10/11/2017 - 13:08

Parce que la rentabilité monétaire ils s'en battent les couilles les politiques
La principale préoccupation des Français c'est le Chômage et l'insécurité.

La dette et ce qui rentre dans les caisses, on s'en fiche.
Par contre Macron, s'il fait baisser le chomage de 3 points et merde pas trop à côté, ça sent bon la popularité et la réélection. Donc les types qui peuvent créer des emplois, c'est Amen, Hallelujah.

Quand tu vois que la CAF va chasser les gens qui ont droit à des prestations qu'ils ne touchent pas de façon à ce qu'ils puissent en bénéficier, tu te dis que le fric, quelques milliards, ils n'en sont plus à ça près. http://www.lefigaro.fr/social/2017/11/08/20011-20171108ARTFIG00225-les-c...



avatar byte_order 10/11/2017 - 15:29 (edité)

Non, la principale préoccupation des français, et pas que les français d'ailleurs, c'est le déclassement social. Avoir un emploi n'est plus une garantie d'avoir une meilleure situation qu'avant.

On aime bien jouer avec la sémantique emploi = niveau de vie correcte retrouvé. Sauf qu'on est en 2017, et avoir un emploi n'est plus une garantie de ne pas être sous le seuil de pauvreté.

> tu te dis que le fric, quelques milliards, ils n'en sont plus à ça près.

Une paille par rapport à l'arnaque du CICE, des dizaines de milliards siphonnés par les grosses entreprises, et des milliards qui sont sorti du pays, contrairement à ces quelques milliards de CAF qui retournent quasi à 100% dans l'économie réelle du pays.

C'est édifiant de voir que pour vous l'argent est gâché quand il s'agit d'aider des humains qui ignorent qu'ils pourraient l'être, mais pas quand il s'agît d'aider des actionnaires déjà riches et vivant à l'autre bout de la planète qui ont réclamer plus d'aide d'état en promettant de créer des emplois tout en exigeant que tout obligation légale de création effective d'emploi soit absente de l'accord...

avatar fte 10/11/2017 - 13:15 via iGeneration pour iOS (edité)

@Issou la chancla

Yeah, super plan. Retrousser le kilt et se baisser, servez-vous.

Ou alors tu travailles sur une loi obligeant les vendeurs d’électroménager d’assembler leurs produits en Europe, et tu pressures Apple velu avec le risque d’interdiction de vente sur le territoire. Et de glissage d’idée aux partenaires européens ayant même esprit, le copain allemand par exemple.

Et les kilts seront bien gardés.

avatar Un Type Vrai 10/11/2017 - 13:46

nous, petites entreprises payons aussi des impôts pleins pots.

Et pire, comme on optimise peu les charges, quand on propose un salaire à un salarié, il préfère bosser pour une grosse entreprise qui peut se permettre de proposer plus.

Je suis pour la concurrence non faussée et donc qu'Apple paye sur les bénéfices réalisés en France (ie par des consommateur Français) exactement le même % en charge et impôts que moi.

Sinon, de fait, ça fausse la concurrence à la vente, mais aussi à l'embauche.

avatar Dodo8 10/11/2017 - 15:04 via iGeneration pour iOS

@Un Type Vrai

Ça fausse la concurrence 😂👌

Mais quelle concurrence ??? Avec wiko ? Apple n’est en concurrence qu’avec les autres grands fabriquants qui font la même optimisation alors arrêtes de manier de grands principes que tu ne maitrises pas

avatar Un Type Vrai 10/11/2017 - 15:27

Mon entreprise est en concurrence avec Apple, créant et vendant du logiciel...
Tu as d'autres questions ?

Ha pour info, si Apple disparait demain (ou doit payer ses impôts comme les autres), des TAS de PME vont te proposer des solutions de remplacement. Pas de panique. Si la demande est là, l'offre sera assurée.

PS : J'imagine que tu es salarié et que tu n'as jamais embauché une personne de ta vie.

avatar byte_order 10/11/2017 - 15:36

Apple est en concurrence avec OVH par exemple, sur le cloud.
Apple, mais aussi Spotify qui a les même pratiques fiscales qu'Apple, est en concurrence avec Deezer sur le streaming musical.

Apple est en concurrence sur l'édition d'applications pour iOS et macOS.
Apple est en concurrence sur le paiement sans contact.

Y'a tout un tas de marché où la concurrence à lieu, mais pas à arme égale.

Tout le monde n'est pas comme vous prêt à accepter Apple comme seul maitre à penser, à consommer. Et à payer, évidement.

avatar chouchoutnt 10/11/2017 - 12:13 via iGeneration pour iOS

La tva est à la charge du consommateur final !!! Arrêtez de dire des bêtises ....

Les entreprises sont un simple intermédiaire entre l’état et nous. Elles sont collecteurs !

avatar Dodo8 10/11/2017 - 15:05 via iGeneration pour iOS

@chouchoutnt

Oui mais si elles ne fabriquaient ni ne vendaient ces produits, il n’y aurait pas TVA. Faut le savoir hein.

avatar fte 10/11/2017 - 15:08 via iGeneration pour iOS

@Dodo8

Bien sûr que si. L’argent serait dépensé ailleurs, et la taxe payée.

avatar Dodo8 10/11/2017 - 15:44 via iGeneration pour iOS

@fte

Apparement t’as pas les capacités pour extrapoler jusqu’au bout... Je ne parlais pas d’Apple en particulier

avatar fte 10/11/2017 - 17:44 via iGeneration pour iOS

@Dodo8

Nous n’avons pas élevé des cochons d’Inde ensemble, Monsieur le grossier personnage, vous pouvez ranger votre passif agressif dans sa boite.

Et je n’avais même pas pensé à Apple pour le coup.

avatar byte_order 10/11/2017 - 15:37

> Oui mais si elles ne fabriquaient ni ne vendaient ces produits, il n’y aurait pas TVA.
> Faut le savoir hein.

Si Apple et ces produits n'existaient pas, le monde aurait disparu, donc.
Faut le savoir, hein.

avatar Avenger 10/11/2017 - 12:30

@ indobreizh44

Acheter des produits Apple ailleurs que chez Apple n'aura aucune incidence sur les rentrées financières de la Pomme.

Et pour tous les autres qui soutiennent que tous ces montages financiers sont légaux car ils utilisent des mécanismes légaux. C'est loin, très loin d'être aussi basique. Je vous invite à lire l'article suivant
http://www.lesoir.be/123197/article/2017-11-07/les-leaks-ca-sert-rien-le...

avatar doobie28 10/11/2017 - 12:38 via iGeneration pour iOS

À tous ceux qui ne savent pas à quoi servent les impôts, sachez que ce qu’Apple ne paie pas, c’est vous qui le payer. Nous tous en fait ;)

avatar Ducletho 10/11/2017 - 12:41 via iGeneration pour iOS

Quand l’impôt est gratuit, c’est le client qui paie.
Les hommes politiques n’ont pas toujours intérêts ou le pouvoir de modifier la fiscalité : chaque pays jouant perso.
De toute façon il y a toujours un payeur à la fin.
Les taxes sont ici vous vous plaignez, c’est juste pour compenser ce que les sociétés comme Apple Google ... ne paient pas.
Et là je ne suis pas d’accord avec tous les « passifs » ou mou du genou qui rejettent la responsabilité aux autres.
Un consommateur est aussi responsable quand il le fait en connaissance de cause.
Donc quand le client achète un produit dont il sait sciemment qu’il contribue à un déficit fiscal et qu’il se plaint des taxes et impôts en même temps... ces nigauds se reconnaîtront

avatar byte_order 10/11/2017 - 15:38

Toutafé.

Le fautif, c'est le consommateur qui continue de consommer ce qu'il sait pourtant lui faire du mal sur le long terme. C'est valable que ce soit des cigarettes ou des produits qui par évasion fiscale siphonne l'économie réelle locale et les capacités d'investissements dans le territoire dans lequel le consommateur, lui, est cantonné.

avatar oomu 10/11/2017 - 20:40

la cigarette, ça fait du mal, mais ça fait du bien

et quitte à en mourir, pourquoi devrais je pourrir le plaisir d'un être aimé ? Parce que je veux mordicus le garder en vie le plus longtemps possible jusqu'au dernier jour du dernier moment ? et bien, oui, pour cela, je lui pourrirai son quotidien, lui ferait la morale en permanence et lui enfoncerait bien la tête dans sa merde de tabac, à coup de chantage affectif, PAR AMOUR TOTAL !

avatar Bigdidou 10/11/2017 - 21:44 via iGeneration pour iOS

@Ducletho

"Quand l’impôt est gratuit, c’est le client qui paie."

Pas mal ;)

avatar @antoineBM 10/11/2017 - 12:45

“Paradise papers”…

C’est la dernière invention des journalistes pour donner leur leçon de morale quotidienne et vendre du papier.

Et puis tu lis un article dessus, et tu t’aperçois que c’est juste de l’optimisation légale.

On tape sur les grosses entreprises parce qu’elles font leur boulot : optimiser les coûts pour augmenter leur CA.

Je ne sais pas à quel moment on a cru qu’Apple était une église au service du bien public, mais il était temps de se réveiller.

Apple et Google ne sont pas des associations caritatives. Ce sont des entreprises. Leur but est de maximiser leurs profits. C’est comme ça.

Peut-être que les vrais responsables, ce sont les états qui ont fait des lois tellement complexes et absurdes, que l’impôt est devenu un escape game duquel seuls les plus malins et les plus riches peuvent sortir.

On peut peut-être faire quelque chose.

Mais pour cela, il faudrait que les vrais responsables se remettent en cause. Et c’est tellement plus vendeur de taper sur les multinationales avec des belles phrases du type “Apple et Google détruisent la démocratie”.

On autorise le dopage et on se scandalise quand on voit les analyses de sang.

Apple demande une réforme fiscale internationale fluidifiant la circulation des capitaux.

On veut une simplification des règles, on nous donne des règles en plus. Et on invoque la morale des joueurs.

Moi, j’appelle ça de l’hypocrisie.

Mais peut-être que je suis juste un vieux con.

avatar Un Type Vrai 10/11/2017 - 13:55

Tu fais un raccourcis :
"On autorise le dopage et on se scandalise quand on voit les analyses de sang."

Sauf que ces 3 "on" ne sont pas les mêmes personnes.

Les gens élisent des politiques qui aident leur copains riches.
Les gens sont scandalisés de voir que les politiques mentent et volent au profit des copains riches.

Le vrai problème, c'est que :
- Les gens sont scandalisés contre les copains riches et pas contre les politiques.
- Encore plus bizarre, les gens votent de plus en plus pour ces politiques.

Je te suis par contre sur la simplicité enfantine pour que ça cesse.
Le même calcul d'impôts partout et pour tous. La même assiette pour une PME et un GAFA (ie bénéfices sur les ventes faite aux citoyens français).

Tu vends un macbook, il coute 1000€, tu fait 24% de bénéfice net avant impôts ? Tu donnes 6€ à l'état. POINT BARRE. Jersey, la lune, mars, le design etc... NON

Est-ce que je peux déclarer que mon design est fait à Jersey et qu'il représente 100% de mes bénéfice lorsque je vends un produit ? NON
Apple non plus alors.

[Merdum, je gueule comme un vieux con :/]

avatar rikki finefleur 10/11/2017 - 14:04 (edité)

@antoineBM
Légal en quoi ?
Tu reprends exactement les termes de ces pdg véreux
Les mêmes qui se sont fait redressés plusieurs fois , dans plusieurs pays, qui répétaient à l'envie que tout était légal.

Ainsi apple a déjà été redressé au japon, en italie, en GB, et en france une enquete en cours.

Toi aussi tu peux avoir une opinion, sans reprendre les propos de ces pdg bien véreux.

As-tu déjà entendu un pdg dire que rien n'est légal dans ces finances, dis moi ?

Au moins ces papiers que tu dis inutiles, montrent a quel point nous vivons dans un monde ou les crapules sont nombreuses et essayent de se cacher via une tripotée de sociétés écrans.

Nul doute que cook a été a jersey pour la beauté de ces ports derrière de multiples sociétés écrans. Apres il parle dans ces pubs de sociétal, d'écoles, d’environnement.

Un PDG qui prend les gens pour des cons. On peut le dire.

avatar baldebaran 10/11/2017 - 15:22 via iGeneration pour iOS

@rikki finefleur

Assez d'accord avec toi.
C'est fou le nombre de spécialistes du droit fiscal international pour nous expliquer que tout est légal.

Dans tous les cas, en France, la loi est très claire sur ce sujet, l'évasion fiscale est illégale !
(Les montages fiscaux élaborés en vue de s'exonérer du paiement de tout ou partie de l'impôt sont retoqués par l'administration au moyen de la procédure dite de l'abus de droit qui figure dans l'article L 64 du Livre des Procédures fiscales détaillant les motifs de rejet des montages "qui n'ont pu être inspirés par aucun autre motif que celui d'éluder ou d'atténuer les charges fiscales" du contribuable.)
Sauf que les sociétés, passant par des super cabinets d'avocats, par des pays dont le secret est la règle, sont difficilement contrôlable par nos pauvres contrôleurs fiscaux désarmés.

Je serais bien curieux de savoir ce que je le droit américain, anglais etc dit sur ces sociétés qui flouent l'esprit de la loi.
Honnêtement je ne mettrais pas ma main à couper que beaucoup de sociétés citées dans les paradise papers sont hors-la-loi mais je le pense.

Pour moi, au vu du perpétuel coup d'avance qu'ils ont, la seule solution c'est un rejet massif des citoyens, sinon tout va s'écrouler... Le creusement inexorable des inégalités n'est pas supportable éternellement par le peuple... La question est... quand ?

Pages