Fermer le menu

Départ d'un responsable important d'iCloud

Mickaël Bazoge | | 09:52 |  5

Apple a perdu son directeur des opérations internet, Eric Billingsley. Il était en charge de l'infrastructure des services iCloud, en particulier le stockage des documents dans iCloud Drive. Le responsable travaillait chez Apple depuis 2013, il était auparavant employé d'eBay et de Google.

Le constructeur a prévenu son équipe qui est sous les ordres du vice-président de l'ingénierie, Patrice Gautier. D'après ce qu'on comprend des dires de la source de CNBC, c'est Patrick Gates (aucun rapport avec Bill) qui a pris la barre d'un navire qui a pas mal tangué ces derniers temps. Il faut cependant reconnaitre qu'iCloud a gommé la plupart de ses défauts de jeunesse même si tout n'est pas pas parfait évidemment (lire : iCloud, une offre complète et pas la plus chère du marché).

Ce départ pourrait signaler la volonté d'Apple de moins s'appuyer sur des prestataires extérieurs : Eric Billingsley avait en effet mis en place une structure qui, dans une certaine mesure, exploitait les services de tiers comme Azure (Microsoft) ou AWS (Amazon). Avec les petits problèmes que cela peut provoquer quand un service tombe en rade (lire : Quand Amazon S3 tousse, tout internet s'enrhume).

Apple est engagée dans une initiative au long cours visant à regrouper le maximum de ses services web au sein d'une même ombrelle.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


5 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar occam 09/10/2017 - 10:22 via iGeneration pour iOS

«...même si tout n'est pas pas parfait...»

Cela, au sujet d'iCloud ?

Le prix de la Litote d'Or 2017 vous est décerné, avec palmes et les félicitations du jury.

avatar mmmathieu 09/10/2017 - 10:37 via iGeneration pour iOS

@occam

Donc si ce n’est pas pas parfait, c’est donc que c’est parfait non?

avatar C1rc3@0rc 09/10/2017 - 10:58

«...même si tout n'est pas pas parfait...»

Il serait en effet plus simple de comptabiliser ce qui s'approche de la perfection (donc au niveau dont on parle ça se résume a: ça fourni vraiment la fonction annoncée et disponible au moment ou on en a besoin...).

Mais il faut etre juste, lorsqu'on connaît la gabegie historique et la panade immense qu'ont occasionné les précédentes itérations de services Internet d'Apple, force est de constater qu'iCloud est celui qui est le moins mauvais et avec lequel Apple fait le moins la girouette.

L'inconvenient, c'est que si les precedents services Internet d'Apple s'ecrivaient sans le "r", et portaient au désespoir leurs téméraires utilisateurs (et a l'hilarité n'importe quel admin reseau), l’inconvénient donc avec iCloud, c'est qu'il est indispensable et quasi forcé.
Oui, car les precedents, eux etaient des options qui se voulaient etre des valeurs ajoutées, puisque le produit etait le Mac, puis c'est devenu ensuite l'ecosysteme autour du Mac...

Avec l'abandon du Mac, commencé vers 2012, le concept de device a, lui, persisté et sans Mac, les devices ne sont pas grand chose. Et la Apple en a profité pour renforcer cette dépendance, et forcer la régression vers la dépendance d'un système central, permettant de contrôler plus finement la programmation de l'obsolescence.

Plus l'appareil dépend du cloud, plus il est vulnérable et moins l'utilisateur en a le contrôle!

Apple nous montre deja la voie, avec la mise a jour quasi forcée des iDevice, mise a jour irréversible, qui rend a chacune l'appareil un peu plus lent, un peu moins fonctionnel et beaucoup plus proche de l'obsolescence... alors que techniquement rien ne justifie ces régressions et dégradations. Et dernièrement Apple nous a montré un peu plus du visage de cette hydre, avec la purge massive des applications 32bits (prochainement programmé: l'extinction mutuelle app-OS par l'entremise de l'abonnement)

Bon, au moins, Apple a fini par plier sous les critiques et vient de ressortir iTunes 12.6.2, lui octroyant meme le privilege de gerer les derniers iDevice (et surtout leurs applications!!!) avec une incrementation du numero de version... mineure: 12.6.3 !
Comme quoi quand nous sommes assez a nous plaindre et a tenter de contourner l’immonde, Apple a peur et revient sur ses bêtises.

Bref, je sais pas ou va aller maintenant iCloud, la seule chose qui m'importe c'est le Mac, et sa capacité a administrer -EN LOCAL - iPad et iPhone, et a faire tourner des applications toujours en local.



avatar Pipes Chapman 09/10/2017 - 11:19 (edité)

@ C1r etc

tout ce qui est excessif est dérisoire...

(pathétique, en l'occurrence, mais dérisoire)

avatar Issou la chancla 09/10/2017 - 11:22

C'est peut être pas parfaits, mais mon dieu que c'est pratique.
Le backup des iDevices est tellement pratique. Pouvoir restaurer son appareil et le retrouver exactement comme avant, au réglage près, c'est franchement un luxe !
Quand on voit à quel point le backup de google pour Android est bancal et aléatoire !