Fermer le menu
 

La transition incomprise d'Apple

Christophe Laporte | | 14:00 |  298

Mac : 10 ans de déclin

À l'inverse de Microsoft, Apple se refuse pour le moment à fusionner ses interfaces desktop et tactiles. Redmond a d'ailleurs impressionné avec des produits hybrides cette année, montrant qu'il y avait d'autres voies possibles pour les MacBook Pro et les iMac.

Image CNET

Apple les a imaginées et les a testées en interne, mais a décidé de ne pas aller plus loin. « Nous avons essayé de comprendre les opportunités [des interactions tactiles] et les usages appropriés. Nous n’avons pas senti que le Mac était l’appareil idéal pour ça », a déclaré Jonathan Ive au moment de la sortie des nouveaux MacBook Pro. Phil Schiller a surenchéri en décrivant le tactile sur un ordinateur de bureau comme « désastreux ».

En attendant, le Mac fait du sur-place. Les plus anciens ont la sensation de revivre la même période que la fin du PowerPC. À la différence peut-être que le logiciel était moins mûr qu’il ne l'est aujourd’hui. Ce qui ajoute sans doute au sentiment actuel de stagnation.

Ce qui est d'autant plus frustrant pour les utilisateurs, c'est que les nouvelles machines présentées ne convainquent pas totalement, car ce sont des "Rev A", des machines qui donnent l’impression d’être en work in progress.

L’année dernière, le MacBook illustrait déjà parfaitement cela. Il ressemblait (et ressemble toujours) furieusement aux premiers MacBook Air, qui n'avaient connu le succès qu'après avoir été repensés de fond en comble quelques années plus tard. Nul doute qu'un MacBook avec un prix revu légèrement à la baisse, un deuxième port et un processeur un peu plus puissant ferait un carton.

Les MacBook Pro confèrent le même sentiment d’inachevé. Indéniablement, ce sont des objets très réussis d’un point de vue esthétique. Mais ils sont freinés par des processeurs décevants en matière de performances pures et déçoivent par leur autonomie faiblarde, la faute à Apple qui n’a pas réussi à intégrer la technologie de batteries qu’elle avait prévu initialement.

On peut ajouter à cela le passage à l’USB-C qui est vécu à tort comme une régression. Comme l'iMac à la fin des années 90, les transitions prennent du temps et sont souvent mal ressenties. Mais qui, au final, regrette le passage à l’USB et l’abandon des ports série et ADB ? Plus récemment, qui regrette le passage au port Lightning sur les terminaux iOS ?

En outre, des ordinateurs donnent l'impression d'être à l'abandon. On pense bien sûr au Mac Pro et au Mac mini. Il y a bien entendu quelque chose de très frustrant à voir ces ordinateurs ne pas évoluer. Mais est-ce dans l'intérêt d'Apple de faire autre chose que le minimum vital ?

Imaginons des Mac Pro et des Mac mini avec les dernières technologies du moment et un prix agressif, est-ce que les ventes suivraient ? Il y a fort à parier que tout cela serait très marginal, surtout à côté de l'iPhone. Même un doublement des ventes de Mac mini serait anecdotique dans le chiffre d'affaires d'Apple. On évoque ici des machines qui ne représentent même pas 10 % des ventes de Mac.

D'autre part, en matière de puissance brute, on l'a vu avec les MacBook Pro Touch Bar, les gains seraient modestes dans le meilleur des cas. Bref, à l'exception des deux trois modèles qui font le gros des ventes, le Mac est très secondaire pour Apple (lire : Le Mac est bien devenu secondaire chez Apple).

L'une des grandes forces d'Apple, c'est de se focaliser sur l'essentiel. Or, son portefeuille de produits avait tendance à prendre de l'embonpoint depuis quelque temps. Il n'y a rien d'étonnant à ce que la marque reconsidère son implication dans certains marchés.

On l'a vu avec les moniteurs externes et les routeurs qui devraient connaître le même sort. On ne serait pas étonné que Tim Cook continue à faire le ménage dans les mois à venir. Si le patron a dit que de super ordinateurs de bureau étaient sur sa feuille de route, il s'est bien gardé de donner le moindre nom. Et si à défaut de Mac ARM, Apple nous préparait des ordinateurs de bureau équipés d'un super iOS ? C'est un scénario comme un autre...

Comment Apple est en train de se réinventer

Ceux qui s'étonnent de voir Apple abandonner progressivement le Mac ont sans doute oublié cet épisode à l'apparence anodine où Steve Jobs, à la fin du keynote de présentation de l'iPhone en janvier 2007, avait annoncé qu’Apple Computer Inc. allait céder la place à Apple Inc. Une manière d’annoncer que l’iPod et surtout l’iPhone étaient désormais l’avenir de la société et que le Mac ne serait plus LA priorité.

Dans un peu moins de deux semaines, cela fera officiellement dix ans que le Mac est la dernière roue du carrosse. Bien évidemment, cela n'empêche pas Apple de se soucier de temps à autre de ses ordinateurs. Mais ce sont des occupations bien secondaires pour l'état major de Cupertino, qui outre l'iPhone, concentre ses efforts sur son nouvel eldorado : l'informatique vestimentaire.

L'Apple Watch n'était pas un coup d’essai, elle s’inscrit dans une stratégie de long terme. Les AirPods en sont la parfaite illustration. On aurait tort de les considérer comme un simple gadget pour possesseurs d'iPhone.

Après s’être soucié de nos bureaux (avec le Mac) et de nos poches (avec l’iPod et l’iPhone), ce qui intéresse la Pomme, ce n’est ni plus ni moins que notre corps. Le poignet est déjà pris avec l’Apple Watch. Il pourrait d’ailleurs être à terme complété par un traqueur d’activité dédié.

Les AirPods s’attaquent à nos oreilles. Et ce n’est sans doute que le début. Dans le domaine de la santé, les écouteurs peuvent également grappiller quelques informations intéressantes. Le potentiel de développement est là. La prochaine étape pour Apple, cela pourrait être nos yeux. Elle aurait de grandes ambitions dans ce domaine (lire : Réalité augmentée : Apple teste des lunettes connectées à l’iPhone).

Tous ces objets nécessitent l’apprentissage d’un nouveau savoir-faire. Apple doit concevoir des objets toujours plus petits. On ne le dit pas assez, mais le système sur puce de l'Apple Watch qui tient sur le pouce a la puissance des premiers iPhone.

De ce point de vue, les AirPods sont également un vrai travail d’orfèvre. Faire tenir autant d’électronique en si peu d’espace… Il n’y a qu’iFixit pour se lamenter que de tels objets soient très difficiles voire impossibles à réparer.

Mais on ne peut résumer ces objets à leurs tailles, ils ont d’autres points communs comme la façon de les recharger (l’induction), leur interface graphique, minimaliste dans le cas de l’Apple Watch et inexistante dans le cas des AirPods qui font de Siri un assistant incontournable. On développe un lien complètement nouveau à la technologie qui devient de plus en plus invisible et personnelle.

Apple et sa communauté : un désamour grandissant

Cette nouvelle direction n’a manifestement pas ou mal été comprise par des clients de longue date qui se sentent trahis. On sent poindre dans les réactions, sur les réseaux sociaux et chez certaines personnes dites influentes, un désamour grandissant, une certaine amertume ou bien même de la colère vis-à-vis de la firme de Cupertino. Apple a tenté de réagir suite à la polémique sur les MacBook Pro en baissant le prix de certains produits et accessoires, mais le mal est plus profond.

Apple n’est pas Microsoft. C’est une société qui, comme on l’expliquait plus haut, ne parvient à être efficace que si elle se focalise sur un nombre restreint de projets. Si l’on prend du recul par rapport à tout cela, la stratégie d’Apple parait limpide. L’informatique vestimentaire constitue sans doute l’un des grands eldorados des années à venir. Mais tout est une question de timing. Le plus grand danger pour elle serait qu’elle ait raison trop tôt. Le précédent Newton est là pour rappeler que de tout temps Apple a su proposer des objets intéressants. La vraie force de Steve Jobs était de sentir son époque et de les proposer au bon moment. L'iPod en est la parfaite illustration.

Mais il y a également la façon dont elle s’attaque à ce marché qui interpelle beaucoup d’observateurs. Soit la firme n’a pas de vision claire de ce marché (ce qui ne serait pas infamant tant ces grands groupes s’attaquent à quelque chose de radicalement différent), soit elle en a une, mais elle est incapable de la partager et de l'expliquer. Dans les années 2000, la vision du Mac comme centre du hub numérique était limpide. À l'inverse, la présentation de l'Apple Watch était beaucoup plus brouillonne. Les finalités de cet appareil avaient été très mal expliquées. Ce qui avait d'ailleurs poussé Apple à insister lourdement sur sa montre dans les keynotes qui suivirent sa présentation.

Quoi qu’il en soit, on ne peut pas reprocher à Apple une certaine constance. En s’attaquant sans cesse à de nouveaux marchés et en en délaissant d’autres, le Californien ne fait que suivre son ADN, à savoir révolutionner de nouveaux domaines : l’informatique personnelle, la publication assistée par ordinateur, la musique en ligne et la téléphonie mobile, pour n’en citer que quelques-uns…

Aujourd’hui, ses efforts portent sur des projets tout aussi ambitieux, tels que la dématérialisation du portefeuille, le paiement sans contact (on rappellera que l'ambition d'Apple est ni plus ni moins d'en finir avec le cash), la santé (on n'en est qu'au début avec l'Apple Watch), la domotique (avec HomeKit) ou encore la voiture autonome. Des chantiers qui sont autrement plus importants et excitants qu'un renouvellement de Mac Pro ou de Mac mini.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


298 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar R1x_Fr1x 29/12/2016 - 14:04 via iGeneration pour iOS

Après le
"You use it the wrong way"
Le
"You test it the wrong way"
Le
"You understand our transition the wrong way"

avatar frankm 29/12/2016 - 18:39 via iGeneration pour iOS

@R1x_Fr1x

Je dois mal comprendre la transition. J'ai abandonné l'achat du remplaçant du mac. Je m'étais focalisé sur les modèles 2016, puis sur un modèle 2015 en refurb, finalement commande avortée dans l'œuf !



avatar ValKor 29/12/2016 - 14:06 via iGeneration pour iOS

Déjà tant que iOS ne proposera pas des sessions par utilisateur, je vois pas comment chez moi on remplacerait les ordinateurs par des iPad.
Je sais bien que Apple aimerait bien 1 iPad par personne mais bon...

avatar macbook60 29/12/2016 - 14:39 via iGeneration pour iOS

@ValKor

C'est déjà dans l'éducation ( multi utilisateur)
Non ?

avatar mac-a-dames 29/12/2016 - 23:53 via iGeneration pour iOS

@macbook60

Ouais mais je ne pense pas qu'il vive dans une école.

avatar Lecorbubu 30/12/2016 - 10:25 via iGeneration pour iOS

@mac-a-dames

Tu as fait ma journée, merci😂

avatar macbook60 30/12/2016 - 21:25 via iGeneration pour iOS

@mac-a-dames

LOL sa va sûrement arrive

avatar Guillaume06 29/12/2016 - 14:06 via iGeneration pour iOS

Et Apple fait de drôles de choix. Attention Apple, android remonte petit à petit ... surtout vu les prix pratiqués

avatar R1x_Fr1x 29/12/2016 - 14:11 via iGeneration pour iOS

@Guillaume06

Honnêtement je pense plus que 2017 soit encore l'année où les appareils Android seront forcément moins chers. C'était le cas pour faire décoller l'OS au début (méthode qui a parfaitement fonctionné vu sa part de marché), il y aura toujours des téléphones d'entrée de gamme pas cher Android, mais les flagship de tous les constructeurs rattrapent les tarifs Apple. De Samsung en passant par LG ou Xiaomi

avatar pocketalex 29/12/2016 - 16:33

ou pas

Le huawei honor est un excellent smartphone et le prix est de moitié par rapport à un iPhone

Pas dit que je ne me tourne pas vers ce genre de mobile lors du renouvellement de mon iPhone 6. J'ai beau "avoir des moyens", le ticket Apple commence à peser dans mes comptes. Enfin, je n'en suis pas là, mon iphone 6 a à peine 2 ans, j'ai encore le temps ^^

avatar Chanteloux 29/12/2016 - 19:31

@poketaflex.
Le switch vers android/samsung est très facile à faire. Ne serait ce que la.possibilité de gérer ses dossiets, de rajouter une carte (200 gigas!), de pouvoir faire revonnaître son android comme un DD externe par son Mac, et hop! Le pas est franchi. Et quand je vois des malheureux tripoter leur iphone ou ipad, je fais un retour dans le passé.
Par contre quitter le Mac et OSX m'est beaucoup plus difficile. Mais c'est clair pour moi, iOS est un truc moyen-àgeux qui prend ses utilisateurs.pour des cons.

avatar esteban_zia 29/12/2016 - 19:45

+1000

avatar toketapouet 29/12/2016 - 22:08 (edité)

@Chanteloux

👨‍💻 "Le switch vers android/samsung est très facile à faire. Ne serait ce que la.possibilité de gérer ses dossiets, de rajouter une carte (200 gigas!), de pouvoir faire revonnaître son android comme un DD externe par son Mac, et hop! Le pas est franchi. Et quand je vois des malheureux tripoter leur iphone ou ipad, je fais un retour dans le passé."

👉 Que tu l'acceptes ou non, c'est une affaire de goûts, de besoins et de budgets. J'ai passé 6 mois sur Android avec un de ces flagships chinois (un xiaomi Mi4, encensé par la critique, le nouvel iphone killer à l'époque). Après les premières semaines à m'amuser comme un petit fou à tout modifier, les icones, les thèmes, les sons etc... Je suis arrivé à diverses constatations :

- La raison pour laquelle j'avais pris ce tel était uniquement son prix, et le fait que je voulais tester Android.

- Android est un super OS, mais l'ergonomie, la stabilité et l'esthétique sont en dessous (à l'époque en tous cas), à mon goût.

- L'écosystème est en-dessous. Le playstore regorge d'apps merdiques que Google laisse passer pour gonfler les chiffres.

- En quelques mois le tel est dépassé, et les mises à jour d'Android s'en contrefoutent, puisqu'entre temps une centaines de modèles plus performants sont sortis.

- J'adore Xiaomi, et j'adore la chine, mais dans mon expérience le matos est vraiment pourri. Une chute de 20cm, écran félé de bout en bout, tactile mort sur toute la dalle, impossible à réparer en France à l'époque. Mes iPhones 3Gs puis 6s plus sont tombés des dizaines de fois, et sont intacts.

- J'ai pris un 6s plus, fin de l'histoire, le meilleur tel que j'aie eu et de loin, jusqu'au 7 plus qui introduit bien peu (l'haptique partout et surtout l'appareil photo), mais qui est fiable, ergonomique, stable... Bref, incomparable.

La vraie question concernant ces super téléphones chinois qui valent la moitié d'un iPhone (ou d'un Galaxy S7) est : si ils étaient vendus au même prix, les considèrerait on comme des alternatives crédibles à un iPhone 7 ou un Galaxy S7?

avatar jmtweb 29/12/2016 - 23:14 (edité)

toketapouet,

Android est beaucoup plus stable, esthétique, ergonomique qu'IOS.
Mon iphone redémarrait tout seul et j'étais loin d'être un cas isolé.
L'austérité d'IOS est d'un autre temps.

La raison qui m'a fait switché n'est pas le prix mais l'IOS ennuyeux à mourir.
Rien de paramétrable. La preuve en est que la plupart des gens que je connais ayant un iphone le jailbrake.

On retrouve les mêmes apps.

Si tu considères un smartphone comme obsolète parce qu'il n'est plus mis à jour, c'est triste.
Si une version me donne satisfaction, je ne vois pas en quoi le fait de ne pas la mettre à jour fait de mon smartphone un appareil dépassé, caduque.

Je ne connais pas Xiaomi donc je ne juge pas ton expérience malheureuse. Pour autant, si tu t'es planté sur ton choix, tu ne peux pas en déduire que tous les smartphones chinois sont pourris et qu'Android aussi. Là encore, ton argument ne tient pas. C'est un raccourci très réducteur.

Non, le 6 et le 7 ne sont pas fiables. Le 6 est touché par des problèmes d'affichage et le 7 par des problèmes de batterie et notamment une autonomie faiblarde, sans parler de l'absence de jack, erreur grotesque.

Pour ta dernière question concernant le prix. Ce n'est pas ce qui a justifié mon switch.
L'autonomie, le grand écran, Android, une carte SD sont des éléments essentiels à mes yeux.
Les iphones ne peuvent en aucun cas rivaliser avec mon smartphone compte tenu de mes critères.

A priori, le tarif est dans ton esprit synonyme de qualité. Tu te trompes lourdement.
Rien que le Samsung 7 edge pour ne pas le citer à un coût de fabrication supérieur à n'importe lequel des iphones. Ce que tu paies chez la pomme, ce sont les campagnes publicitaires sur l'ensemble des supports, les pommes store.
Le marketing chez la pomme est assurément fortiche car à défaut de la gober, tu bois le jus jusqu'à la lie et tu en redemandes !

avatar toketapouet 30/12/2016 - 01:15 (edité)

@jmtweb

👨‍💻 "Mon iphone redémarrait tout seul et j'étais loin d'être un cas isolé."

👉 Je te crois, mais j'en suis à mon troisième pour 8 ans cumulés, et je n'ai jamais eu ce soucis. Ni aucun des amis qui en ont un.

👨‍💻 "L'austérité d'IOS est d'un autre temps."

👉 Question de goûts 🍻 (je ne suis pas d'accord)

👨‍💻 "La raison qui m'a fait switché n'est pas le prix mais l'IOS ennuyeux à mourir. Rien de paramétrable. La preuve en est que la plupart des gens que je connais ayant un iphone le jailbrake."

👉 Ce n'est pas une preuve, puisque aucune des personnes que je connais n'ont jailbraké le leur depuis au moins 5 ans. Question de gouts là encore 🍻

👨‍💻 "On retrouve les mêmes apps."

👉 Généralement (pas toujours), certes, mais la qualité varie parfois. Et chaque fois que je chopais un truc sur le playstore c'était la roulette russe pour savoir si ce serait une daube vérolée ou non.

👨‍💻 "Si tu considères un smartphone comme obsolète parce qu'il n'est plus mis à jour, c'est triste. Si une version me donne satisfaction, je ne vois pas en quoi le fait de ne pas la mettre à jour fait de mon smartphone un appareil dépassé, caduque."

👉 Vient un moment où tu ne peux plus installer d'apps. De fait, ton smartphone devient plus rapidement obsolète sur Android que sur iOS (qui supporte les modèles environ 4 ans généralement).

👨‍💻 "Je ne connais pas Xiaomi donc je ne juge pas ton expérience malheureuse. Pour autant, si tu t'es planté sur ton choix, tu ne peux pas en déduire que tous les smartphones chinois sont pourris et qu'Android aussi."

👉 J'ai dû mal m'exprimer. Je souhaitais pondérer le propos de Pocketalex sur le Huawei. Le prix coupé en deux cache généralement quelque chose, imaginer que Samsung ou Apple font plus de 50% de marges sans raisons est un poil illusoire je pense.

👨‍💻 "Non, le 6 et le 7 ne sont pas fiables. Le 6 est touché par des problèmes d'affichage et le 7 par des problèmes de batterie et notamment une autonomie faiblarde, sans parler de l'absence de jack, erreur grotesque."

👉 Les soucis d'affichage concernent le 6, qui est sorti il y a 2 ans maintenant tout de même. Je ne me prononcerai pas sur la batterie du 7, mais mon 6s et mon 7 tiennent 2 jours et je n'ai eu aucun soucis dessus. Mais ce sont des machines, pas des objets magiques, donc oui, ils peuvent présenter des problèmes, comme les autres. Tout est affaire de fréquence 😉 Concernant le Jack, je suis personnellement ravi que ce truc d'un autre temps qui ne m'a jamais servi ait sauté : les goûts et les couleurs 🍻

👨‍💻 "L'autonomie, le grand écran, Android, une carte SD sont des éléments essentiels à mes yeux. Les iphones ne peuvent en aucun cas rivaliser avec mon smartphone compte tenu de mes critères."

👉 La taille d'écran est la même, l'autonomie des modèles plus (grand écran donc) est excellente, donc ces deux critères sautent. Android/iOS : c'est affaire de goût. La carte SD : tu as raison, c'est un excellent point (je n'en ai pas du tout l'utilité mais c'est un avantage évident pour ceux qui la proposent).

👨‍💻 "A priori, le tarif est dans ton esprit synonyme de qualité. Tu te trompes lourdement.
Rien que le Samsung 7 edge pour ne pas le citer à un coût de fabrication supérieur à n'importe lequel des iphones."

👉 Je ne me trompe pas, et tu le soulignes dans ton exemple : les smartphones Samsung sont excellents, et cela se paie (mon Xiaomi m'a couté la moitié du Samsung équivalent, avec les mêmes composants ou presque à l'intérieur).

👨‍💻 "Ce que tu paies chez la pomme, ce sont les campagnes publicitaires sur l'ensemble des supports, les pommes store. Le marketing chez la pomme est assurément fortiche car à défaut de la gober, tu bois le jus jusqu'à la lie et tu en redemandes !"

👉 Je n'ai jamais eu le moindre soucis avec mes iPhones. Ils ont toujours fonctionné parfaitement, et beaucoup, beaucoup plus longtemps que les Androids de mes amis. La différence de prix (minime comparée à Samsung par exemple) saute immédiatement à la première revente. Mon 3Gs a bientôt 7 ans et fonctionne parfaitement. Et quand j'aurai revendu mon 6s plus, mon 7 plus ne m'aura rien coûté (je vais le revendre à Nouméa, où les iPhones sont super populaires car beaucoup plus durables).

Conclusion : certains smartphones android sont excellents, d'autres sont d'infâmes bouses. Les iPhones coûtent un peu plus cher mais se revendent nettement plus cher et surtout beaucoup plus facilement, ce qui rend l'argument caduc. Android est plus polyvalent mais peut de fait devenir une usine à gaz. On a plus de choix de modèles sur Android, mais ils sont donc mis à jour moins longtemps.

Bref, question de goûts et de priorités 🍻

avatar Ghaleon111 30/12/2016 - 07:42

Il y a quelques erreurs ^^
Sur android j'ai une tonne d'apps d'une qualité énorme et de tous type dont çertaines bien plus évoluer que sur iOS comme les gestionnaires de fichiers ou lecteur de musique par exemple et les apps de l'app store sont dans 95% des cas dans le playstore

Concernant les maj, un android de 2011 á en general accès à toutes les apps du playstore
Il y a beaucoup de choses qui se mettent à jour indépendamment de l'os dans android via les Google play services et un vieux smartphone á accès à pleins de nouvelles fonctionnalités via les apps qui permettent d'intégrer des nouveautés à l'os comme des fonctions natives

Un gros point noir de ios, c'est la gestion des fichiers cloisonnées dans les apps, imagine ce fonctionnement sur OS X, çe serait une horreur sans nom
Sur iOS, si je veux essayer un fichier avec une autre app, il faudra faire une copie du fichier dans l'autre app alors que sur android, une app voit directement tous les fichiers compatibles qu'importe où ils se trouvent
Tu parlait de documents 5 qui est une bonne app mais on est assez loin de çe que permet un explorateur de fichiers android

avatar toketapouet 30/12/2016 - 08:17 via iGeneration pour iOS (edité)

@Ghaleon111

J'entends tous tes arguments et je réitère : je pense qu'android est un très bon os, et que c'est affaire de goûts 🍻(personnellement j'ai été très, très agréablement surpris)

avatar ddrmysti 30/12/2016 - 11:09

Le monsieur il t'a dit que ses goûts sont les bon et que t'as pas le droit d'être différent de lui !

avatar Ghaleon111 30/12/2016 - 12:30

Faut apprendre à lire, je lui est juste expliqué un ou deux trucs sur android par rapport à çe qu'il a dit, pas que android est systématiquement meilleur
Les deux sont super bons!

avatar Ghaleon111 30/12/2016 - 12:34 (edité)

c'etait juste pour expliqué un ou deux trucs toketapouet ;)
Bien sûr que c'est une affaire de goût et je suis d'accord sur le reste de çe que tu avait dit :)
Tu á d'ailleurs bien fait de parler de documents 5 car c'est pas une app que tout le monde connais et pourtant c'est une référence sur ios

avatar toketapouet 30/12/2016 - 20:26

@Ghaleon

Je sais qu'android est un excellent OS, je l'ai écrit plusieurs fois 🍻

Simplement chaque système a ses avantages et ses inconvénients, et donc cela relève du goût et des besoins de chacun. Ensuite intervient la question du terminal bien entendu.

Personnellement la polyvalence d'android ne m'apporte rien (ou plutôt la fermeture relative d'iOS ne me brime aucunement), et je trouve iOS plus stable et homogène, mais je comprends totalement que l'on préfère Android 😉

avatar SMDL 30/12/2016 - 12:48 via iGeneration pour iOS

@jmtweb

"La preuve en est que la plupart des gens que je connais ayant un iphone le jailbrake."

C'est surtout la preuve que tu vis dans un nanocosme au sein du microcosme :)

avatar Chanteloux 30/12/2016 - 01:27 (edité)

Mais, mon cher toqueta.. , sincèrement, vous n'aimeriez pas pouvoir glisser dans vos iTruc une mini carte de 200 gigas, amovible, mettre ce que vous voulez dessus, qui sera reconnu tout de suite par Android, faire reconnaître cette carte - et aussi le stockage interne- comme disques durs libres d'accès sur votre Mac, ... non vous n'aimeriez pas??? Quelle simplication... Gérer ses dossiers, les renommer, les déplacer., sans rien devoir à personne. surtout sur la tablette... iOS est une infâme prison dorée, destinée à pomper un max de fric. Même Apple l'a reconnu.
Ne me répondez pas, je ne vous croirai pas...
Le reste, c'est de la littérature, les deux se valent, question de goût, d'habitudes, de dépendance....

avatar toketapouet 30/12/2016 - 02:17 (edité)

@Chanteloux

👨‍💻 "Mais, mon cher toqueta.. , sincèrement, vous n'aimeriez pas pouvoir glisser dans vos iTruc une mini carte de 200 gigas, amovible, mettre ce que vous voulez dessus, qui sera reconnu tout de suite par Android, faire reconnaître cette carte - et aussi le stockage interne- comme disques durs libres d'accès sur votre Mac, ... non vous n'aimeriez pas??? Quelle simplification..."

👉 Euh... Non? Je ne vois pas l'intérêt en fait. Quand je veux mettre un truc sur mon iPad ou mon iPhone, je le fais sur un cloud, c'est bien plus simple qu'un câble, ou pire qu'une carte à transbahuter. iCloud 200Go pour 35€ par an. Une carte micro SD 200Go coûte 70€. Et je ne risque pas de perdre ou flinguer iCloud en le sortant 3 fois par jour de son socket 😉

Pour la musique et les films, je le fais via iTunes, en remettant au passage quelques % de batterie dans le bouzin. Si je devais brancher une carte mini SD, cela reviendrait au même, sauf que je ne chargerais pas mon tel en même temps en fait, et que je finirais par dégrader ma carte.

👨‍💻 "Gérer ses dossiers, les renommer, les déplacer., sans rien devoir à personne. surtout sur la tablette..."

👉 Là tu as tout à fait raison, un finder manque cruellement. Heureusement, pour 5€ de mémoire, j'ai résolu le soucis depuis longtemps avec l'apps Documents, synchronisée par iCloud 👍 (et j'ai cru comprendre que l'app iCloud gratuite fonctionnait comme un finder aujourd'hui, il faut que je la teste). Dans les faits, j'ai un finder sur mon iPad, qui fonctionne nickel 👍

👨‍💻 "iOS est une infâme prison dorée, destinée à pomper un max de fric. Même Apple l'a reconnu."

👉 Ah bon? Apple a dit "iOS est une infâme prison dorée, destinée à pomper un max de fric"? Source?

👨‍💻 "Ne me répondez pas, je ne vous croirai pas..."

👉 Forcément, la discussion risque de tourner court avec une telle entame 🤣 C'est toute la différence entre la croyance et la science. Si tu me prouves que j'ai tort, je te croirai sans arrière pensée (je suis un scientifique, ça aide). Si c'est ainsi, il faut écrire un blog ou un livre, pas t'exprimer sur un forum 😉

Pages