Fermer le menu
 

Trump président : ce que cela signifie pour Apple et la Silicon Valley

Anthony Nelzin-... | | 18:00 |  259

Déjouant tous les pronostics, Donald Trump sera le 45e président des États-Unis. D’autres que nous feront le bilan de cette longue et violente campagne, analyseront les faiblesses méthodologiques des sondages réalisés ces six derniers mois, et décortiqueront la carte électorale comté par comté. Mais nous pouvons nous interroger sur les conséquences qu’une présidence Trump pourrait avoir sur l’activité d’Apple et plus largement de la Silicon Valley. Explications, point par point.

Le modèle social américain

« We are stronger together » contre « Make America great again » : l’identité américaine a été au centre de tous les débats. En s’adressant aux femmes, à la communauté LGBT, et à des minorités appelées à devenir des majorités, Hillary Clinton proposait de redéfinir le socle de la « coalition » démocrate et de la nation américaine. Mais Trump a gagné en mobilisant l’électorat WASP et les cols bleus avec un programme puisant aussi bien chez les républicains et les « chiens bleus » socialement conservateurs que chez les progressistes opposés au libre-échange.

Image Gage Skidmore, CC BY-SA — Cliquer pour agrandir

Or sous la houlette de Tim Cook, Apple s’est constituée en véritable force politique promouvant une certaine Californian way of life, une identité cosmopolite et plurielle contre laquelle Donald Trump s’est érigé en rempart. Tim Cook est le premier dirigeant d’une société du Fortune 500 à afficher son homosexualité, Eddy Cue est un fils d’immigrés comme l’était Steve Jobs et l’est Steve Wozniak, Craig Federighi possède une chevelure luxuriante… Tout sépare Apple et Trump.

Sur ce plan plus théorique que pratique toutefois, la Silicon Valley n’est pas un bloc monolithique. Certes, de nombreuses sociétés californiennes ont passé l’année à débattre de lutte contre les discriminations à l’embauche et d’égalité salariale, alors même que Trump multipliait les saillies racistes et misogynes, et choisissait un colistier résolument opposé aux congés parentaux mis en place chez Microsoft ou Netflix.

Mais dans le même temps, un investisseur aussi influent que Peter Thiel a largement financé le candidat républicain, se faisant le champion d’une élite favorable à une dérégulation confinant au libertarianisme. Un petit groupe, mais un groupe puissant, qui rêve d’un territoire ouvert à toutes les expérimentations technologiques, mais aussi économiques et sociales.

La délocalisation et relocalisation

« Rendre sa grandeur à l’Amérique », c’est aussi lui rendre sa stature d’arbitre salvateur plutôt que d’acteur embourbé, en revenant à un isolationnisme teinté de protectionnisme. Trump a ainsi promis de revenir sur l’ALÉNA signé par le président George H.W. Bush, d’interrompre le processus de ratification du TPP devant créer une zone de libre-échange autour du Pacifique, et de restaurer des barrières douanières prohibitives.

Des mesures qui doivent stopper les délocalisations, comme il l’expliquait lors du premier débat qui l’a opposé à Hillary Clinton, dans son style si caractéristique :

La première chose que vous devez faire, c’est d’empêcher les délocalisations. Les sociétés partent. Je pourrais en nommer, je veux dire, il y en a des milliers. Elles partent, et elles partent dans des nombres toujours plus grands. Et ce que vous devez faire, c’est dire : très bien, vous voulez partir au Mexique ou dans un autre pays, bonne chance. Nous vous souhaitons beaucoup de chance. Mais si vous pensez que vous allez fabriquer vos climatiseurs ou vos voitures ou vos cookies ou quoi que vous fassiez et les faire entrer dans notre pays sans taxe, vous avez tout faux. Et dès que vous dites qu’ils vont être taxés à l’entrée, et nos politiciens ne le font jamais, parce qu’ils sont liés à des groupes d’intérêts et que ces groupes veulent que les sociétés partent, parce que souvent, ils possèdent ces sociétés. Ce que je dis, c’est que nous pouvons les empêcher de partir. Nous devons les empêcher de partir.

« Empêcher de partir », mais plus « faire revenir » : le candidat Trump a progressivement abandonné son discours sur la relocalisation des emplois délocalisés en Chine, au point que le président élu Trump ne promet plus rien en ce sens. Peut-être parce qu’il y fait lui-même fabriquer les chemises et les cravates vendues sous son nom. Sans doute parce qu’il s’est rendu compte que c’était impossible, en particulier dans le domaine des technologies, comme nous l’avons déjà longuement expliqué.

Source : Image de une CC Gage Skidmore.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


259 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Ali Ibn Bachir ... 09/11/2016 - 19:02 (edité)

+1

Bernie reviens :-)

avatar arekusandoro 09/11/2016 - 19:06 via iGeneration pour iOS

Faut surtout attendre de voir ce qu'il va vraiment faire....un peu comme le Brexit où une fois qu'ils ont gagnés...ils ont annoncé vouloir arrêter la politique...donc on verra ce que le candidat Trump va vraiment appliquer au président Trump...il y a les promesses pour se faire élire ... et la réalité

avatar McDO 09/11/2016 - 19:12 (edité)

Trump est un crétin ignare c'est un fait. Son programme est à vomir, cependant je dois avouer que je suis assez d'accord avec sa politique protectionniste. Les entreprises qui délocalisent, se font des marges folles en toute quiétude sans rendre la pareille, ça va 5 minutes...



avatar fautedegout 09/11/2016 - 19:18

Donne nous, tiens, 3 arguments qui démontrent que le programme de Trump est à vomir.

3. Et pas basé sur les 400 médias manipulateurs VS 7 qui ont enfumé la populace.

Non, 3 arguments du programme officiel.

Allez zou.

avatar fousfous 09/11/2016 - 19:23 via iGeneration pour iOS

@fautedegout

Tu sais que c'est grâce au médias qu'on se retrouve avec Trump? A lui faire une sur médiatisation pendant les primaires il a réussi à devenir le candidat républicain.

avatar fautedegout 09/11/2016 - 19:34

Hein ? Tu plaisantes j'espere. Les études qui sortent aujourd'hui le démontrent. 400 versus 7 médias.

avatar jean512 09/11/2016 - 19:48

oui c'est surement grace au NYT ....



avatar McDO 09/11/2016 - 19:33

@fautedegout

Aller c'est parti pour l'anéantissement d'un pro-Trump:

- La fin de la lutte contre le réchauffement climatique notamment la suppression de l'accord de Paris concernant l'écologie
- réouverture des mines de charbon et autres industries hyper polluantes
- suppression de l'Obama Care qui offre des soins de santé aux plus démunis
- interdiction à l'avortement
- interdiction au mariage homosexuel
- Autorisation de la torture

Je continu ?

Bon j'ai largement dépassé les "3 arguments" mais il y a tellement de choses à dire à sur cet abrutis de première, excuse moi

avatar fautedegout 09/11/2016 - 19:44

J'ai dit "programme officiel". Pas des arguments fallacieux de la presse française déconfite.

JAMAIS il n'a dit qu'il interdirait l'avortement ou le mariage homo.

Sur ObamaCare il a dit, au contraire son refus des réductions budgétaires néolibérales en matière de sécurité sociale. De nombreux électeurs républicains victimes de la crise économique, et tous ceux qui ont plus de 65 ans, ont besoin de la Social Security (retraite) et du Medicare (assurance maladie) mis en place par le président Barack Obama que les autres dirigeants républicains veulent supprimer. Trump a promis ne pas revenir sur ces avancées sociales. Il a aussi promis de diminuer les prix des médicaments, d’aider à régler les problèmes des « SDF », de réformer la fiscalité des petits contribuables, et de supprimer un impôt fédéral qui touche 73 millions de foyers modestes.

Tu as le droit de mixer le programme du TeaParty avec celui de Trump...mais ce sont 2 choses différentes. Dommage.

Bien essayé, play again.

avatar McDO 09/11/2016 - 19:47

@fautedegout

Quel déni...

C'est bel et bien son programme officiel http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/elections-americaines/20161109.OBS0...

Informe toi un minium avant de dire des conneries.

avatar fautedegout 09/11/2016 - 19:49

Tout est là :

https://www.donaldjtrump.com/policies/

Désolé je prends l'info à la source, pas sur le nouvel obs

avatar McDO 09/11/2016 - 19:59

@fautedegout

T'as pas écouté mon conseil: Informe toi un minium avant de dire des conneries.

J'ai pris l'exemple du nouvel Obs, mais tu peux choisir les centaines de sources différentes qui disent exactement la même chose, à savoir le programme de Trump disponible sur son site.

Désolé de ne pas être un pro-Trump écervelé, il faudra trouver beaucoup mieux que tes pseudo-arguements pour me casser.

Try again.

avatar Hideyasu 09/11/2016 - 20:05 via iGeneration pour iOS

@McDO

Pourtant meme dans ton lien il est dit qu'il ne veut pas interdire l'avortement.
Et entre tout les journaux qui ont pris parti pour Clinton et le programme officiel de Trump, il vaut mieux choisir quoi ?
Je suis pas pour Trump mais un peu d'objectivité ne fait pas de mal

avatar McDO 09/11/2016 - 20:09

@Hideyasu

Bien sûr qu'il y a des choses qu'il ne peut pas faire, beaucoup de choses sont irréalisables. Trop crétin pour comprendre qu'il y a de nombreux facteurs qui entrent en ligne de compte.

Cependant la suppression de l'avortement fait bel et bien de son programme. Un peu d'objectivité ne fait pas mal en effet...

avatar Hideyasu 09/11/2016 - 20:14 via iGeneration pour iOS

@McDO

Écoute on le verra dans les faits, mais je suis prêt à prendre le parie que son mandat ne sera pas la catastrophe annoncée par tout le monde

avatar McDO 09/11/2016 - 20:15

@Hideyasu

J'ai lu un peu vite ton post. Après l'avoir relu j'ai vu ça:

"Pourtant meme dans ton lien il est dit qu'il ne veut pas interdire l'avortement."

Après je suis retourné sur l'article et j'ai vu ça:

Après plusieurs volte-face, Donald Trump s’est finalement aligné sur les positions conservatrices du Parti républicain sur l'avortement. Il affirme donc que l’embryon "a un droit fondamental à la vie qui ne peut être enfreint".

Ou t'as vu qu'il ne veut pas si finalement il veut l'interdire ?

Je vois le niveau des pro-Trump. Pas étonnant qu'il ai gagné finalement...

avatar Hideyasu 09/11/2016 - 20:18 via iGeneration pour iOS

@McDO

Effectivement je me suis moi même planté.
Et non je suis pas Pro Trump, je n'aurais ni voté pour lui ni pour Clinton.
Mais la critique sans réflexion m'énerve et ça devient une deuxième nature dans les débats publiques et par conséquent dans les croyances populaires

avatar Hideyasu 09/11/2016 - 20:20 via iGeneration pour iOS

@McDO

Je pense qu'il est intéressant de connaître tout les tenants d'une affaire, et avec le discours des médias ca n'a pas été fait d'où ma position aujourd'hui

avatar Bigdidou 10/11/2016 - 07:34 via iGeneration pour iOS

@McDO
"Ou t'as vu qu'il ne veut pas si finalement il veut l'interdire ?"

Il a tout dit et son contraire. Il y a ce qu'il dit et ce qu'il ne peut pas faire, comme tu l'écris ailleurs, bref, bien malin celui qui prétend y comprendre quelque chose.
Et c'est pareil pour tous les grand sujets de société, c'est manifestement la confusion la plus totale.

Taper Trump avortement dans Google est édifiant.
Je ne lis pas ce journal, mais j'ai trouvé le papier intéressant : http://www.la-croix.com/Monde/Ameriques/Donald-Trump-peut-il-limiter-le-...

avatar Manubzh 09/11/2016 - 21:10

putain tu en tiens une couche toi ... Enlève tes oeillières
je te conseille de demander à la femme de Trump directement sur Twitter

Ah merde ! elle est trop occupée servir de table basse à son mari et à passer une potiche aux yeux de tout le monde.

ça me fait rire avec tout ce que ce mec a dit sur les femmes, la première dame des EU (en plus d'être une poupée dégueulasse) aura le privilège de passer pour une serpillère aux yeux du monde !

avatar fousfous 09/11/2016 - 21:13 via iGeneration pour iOS

@Manubzh

C'est vrai que Bill en première dame ça aurait été drôle ^^

avatar Manubzh 09/11/2016 - 21:21

en tenue de femme de ménage (french maid) !
Oh le rêve XD

avatar Hideyasu 09/11/2016 - 19:51 via iGeneration pour iOS

@McDO

Tu sais que meme les américains ne veulent pas forcément de choses comme la sécurité sociale ? Quand nous on s'en passerai pas, la majorité la bas n'en veulent pas.
Faut aussi arrêter de croire que nos envies et notre culture et pareil partout

avatar Manubzh 09/11/2016 - 21:12 (edité)

c'est une belle connerie quand on connait le système de santé des EU...

avatar plicatilis 09/11/2016 - 19:47

Le roublard blondinet rase gratis

Pages