Apple : les portables Mac sont là pour encore 25 ans

Mickaël Bazoge |

Est-ce qu’Apple se préoccupe vraiment du Mac ? Les annonces du special event sont intéressantes et elles revitalisent une gamme de MacBook Pro qui en avait bien besoin. Mais quid de l’iMac, du Mac mini, du Mac Pro ? Quelle est la stratégie d’Apple pour ses ordinateurs, Apple a-t-elle encore une vision ?

25 ans séparent ces deux ordinateurs… — Cliquer pour agrandir

Phil Schiller, Craig Federighi et Jony Ive ont répondu à quelques unes de ces questions, parfois en usant de leur plus belle langue de bois, dans une interview au long cours avec Cnet. « Le calendrier, ce n’est pas ce qui commande nos décisions », assène derechef le vice-président du marketing alors qu’on lui demandait pourquoi il avait fallu plus de quatre ans pour revoir ses MacBook Pro.

Nous mettons nos équipes au défi d’accomplir du bon travail, et parfois cela peut aboutir en un an, parfois en trois ans… Ce dont nous nous soucions vraiment est de mettre au point de nouvelles innovations pour le Mac, et poursuivre l’histoire qui a défini Apple pendant tant d’années.

La Touch Bar, la nouvelle barre tactile à tout faire qui remplace les touches de fonction, a réclamé au moins deux ans de travail aux équipes de Jony Ive. Elle est considérée comme « le commencement d’une très intéressante [nouvelle] direction » qui combine « le tactile avec le clavier mécanique ». La présence de ce ruban tactile signifie aussi qu’Apple confirme qu’un écran tactile n’arrivera pas demain sur les Mac — ni même plus tard.

Cliquer pour agrandir

Un écran tactile sur un Mac, « ce n’est pas particulièrement utile », persiste Jony Ive. Et sur un MacBook Pro, qui devient de plus en plus fin et léger, cela peut même être considéré comme « un fardeau », insiste-t-il. Concevoir un écran tactile est en fait « assez facile et relativement rapide, et c’est tentant. Il peut être confortable d’avoir une direction de design qui est convaincante. Mais si vous ne pouvez pas affiner le concept sans compromettre le produit final, vous pouvez saper une grande idée ».

La Surface Studio de Microsoft.

Comment se positionnent ces nouveaux Mac face à l’iPad Pro ? Comme toujours, les dirigeants d’Apple n’ont aucun problème face à ce qui peut ressembler à un dilemme pour de plus en plus d’utilisateurs Mac. « C’est génial de fournir deux manières différentes de résoudre des problèmes identiques, mais un produit réalisera des choses uniques que l’autre ne pourra pas accomplir », précise Schiller. Avoir deux appareils bien séparés permettent au constructeur « d’explorer les deux, plutôt que d’essayer de rentrer l’un dans l’autre pour ne créer qu’un seul modèle ».

iOS et macOS travaillent toujours plus de concert, via les fonctions Continuité et Handoff. Il n’est pas question de faire rentrer macOS dans un iPhone, poursuit Schiller. « Et de la même manière, il n’est pas possible d’intégrer iOS dans un Mac… Chacun [des deux systèmes] est le meilleur dans ce qu’il doit faire, et nous pensons que ça a du sens d’ajouter des fonctions de l’un dans l’autre, mais sans les changer fondamentalement, au risque du compromis ».

Cliquer pour agrandir

Les nouveaux MacBook Pro sont très jolis, mais ils coûtent bonbon, dans le plus pur style Apple. Proposer des produits abordables, « nous nous en soucions », assure Schiller (qui a dû se mordre les joues…). Mais voilà, « nous ne concevons pas pour les prix, nous développons pour [améliorer] l’expérience et la qualité que les utilisateurs attendent de leur Mac. Parfois, cela veut dire que [nos produits] se positionnent dans le haut de gamme, mais ce n’est pas un objectif, c’est simplement parce que c’est ce qu’ils coûtent ».

Cliquer pour agrandir

Et pour l’avenir ? Bonne nouvelle, Phil Schiller et Craig Federighi assurent que la gamme de Mac portables d’Apple seront encore là pour « un quart de siècle supplémentaire ». Pas un mot en revanche sur les Mac de bureau. « Nous ne voulons pas nous contenter d’un speed bump pour le MacBook Pro », a conclu le patron du marketing. Les nouveautés présentées ce jeudi sont « un grand, grand pas en avant. C’est une nouvelle architecture système, et cela nous permet de créer beaucoup de choses, des choses dont nous ignorons tout aujourd’hui ».

Jony Ive semble lui plus au courant que son collègue. « Il est compliqué d’évoquer sans donner des détails », minaude t-il quand on lui demande dans quelle direction Apple veut aller avec cette Touch Bar. Ce composant « est juste le commencement ».


avatar melaure | 

Le retour des clones officiels !!!

avatar awk | 

@melaure

La plus grosse connerie de l'histoire d'Apple ?

avatar melaure | 

Parmi les meilleurs machines que j'ai eu, surtout les Motorola plus fiables que les Macs d'Apple ...

Réaction de fanboy qui cautionne le monopole du matos ...

avatar awk | 

@melaure

Non réaction de quelqu'un qui comprend le business

On sait que tu regrette le temps où Apple se mourrait mais ne s'intéressait pas à ceux que tu méprises ?

Ton vrai pb c'est les succès d'Apple. ?

avatar melaure | 

Le succès c'était avant Cook, maintenant on est sur la phase décroissance. Il devrait pourvoir battre Amelio dans quelques temps ...

Bon et au lieu de truster le forum, va chercher du boulot !!!

avatar awk | 

@melaure

Il ne s'est jamais vendu autant de Mac que depuis que Cook est aux commandes ?

avatar melaure | 

Sauf que les ventes chutent depuis quelques trimestre. On voit bien que Cook n'a plus d'idée après Jobs, il doit trouver tout seul et ça donne n'importe quoi ...

Tu crois vraiment que ces machines vont relancer les ventes ??? Hé bien non ça se barrer vite sur des machines équivalentes (XPS et cie) ... ceux qui ont switché ces dernières années sont bien moins dépendant que les plus anciens, ils peuvent facilement revenir à Windows sur lequel ils ont déjà une longue expérience ...

avatar awk | 

@melaure

Puissante analyse ?

avatar awk | 

@melaure

Avec une vision aussi claire du marché tu dois être très courtisé, non ? ?

avatar awk | 

@melaure

Quant à ta pitoyable injonction à aller chercher du travail, elle ne fait qu'illustrer ta faiblesse et ta médiocrité ?

Aucun pb à ce que tu es besoin de me fantasmer ainsi, mais ton mépris pour les chômeurs est abject ????

avatar mjpolo | 

@awk

"à ce que tu ais besoin"…..de rien ?

avatar awk | 

@mjpolo

?????

avatar mjpolo | 

@melaure

"(…)Bon et au lieu de truster le forum, va chercher du boulot !!!"….et relire son Bescherelle ?

avatar iRobot 5S | 

"C'est ce qu'ils coûtent" ???

avatar VanZoo | 

Concernant les prix, le message et le principe d'Apple ; Vous voulez la dernière version, on vous a séduit avec le Touch bar, vous raquez le prix fort ! Sinon, allez sur le Refurb !

avatar DouceProp' | 

Je fus déçu de ce Keynote... La Touch Bar c'est sympa mais ça ne va pas assez loin. Pourquoi ne pas remplacer tout le clavier par un bidule tactile et une sorte de retour de force pour simuler les touches ?

Et un événement pour un seul ordi ? Déception...

avatar iOsIsFlying | 

Mouais

avatar enzo0511 | 

Je dirais même que les Mac ne disparaîtront jamais étant donné qu'il est plus facile de pricer un Mac a 3000-4000-5000€ qu'un iPad

avatar enzo0511 | 

J'imagine pas le prix des Mac dans 25 ans...
Quand on voit que le haut de gamme du dernier MBP toutes options fait déjà 5000 balles

avatar jul.jules.dada | 

Depuis quelques temps Apple est sur la défensive.
Il n'y a plus de "vision" dans l'entreprise.
Entendons nous, "vision d'entreprise" signifie une stratégie de développement de produits, d’expériences utilisateur à inventer, de nouveaux besoins à créer.
Je ne parle pas simplement de résultats financiers et c'est bien là le problème.
C'est le financier qui gouverne chez Apple et comme tout financier sa vision du marché est limitée par une vision à court terme :
http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0211236880967-tim-cook-touch...
Ignorer le "marché du camion" (les imac macbook et macpro), est une erreur stratégique de long terme, qu'Apple risque de payer très chère.
Car le marché du smartphone est très versatile alors que la "marché du camion" est friand de stabilité.
Une entreprise qui ignore la base de sa clientèle se met en péril, surtout quand son activité la plus rentable est une activité à risque.
Apple est de moins en moins tendance et les tendances changent rapidement.
Tim Cook ne serait-il pas en train de se Ballmeriser ?

avatar Dr Fatalis | 

"Les portables Mac sont là pour encore 25 ans."
Précision utile. Cela peut aussi signifier que les autres Mac n'en ont plus pour longtemps.
La marotte de J.Y. (légèreté, finesse, compacité, tout collé;-) ne peut quittancer vers une gamme de machines exclusivement mobiles.
Cette pitoyables keynote avait bien raison d'arborer comme symbole une pomme dans les flammes.
Ils sont venus nous annoncer la fin du Mac desktop.

Lorsque J.Y. aura fini de se toucher la barre, plus personne ne se rappellera ce qu'a signifié le "hello again". Un chant du cygne.

J'ai utilisé la première génération de macs. J'ai suivi les errements et les révolutions de la marque, évangélisé nombre de proches. J'ai toujours travaillé, mais aujourd'hui, seul le Mac mini reste a ma portée financière.

Mais il y a pire.
La perte de l'esprit Apple, de ces objets tellement simples à utiliser.

Un exemple : j'ai acheté un des derniers (?) ipod touch 64 Go, pour seconder mon ipad 2 : il me permet de passer mes cours en keynote, et contient toutes les videos que j'utilise dans mes cours. J'ai eu la folie, un jour, de vouloir écouter de la musique dessus (j'y ai transféré quelques morceaux via itunes). Et là; où est passé la simplicité Apple ? Ce bouzin est incapable de faire autre chose que jouer en boucle le même morceau, réclame son Apple music à la noix, et est perdu sans son wifi. Mon ipod touch premier du nom est plus simple à utiliser !

J'ai du remplacer un macbook air 1e génération amélioré en SSD, qui me satisfaisait pleinement. Je l'ai remplacé par un MBA du refurb en 11 pouces : alors que mon ancien MBA tenait facile ses 8 à 9h d'autonomie, le MBA 11 tient à peine 5h, et ce sans forcer dessus. Lamentable.

Sans compter les softs abandonnés en rase campagne. J'utilisais intensivement Ibook authors. Il semble plus ou moins abandonné. J'ai six manuels scolaires et universitaires libres & gratuits sur itunes, mais je pose la question : qui peut encore avoir confiance en Apple ?

avatar mjpolo | 

EN voilà un joli commentaire. Tout à fait de votre avis.

Tout cela est bien décevant...

avatar dtb06 | 

Quelle honte !

avatar Cowboy Funcky | 

Quid de l'oMac et DE cette touchbar ?!

Un clavier sans fil intégrant la touchbar ?...

Wait

avatar Cowboy Funcky | 

Ah les pessismistes...

"J'enterre macOS", "bye bye Mac au prochain changement de portable"....

bref... Les mêmes qui font toujours les mêmes commentaires depuis....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR