Apple désamorce les soupçons de sexisme sur son campus

Mickaël Bazoge |

Apple se présente volontiers comme le champion de la diversité, de l'égalité et du respect. Mais comme dans toute organisation, l'erreur est humaine et des dérapages peuvent survenir. Cela a été le cas pour plusieurs employées du 1, Infinite Loop, dont les témoignages anonymes ont été compilés cette semaine par les sites Mic et Gizmodo.

On parle là de cas de plaisanteries misogynes, mais aussi d'une promotion qui passe sous le nez d'une salariée au profit d'un homme moins qualifié, ou encore de harcèlement. Ça la fiche mal pour une entreprise qui se pare de toutes les vertus, et révèle un envers du miroir à mille lieues de l'image lisse que vante Tim Cook à longueur d'interviews.

Denise Young Smith et Ina Fried de Recode.

Coïncidence ou non, ces affaires interviennent en plein lancement des iPhone 7 et Apple Watch Series 2. Pour éteindre la polémique naissante, Denise Young Smith, la vice-présidente aux ressources humaines, a tenté de désamorcer ces accusations de sexisme auprès de Recode, le jour même du lancement des nouveautés — autant dire que le sujet tient à cœur la direction d'Apple.

« Nous prenons ces problèmes pas seulement sérieusement, mais personnellement », explique la responsable avant d'assurer, une fois de plus, que l'entreprise est engagée dans la diversité sous toutes ses formes. Le dernier rapport sur le sujet faisait état de la présence de 32% de femmes dans les effectifs du groupe (lire : La diversité d'Apple progresse lentement). C'est en phase avec d'autres groupes informatiques, mais c'est encore loin de représenter la société américaine dans son ensemble.

« J'ai conscience que nous en sommes encore à 70/30 au sein de nos équipes d'ingénieurs. Nous devons être conscients que des personnes peuvent se sentir sans voix ou délaissées au sein de l'entreprise », dit-elle. En ce qui concerne les affaires citées, des « actions disciplinaires ont été prises », qui peuvent aller de la discussion informelle jusqu'au licenciement. Denise Young Smith n'a évidemment pas donné de précisions sur les dossiers spécifiques.

La patronne de la RH est en train de fignoler un courriel qui sera envoyé à ses équipes afin de faire le point sur la situation. Elle reviendra aussi sur l'engagement de l'entreprise et sur le sien. « En tant que femme et dirigeante, je pense que j'ai une plus grande responsabilité pour écouter toutes les femmes, toutes les personnes de couleur, qui peuvent avoir l'impression de ne pas être entendues ». Ces histoires, qui ont été suivies de près par Tim Cook, sont devenues une « top priorité ». Malgré les lancements des nouveautés cette semaine.

Tags
avatar awk | 

@Philbee

J'avais lu l'intégralité du papier dont les propos de l'avocate qui est dans son rôle.

"Il s'agit donc d'une loi particulièrement (ou intentionnellement ? ) mal faite..."

La loi n'est nullement mal faite, elle est au contraire pas assez sévère dans son application en France en se qui concerne les pensions alimentaires et plus encore leur recouvrement.

Le géniteur qu'il est ou non désiré la paternité doit assumer les conséquence de ses actes volontaires dont il connait parfaitement les éventuelles conséquences.

Un homme n'assument pas cette responsabilité est un moins que rien. (Là c'est un jugement moral)

Quant au recouvrement des pensions alimentaires dans certains pays européen c'est l'état qui se substitue au mauvais payeur, le recouvrement de la dettes étant en suit pris en charge par l'administration fiscale qui a de bien meilleurs moyens d'obtenir gain de cause que les individus bafoué dans leur légitime droit.

Et comme dit plus au en sous-jacente de cette posture inacceptable il y a le fait établit dans l'esprit de certain que la responsabilité de la contraception repose sur la femme.

Si se monsieur ne voulait pas enfanter il n'avait qu'à prendre ses propres précautions.

Il est absolument inconcevable qu'un géniteur puisse légalement échapper à sa responsabilité.

D'autant que la non reconnaissance de paternité prive l'enfant de nombreux droits légitimes entre autres successoraux.

J'espère que la mère a eu les moyens financier d'obtenir en justice de faire payer ce goujat

avatar Philbee | 

Qu'elle soit dans son rôle ou non, l'avocate n'a pas inventé les huit moyens de contraception à la disposition des femmes...

Je vous laisse à vos certitudes.

Fin de la discussion...

avatar awk | 

@Philbee

Nous y voilà le sous-jacent , que j'évoque depuis le début, remonte finalement à la surface

"les huit moyens de contraception à la disposition des femmes.."

La responsabilité de la contraception et de ses conséquences est pour vous portée par la femme seules même dans le cas de relations épisodiques.

Ce qui permet de la rendre seule responsable des conséquences de l'acte sexuel en cas de grossesse, c'est si pratique pour le confort des braves mâles, effectivement.

Un bon moyen de se défausser de ses responsabilités à moindre coût qui est absolument abjecte et moralement inacceptable.

Un homme qui n'assume pas les conséquences de ses actes, particulièrement quand il s'agit de donner la vie, et s'en défausse lâchement avec des arguments spécieux est un moins que rien pitoyable, ne méritant que le mépris et l'opprobre.

avatar feefee | 

@Philbee :

"Fin de la discussion..."

Quand on atteint ses limites intellectuelles on dit toujours ça ....

avatar Philbee | 

Par contre, une chose est sure : vous pratiquez le coup de pied de l'âne...ce qui est peu surprenant car totalement en adéquation avec les propos de votre consoeur qui n'a cessé de s'abriter derrière la réthorique culpabilisatrice classique des féministes.

Pourtant, je n'ai fait que relever ce que beaucoup s'accordent à dire (c.f article du Figaro : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/01/28/01016-20130128ARTFIG0... ), à savoir que cette loi est sujette à nombre d'abus...

Bien entendu, il est naturel pour une féministe de rejeter entièrement la faute d'une maternité non désirée sur les hommes tout en faisant abstraction des nombreux moyens de contraception dont disposent les femmes et qui, à l'instar de la pilule contraceptive, ont été gagnés de haute lutte par les mouvement féministes. Etrange logique teintée d'une évidente mauvaise foi...

Manifestement, ce genre de comportement est la preuve que le sexisme se conjugue aussi au féminin...

avatar awk | 

@Philbee

"il est naturel pour une féministe de rejeter entièrement la faute d'une maternité non désirée sur les hommes"

Tu m'expliqueras comment une femme peut se défausser entièrement d'une maternité sur un homme ?

Tu dois être bien atteint dans ta virilité pour nourrir une telle haine aveugle et idiote.

Pour le reste c'est tellement abject, idiot et nourrit de frustrations palpables.

avatar harisson | 

@Philbee :

"Il s'agit donc d'une loi particulièrement (ou intentionnellement ? ) mal faite..."

Je doute qu'elle soit intentionnellement mal faite dans des sociétés où les familles sont patrilinéaires.

Il faut faire du lobbying pour un rééquilibrage des droits des hommes (sur quelques points précis pour éviter un nouveau déséquilibre dans l'autre sens) et ça prend du temps ;)

avatar awk | 

De news en news la masse de racistes, d'homophobes, de sexistes ... constituant une part des participants ne fait que croitre :-(

triste vision quand même :-(

avatar Vicken | 

Pourquoi les actrices porno sont-elles mieux payées que les acteurs, grrr ça me révolte !!!

avatar IceWizard | 

@Vicken
"Pourquoi les actrices porno sont-elles mieux payées que les acteurs, grrr ça me révolte !!!"
Le monde du X publie-t-il ces grilles de rémunération, ou c'est une expérience vécue ?

avatar TmrFromNO | 

Non il a raison, les actrices gagnent largement plus, pour peu qu'elles soient réputées et demandées. Déjà car leur longévité de carrière est bien moins longue que pour les acteurs, et car c'est elles qui font vendre/acheter. Plus de 2000 euros/scene pour les meilleures, et bien plus dans les grosses productions.
Manuel Ferrara en a parlé dans un de ses Twitch dispos sur Youtube de sa paie il me semble.

avatar hairsplitter | 

Dans les films hors porno, un acteur est mieux payé qu'une actrice, c'est comme ça.

avatar hairsplitter | 

Dans les services médicaux de chez Apple, y a-t-il autant d'infirmiers que d'infirmières ?

avatar Philbee | 

Je vois que, malheureusement, pour certains adeptes du politiquement correct, les invectives remplacent souvent les arguments...

Des philosophes comme Bérénice Levet ou Elisabeth Badinter l'ont parfaitement démontré, les excés du féminisme (c.f mon message précedent) finiront par se retourner contre les défenseurs de la cause des femmes. Ce qui d'ailleurs semble se produire aux USA et le "retour de baton" pourrait s'avérer plus terrible encore !

Si j'étais un abominable machiste, je ne pourrais que me réjouir des outrances de ce sexisme au féminin...

avatar awk | 

@Philbee

Etrange comme l'accusation de recours au " politiquement correct" sert systématiquement aujourd'hui de faux nez visant à donner un visage présentable aux idéologies les plus rétrogrades.

avatar Philbee | 

Bravo pour cette auto-critique...

avatar awk | 

@Philbee

Vous n'avez rien de mieux en magasin que cette technique réthorique éculée à peine digne d'un préau de primaire ?

avatar Philbee | 

je m'adapte à votre niveau...

avatar awk | 

@Philbee

"je m'adapte à votre niveau..."

Et encore de la réthorique de maternelle :-)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR