Apple désamorce les soupçons de sexisme sur son campus

Mickaël Bazoge |

Apple se présente volontiers comme le champion de la diversité, de l'égalité et du respect. Mais comme dans toute organisation, l'erreur est humaine et des dérapages peuvent survenir. Cela a été le cas pour plusieurs employées du 1, Infinite Loop, dont les témoignages anonymes ont été compilés cette semaine par les sites Mic et Gizmodo.

On parle là de cas de plaisanteries misogynes, mais aussi d'une promotion qui passe sous le nez d'une salariée au profit d'un homme moins qualifié, ou encore de harcèlement. Ça la fiche mal pour une entreprise qui se pare de toutes les vertus, et révèle un envers du miroir à mille lieues de l'image lisse que vante Tim Cook à longueur d'interviews.

Denise Young Smith et Ina Fried de Recode.

Coïncidence ou non, ces affaires interviennent en plein lancement des iPhone 7 et Apple Watch Series 2. Pour éteindre la polémique naissante, Denise Young Smith, la vice-présidente aux ressources humaines, a tenté de désamorcer ces accusations de sexisme auprès de Recode, le jour même du lancement des nouveautés — autant dire que le sujet tient à cœur la direction d'Apple.

« Nous prenons ces problèmes pas seulement sérieusement, mais personnellement », explique la responsable avant d'assurer, une fois de plus, que l'entreprise est engagée dans la diversité sous toutes ses formes. Le dernier rapport sur le sujet faisait état de la présence de 32% de femmes dans les effectifs du groupe (lire : La diversité d'Apple progresse lentement). C'est en phase avec d'autres groupes informatiques, mais c'est encore loin de représenter la société américaine dans son ensemble.

« J'ai conscience que nous en sommes encore à 70/30 au sein de nos équipes d'ingénieurs. Nous devons être conscients que des personnes peuvent se sentir sans voix ou délaissées au sein de l'entreprise », dit-elle. En ce qui concerne les affaires citées, des « actions disciplinaires ont été prises », qui peuvent aller de la discussion informelle jusqu'au licenciement. Denise Young Smith n'a évidemment pas donné de précisions sur les dossiers spécifiques.

La patronne de la RH est en train de fignoler un courriel qui sera envoyé à ses équipes afin de faire le point sur la situation. Elle reviendra aussi sur l'engagement de l'entreprise et sur le sien. « En tant que femme et dirigeante, je pense que j'ai une plus grande responsabilité pour écouter toutes les femmes, toutes les personnes de couleur, qui peuvent avoir l'impression de ne pas être entendues ». Ces histoires, qui ont été suivies de près par Tim Cook, sont devenues une « top priorité ». Malgré les lancements des nouveautés cette semaine.

Tags
avatar en ballade | 

@madaniso :
Au passage vous êtes le bien pensant, j essaie juste de constater une réalité .

avatar Abd Salam | 

@madaniso :
Le discrimination positive n'est pas de forcer à embaucher une femme (ou un Noir) mais de veiller à ce que la candidature d'une femme ne soit pas recalé du seul fait que c'est une femme.

Le fait qu'il y ait une majorité d'hommes (ou de femmes) dans un secteur prouve que la sélection n'est pas fondée sur le mérite !

Dans le cas contraire la distribution des postes devrait être "aléatoire".

Voilà le véritable point de vue des "bien pensants" !

avatar TmrFromNO | 

Idéalement oui, c'est pour donner les mêmes chances au black ou à la fille qu'à l'homme blanc.
Maintenant, il est évidement que si la discrimination positive ne sert qu'à éviter de jeter des CV à la seule vue de la photo, du prénom, ça sert à rien... donc intrinsèquement, c'est fait pour favoriser l'emploi du black ou de la fille par rapport à l'homme blanc.

Sinon ça n'a aucun intérêt, et il reste tout à fait possible de taxer n'importe quel recruteur de sexiste ou raciste pour pas avoir pris la fille ou le black, et ce même s'il n'avait pas déchiré leur CV.

Le type ça va lui prendre 20 minutes de faire passer un entretien à Mamadou alors qu'en réalité il a déjà choisi Cédric. Mais bon, il aura fait preuve de tolérance. Sauf que dans l'esprit de Mamadou, ça restera malgré tout un raciste pour avoir pris Cedric, de toutes façons.

avatar Abd Salam | 

@TmrFromNO :
C'est pas fait pour favoriser...

Mais pour "défavoriser".

L'idée, c'est qu'une candidature doit être évalué le plus rationnellement possible, le plus objectivement possible ;

Il s'agit bien de voir si le Noir est capable ou pas ;
Ou si la candidate est capable ou pas ;

Au lieu d'éliminer d'office des candidats en raison de leur genre ou couleur de peau !

avatar TmrFromNO | 

Le problème reste le même.
Si compétence égale, tu choisis pas le noir ou la fille et que tu prends le blanc, tu seras forcément un raciste ou misogyne dans la tête de ces gens là... et SOS Racisme, le MRAP et la LICRA continueront d'y voir un problème, parce que même si tu ne déchires pas le CV, parce que même si tu leur fais passer un entretien alors que ton chois est déjà fait, au final Mamadou et Chloé restent sur le carreau

avatar marc_os | 

@TmrFromNO :
Ce que tu décrits est un comportement raciste et c'est donc normal qu'il doit pris comme tel !
Il se trouve que j'ai vécu cette expérience, trente minutes d'entretien alibi alors que le choix était déjà fait. C'était dans le cadre d'un pseudo appel d'offre où le "recruteur" voulait de tout façon travailler avec la SSII "partenaire". Une variante de copinage.

avatar marc_os | 

@madaniso :
S'il n'y avait pas de la discrimination tout court comme chez nos chers parlementaires il n'y aurait pas besoin de discrimination "positive" !!

avatar deltiox | 

Des sanctions disciplinaires contre ceux qui ont osé parle non ?

Les lanceurs d'alerte sont toujours les premières victimes...

avatar marc_os | 

@deltiox :
C'est ça t'as tout compris. :-/

avatar iVador | 

On entend pas les féministes réclamer la parité dans la justice, l'enseignement ou la santé
C'est n'importe quoi

avatar reborn | 

@iVador :
Ou le batiment

avatar Abd Salam | 

@reborn :
Ce sont des hommes qui refusent d'embaucher des femmes dans le secteur professionnel du bâtiment !

(J'ai écrit "des" hommes ; c'est pas un formulation globale).

Et si on arrêtait la rhétorique anti-féministe ?

avatar TmrFromNO | 

Ce sont des métiers physiques. Qui ici osera dire qu'une femme est physiquement aussi robuste, aussi puissante, aussi endurante qu'un homme? Tous les records sportifs disent le contraire .....

Par contre quand il s'agit d'appliquer l'égalité homme-femme, en considérant qu'une femme est aussi puissante qu'un homme et peut se débrouiller en cas de problème avec un mec, là par contre ça vient pleurer qu'elles sont plus faibles

Bref, le féminisme ....

avatar Manubzh | 

La santé ?
Tu as 15 ans de retard, tu devrais savoir qu'il n'y a plus de parité dans le monde de la santé depuis longtemps puisque les promos sont constituées de 2/3 de femmes et 1/3 d'hommes

avatar BeePotato | 

@ Manubzh : « tu devrais savoir qu'il n'y a plus de parité dans le monde de la santé depuis longtemps puisque les promos sont constituées de 2/3 de femmes et 1/3 d’hommes »

C’est sans doute à ça qu’il faisait allusion, justement.

avatar JLG01 | 

@BeePotato :
C'est justement l'objet de la boutade, IL Y AURAIT TROP DE FEMMES DANS CES MÉTIERS et la parité voudrait que l'on privilégie l'embauche de plus d'homme.
La parité, ce n'est pas plus de femmes, c'est autant que d'hommes.
Je trouve aussi ce critère dévalorisant pour les "minorités ", c'est pour quand les quotas d'unijambistes, de borgnes, d'homosexuels, de martiens ?

avatar deltiox | 

@JLG01 :
Pour les handicapés c'est déjà le cas
Pour les martiens, ce sera une taxe sûrement tres rentable

avatar BeePotato | 

@ JLG01 : « C'est justement l'objet de la boutade, IL Y AURAIT TROP DE FEMMES DANS CES MÉTIERS et la parité voudrait que l'on privilégie l'embauche de plus d’homme. »

C’est précisément ce que je faisais remarquer à Manubzh.

avatar iVador | 

@Manubzh :
C'est bien ce que je dis
Les féministes ne réclament pas la parité des' les secteurs où les femmes sont majoritaires

Ce qui détruit évidemment leur crédibilité

avatar C1rc3@0rc | 

Ce sont des feministes, pas des democrates donc...

avatar marc_os | 

@C1rc3@0rc :
C'est être démocrate que de privilégier les mâles en termes d'emploi, promotion et de salaire, et d'interdire aux femmes de voter ?
Figures toi que si les femmes ont obtenu le droit de vote, ce n'est que récemment et grâce aux féministes comme les suffragettes. Visiblement, si elles avaient dû coter sur toi, les femmes n'aurait toujours pas le droit de vote.
Et tu te dis démocrate ? C'te blague. :-(

avatar Abd Salam | 

@iVador :
Les femmes sont majoritaires dans les secteurs abandonnés par les hommes !

Et c'est malhonnête de faire dire aux féministes ce qu'elles (et ils) n'ont jamais dit !

avatar v1nce29 | 

> Et c'est malhonnête de faire dire aux féministes ce qu'elles (et ils) n'ont jamais dit !

Des trucs intelligents ?

avatar Abd Salam | 

@iVador :
Accusation fallacieuse...

Les féministes s'inquiètent justement de l'absence de parité dans certains domaines comme l'éducation, ou la Justice !

D'autant que c'est le résultat d'un phénomène pervers... quand un domaine professionnel perd son prestige, il y a de moins en moins de candidats hommes...

Ce qui explique que l'on retrouve une majorité de femmes (aux échelons inférieurs mais pas dans les postes de direction) !

avatar v1nce29 | 

Quelqu'un a lu le detail sur gizmodo ? Cela rend la plainte encore plus stupide

Pages

CONNEXION UTILISATEUR