Le Mac fête ses 32 ans

Christophe Laporte |

Le Mac fête aujourd’hui ses 32 ans, c’est deux fois plus que MacGeneration. Le 24 janvier 1984, Steve Jobs présentait à l’occasion de la réunion annuelle des actionnaires d’Apple, ce petit ordinateur qui allait changer tant de choses.

À l’époque, Steve Jobs disait il faut voir son écran pour le croire. C’est qu’à l’époque, cette machine renfermait un écran 9” capable d’afficher du 512 par 342 pixels. Des chiffres qui font pâle figure à côté des écrans Retina, mais à l’époque, ce que proposait Apple était assez unique.

On ne va pas refaire l’histoire. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Erich Styger fête cet anniversaire en faisant le grand écart : il propose au téléchargement un modèle 3D permettant d’accueillir son Apple Watch dans une station d’accueil aux allures de Mac Classic (qui est le dernier descendant du Macintosh original en quelque sorte).

Forcément, 32 ans plus tard, le Mac fait partie intégrante du quotidien de dizaines et dizaines de millions d’utilisateurs. Il ne s’est jamais aussi bien vendu, alors qu’Apple donne l’impression de le délaisser. C’est tout le paradoxe de notre époque.

À ce propos, Steve Jobs pour évoquer l’ère post-pc, avait comparé en 2010 l’ordinateur personnel à un camion. Si l’on se tient à l’analogie, 2016 pourrait être une très bonne année pour le Mac (on le pense en tout cas). Les ventes de camions légers sont au plus haut aux États-Unis depuis des années comme le montre ce graphique de The Truth About Cars.

Le graphique n'a pas été mis à jour pour 2015, mais les ventes continuent d'être à la hausse
Le graphique n'a pas été mis à jour pour 2015, mais les ventes continuent d'être à la hausse

Venez-nous dire dans les commentaires quel était votre premier Mac ! Et comment cela s’est passé !


Tags
avatar lmouillart | 

Je n'ai jamais connu de près ou de loin les machines Apple pré Macintosh.
À cette époque j'étais avec un MSX Yamaha 503, mais sans interface graphique ni souris, par contre une ludothèque fabuleuse.
Ce n'est que quelques années plus tard que je suis tombé sur un ami qui possédait un Macintosh 512K, avec une souris, les petites disquettes 3,5" et une interface graphique permanente. À l'époque déjà les machines étaient bien trop chères (dans les 20 000 francs) par rapport à la concurrence. Avant les années 2000, je n'ai pas eu l'occasion d'en revoir en dehors des imprimeries ou caché dans un coin poussiéreux des FNAC.

Les premiers mac auxquels j'ai touché à volonté c'était bien plus tard vers les années 2000 : powerbook titanium et power macintosh g3 de l'école, et dans tout ça mon premier mac a été le premier Mac mini, suite au forcing d'un ami qui venait d'entrer chez Apple.

avatar e2x | 

Macintosh Apple II GS (graphic n sound) appartenant à mon prof de musique en 1988.
Vous réalisez que le logiciel de M.A.O de l'époque présentait une partition en couleurs !! Plus un clavier Midi connecté... L'émerveillement ! Lol
Depuis malgré que les machines soient devenues tttrès puissantes, on est largement délaissé aux profits de l'iphone et ts les gadgets grand publics ou de luxe! Arrrff...

avatar bugman | 

Bon anniversaire ma Loute. Le premier à avoir partager ma chambre, un SE.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Les ventes de camions sont inversement proportionnelles aux prix du pétrol...

avatar CBi | 

Mac SE/30. Avec son sac de transport, en bandoulière dans le métro ça faisait effectivement très camionneur...

avatar LeonlegranD | 

Je cherchais un ordinateur à traitement de textes pour mes travaux d'étudiant. C'était en 1990. Je n'y connaissais rien en informatique. Quelques connaissances vendaient leur ordinateur et je m'apprêtais à acheter n'importe lequel du moment qu'il ne me coûtait pas trop cher. A l'un qui me proposait son vieil Amstradt, je demandai par quoi il allait le remplacer. Il me répondit : « un Macintosh ». A un autre ayant la réputation d'être doué avec ces machines je demandai des conseils pour acheter un ordinateur d'occasion, il me déclara qu'il vendait le sien pour le remplacer. « Et quel genre d'ordinateur est-ce ? – Un Macintosh » me répondit-il avec un sourire évoquant le grand œuvre. Convaincu, je lui achetai son « Macintosh ». Mais pour le « pas trop cher », j'ai dû repasser : 6000 Francs !
C'était un Macintosh Plus. Vitaminé en RAM, il en avait 2,5 Mo. Affublé d'un disque dur externe, en SCSI s'il vous plait, il pouvait donc stocker jusqu'à 20 Mo de données, y compris mon premier système d'exploitation, numéroté 6.0.7. Une ribambelle de logiciels, dont je ne savais d'ailleurs pas d'emblée à quoi ils servaient, accompagnaient la machine : MacWrite II, et un peu plus tard ClarisWorks, Ragtime 3, Word 4, Illustrator 88, Filemaker 2 et d'autres que j'ai dû oublier désormais. Je dois reconnaitre que je n'avais pas une notion claire du piratage à l'époque. Je les considère maintenant comme des démos fonctionnelles de logiciels dont j'ai acheté les licences plus tard...
Je suis entré dans le monde Apple à ce moment-là. Je ne l'ai pas quitté. Depuis, plus d'une vingtaine de machines ont pris place sur mon bureau (ou sous). Mes préférés ? Mon Macintosh Plus, bien sûr, mais aussi, le Powerbook G3 bronze et le PowerMac G5 2x2 GHz (qui fonctionne toujours). Aujourd'hui, entre la vie privée et la vie professionnelle se disputent la préséance une dizaine d'écrans Apple autour de moi, entre les Mac, iPad, iPhone, iPod et Apple Watch... Je ne m'en sors pas trop mal.

avatar tbr | 

En mai 2006, le tout premier iMac sauce Intel.
Mon tout premier sentiment : waouw !
Et ce qui suivit : libération du joug Microsoft.

Je serais malheureux de revenir en arrière.

avatar Rick Infinity | 

iMac 27" mid-2011, un monstre pour moi qui arrivais d'une machine sous core duo, 1 Go de ram sous Win xp (doit servir pour Star Wars Rogue Squadron 3D et Rayman 2 encore). Il fonctionne toujours à merveille, si ce n'est qu'avec le poids des années, et l'utilisation pendant 5 mois consécutifs d'un MacBook Pro Retina, le disque dur se ressent (et s'entend). Mais il reste encore en machine principale pour ma mère car je ne peux le transporter avec moi outre-atlantique à chaque fois x]. Maintenant, un iMac 5K, fusion drive est fabuleux <3.

avatar X68 | 

En juin 1982 : un Mac128 !
Avec un lecteur de disquettes externe, MacWrite et MacPaint...

avatar zebulonQC | 

en 82 un mac ?!?!?!
Wahou ça c'est révolutionnaire, avoir une machine qui ne sortira aux US que 2 ans plus tard.LOL

avatar zebulonQC | 

mon premier mac et premier ordinateur : Macintosh 128k !
et que des macs depuis off course.
il y aurait d'autres ordinateurs ?

avatar Totoleheros | 

Un mythique Mac SE30, une bête de course increvable. 1990. Ca nous rajeunit pas tout ça...

Mais après 25 ans de matériel Apple, c'est la 1ère fois que j'hésite à aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs.

avatar ysengrain | 

Un Apple ][+ avec 2 lecteurs de disquettes (dont un avec contrôleur) de 143 Ko, bourré de Ram …48 Ko.
Puis vint un Mac 128 avec un DD de 20Mo … et tout le reste.

avatar paddy57 | 

4 avril 1984, Macintosh et ImageWriter I. Très cher.
Mais la première machine qui permettait au Pékin de créer quelque chose en le sortant de la boîte. Il fallait tout de même mettre du papier dan l'Imagewriter...;)

avatar House M.D. | 

Mon premier Mac? Un PowerBook Duo 230. A l'époque, mon père avait voulu me punir d'avoir redoublé ma première. Il a donc revendu mon PC, qui était un Compaq avec un K6-2 333 MHz, avec ses 128 Mo de RAM et sous Windows 2000 Pro... Pas un foudre de guerre, mais suffisant pour moi et mes envies de simulation de vol sur Flight Sim 2000. J'ai dû, par la force des choses, me rabattre sur le "vieux" Mac du fils de ma marraine, un PowerBook Duo 230, avec ses 33 MHZ, ses 4 Mo de RAM, son disque dur de 80 Mo et le System 7.1... Et bien petit à petit, je me suis rendu compte que Microsoft en 2000 n'avait rien inventé, et que ce système était finalement plus agréable à utiliser que Windows 2000 !

Je suis donc resté sur Mac, avec un PowerMac 6350, un PowerBook 1400cs, un PowerBook G4 12", puis 15", MacBook Pro 15", MacBook, MacPro Dual 2 GHz, MacBook Air, et enfin MacBook Pro Retina... Et quelques années après avoir découvert ce PowerBook Duo, j'ai fait de mon hobby un métier, d'abord en entreprise, et maintenant bientôt à mon compte ;)

avatar franfran94800 | 

Mbp Retina 2012, la plus belle des machines Apple à l'epoque! Passage de windobe à OSX sans accroc, une bouffée d'oxygène quoi!

avatar Link1993 | 

iMac G3 pour ma part sur Mac OS 9 ! ^^

avatar antoinelefrendam | 

MacBook Air 11 pouces début de 1014

avatar fte | 

Mon premier Mac : un Mac Plus, prêté. Rendu. Mon premier Mac vraiment à moi : un Mac II, transformé plus tard en Mac IIfx. 30 ans de Mac dans quelques mois. Sauf que ma machine principale n'est plus un Mac depuis quelques mois.

avatar matacao | 

Mon premier Mac fut le Macintosh IIsi, je me souviens que je jouais beaucoup à Dark Castle et Shanghai Majong dessus.

avatar melaure | 

Mon premier Mac, le Mac Plus !!!

Bon anniversaire le Mac. On a fêté ça un peu en avance avec notre stand des Gones du Mac à l'Alchimie 2015 avec une douzaine de vieilles machines !

@Tox, oui c'était excellent Shapeshifter sur un Amiga 4000 en 68060. J'ai encore les benchmarks de cette machine qui montrait que le 68060 était au niveau de premier PPC 601 !

avatar Tox | 

@melaure
Du coup, ça me donne envie de le redémarrer. Vais jeter un oeil mercredi et voir ce que ça donne...

avatar melaure | 

Excellent !!! Mon ami dijonnais a toujours le sien.

Et avec ce beau matos, tu ne viens même pas aux Alchimie ?

Contacte moi sur le forum si tu peux. Ou sur silicium.org ;)

avatar joneskind | 

Mon premier Mac était... Un Dell ^_^. Suivi moins de 2 ans plus tard par un MacBook Pro 15".

Et mon prochain sera soit un MacBook couplé à un iPad Mini (station de travail complète ultra mobile) soit un Mac Mini couplé à un iPad Pro pour la mobilité. C'est un choix difficile qui va dépendre des outils disponibles sur l'iPad Pro au moment de l'achat. Et j'attends la WWDC de 2016 aussi, pour voir si Apple ne va pas étonner son monde avec un Mac ARM.

avatar lrtemp | 

Un Mac Plus avec une imprimante matricielle Epson, et 1 lecteur de disquettes externe;
Puis un LC, ou LC II avec une jet d'encre StyleWriter;
Puis un Performa 5200 avec une laserwriter (?);
Un PowerBook, 180c, je crois...
Une période d'infidélité entre 1999 et 2004-2005;
Un MacBook pro 12";
Un MacBook air et un iMac 20";
Un MacBook blanc;
Un MacBook Pro 13", et toujours le même iMac 20 qui est maintenant sur le bureau d'un de mes fils.

avatar languedoc | 

Un Mac 512 transformé en Mac Plus pour la bagatelle de 20000 … fr ! Et la célèbre K7 d'initiation !
Un disque dur de 20 Mo pour… je ne sais plus combien de milliers de francs !
Puis Mac 2, et bien d'autres pour finir (?) avec un MBP retina

avatar Jetsurfer | 

Un MacPlus au bureau, et puis quelques temps plus tard un SE/30 incroyable pour l'époque "récupéré" dans une société qui n'en voulait plus...

avatar jesopog | 

PowerMacintosh 5500/275 et MacOS 7.x (début 1998).
Souvenir, souvenir… (air connu et pas tout jeune non plus !)

avatar patrick86 | 

Power Mac G4 MDD de 2002 (qui tourne encore). Pas la machine la plus silencieuse que j'ai connu…

avatar Pobla Picossa | 

Mac Classic.

Le disque dur était en option, je l'ai donc acheté dans un deuxième temps.
Je me souviens, c'était un 60 Méga (j'ai bien dit "méga"), je l'avais payé 3000 francs (450 euros) chez MacWay. Et je m'étais dit "avec 60 méga, j'ai de quoi voir venir" :-)

Mon plus fabuleux souvenir avec cet ordi : une session de "Flight Simulator", avec un vol Chicago-New-York en temps réel (et en noir et blanc sur un écran minuscule avec de gros pixels). Je m'étais posé sur la piste 1 de Kennedy Airport. C'était extraordinaire.

Ce que j'adorais sur Mac ? Le traitement de texte, avec une page blanche et du texte noir, comme sur une feuille de papier. Exactement l'inverse des vilains PC de l'époque et de l'Apple Watch d'aujourd'hui...

avatar carrera69 | 

Mon premier mac était un MacBook blanc late 2009. La batterie commence à montrer quelques signes de faiblesse mais il fonctionne toujours à merveille ( malgré un temps de démarrage hyper long par rapport à mon iMac fusion drive!)

avatar ddrmysti | 

C'était un MPA 13" d'entrée de gamme de 2011.
A l'époque je faisais du montage et du SFX sur une tour, pourtant relativement puissante, et j'en avait marre de voir constamment mes logiciels planter (le plus énervant c'était quand after effect m'annonçait que le logiciel avait planter, qu'il allait devoir redémarrer, mais me proposait quand même d'enregistrer mon travail avant. En gros, il me disait "bon ok, on a un petit peu planter, mais pas trop, du coup on est pas capable de rattraper le coup, mais on a pas complètement planté quand même hein, donc on peut sauvegarder").

Du coup quand mon laptop m'a lâché, j'ai décidé de sauter la pas et profiter du black friday pour m'offrir un mac pas trop cher pour essayer. Et ça a été une révélation, fcpx était tellement plus agréable à utiliser, et after effects n'a jamais planté. Bon à cause du manque de puissance les temps d'exportation étaient long comme un jour sans pain, mais au final c'était beaucoup plus agréable de bosser dessus.

Depuis je l'ai revendu pour un MBP 15" avec carte graphique, mais il galope toujours autant et le copain de ma soeur s'en sert pour faire de la musique et en est très satisfait. Du coup avec la revente il ne m'aura couté que 750€ (et encore, j'aurais pus le revendre plus cher, mais je voulais faire ça vite, et c'était pour la famille) et niveau création il m'aura apporté bien plus de satisfaction que n'importe quelle autre machine avant lui.

avatar Iounmoutef | 

Mon premier Apple ? Un Apple IIe en 1981-1982. Ensuite, j’ai eu l’occasion de manipuler, courant 1984, un Macintosh 128 qu’un ami avait rapporté des États-Unis. Ce copain a été vraiment sympa puisqu’à son voyage suivant, fin 1984-début 1985, il m’a permis de casser ma tirelire et m’en a rapporté un ;-) dont on peut dire qu’il a bien vécu : passage à 512 K avec disque dur Hyperdrive clipsé directement sur le processeur (il ne fallait surtout pas secouer la bestiole), puis passage en Mac Plus.

Ensuite toute une série de machines pour moi et ma famille. En en oubliant plein : Macintosh II, II Fx, LC 475, Quadra 900, 950, carte processeur PowerPc, PowerMac G4 bleu puis Quicksilver, Powermac G5 à refroidissement liquide (qui est mort brutalement de la fameuse fuite dudit liquide : ce fut la seule fois où j’en ai vraiment voulu à Apple), et toute une série d’iMac (du fameux Tournesol qui trône encore dans un coin de la maison jusqu’au dernier 5K Retina sur lequel je travaille désormais et qui est une tuerie).

Sans oublier plein de portables (PowerBook 140, G3, G4, MacBook Pro 15 et 17 pouces, etc. et MacBook Air pour ceux des enfants qui sont étudiants) et une série de Mac Mini Server ou faisant fonction de serveur.

Bref, depuis 1984, quasiment que du bonheur… ce qui ne m’empêche pas de pratiquer les Pc dont sont équipés beaucoup de mes clients et qu’il me faut donc bien maîtriser.

avatar davidcaro2 | 

IMac bondy blue (rev b)...magnifique ! Puis toute une ribambelle depuis (imac, ibook g4, macbook pro...)

avatar françois bayrou | 

L'Imac palourde, version bleue clair, en 2001 je crois.
Belle machine, tout "laiteux translucide", sortie tout droit de la soucoupe de ET. Bien pensée avec sa poignée incluse pour la transporter telle quelle, et se la péter dans la rue. Malin le Steve !
Angle de vision très faible : à un certain degré on voyait presque en négatif !…

avatar ludmer67 | 

Décembre 2007 : Mac Mini. Mes parents avaient tiré la tronche à cause du prix (759€ de mémoire) mais la machine a tenu quelques années, avant d'être modifiée par mes soins en février 2010 (quelqu'un a un couteau de peintre ?) puis vendue en juillet 2010 pour acheter un iMac 27 pouces, qui a connu quelques petites soucis (Merci Apple Care !), jusqu'à juillet 2012 et l'achat d'un MacBook Pro 13 pouces, remplacé en juillet 2013 (oui, chez moi, le renouvellement, c'est en juillet !) par un MacBook Air, malheureusement volé en janvier 2015, remplacé par un MacBook Pro Retina 13 pouces depuis.

Le Mac Mini a été acheté après la découverte de l'iPod classic, en septembre 2007. À cause de Free Mobile, je suis passé à l'iPhone 4, acheté d'occasion, en février 2012. Puis l'iPhone 5s depuis octobre 2013. Ne parlons pas des iPad, qui ont eu chacun des durées de vie de plus en plus restreintes jusqu'à l'iPad Air 2 qui est resté moins de 24 heures en ma possession, rendu à Apple car faisant doublon avec l'iPhone et le MBPR.

Depuis, je me suis moins attiré par la marque. Mon MBPR fonctionne très bien, mon iPhone est resté à iOS 8, l'iPad est sans doute une machine très bien mais inadaptée à mon utilisation, et je ne suis pas le public visé par l'Apple Watch première génération.

avatar sopcaja | 

Moi c'était plutot une machine familiale ( achetée par mes parents en 2002 )
Un iMac G4 Tournesol...Un design incroyable et futuriste.

avatar NewtonMessagePad | 

Bonjour,
Un PowerBook 150. Totalement sympa.

avatar harpomac128 | 

Mon premier MAC, un Mac 128, un seul lecteur de disquette, avec l'imprimante, acheté 32000 FF au printemps 1984. Il trône dans mon bureau, fonctionne mais les disquettes ont mal vieilli. Il fallait charger le système, éjecter et mettre les disquettes macwrite. Au bout d'un an, confié à un bricoleur qui a soudé de la RAM pour aller à 512k.
1985 : achat d'un disque dur "série" 5 mégas Microexpansion (40x25x20cm et 12 kilos, à fixer au mur pour éviter les vibrations)
J'ai encore les cassettes de maxime le forestier livrées dans le colis, et le livret de Michel AUDIARD qui expliquait qu'il écrivait avec une machine prêtée par Apple.
Depuis, il y a eu :
Mac plus, Se30 (avec écrans m&b A4 verticaux + tablette pour mettre sur rétroprojecteurs), LC3, etc.. iBook 12", Mac Mini, quelques MBPro 13", Mac Air 13", iMac 20" blanc, des laserwriter
Aujourd'hui : Mac Air 13, MB Pro retina 13, mac mini, iMac 24 (ces deux derniers avec SSD et achetés avant les nouveaux pour pouvoir les bricoler)... et 2 time capsule.
30 ans de Mac professionnels et un seul disque dur changé. Aucune panne pour des machines ayant, par exemple pour l'imac 24, 23000 h de fonctionnement. Les batteries des portables tiennent toujours.
Ok, je suis accro mais matériel amorti car pas de temps perdu pour moi ou mes salariés et confiance absolue dans le matériel, et valeur de revente inattendue !
Un peu de soin et de suivi technique (assez facile).
Bien entendu des iPhones et qq iPad.
Voilà, Apple a accompagné ma vie professionnelle. ça a été dur, juste avant le passage à OSX et l'arrivée des processus Intel. 3 ou 4 années pleines de doute.

avatar harpomac128 | 

J'ai oublié la facilité de créer des réseaux APPLETALK, avec ces petits boitiers magiques ! ça se configurait tout seul et ça a démarré l'expérience du travail en réseau ! A l'époque su PC, il fallait du matériel , des coaxiaux et avoir fait polytechnique.

avatar jojo5757 | 

Moi un atari 520 st puis 1024 st avec l'emulateur Aladin (je crois ? pour faire tourner Mac dessus. Et il y avait même un "virus" qui me bloquait qq fois avec le message "Frankie says: No more piracy!" (Souvenirs ! Je les ai encore)

Puis un Mac classic couleur, puis pc, puis Mac book air, pro, Mac Mini et maintenant qu'appelle soude tout, retour vers le pc en machine de bureau...

avatar BeePotato | 

« une station d’accueil aux allures de Mac Classic (qui est le dernier descendant du Macintosh original en quelque sorte) »

Oui, le Classic (en fait, le Classic II) était le dernier représentant du style du Mac 128.
En revanche, cette station d’accueil n’est pas en forme de boîtier de Classic, mais bel et bien en forme de boîtier de Mac 128/512/Plus.

avatar TopChronos | 

Mon premier mac en 1998 iMac bondy (rev a).
Puis ensuite toute une série de power mac G3, G4, de mac book G3, G4 (le dernier Power Book G4 1,7 Ghz toujours actif), iMac 20", 24" toujours en prod, iMac 21" (2009) machine principale et Mac Book Air 2011 machine secondaire.
Probablement mes derniers Mac au vue de l'évolution du Mac chez Apple

avatar VirtualDid (non vérifié) | 

Centris 610 en 1991 !

Avec un écran 14" couleur et une imprimante laser monochrome pour environ 14.000 francs, si mes souvenirs sont bons. Peut-être même plus...

ClarisWorks et Word 5.1 pour dactylographier et mettre en page des mémoires d'étudiants pour amortir l'investissement. Et l'excellent WinType, petit logiciel français pour apprendre le clavier et savoir taper très vite avec les doigts ! :-)))

Globalement de très bons souvenirs ! Puis le PowerMac 5400, l'iMac, l'eMac et d'autres iMac par la suite...

avatar gouloun | 

J'ai eu un MacBook Pro début 2011 pour mon entrée en sixième. Je suis en seconde et je l'utilise encore ah quotidien, il marche très bien (je l'ai quand même upgrader d'un SSD et de RAM...)

avatar Ali Baba | 

Un iBook blanc ; le premier modèle, je crois. C'était en 2001 ou 2002.

avatar kouriachicoach | 

Un Imac 23 de mi 2011 acheté en 2012 sur Fnac.com à 1070 euro : j'ai galeré pour trouver comment l'allumer

avatar Trillot | 

Mon premier ordinateur à titre personnel a été la dernière série du Mac originel, le 512k fin 1986, 2 ans après avoir demandé et obtenu un PC (PC XT) avec imprimante matricielle à mon travail.

Quand j'ai commencé à produire des graphiques depuis mon Mac personnel pour le travail, la qualité du résultat a été telle que quelques temps après j'obtenais l'achat d'un Mac au travail.

avatar Flash | 

Mon dernier Mac: iMac 27" 2009. Depuis que Cook a commencé à sortir des Mac de plus en plus cher avec des caractéristiques de plus en plus merdiques, je suis passé sur hackintosh. Et je ne retournerai plus jamais en arrière. Une fois qu'on est habitué à de la gastronomie étoilé difficile de bouffer du kebab.

avatar Applesoft | 

Un IMac 2007 24 pouces Core 2 Duo 1Go RAM (depuis upgradé à 4Go) : le premier en alu. Aperçu pour la première fois à la FNAC, et coup de cœur immédiat ! La finesse, l'écran, tout Microsoft Office pré installé et le prix (ben oui il était vraiment pas si cher que ça, de mémoire dans les 1300 euros).

Mes premières impressions à l'utilisation :
- après un peu de temps pour m'habituer à l'univers Mac OS, je fus conquis par la simplicité et le côté "smooth" de Mac OS Leopard. Ce fut même un choc esthétique pour moi qui venait du monde Windows.
- halluciné de voir qu'un PC ne plantait pas ...
- des ventilateurs qui ne faisaient presque pas de bruit : quel délice et quelle révolution pour l'époque !
- de bonnes performances

Depuis, cet IMac continue sa vie dans une maison de vacances à la mer. Il ne sert plus vraiment, son usage a été grandement remplacé par des appareils moins obsolètes et plus nomades. Mais il remplit une fonction décorative indéniable et se rapproche du statut éternel d'objet collector ou icône du monde Apple.

Je ne me séparerais jamais de cet objet : il est le témoin d'une grande histoire d'amour que j'ai vécu avec un objet technologique, la première et comme souvent donc, la meilleure :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR