Fermer le menu
 

Pourquoi les produits Apple sont-ils si chers ?

Mickaël Bazoge | | 14:48 |  391

Au printemps, Apple a augmenté le prix de ses produits en Europe, reflétant ainsi l’évolution à la baisse de l’euro face au dollar. Une pratique somme toute assez normale pour une multinationale américaine, mais à cette occasion il s’est opéré une bascule assez nette parmi les commentateurs de la chose Apple : pour beaucoup, les prix du constructeur sont devenus bien trop élevés.

L’Apple Store de Hangzhou.

Et cette perception ne s’est pas arrangée : à chaque lancement de nouveaux produits, les réactions de rejet liées aux prix pratiqués par Apple sont nombreuses et parfois véhémentes. Et cela concerne aussi bien le matériel que les accessoires (récemment encore, le dock pour Apple Watch a eu droit à une belle bordée de lazzis concernant son prix).

Cette sensibilité aux tarifs d’Apple n’est d’ailleurs pas l’apanage des consommateurs européens : aux États-Unis, on entend de plus en plus râler à ce propos, dans des termes tout aussi énergiques. Cette aigreur envers la politique tarifaire du constructeur s’appuie sur des éléments objectifs (Apple tient mordicus à sa marge grasse, par exemple), mais aussi sur des causes plus subjectives qui tiennent au glissement du positionnement de l’entreprise.

Apple évite la crise, pas ses clients

Il y a des raisons « logiques » qui expliquent cette mauvaise perception des tarifs pratiqués par Apple. La crise financière de 2008 suivie par celle de la monnaie unique, ont frappé tout autant les esprits que les portefeuilles. La situation économique en Europe n’a commencé à se redresser que récemment, et pour ce qui concerne la France, le paysage n’est guère reluisant.

L’argent que l’on gagne et celui que l’on possède ont pris plus d’importance : pas question de le dépenser n’importe comment. Les consommateurs sont à la recherche frénétique des bonnes affaires, encore plus qu’avant. Et les acteurs de certains marchés n’hésitent pas à en jouer : on l’a encore vu ces dernières semaines avec les promotions de Free Mobile et SFR, chacun rivalisant de rabais tous plus alléchants les uns que les autres.

Du côté d’Apple, il n’est pas question de faire des promotions, à l’exception du refurb, mais ce ne sont pas des appareils neufs à proprement parler. Apple a même mis fin au Black Friday l’an dernier, et le constructeur n’est pas prêt de revenir sur cette décision comme il l’a démontré en novembre — à la place, on a eu droit à la mise en ligne du guide d’achat de Noël.

Autre élément conjoncturel qu’Apple n’a pas manqué de prendre en compte : la baisse de l’euro par rapport au dollar. La monnaie unique a littéralement dévissé face à la devise américaine : début 2014, il fallait 1,4 $ pour 1 € ; deux ans plus tard, on est plus près que jamais de la parité entre les deux monnaies.

Cliquer pour agrandir

Les prix d’Apple reflètent cette variation, d’autant plus visiblement que l’euro a rapidement baissé face au dollar. En mars tout d’abord : les MacBook ont vu leurs tarifs grimper de 100 à 300 €, certains accessoires ont flambé, même la facture du vénérable écran Thunderbolt s’est alourdie de 150 €

Le coup a été rude pour les portefeuilles, mais ce n’était pas terminé. Une deuxième salve est arrivée en mai, qui a concerné les Mac (jusqu’à 600 € d’augmentation pour les Mac Pro !), les options en BTO et de nombreux accessoires.

Comme à son habitude, Apple n’a pas fait dans la dentelle, même s’il faut reconnaitre que si on prend en compte la TVA dans les prix (les prix américains sont présentés hors taxe, ce que l’on omet parfois), les tarifs en euros sont assez proches de ceux en dollars. Et la « taxe Apple » que les Européens ainsi que le reste du monde (hors États-Unis) paient sur les produits du constructeur peut, si l’on est de bonne composition, être interprétée comme la couverture du risque de change…

Toutefois, ces hausses brutales ont renforcé l’impression qu’Apple se « gavait » sur le dos de ces cochons de payeurs européens. C’est d’autant plus vrai que le pouvoir d’achat des consommateurs du vieux continent n’a guère évolué. Il est néanmoins indéniable qu’il coûte beaucoup plus cher de s’équiper en produits Apple aujourd’hui qu’hier.

Une concurrence plus affûtée et moins chère

À ces problèmes sur lesquels Apple a finalement peu de prises (le destin de la monnaie unique ne se décide pas à Cupertino, et la crise n’est pas née au 1, Infinite Loop), s’ajoute une variable sur laquelle la Pomme a plus son mot à dire : le rapport à la concurrence. Il est de plus en plus difficile de justifier l’achat d’un smartphone dont le premier prix — 749 € — sera source de frustrations pour tous ceux qui voudront en utiliser toutes les capacités. 16 Go pour un mobile capable de filmer en 4K, c’est ridicule.

En forçant ainsi la main des utilisateurs à choisir un modèle moins chiche en stockage — les 48 Go supplémentaires sont facturés 110 € de plus —, Apple améliore certes sa marge, mais elle détériore une image patiemment bâtie au fil des ans et des innovations, selon laquelle elle serait aux petits soins pour ses clients. Mais comment l’être quand on bride autant le stockage ?

L’iPhone 6 face au Galaxy S6 Edge.

Apple conserve heureusement quelques arguments pouvant justifier la différence : iOS, l’écosystème applicatif ainsi que celui des accessoires, les services… Le constructeur sait aussi mieux que personne comment faire monter la sauce et maintenir le momentum autour de ses produits. Ça ne rate pas : l’iPhone continue de se vendre par palettes entières.

Mais le fossé qui séparait autrefois iOS d’Android se réduit. L’enregistrement 4K n’est depuis longtemps plus une nouveauté chez Samsung ou LG. Les Live Photos ont été étrennées par HTC dès… 2013. Les appareils photo de certains smartphones chinois sont capables de faire au moins aussi bien que l’iPhone.

Si la concurrence a toujours un train de retard sur des innovations comme 3D Touch ou le processeur A9, toujours aussi véloce, il faut reconnaître que plusieurs smartphones se montrent tout à fait capables en termes de performances, de possibilités, voire d’expérience utilisateur. Les Moto X de Motorola coûtent deux ou trois fois moins chers que l’iPhone, sans sacrifier les performances, la batterie, le stockage, tout en offrant une proposition singulière en personnalisation et design. On « reste » chez Apple pour l’attachement qu’on voue à la marque ou parce qu’on est fidèle à l’écosystème.

Le Nexus 6P de Huawei et Google : un écran plus grand dans un encombrement similaire à celui de l’iPhone 6s Plus — Cliquer pour agrandir

Mais Apple a tendance à fâcher ses fidèles les plus zélés en continuant de gratter trois francs six sous sur le stockage ou la capacité de la batterie, au profit d’une finesse qui n’est pas forcément tout en haut dans la pile des demandes récurrentes des utilisateurs d’iPhone.

Les consommateurs qui ne sont pas spécialement attachés à la marque trouveront des smartphones Android de qualité et performants à des prix plus proches de ce que leurs finances leur permettent en ces temps difficiles. Ils seront malheureusement assez mal aiguillés par ce genre d’article provenant pourtant d’une source respectable, qui présente des smartphones « haut de gamme » à 300 €, dont certains sont incapables de se connecter à un réseau 4G.

L’ensemble du marché tire inexorablement le haut de gamme vers le bas — si on ose dire—, ne laissant plus qu’Apple trôner au sommet. Tout cela renforce une image élitiste… qui n’est d’ailleurs pas sans déplaire au constructeur.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


391 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar bluesteeleyes 09/01/2016 - 12:35

Je suis entièrement d'accord.
Il aurait été intéressant de donner quelques infos rapides sur la marge que se fait par exemple Samsung ou autre sur un PC portable et celle que se fait Apple sur un mac book équivalent, et mentionner le coût de fabrication.
Car il semblerait qu'Apple se serve plus que de raison.

Sinon article bien écrit et intéressant.
Peut être préciser ce qu'apportent les nouvelles machines, je parle des macs, et du nouveau système en dehors des aberrations mentionnées?

Quand je vois que mon Imac de 2011 équipé d'un SSD et tournant sous Snow Lépoart tourne plus vite qu'El Capitan sur un Imac 2014, je me pose des questions.
Je m'en pose d'autant plus quand je vois que tout ce que fait un Imac 2014 avec El Capitan, je peut le faire avec le mien.

Et quid des forcings et autres privations, comme par exemple le fait de mettre à jour VLC, MPlayer et autres sur Ipad ou Iphone..pour s'apercevoir que l'AC3 n'est plus supporté, rendant donc ces supports multimédias... moins multimédias et plus frustrants / contraignants!!!

avatar Shralldam 29/12/2015 - 15:01 via iGeneration pour iOS

Je suis très content de mon MBPr 15". Mais mon poste fixe, un Mac Pro vieillissant, sera très probablement remplacé par un... PC. Je bénéficie de deux installations avec Adobe CC et les versions Windows fonctionnent limite même mieux.

avatar steph0678 29/12/2015 - 15:04 via iGeneration pour iOS

Malheureusement un élément important a été omis dans cet article... Il s'agit de la loi européenne de protection des consommateurs qui permet la prise en charge de tout appareil Apple acheté en Apple Store ou sur le store en ligne, durant la deuxième année suivant l'achat.
Cela s'assimile presque à une extension de garantie dans les faits. Cet élément important a nécessairement un coût que le fabricant ne manque pas de répercuter à ses clients européens.



avatar family07 29/12/2015 - 15:06 via iGeneration pour iOS

Je suis tout a fait d'accord avec le dernier paragraphe (je me suis souvent poser la question..) est-ce que la plupart d'entre vous exploite à fond son iphone ? Ou autres idevices...

avatar wsalado 30/12/2015 - 09:41

Bonjour, idem: même question !
... famille de "4 geeks Apple jusqu'au trognon", j'avoue avoir surdimensionné mes achats en fonction de mon besoin réel: 2 exemples, l'iPad AIr 2, une merveille... mais honnêtement le 1 suffirait à l'usage que j'en ai, autre exemple, un iMac 27" (2013, grosse config.) pour faire tourner Lightroom et iTunes: bof ? Là, clairement, je me suis emballé... Alors certes je m'envie - enivré du marketing hors-paire - des nouveaux produits, mais raisonnablement, je n'envisage plus d'achat / renouvellement de matériel avant un moment... je vais vais même revendre mon 27", ma borne Airport (qui ne m'apporte rien de spécial / ma box) et d'autres iBidules encore récents... Objectif: passer sur un Mac portable (refurb) avec une config de base et réduire la voilure, voire récupérer un peu d'euros pour anticiper le remboursement des paiements en plusieurs fois :D
Bon article, d'autant plus qu'il exprime bien cette frustration naissante sur la hausse tarifaire et la concrétisation d’aberrations de configuration "entrée de gamme" qui placent l'acheteur potentiel dans un dilemme: acheter cher un produit qu'il pourrait trouver plus performant et moins cher ailleurs, acheter cher une configuration dont il n'utilisera que 20%...
Je sens que je vais me servir d'iOccasion et faire des heureux, qui sait ?

avatar TmrFromNO 30/12/2015 - 18:51

La fonction sextoy avec les vibrations compte ou pas dans le fait de l'exploiter à fond ou non?

avatar Cem 29/12/2015 - 15:06 via iGeneration pour iOS

Je me d monde ce qu'il en estde la capacité de production de ram,
Est ce que la production mondiale actuelle est capable d'encaisser un passage à 64GB en entrée de gamme?

avatar Yoskiz 29/12/2015 - 15:12 via iGeneration pour iOS

Effectivement, les prix grimpes... mais vont finir par stagner.
Apple ne va pas pouvoir augmenter l'iPhone de 50€ tous les ans.
Car il y aura un effet psychologique et cela dissuadera beaucoup de monde je pense...

avatar jazz678 29/12/2015 - 15:35 via iGeneration pour iOS

@Yoskiz :
"Apple ne va pas pouvoir augmenter tous les ans".
Bien sûr que si. La technologie évolue. Les clients que nous sommes sont demandeurs de cette évolution. Donc les coûts de R&D augmenteront. Les coûts marketing aussi. L'augmentation des prix des produits suivra automatiquement.

avatar Gueven 29/12/2015 - 15:39 via iGeneration pour iOS

@jazz678 :
Non pas forcément, les coûts de R&D peuvent être amortis.

avatar jazz678 29/12/2015 - 16:01 via iGeneration pour iOS

@Gueven :
Les coûts de R&D seront amortis si les ventes suivent. Pour que les ventes suivent il faut attirer de nouveaux clients et donner envie aux anciens clients de renouveler leur matériel. Et ça ça passe par l'innovation technologique et l'offre de service. Il est illusoire de penser que tout ça se fera sans hausse de prix.

avatar Gueven 29/12/2015 - 20:02 via iGeneration pour iOS

@jazz678 :
Non la R&D n'a pas raison d'augmenter, en dehors de gros sauts technologiques. Depuis quelques années l'investissement est mineur dans la R&D de l'iPhone, Mac, iPad. Elle a été transféré ailleurs (Apple Tv & Apple Watch).
Le plus gros coût dans la R&D reste le logiciel.

avatar dtb06 29/12/2015 - 15:12

Comme dit dans l'article, le problème n'est pas tant le positionnement tarifaire haut de gamme, c'est le positionnement des prix dans la gamme d'Apple.

D'une part ils sortent des produits qui se cannibalisent les uns et les autres (prix de l'iMac 21 moyenne gamme par rapport au 27 bas de gamme par exemple), mais aussi leur bas de gamme qui est assez mal pourvu.

Quand on paye un téléphone ou une tablette le prix qu'Apple en demande pour son "bas de gamme", on ne devrait pas avoir 16Go de stockage. C'est ridicule. Je pourrais presque à la limite cautionner un prix 100 euros supérieur pour du 32 ou 64Go. Pareil pour un iMac avec un disque dur 5400trs/min. Malheureusement il sera acheté par des gens peu technophiles qui penseront acheter un produit au top et qui vont se retrouver avec un machin qui rame.

avatar eric78 29/12/2015 - 15:12 via iGeneration pour iOS

Perso je gagne pas trop mal ma vie. J'ai la chance de pouvoir me payer des produits Apple. Mais là je trouve qu'ils poussent vraiment le bouchon trop loin. Faire payer une dragonne de m.... 15€, un bracelet en caoutchouc 59€ etc … c'est vraiment chercher à se gaver un maximum !
Et que dire de cette soi disant "montre" made in china à 18000€.
L'image véhiculée par Apple ressemble de plus en plus à celle horripilante de ces riches gâtés bling bling à l'air précieux qu'on peut rencontrer à Saint-Tropez l'été.
Et je ça commence sérieusement à m'agacer au delà même du prix de leurs produits.

avatar jazz678 29/12/2015 - 15:40 via iGeneration pour iOS

@eric78 :
Et que comptes-tu faire ?
Beaucoup râlent mais achètent quand même.
En passant il y a des alternatives à Apple sur le marché.

avatar oomu 29/12/2015 - 18:39

@eric78

"Et que dire de cette soi disant "montre" made in china à 18000€."

ça donne l'heure au poignet, c'est donc une montre.

et pourquoi subitement vous êtes convaincu que la montre vaut 18 000euros ?

le modèle à 18 000 euros n'est pas "made in china" (tout au plus elle serait assemblée in china). L'or est fait ailleurs, la puce est faite ailleurs, le bracelet des modèles à 18 000 est évidemment fait ailleurs. Vous pouvez vérifier.

En particulier les bracelets. à cause des cuirs par exemple.

"L'image véhiculée par Apple ressemble de plus en plus à celle horripilante de ces riches gâtés bling bling à l'air précieux qu'on peut rencontrer à Saint-Tropez l'été."

tout cela est dans votre tête.
St-tropez, le bling-bling de sarkozy et tout le reste.

Apple étant de l'électronique premium depuis longtemps et quasiment la seule entreprise à le faire (si on oublie les sans-gouts qui reprennent n'importe quoi, lui foutent des diamants et appellent cela "luxe"), elle est achetée depuis très longtemps à St-tropez et ailleurs.

"Et je ça commence sérieusement à m'agacer au delà même du prix de leurs produits."

Vous auriez du sérieusement vous en agacer y a 15 ans.

que m'avait dit un publicitaire y a maintenant près de 14 ans dans une fnac ?
(je jure que le dialogue c'est à peu près passé ainsi)

"- ces ordinateurs Apple, c'est du jetable"
"- du jetable ?"
"- je veux dire, à ces prix là, on peut en prendre un et le changer si tôt qu'il n'est plus à la mode."
"- vous travaillez dans quel domaine ?"
"- la pub".
"- je comprends."

voyez vous, vos fantasmes de parvenus s'achetant du apple par simple lubie et image conformiste est ANCIENNE !

RIEN DE NEUF !

avatar YARK 29/12/2015 - 18:59

Sauf que - "dans l'temps" - un tournevis ou une trappe et l'on changeait la Ram ou/et le disque dur...
(ce que j'ai fait ou referais encore d'ailleurs sur mes vieux core2duo, changer pour un SSD plus capacitif par ex. sur mon MacMini).

Par contre, rien ne m'attire dans les nouveaux produits.
A part l'iPad Pro nous en avions déjà parlé.

avatar Apollo11 29/12/2015 - 19:33

@ eric78

« L'image véhiculée par Apple ressemble de plus en plus à celle horripilante de ces riches gâtés bling bling à l'air précieux qu'on peut rencontrer à Saint-Tropez l'été. »

Tout à fait.

Apple, ça a déjé été Think Different.

Maintenant, c'est m'as-tu vu...

Apple n'est plus cool. Apple est fashion.

Cela dit, Apple fait encore de très bons produits. Je pense à ces portables, à ses iPad et iPod. Chers, mais ils valent leur prix.

Les téléphones sont très bons, mais beaucoup trop chers. Jamais je n'achèterai un iPhone. Un Moto X Play fait l'affaire, pour la moitié du prix.

Les iMac sont devenus ridicules, cher et radin. Les montres sont un produit inutile et cher, symbole du nouveau life style que vend Apple.

Et tout ça, c'est sans parler de l'écosystème Apple, une belle prison dorée pas si confortable.

J'adore mon MacBook Air. Mais je n'aime plus Apple. C'est fini. Quand viendra le temps de le changer, j'irai voir ailleurs. Un Dell XPS peut-être.

J'ai installé Ubuntu Gnome. J'ai remplacé mon Apple TV par un Chromecast et mon iPad par une Nexus 9. Je préfère la gratuité et l'ouverture du monde des logiciels libres. Et Google est multiplateforme. C'est devenu pour moi un critère important. En plus d'être aussi performant, pour moins cher.

Le vrai Think Different, c'est l'Open Source.

Si on refaisait les pubs I'm a Mac, I'm a PC, le type Mac aurait un t-shirt Versace, des souliers Nike, une Apple Watch etc.

avatar Jacti 29/12/2015 - 20:15

"J'ai remplacé mon Apple TV par un Chromecast"
Ha, ha, ha. C'est comme remplacer une Ferrari par une 2 CV. L'Apple TV est bien plus souple d'emploi car il a sa propre télécommande et il peut se connecter par Ethernet, ce qui est toujours préférable au Wifi quand c'est possible. Et puis avec Airplay sur les systèmes récents du Mac on n'a même plus besoin de passer par iTunes pour voir son écran sur la télé. Et puis le mode miroir avec un iPad, c'est un délice. Rien à voir avec Chromecast...

avatar Ast2001 29/12/2015 - 22:35

Que connais-tu du mode 'miroir' du Chromecast ??? Rien visiblement. Pour info, il passe très bien pour des jeux ou des vidéos sans aucun lag (même si dans ce dernier cas ce n'est pas sa fonction première). Apple TV et Chromecast sont deux bêtes différentes qui ne peuvent pas être comparées (avec le dédain qui va avec) comme une 2CV et une Ferrari.

Perso, j'ai trois Chromecast.

avatar XiliX 29/12/2015 - 20:45 via iGeneration pour iOS

@Apollo11 :
Di tu es quelqu'un de mobile avec ton portable, je "pense" que tu vas regretter ton MBA avec le XPS. Sans compter l'efficacité du trackpad multitouch du MBA. D'ailleurs le MBA (1100€) 13" 4Go de RAM et 128 Go de SSD coute moins cher que le XPS (1280€). Ceci dit professionnellement, on a une préférence pour les Latitudes plus robustes. Mais aussi plus cher du coup. Sauf quand il y a de super promos

avatar TmrFromNO 29/12/2015 - 22:12

"Et que dire de cette soi disant "montre" made in china à 18000€."

C'est ça, je suis du même avis. Le système d'Apple est totalement à l'opposé de l'image qu'ils essaient de véhiculer.
Apple veut se faire passer pour une marque haut de gamme qui fait du luxe, pourtant elle fait tout fabriquer en Chine, et fait énormément de la merde, se foirant même ultra fréquemment sur des produits
(ipads airs 2 qui vibrent au point d'en devenir intenables, composants inégaux en qualité dans les macs (dalles et SSD), écrans qui jaunissent, iphones rayés en sortie d'usine ou ne captant pas le reseau et obligé d'utiliser une coque, iphones qui plient, revêtement retina qui se barre, plasturgie qui craquelle, SAV à chier la mort, conditions de travail de merde, etc ...)

Autant de problèmes qui ne devraient pas arriver au vu de l'image qu'Apple essaie de faire passer et de sa politique tarifaire.
Apple, c'est juste une entreprise qui vend de la merde bien emballée par le biais d'un marketing ultra performant.

avatar evangelion-007 29/12/2015 - 15:12 via iGeneration pour iOS

Belle synthèse. Avec le complément de certains commentaire, ça permet de se faire une idée de ce qu'il se passe.

avatar PatatoOor 29/12/2015 - 15:17 via iGeneration pour iOS

Apple n'étant pas un service public et loin d'être en monopole, pourquoi ne pourraient ils pas mettre en place les prix qu'ils souhaitent ?
D'autant qu'il existe moultes façons de se procurer des produits pommés pour beaucoup moins chers que ce soit avec les stores étudiants, le réfute ou l'occasion.
Mon iMac 2011 acheté en 2012 a été payé 750€ et fonctionne toujours parfaitement.
J'ai juste rajouté 8go de ram pour 50€.
Je revends mes ipads et IPhones à des prix corrects pour racheter les nouveaux tous les 2/3 ans. Au final ça ne coûte pas aussi cher que ça.

avatar jojo5757 29/12/2015 - 15:23 via iGeneration pour iOS

@PatatoOor :
Sauf que le prochain Mac tu ne pourras pas augmenter la ram vu qu'elle sera soudée. Apple est malin, 16g de rap sur un iPhone pousse soit à acheter 64g soit à prendre un abonnement Icloud. Et pour la ram des macs tu ne peux que prendre le modèle plus cher d'entrée ou regarder le refurb mais pas toujours évident le refurb pour un Mac gonflé en ram. Mon prochain Mac fixe sera un pc. (Je garde le Mac Book air tant qu'il existe en portable parce que la c'est top

Pages