Résultats Apple T4 2015 : un trimestre « tranquille » pour bien finir l’année

Anthony Nelzin-Santos |

Apple a présenté les résultats financiers de son quatrième trimestre fiscal, qui correspond peu ou prou à notre troisième trimestre calendaire. L’occasion de faire le point sur les ventes de Mac à la rentrée, de mesurer les premiers effets des nouveautés de septembre, et bien sûr de conclure l’année fiscale. Avant d’entamer la longue préparation des fêtes.

Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.

Chiffre d’affaires et bénéfice

Luca Maestri, le directeur financier d’Apple, avait tablé sur un chiffre d’affaires compris entre 49 et 51 milliards de dollars. Les analystes institutionnels sont restés sagement dans cette fourchette, tandis que les « amateurs » ont plutôt parié sur 52 milliards de dollars. Une fois n’est pas coutume, leur optimisme n’a pas payé, puisqu’Apple a annoncé un chiffre d’affaires de 51,501 milliards de dollars, en progression tout de même de 22,3 % d’une année sur l’autre.

Le bénéfice atteint 11,1 milliards de dollars, soit 1,96 dollar par action (+ 30,59 %). Sur l’année, Apple cumule 233,716 milliards de dollars de chiffre d’affaires et 53,377 milliards de dollars de bénéfice, et entre ainsi dans le top 15 des sociétés les plus rentables de l’histoire, devant Berkshire Hathaway et Chevron. Alors que sa croissance avait donné l’impression de ralentir ces trois dernières années, elle repart sur une cadence à deux chiffres (27,86 %), un fait remarquable à cette échelle.

Autres données financières

La marge brute atteint 39,9 %, contre 38 % l’an dernier. Apple réalise désormais 62 % de son activité hors des États-Unis, la Chine étant désormais son deuxième marché. Le conseil d’administration de la société a approuvé le versement d’un dividende de 0,52 $ le 12 novembre prochain, à tous ceux détenant des actions en date du 9 novembre.

Ventes de Mac

L’été est loin d’avoir été riche en nouveautés matérielles ? Qu’importe ! Les entreprises profitent souvent de la torpeur estivale pour réviser leur parc d’ordinateurs, et les parents préparent forcément la rentrée en guettant la moindre promotion back to school. Le quatrième trimestre est donc un bon trimestre pour le Mac, et celui-ci n’a pas fait exception : Apple a vendu 5,709 millions de Mac, soit 3,42 % de plus que l’an dernier.

Le Mac continue de grignoter des parts de marché sur le PC, d’autant plus ce trimestre où les ventes se sont effondrées face au lancement à contretemps de Windows 10. Même si les principaux fabricants ont essayé de vider leurs stocks à prix coûtant plutôt que d’annoncer de nouveaux produits loin des fêtes, de nombreux utilisateurs ont préféré mettre à jour leur matériel existant, puisqu’ils pouvaient le faire gratuitement. Résultat : selon IDC, les ventes de PC ont baissé de 10,8 %.

Ventes d’iPhone

Le quatrième trimestre ne contient guère plus que le week-end de lancement de l’iPhone 6s, mais il s’agissait d’un week-end record, soutenu pour la première fois par la demande chinoise. Reste qu’il est difficile de dire qu’il a soutenu à lui tout seul la croissance des ventes d’iPhone, qui ont atteint 48,046 millions d’unités ce trimestre où de nombreux clients ont pourtant dû attendre les nouveaux modèles.

Ce chiffre est dans la fourchette basse des prévisions, supérieur de 22,34 % à celui de l’an passé. Quoi qu’il en soit, Apple a écoulé près d’un quart de milliard d’iPhone cette année, 231,218 pour être exact (+ 36,64 %). Reste maintenant à savoir combien de smartphones Apple vendra au premier trimestre : 75 millions ? 80 ? 85 ? L’iPhone représentant plus des deux tiers de l’activité de la firme de Cupertino, ce chiffre sera l’objet de toutes les attentions, et déterminera sans doute la teneur du discours des analystes et des médias généralistes dans les mois à venir. Mais au vu des premières prédictions, il s’agit de savoir s’il sera seulement « excellent », ou plutôt « exceptionnel »

Ventes d’iPad

Pour le septième trimestre consécutif, les ventes d’iPad sont dans le rouge : Apple n’en a vendu « que » 9,883 millions d’unités, alors qu’elle en avait écoulé plus de 12 millions l’an dernier à la même époque. Même les analystes les plus pessimistes n’imaginaient que les ventes passeraient sous les 10 millions, c’est dire. Sur l’année, la firme de Cupertino a vendu un peu moins de 55 millions de tablettes, un chiffre inférieur à celui de 2012.

Comment se comporte l’iPad dans le monde de l’éducation ? Apple a essuyé un sérieux revers à Los Angeles, mais a pris au sérieux la concurrence accrue des Chromebooks en simplifiant le déploiement de ses tablettes. Et en entreprise ? Les chiffres communiqués par Apple ne permettent pas de juger de l’effet des apps métier développées par IBM et des annonces de Cisco. Bref, il est plus difficile que jamais de commenter les ventes d’iPad — on peut les considérer comme décevantes à l’échelle d’Apple, mais elles restent très élevées si l'on voit l'iPad comme l'ordinateur qu'il est.

Autres chiffres de ventes

Apple ne communique toujours pas sur les ventes de l’Apple Watch, mais la montre connectée a toutefois été mentionnée dans le communiqué de presse : « la croissance » du chiffre d’affaires « a été alimentée par les ventes record d’iPhone, la plus grande disponibilité de l’Apple Watch, et les records absolus des ventes de Mac et de revenu des services. » Les services, justement, ont rapporté 5,086 milliards de dollars ce trimestre (+ 10,37 %). Autrement dit, les boutiques en ligne d’Apple représentent désormais un business de 20 milliards de dollars annuels.

Les « autres produits », cette catégorie qui englobe aussi bien l’Apple Watch et l’iPod que les appareils Beats, ont généré un chiffre d’affaires de 3,048 milliards de dollars. Après une augmentation de près de 50 % au trimestre précédent, cette ligne comptable a progressé de plus de 60 % ce trimestre : l’Apple Watch fait donc mieux que compenser le déclin de l’iPod, mais Apple refuse de donner plus de détails.

Pour le T1 2016

Apple commence ses années fiscales en fanfare, puisque son premier trimestre comptable correspond au quatrième trimestre calendaire, celui des fêtes de fin d’année. Luca Maestri prévoit que les résultats de la firme de Cupertino atteindront de nouveaux sommets : il table sur un chiffre d’affaires compris entre 75,5 et 77,5 milliards de dollars et une marge brute oscillant entre 39 et 40 %.

Sans surprise ? Pas nécessairement : le T1 2015 n’était pas seulement le meilleur trimestre de l’histoire d’Apple, c’était le meilleur trimestre de l’histoire tout court. De nombreux analystes doutent d’ailleurs de la capacité d’Apple à reproduire la performance, au point que l’action plafonne à 10 % de son plus haut depuis quelques mois. Dans l’ensemble toutefois, Wall Street table sur un chiffre d’affaires de plus de 77 milliards de dollars, en ligne donc avec les estimations du directeur financier d’Apple.

Rendez-vous dans trois mois pour le résultat.

Aller plus loin

Les annonces effectuées à l'occasion de la conférence téléphonique qui a suivi l'annonce de ces résultats, sur MacGeneration et iGeneration :

Notez par ailleurs ces chiffres, donnés pêle-mêle par les dirigeants d'Apple ou calculés par nos soins :

  • la croissance du chiffre d'affaires d'Apple équivaut au chiffre d'affaires de 90 % des sociétés du Fortune 500 ;
  • le monde de l'entreprise pèse pour 25 milliards de dollars dans les résultats annuels d'Apple, un chiffre en progression de 40 % ;
  • Apple a réalisé quinze acquisitions cette année ;
  • les réserves d'Apple ont augmenté d'un tiers pour atteindre 206 milliards de dollars ;
  • la société a consacré 143 milliards de dollars à son programme de rachat d'actions et de versement de dividende, sur les 200 milliards prévus, dont 17 milliards ce trimestre ;
  • le panier moyen de l'iPhone augmente de 11,25 % sur l'année pour atteindre 670 $, un bon indicateur du succès du modèle 5,5 pouces et des grosses capacités ;
  • le panier moyen de l'iPad n'a jamais cessé de baisser, perdant encore 4,95 % cette année pour passer sous les 425 $ ;
  • celui du Mac baisse très légèrement cette année, mais se maintient à 1 237 $ ;
  • 61 % des appareils iOS sont passés à iOS 9 ;
  • 40 millions de personnes utilisent Apple News ;
  • le nombre de transactions effectuées avec Apple Pay croît de plus de 10 % par mois depuis son lancement.

avatar Mémoire Cache | 

Dommage, tu aurais pu te rattraper mais tu n'as fais que confirmer ce que je viens de dire: tu ne connais strictement rien sur le sujet :-(

Toi par contre je te donne un pti 65-75 ans.

avatar feefee | 

@Vanton

"On sait parfaitement que si Apple sortait un ordi avec un processeur d'iPad mini à l'intérieur ça se vendrait auprès d'un certain public qui ne jure que par les marques et l'image..."

Certes LL t'as répondu un peu sèchement mais peut être que tu le cherches aussi :-)
Mais au bout d'un moment à force d'entendre les même discours démagogiques ya pas de fumée sans feu ...

Car même si une partie des acheteurs de Mac entrent dans ta fameuse catégorie (si ca te fait plaisir pour expliquer un phénomène qui t'énerve et que tu as du mal a bien comprendre... pourquoi pas) :
Tu penses vraiment que cette hausse des ventes s'explique uniquement par un phénomène de mode ou de fanboy ???
Si tu en es persuadé , tu mérites la critique de LL :-)
Si tu es plus objectif que ça en vrai, relis toi avant de cliquer sur "Envoyer"

avatar Vanton | 

@feefee :
C'est fou d'être aussi manichéen...

Je me cite : "ça se vendrait auprès d'un certain public"

Je te cite : "car même si une partie des acheteurs de Mac entrent dans ta catégorie"

Y a t il quelque chose qui t'avait échappé dans ma phrase ?? Pourquoi tu m'opposes mes propres propos ? Tu ne fais rien de plus que redire ce que j'ai dit ! Une partie des acheteurs. Une partie. C'est clair ?

Et ensuite tu nous gratifies d'un magistral : "tu penses vraiment que cette hausse des ventes s'explique uniquement par un phénomène de mode ou de fanboy ?"

Euh ? C'est sérieux ? Qui a dit ça ? Uniquement ? Pas moi en tout cas.

D'ailleurs je ne crois plus aux fanboys. Je n'en croise plus. Il y a quelques années quand on tendait l'oreille on entendait des discours caricaturaux sur la prétendue supériorité des produits Apple. C'est un discours qui se perd. Je passe beaucoup de temps à traîner dans les Fnac et autres APR à écouter les discours des vendeurs et clients. C'est peut être ce qui nous différencie d'ailleurs. Je ne me fais pas un avis devant des résultats d'activité, des cours en bourse ou des tableaux excel. Je sors de chez moi, j'observe. Toujours est-il que les conversations ont changé. Le public me semble avoir vieilli également. On ne croise plus les mêmes profils en boutique.

Mais nier la puissance de la marque Apple, je trouve ça un peu fort... Lydia me reprochait mon arrogance dans un de ses messages, je trouve que réfuter l'effet de mode entourant les produits Apple n'en manque pas...

avatar feefee | 

@Vanton

".... C'est peut être ce qui nous différencie d'ailleurs. "

On s'connait ?
Mais c'est peut être encore une fois ma faculté d’interprétation qui est défaillante :-)

"Je sors de chez moi, j'observe. Toujours est-il que les conversations ont changé. Le public me semble avoir vieilli également. On ne croise plus les mêmes profils en boutique."

Oui comme tout le monde quoi .. rien de bien extraordinaire la dedans.
Par contre tirer des conclusions généralistes sur des petits échantillons , c'est pas très constructif.

avatar XiliX | 

@Lopokova Lydia :
Pardon ??? Effondrement ??? Tu appelles une progression de vente de 3,45% un effondrement ??? Drôle de conception ???

avatar Lopokova Lydia | 

@XiliX

Tu as raté des épisodes ;-)

Mon propos était on ne peut plus ironique.

La partie ou j'évoque un marché de l'ordinateur personnel extrêmement porteur aurait put te mettre sur la voie ;-)

avatar XiliX | 
avatar byte_order | 

Pas *ces* mais *ses* cibles.
Toute la nuance est dans une lettre.
Pour Apple comme pour ses ex-cibles.

avatar Hiqosa | 

Apple est mode donc vend malgré la faiblesse de l'iPhone qui est bon partout mais n'est pas LE meilleur. Dans le millieu où je travaille qui représente des gens du mannequinat principalement, on a du Apple pour faire bien mais le produit en lui-même ne plait plus vraiment comme IOS dont les codes couleurs ne plaisent pas ou plus ! Beaucoup ont tendance maintenant à se tourner vers le mal aimé de la presse et des opérateurs : le BlackBerry Passport. Et ce BlackBerry plait énormément et peu importe les ventes qui restent marginales.

Dans un milieu plus privé, mon entourage aussi commence à se lasser de l'iPhone et de ses contraintes surtout face à une concurrence qui selon eux surclasse le téléphone d'Apple.

Ceci dit je ne me fait pas de souci pour Apple et même s'il vende beaucoup, les derniers chiffres de ventes sont obtenues grâce à la Chine. Sans la Chine, je pense que Apple stagne voir est en baisse de régime. A d'autres ici de confirmer ou pas.

avatar Lopokova Lydia | 

@Hiqosa

On ne comprendrons jamais rien d'important en contemplant son nombril ;-)

On ne peu jamais tirer d'enseignement ayant une portée globale en ne regardant qu'autour de soit.

avatar marenostrum | 

son problème est qu'il confond les choses. Apple vise bas, le grand public, tandis que la mode vise haut, soit disant l'élite.

quand Lacoste est devenu une marque populaire dans les banlieue, les bourgeois l'ont abandonné. normal qu'il vont faire pareil avec iPhone. ils utiliseront une autre marque de smartphone, plus rare. l'iPhone devient trop populaire.

avatar Lopokova Lydia | 

@marenostrum

Non :-)

avatar Lopokova Lydia | 

Maintenant la preuve qu'Apple ne comprend strictement rien aux besoins des professionnelles et ne vise plus que les particuliers lobotomies qui achètent n'importe quoi marqué du logo Apple :

"le monde de l'entreprise pèse pour 25 milliards de dollars dans les résultats annuels d'Apple, un chiffre en progression de 40 % ;"

avatar marenostrum | 

sauf que ça va pas durer éternellement. ça tourne vite la roue. maintenant ça roule tout seul pour eux, il faut les voir dans les moments difficiles. le bon capitaine on le voit dans la tempête, pas quand il fait soleil et la mer est calme.

avatar XiliX | 

@Lopokova Lydia :
Ah oui la collaboration entre Apple avec IBM et Cisco c'est pour les particuliers

avatar Lopokova Lydia | 

@XiliX

Un sarcasme ;-)

avatar patrick86 | 

"Ah oui la collaboration entre Apple avec IBM et Cisco c'est pour les particuliers"

Pour m'aider à installer mon Apple TV dans mon salon j'ai appelé IBM. :)

avatar byte_order | 

Cisco aurait été plus adéquat dans ce cas présent :)

avatar rikki finefleur | 

a mr multicompte.
Les 25 milliards c'est avant ou après l'évasion fiscale et les paradis fiscaux ?

avatar Lopokova Lydia | 

@rikki finefleur

Quand tu perleras de ce que tu maitrise.

Nous parlons ici de chiffres d'affaire, il n'y a donc dans ce cadre aucune place pour un avant ou après optimisation fiscale.

Essais, à minima, d'avoir quelque notions des sujets que tu aborde histoire de ne pas dire de connerie.

Ce qui est impact par l'optimisation fiscale c'est le résultat net qui n'a strictement rien à voir avec les considération que tu commentes comme toujours bêtement.

avatar Sometime | 

@J'en_crois Pas_mes yeux :
Laissez les donc faire leur métier, on ne vous oblige pas à suivre leurs avis

avatar mylunaire | 

Classe !

avatar komori25 | 

Alors si les actions montaient au rythme où il se dit des conneries sur AAPL, je pourrais me retirer bien peinard.
Si la connerie n’est pas remboursée par les assurances sociales, vous finirez sur la paille. 
Quand on veut se débarrasser de son chien, on dit qu'il a la rage, Apple sera toujours détesté et en-deça d'un analyste qui se rend au travail avec un chien d'aveugle. Ce ne sera jamais assez bien, l'action de Google a bondi de 50 $ après l'annonce d'un rachat d'action, qu'est-ce qu'Apple fait depuis 2 ans? Nous sommes les Sons of Anarchy de Wall Street. Les produits tiennent la route, j'ai encore mon iPod de 2e génération, j'ai 3 iPads ça marche bien pour moi, peut-être que le iPad Pro me séduira, mais d'emblée avouons que le taux de renouvellement par la qualité des produits est en soit un défaut...

avatar Moumou92 (non vérifié) | 

J'adore les gens qui pensent que la mare brut est ce que se met dans la poche Apple... Va falloir retourner à l'école, ce qui est important c'est la marge nette, pas brute...

avatar Lopokova Lydia | 

@Moumou92

Le manque de culture business et économique est affligeant ce qui n'empêche évidement nullement de produire les commentaires les plus inepte les un que les autres.

Pourtant essayer de comprendre comment est construit un compte d'exploitation n'est pas si compliqué que ça.

Ils découvriraient peut-être qu'on peut faire des pertes avec une marge brute généreuse :-)

Mais faire l'effort de chercher à minima à comprendre de quoi on parle avant de l'ouvrir semble hors de portée pour beaucoup.

avatar byte_order | 

On peut aussi considérer qu'il y a bien d'autres choses plus intéressantes à découvrir et comprendre dans nos courtes vies que le business et l'économie.

On est tous incultes dans un nombre incalculable de domaines.
Je ne vois pas pourquoi l'être en économie serait plus affligeant que dans n'importe quel autre domaine. Pourtant, on n'entend personne dire que le manque de culture en biologie moléculaire ou en traitement du signal satellite soit affligeant, alors que cela a tout autant d'impact sur notre vie quotidienne que l'économie...

A mon sens, plus même.

Ce qui est affligeant c'est ce prisme de lecture quasi unique qu'est devenu l'économie dans nos Sociétés.
Parler de la santé financière d'une marque dans WSJ, FT voire L'Usine Nouvelle, je peux comprendre, mais sur des sites dédiés aux usagers des produits d'une marque, au point de moins parler des usages que de la stratégie commerciale de la marque, là je comprends déjà beaucoup moins.

Qu'Apple soit encore plus riche c'est une bonne nouvelle. Mais principalement pour Apple.
Pour les usagers, cela change rien à leurs problèmes, voir même annonce que le fossé entre eux et le fabricant va continuer de s'agrandir...

avatar feefee | 

@byte_order

"On peut aussi considérer qu'il y a bien d'autres choses plus intéressantes à découvrir et comprendre dans nos courtes vies que le business et l'économie."

ce que dit LL n'est pas ça .

Le problème n'est pas d'être ignare en économie mais c'est de balancer des théories à la con sur le sujet sans rien y connaitre ... Dans ce cas on s'expose à la critique mérité.

avatar byte_order | 

Je cite :
"Le manque de culture business et économique est affligeant ce qui n'empêche évidement nullement de produire les commentaires les plus inepte les un que les autres."

Y'a bien 2 points de critique :
- manquer de culture business et économique est affligeant
- commenter sans rien y connaitre

Autant le second est parfaitement mérité, autant je conteste la première.
Je ne vois pas en quoi c'est affligeant en soit de manquer de culture bizz & economie, puisqu'on manque, chacun, fatalement de culture dans plein de domaines tout autant important les uns que les autres.

Cela renvoie à ce prisme de lecture sous l'angle économique en premier lieu quasi systématiquement dans ses commentaires.

avatar XiliX | 
avatar XiliX | 

@Lopokova Lydia :
Avec des smileys je comprends que c'est ironique... sans... c'est plus difficile

avatar XiliX | 

@XiliX :
...mince les nouveaux emojis iOS9 ne s'affichent pas ici

avatar Lopokova Lydia | 

@XiliX

J'ai eu de tel débat avec certains sur ces questions que j'en ai oublié de contextualiser mes propos désolé.

Nous avons là, l'implacable démonstration qu'Apple sait parfaitement positionner ses offres, segmenter ses gammes, définir ses tarifs au regards des réalités de ces cibles.

Et en corollaire qu'une part conséquentes des propos tenu dans les commentaires sur les démarche d'Apple ont autant d'importance qu'une didascalie dans un scénario de film porno de troisième zone.

:-)

avatar byte_order | 

Euh, la réussite de nouvelle gamme iMac de septembre 2015 n'est pas observable dans les résultats des ventes de Mac annoncés ici, on est bien d'accord ?

PS : c'est normal qu'on retrouve régulièrement les mêmes formules rhétoriques de commentaire en commentaire ? C'est votre coté pro-recycling ou quoi ? Ou c'est une stratégie commerciale de nous revendre encore et encore le même commentaire modifié à minima pour faire genre voyez c'est nouveau, mangez-en ?

avatar applehater | 

@Lokopovia Lydia

"Nous avons là, l'implacable démonstration qu'Apple sait parfaitement positionner ses offres, segmenter ses gammes, définir ses tarifs au regards des réalités de ces cibles."

Malheureusement non. Pour avoir cette implacable démonstration il nous faudrait les résultats d'Apple ayant suivi d'autres stratégies. C'est le B.A.BA du raisonnement économique: un résultat positif, si bon soit il, n'est pas nécessairement optimal.
En fait il est même tout à fait possible qu'Apple tire aujourd'hui les marrons du feu d'une politique d'investissement en R&D relativement ancienne et de la fermeture de son éco-système. Rien ne dit que cela soit soutenable à long terme.

avatar Vanton | 

@applehater :
J'y pensais depuis hier soir mais je suis fatigué de devoir argumenter...

On ne sait évidement pas si les ventes seraient meilleures avec une politique plus respectueuse des clients... Je vois des arguments pour, je vois des arguments contre. Mais baser toute son analyse sur le fait que les résultats soient positifs, c'est oublier la possibilité qu'ils l'aient été encore plus.

Enfin je suppose que certains ici diront qu'ils savent...

Et il faudrait aussi se poser la question du renouvellement des machines. Il est très facile de faire faire une étude de satisfaction quand le client vient de déballer la machine. Mais que se passera-t-il dans deux ans ? Les ventes sont bonnes aujourd'hui auprès de nouveaux clients. On peut simplement en déduire que l'offre est à même de pousser à l'achat. Pas qu'elle satisfera sur la longueur et que le client restera fidèle à la marque.

avatar XiliX | 

Ceci dit 75 mds de dollar en 3 mois c'est juste monstrueux... Et pourtant AAPL a du mal à décoller

avatar Lopokova Lydia | 

@XiliX

Il y a bien longtemps que la valorisation d'une entreprise en bourse est loin d'être directement lié à ses résultat ou à leur croissance.

avatar pfx | 

J'en peux plus de voir cette insolente réussite qui leur donne raison d'augmenter les prix et surtout les marges, tout en faisant des mesquineries de plus en plus abusives...
J'espère que la roue va tourner, car je me sens de moins en moins en accord avec leurs produits... Et je ne suis pas encore totalement prêt à passer sur autre chose...
Il faudrait qu'un nouveau challenger débarque, car ni Windows, ni Linux, ni ChromeOS ne me conviennent...
AmigaOS, j'aimerais tellement qu'un jour cet OS revienne au devant de la scène!

avatar Lopokova Lydia | 

@pfx

"J'en peux plus de voir cette insolente réussite qui leur donne raison d'augmenter les prix et surtout les marges, tout en faisant des mesquineries de plus en plus abusives..."

L'excellence énerve toujours ce qui n'en sont pas capable :-)

avatar melaure | 

@Lopokova Lydia :

L'excellence pour vendre du vide c'est certains. Mais si on a pu vendre du Britney Spears a toute la planete, on peut surement vendre massivement du matos bridè et limitè dans un bel ècrin a prix d'or a beaucoup de gens qui ne rien a comprennent rien a la micro mais ont le portefeuille bien rempli ...

avatar Lopokova Lydia | 

@melaure

Aucun jugement de valeur dans mon propos sur les produits, je parlais de l'excellence du travail fourni par Apple en terme de Business.

Là nous jugeons des résultas financier, l'aune à laquelle on évalue le travail d'une entreprise, sa raison d'être.

Et sur ce point nous sommes dans l'excellence.

Pour le reste je te laisse à tes comparaison plus ou moins foireuse qui sont totalement hors de propos dans ce cadre.

avatar Lopokova Lydia | 

@melaure

parmi tes inepties relevons quand même celle-ci :

" a beaucoup de gens qui ne rien a comprennent rien a la micro "

D'où la remarquable croissance des ventes en entreprise.

Ce besoins de mépriser ceux dont les critères de choix de produit ne sont les votre est arrogant au possible, abject et odieux.

Mais si cela te permet de te rassurer en te plaçant au dessus de la masse avec si peu ...

avatar Vanton | 

@Lopokova Lydia :
C'est l'hôpital qui se fout de la charité là...

avatar Lopokova Lydia | 

@Vanton

Je n'ai nul besoin d'être rassuré sur ce point ;-)

Pas de fausse modestie entre nous.

avatar rikki finefleur | 

"Ce besoin de mépriser ceux dont les critères de choix de produit ne sont les votre est arrogant au possible, abject et odieux."

Parfois, il vaut mieux en rire de ce qu'écrit MrMultiplecompte. lui qui n’arrête pas de mépriser les gens.
Il n'est ni arrogant, ne critique jamais les choix des autres, ni odieux, ni méprisant..
Le post de l'année !

avatar Vanton | 

@rikki finefleur :
Je pense très sincèrement que c'est pathologique. Il s'est déjà fait virer, mais il revient, avec la même attitude. Il sait pertinemment qu'il va avoir des contradicteurs et plus il en a plus il devient agressif et supérieur.

Quand on est sain, il n'y a aucune raison rationnelle d'avoir ce comportement.

J'en parlerai à un pote psy, ça m'intéresse beaucoup de comprendre.

avatar Lopokova Lydia | 

@Vanton

Visiblement il ne te reste en magasin que l'attaque ad hominem.

Sur le fonds c'est bien plus difficile de monter le niveau de jeu je te l'accorde.

Ce n'est pas parce que quelques chiens me cours après que mes propos ne mérite pas d'être mis en avant histoire de compenser un peu une certaine monoculture de la crétinerie dans les commentaires qui a hélas au fil du temps fait fuir nombre de contributeurs de qualité.

Pour le reste, il n'y a fort heureusement pas ici que la meute des chiens mais aussi quelques personnes de qualité avec qui on peut échanger sans pour autant être en accord.

Le petits noyau réfractaire à toute exigence intellectuelle, permet au moins de comprendre pourquoi et comment des idées simpliste et nauséabonde, exploitant les bouc-émissaire, prétendant offrir des solutions simpliste et populistes à la complexité du monde ... réussite à conquérir tant d'esprits :-(

avatar Vanton | 

@Lopokova Lydia :
Ne te fais pas victime quand tu passes ton temps à agresser, même en te trouvant toutes les meilleures raisons du monde, merci.

Ça n'était pas une attaque, c'était très premier degré. Je me pose de sérieuses questions sur ta personnalité et tes motivations. Il est 2h35 et tu réponds sur un forum dédié à l'actualité Apple après avoir copieusement insulté une bonne partie de ses membres toute la soirée. Que peux tu bien faire de ta vie pour avoir du temps à perdre de cette façon ? Sans doute pas grand chose d'intéressant. Tu te donnes des grands airs, tu fais 10 fautes par message (exigence intellectuelle, tout ça...), tu récites au moins autant que tu penses, mais le fond est parfois intéressant et les références sont là. Si tu étais réellement brillant tu ne serais pas là, en revanche. Je me demande qui tu es. Tu n'as clairement pas le comportement d'un individu lambda, ce que tu peux prendre comme un compliment tout autant qu'une injure. Mais comme de toute façon mon opinion n'a pas de valeur à tes yeux (même si tu as passé ta soirée à la lire, étrangement...) ça n'a pas grande importance.

Mais je trouve amusant que tu y aies vu une attaque quand tu te défends d'attaquer tes interlocuteurs dans tes messages... Les attaques ad hominem tu nous en as pondu combien ce soir ? Deux poids deux mesures.

À partir du moment où tu blesses, de façon totalement consciente et visiblement jubilatoire (ce qui m'inquiète, justement, pour ta santé mentale), tu t'exposes à la vindicte. Comme tu le dis si bien, et à juste titre, rendre un propos public c'est l'exposer à la critique. Et à ses conséquences.

Je trouve aussi captivant de voir que tu ne sembles juger la réussite qu'à aulne du profit, au point d'être totalement aveuglé par le reste. C'est particulièrement intéressant.

avatar Lopokova Lydia | 

@Vanton

".. Les attaques ad hominem tu nous en as pondu combien ce soir ? "

Aucune, je ne cherche nullement à discréditer les porteurs des propos pour discréditer les propos ;-)

Que je puisse avoir fort peu de respect pour ce qui tient lieu de pensée de Rikiki est une évidence.

Je fini par assimiler dans le même mépris le porteur des propos et les propos, nous passons à autre chose. Là ce n'est pas de l'argumentation mais un jugement porté sur une personnes dont je n'espère plus rien depuis longtemps.

Oui je juge sévèrement Rikiki et ce depuis longtemps, mais ce n'est pas faute d'avoir précédemment désespérément essayé de placé l'enjeux sur une volonté de débat hélas impossible avec lui comme avec un certains nombre.

Cela ne vous interroge nullement de constater que je peux mener un débat en toute tranquillité avec certains ne partageant pas mes vu ?

"Que peux tu bien faire de ta vie pour avoir du temps à perdre de cette façon ? Sans doute pas grand chose d'intéressant"

Ce n'est pas parce que tu ne comprends pas mes raison d'être ici qu'elles sont réductibles à ce que tu es capable d'imaginer.

Si ça peut te rassurer je suis fort loin d'être désoeuvré, juste un peu dispo très provisoirement ;-)

Et je ne me plen nullement des attaques que je subis, ni me pose en victime.

Les réactions de certains me rassurent au contraire sur la nécessité de mes propos.

"Je trouve aussi captivant de voir que tu ne sembles juger la réussite qu'à aulne du profit, au point d'être totalement aveuglé par le reste."

Tu n'as visiblement toujours pas compris mon propos.

Je décris froidement des enjeux dans un contexte, ce qui ne signifie nullement que j'adhère à ce contexte.

Mais je ne mélange pas tout comme beaucoup ici qui finissent par se tromper de guerre ;-)

avatar Vanton | 

@Lopokova Lydia :

"Cela ne vous interroge nullement de constater que je peux mener un débat en toute tranquillité avec certains ne partageant pas mes vues ?"

La tranquillité est toute relative... Ça ne fait guère illusion, à vrai dire.

"Tu n'as visiblement toujours pas compris mon propos.
Je décris froidement des enjeux dans un contexte, ce qui ne signifie nullement que j'adhère à ce contexte."

Peut-être serait-il pertinent de faire comme Apple, savoir s'adresser à ses cibles... ? À force d'incompréhension, peut-être faut-il s'interroger sur sa capacité à communiquer, plus que sur les limites de ses interlocuteurs ?

Qui plus est, tu es bien loin de décrire "froidement" une situation. Merci de ne pas nous prendre pour plus idiots que nous le sommes réellement, un peu de sincérité ne te ferait pas de mal. Tu opposes systématiquement ta rengaine sur les lois du marché avec emphase. Je te cite : "Tu place la morale là où elle n'a pas lieu d'être.

Aucune entreprise capitalistique n'a vocation à payer plus d'impôts de taxes qu'elle n'y est légalement contrainte ce n'est en rien sa raison d'être et sa fonction. Elle est au service de ses actionnaires quelques soient les beaux discours de responsabilité qu'elle peut produire.

Et cela vaut comme Apple comme toutes les autres entreprise, payer plus d'impôts que l'optimum légale est une faute lourde pour tout DAF qui mérite qu'on le mette à la porte."

C'est ce que tu appelles une description froide ? Pas moi.

Si c'était bêtement factuel et présenté comme tel, ça passerait certainement mieux, parce le fond, quoique caricatural (une entreprise ce sont des hommes, des volontés, ce n'est pas une entité ex nihilo, rationnelle, mécanique et dénuée de sentiments), est sensé. On en revient toujours au même problème : savoir s'adresser à sa cible, et ici en l'occurrence, à son lectorat.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR