Tim Cook : l’ambition de changer la vie des gens

Mickaël Bazoge |

Tim Cook est un habitué des conférences « Technologie et internet » organisées par Goldman Sachs. Il y a participé à de nombreuses reprises ces derniers années, exception faite de l’an dernier. Ce rendez-vous n’est ni le lieu, ni le moment pour le CEO d’Apple de faire des annonces importantes, mais il y lève souvent le voile sur la culture et la gouvernance de l’entreprise.

Tim Cook a servi à l’assistance un couplet bien connu sur la culture d’innovation d’Apple. L’entreprise, qui a connu le meilleur trimestre de toute son histoire, se concentre non pas sur les chiffres, mais sur ce qui amène ces chiffres : les produits, les services d’Apple. Il explique que quand on achète un Mac, on n’acquiert pas uniquement un ordinateur, mais tout l’écosystème de logiciels et de services qui vont avec. « Acheter un Mac, c’est acheter l’expérience de l’intégration entre le matériel et les services logiciels ».

Le Mac a eu droit à une chaleureuse accolade de la part de Cook. Les ordinateurs d’Apple ont un bel avenir, croit-il deviner, malgré une industrie qui « rétrécit ». Depuis 10 ans il ne cesse de grappiller des parts de marché : il en détient aujourd’hui 7%. Le constructeur, qui a engrangé pour 25 milliards de dollars l’an dernier en vente de Mac, va continuer à investir dans ses ordinateurs. « Nous sommes cinq fois au dessus des revenus d’une industrie que beaucoup de gens regardent comme une chose du passé, ou morte ».

Les iPhone 6 sont la preuve de la recherche de l’excellence du constructeur (y compris au niveau de la production et de l’approvisionnement) — certains pourront toujours lui reprocher ceci ou cela, mais toujours est-il qu’Apple dispute désormais le titre de constructeur numéro un au monde.

Le carton plein de l’iPhone 6 valide la stratégie d’Apple de s’adresser d’abord et avant tout au haut de gamme. Le constructeur n’a nullement besoin de développer un iPhone moins cher pour la Chine. Et il ne faut évidemment pas compter sur Apple pour concevoir des produits cheap.

Une des annonces de cette séance décontractée de questions/réponses a été l’annonce d’un investissement de 850 millions de dollars dans une ferme de panneaux solaires à Monterey, en Californie. Cet équipement, grand de 526 hectares, peut alimenter 60 000 foyers, mais en lieu et place il servira plutôt à alimenter les installations du Campus 2, le centre de données de Newark, ainsi que 52 Apple Store à travers la Californie. D’après les mots même de Tim Cook, il s’agit du projet « le plus important, le plus grand et le plus ambitieux » jamais conçu par Apple.

L’Apple Watch a évidemment été au centre des discussions. La montre connectée a été comparée à l’iPod et à l’iPad, des produits qui eux aussi ont été lancés alors qu’il existait une certaine concurrence (l’iPad est arrivé sur un marché de niche). Pour chacun de ces appareils, Apple a su offrir une expérience bien meilleure que les autres constructeurs. Le constructeur nourrit l’ambition, avec sa montre, de changer la vie des gens — en plus des fonctions de l’appareil, Tim Cook a mis l’accent sur les nombreuses personnalisations offertes, sur le design de l’appareil et les différentes manières innovantes de communiquer entre utilisateurs.

Le CEO d’Apple a donné un exemple de fonction amusante : lorsque l’utilisateur reste assis trop longtemps, l’Apple Watch prévient qu’il faut bouger. Durant les réunions, au bout d’une heure, il voit les participants commencer à se lever sur les conseils de leurs montres… Rester assis, c’est un « nouveau cancer », explique Cook sur la foi de rapports de médecins. C’est pourquoi l’Apple Watch « oblige » son porteur à se tenir debout au moins 10 minutes chaque heure.

Apple Pay, le service de paiement sans contact d’Apple, est désormais utilisé par 2 000 banques et institutions financières aux États-Unis (750 ont signé le mois dernier). Le modèle économique de ce service lancé en octobre dernier n’est pas de récolter les données des utilisateurs, a rassuré Tim Cook. Apple prélève sur chaque transaction une petite dîme (au pourcentage non précisé). Le déploiement d’Apple Pay est plus rapide qu’anticipé; chez Panera Bread par exemple, 80% des paiements mobiles sont réalisés avec Apple Pay.

Le marché chinois est toujours (et encore plus) d’un intérêt stratégique pour Apple. 40 Apple Store y ouvriront leurs portes d’ici l’année prochaine (4 ont ouvert ces dernières semaines dans des villes de 9 millions d’habitants en moyenne). Le constructeur a noué au pays des partenariats avec des moteurs de recherche, des fournisseurs de services et des opérateurs et tisse sa toile dans cet immense Empire du Milieu.

Le partenariat avec IBM, qui commence à porter ses fruits au travers d’une première sélection d’apps métier, est une relation entre deux sociétés aux atouts complémentaires : IBM a une profonde connaissance d’un grand nombre de marchés verticaux, et des ressources sur le terrain; du côté d’Apple, Tim Cook cite les produits, les applications, l’expertise logicielle… d’ailleurs, les commerciaux d’IBM sont équipés de Mac et d’outils Apple (lire : IBM doit présenter ses apps iOS avec des Mac et Keynote).

Pour finir, Tim Cook a déclaré qu’Apple était la seule entreprise à disposer à la fois d’un système d’exploitation mobile et de bureau grand public. Windows Phone ne compte pas vraiment chez Microsoft, et Android reste cantonné à la mobilité chez Google (Chrome OS restant encore assez confidentiel). Cette combinaison unique permet à Apple de mettre sur pied des services uniques comme Continuité.

On le voit, Tim Cook n’a pas fait de révélation fracassante durant cette conférence, mais la démonstration de la vitalité d’Apple et de son ambition tranquille.


avatar Ipader | 

@Domsware :
Aïa!

avatar alan1bangkok | 

un autre Tim Cook ?
les conseils de Bison Downsware....

avatar béber1 | 

c'est moi l'autre Tim Cook

j'te dis pas comment j'appleiserais vite ton ile et tout l'Univers s'ils me laissaient faire ton bonheur

avatar alan1bangkok | 

laisses tomber tes bidules et viens vivre
ici pas besoin de FaceTime pour communiquer....
http://nomadslandcambodia.com/

avatar béber1 | 

Aaaaargh
Fais gaffe, je risque de te prendre au mot

J'ai encore quelques années à tirer mais je dis pas que je ne ferais pas un tour dans l'archipel du Nomads Land avec quelques copains de foire.

Merci pour l'info et tant pis pour toi

avatar Himeji | 

"Le constructeur nourrit l’ambition, avec sa montre, de changer la vie des gens"

En les obligeants à recharger leur montre 2 fois par jour ? :D

avatar béber1 | 

ben vi, ça change non?

avatar Ducletho | 

Sans apple, certains ne pourraient tout simplement pas vivre.

avatar oomu | 

ha ?

testons

*range son iphone et mac dans un placard*

...
aAARg.. c'est vr

avatar debione | 

Oula... Je la trouvais déjà vraiment pas terrible comme bijou dans les visuels d'Apple, quand il n'y a pas le fard (si c'est pas une copie) du professionnel, elle est juste.... immonde quand filmée "en vrai"?
C'est vraiment la version or? Parce que la j'ai l'impression de voir un jouet pour gamin, tellement elle fait cheap-plastic... (sérieusement j'ai du mal à croire que c'est la même montre que les visuels d'Apple, tellement elle fait Casio des année 80....)

avatar oomu | 

c'est une copie.

avatar IGerard | 

C'est une copie

Je ne vois pas très bien pourquoi MacG a mis ça dans cette News

avatar Dr Fatalis | 

L'intégration matériel logiciel ? Ben voyons. Ca, c'était à l'époque Appleworks! Parce que de nos jours, Où est cette intégration ?
- Dans une version de Pages incapable d'ouvrir proprement les documents complexes réalisés avec la version précédente ?
- Dans une version d'ibook qui est incapable de lire un ebook destiné à un ipad ?
- Dans une video qui s'ouvre à la fois avec quicktime et avec iTunes, ou qui se recopie dans l'un ou l'autre ?
- Dans un ibook author qui oblige de posséder la dernière version pour déposer sur itunestore, forçant les mises à jours ?
- Dans un ipad incapable de lire certains formats videos lus par un mac ?

Et quant au "nouveau cancer", il est bien gentil, le Tim, mais puisqu'il emploie lui même l'expression, parlant de corde dans la maison d'un pendu, je lui rappelle que des deux fondateurs d'Apple, c'est le végétarien , le sportif, le macrobiote qui a fini avec un cancer du pancréas, alors que l'énorme Woz, lui, est toujours de ce monde...

avatar joneskind | 

@DrFatalis

Dis donc, il t'en arrive des misères à toi. Mais à part le nouveau Pages qui fait effectivement moins que l'ancien, j'ai rien vu de tel.

iTunes qui s'ouvre en même temps que QuickTime et qui recopie le fichier ? Jamais vu. Quand je lis du MP4, seul QT s'ouvre. Sinon c'est MPV.

IBooks lit tous mes eBooks sans problème, quelque soit le format. Et c'est quoi un "eBook pour iPad" d'ailleurs ? Le principe de l'eBook c'est justement de s'adapter à tous les écrans, au contraire du pdf qui est figé.

iBooks Author qui force les MàJ pour publier, c'est possible mais pourquoi tu utilises IBA (qui est un format totalement fermé et réservé à Apple) plutôt que le standard ePub, qui permet de faire des merveilles avec un peu d'huile de coude (c'est basé sur du web donc pas bien compliqué)

L'iPad lit tous les formats lus par le Mac avec une app dédiée comme VLC, soit exactement comme le Mac d'ailleurs.

Mais tout ça c'est des considérations logicielles qui n'ont aucun rapport avec l'intégration matérielles.

Mais c'est vrai que l'intégration matérielle est moins visible sur le Mac que sur les iBidules. J'attribue ça au passage à Intel. Mais c'est pas dramatique (ça a rendu beaucoup de services) et ça pourrait changer avec un Mac ARM.

Pour ta vision du "cancer" selon Tim Cook, je serai tenté de partager ton point de vue de principe, même s'il est sans doute un peu caricatural, parce que les statistiques lui donnent raison, et que c'est pas quelques exceptions qui invalident une théorie (t'oublies par exemple de rappeler que Jobs prenait du LSD, qu'il a passé une partie de sa vie sans se laver, et qu'il avait des TOC alimentaires qui l'amenaient à bouffer le même aliment pendant une semaine).

avatar Domsware | 

C'est l'inégalité génétique !

avatar oomu | 

légèrement à charge non ? Vous cumulez une petite série de vexations, ce qui sous-entend que rien de bon n'existe

mais oui, dans l'absolu vous avez raison sauf que:

- ibooks os x ouvre les epub sophistiqués prévus pour ipad: ils ne tirent pas partie de la souris, ce que prévient ibook.
- aucune raison qu'une vidéo s'ouvre "à la fois" sur quicktime et itunes: si vous la faites ouvrir par itunes, c'est pour l'incorporer dans sa bibliothèque (sinon pourquoi faire cela ? quicktime lit très bien).

- "Dans un ipad incapable de lire certains formats videos lus par un mac " l'ipad et iphone restent encore des machines restreintes face à un mac. (et je vous dis pas si on les compare à un mac pro bardé de logiciels pros)

- "Dans une version de Pages incapable d'ouvrir proprement les documents complexes réalisés avec la version précédente ?"

l'attitude d'Apple avec iWorks (mais aussi Aperture) est inacceptable. Typique du mauvais coté d'Apple. Le bon côté c'est que l'entreprise n'hésite jamais à sacrifier le vieux pour faire neuf, à évoluer ou innover. Des fois c'est bien, des fois c'est MAL.

-
"Et quant au "nouveau cancer""

c'est très californien comme considération le fitness, la recherche de tout ce qui est négatif pour le corps (et effectivement rester assis n'aiderait pas semble t'il, au delà d'un seul manque d'exercice).

et enfin: Jobs était sportif ?

avatar VanZoo | 

Tout cela, ce n'est que du blabla. Ses propos sont hautement prévisibles

avatar caissonbulle | 

Je n'avais jamais remarqué que le design (lourdingue) de cette iWatch était assez particulier... avec cette lunette (cercle de métal qui entoure le verre de la montre) en chrome relativement large/épaisse... et ce sur-contour noir entourant l'interface et l'écran...
Pas très élégant, tout ça... Et que de surface d'affichage perdue !...

Quant à “l'ambition à nous changer la vie”, là, je ne le sens pas trop... ;-)

avatar IGerard | 

On le répète cette vidéo ne montre pas l'Apple Watch
Il suffit de regarder l'attache du bracelet...

avatar caissonbulle | 

Oops, désolé IGerard, alors je n'ai rien compris !...
Comme quoi ce genre de produit me passe par dessus la tête... ;-)

avatar Eurylaime | 

Tim, il avait dû prendre une bonne dose de produit avant sa conférence ^^

avatar Orus | 

"l’ambition de changer la vie des gens"...
Oui c'est sur avec Goldman Sachs la vie des gens changent : ils s'appauvrissent au profit d'une minorité de nantis.
Apple même combat.
Stop nous prendre pour des idiots.

avatar oomu | 

c'est Apple qui prend les sous au gens et fait baisser la masse salariale chez Carrefour ?

avatar oomu | 

"Bref, tout ça pour dire que je pense que c'est une très bonne chose ce concept d'écosystème qui fonctionne tellement bien ensemble que t'a qu'une envie c'est de tout avoir !"

et c'est là, que soudainement l'illumination ! Apple, c'est Pokemon ! Gotta Catch 'Em All :)

avatar Musicos80 | 

Mais on va devenir des robots non ? Si on se laissait guider par ces appareils qui nous dirons quand bouger etc... je pense que l'utilisation de la technologie dans la démesure rend idiot... on le voit déjà avec une simple calculatrice et les gens qui ne savent plus faire de calcul mental correctement !

avatar Totophe | 

s'il y a un truc apple qui vraiment ne m'emballe pas du tout c'est bien cette montre.

avatar rikki finefleur | 

Changer la vie des gens c'est déjà payer ses impôts en temps et en heure, et ne pas utiliser des paradis fiscaux pour s'en esquiver.
Il y a pas mal de sociétés pourries en ce moment qui ont fait de cette activité, une activité industrielle dont apple , amazon , uber , goog et les autres.

avatar feefee | 

@rikki finefleur :

"Changer la vie des gens c'est déjà payer ses impôts en temps et en heure, et ne pas utiliser des paradis fiscaux pour s'en esquiver."

Le sujet n'est pas les moyens mais le résultat .
Non parce ce que si on s'attache à tout ça on va tout jeter en bloc et partir vivre sur une île déserte .
Mais pourquoi pas au final , sauf si tout le monde nous y rejoint ,,,

avatar rikki finefleur | 

Il ya effectivement tout a jeter en bloc car ces sociétés déstabilisent l'économie et des sociétés régulières et les employés qui vont avec..
Le cas d'uber est significatif. Outrepasser les lois, faire travailler des gens non qualifiès légalement et piloter le tout derrière des paradis fiscaux

avatar Ghaleon111 | 

Quant Cook dit wp ne compte pas vraiment pour MS alors que w10 est le même os partout et offre un écosystème en syncro totale de tout les devices Windows et pc à la Apple
Je me rends compte que Tim Cook est très peu cultiver sur ce que font les concurrents

Et pour la montre, celles des concurrents en font autant et n'a changé la vie de personne

avatar béber1 | 

fais pas ton chafouin

TC parle de la situation actuelle et pas de ce qui va arriver quand W10 va être distribué et pendant le temps qu'il va mettre à s'installer.

Ce sera sans doute une révolution, mais on y est pas encore

Pour l'instant, il n'y a que Apple pour couvrir largement l'ensemble des terminaux GP, mobiles et desktop.
C'est un fait.

Rien n'est figé pour l'avenir

avatar Spiconnier | 

Si c'est l'apple watch en vidéo. Elle est beaucoup moins belleque sur le site Apple. Quelle déception !

avatar TmrFromNO | 

Le rédacteur de l'article aime Apple. Il aime BEAUCOUP Apple.
Impressionant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR