Fermer le menu
 

Steve Jobs : "malheureusement, ce jour est venu"

Christophe Laporte | | 00:38 |  411
Le conseil d’administration d’Apple vient d’annoncer la démission de Steve Jobs. Son poste sera désormais occupé par Tim Cook. Toutefois, Jobs ne quitte pas totalement Apple, il devient président du conseil d'administration et souhaite dans ce nouveau rôle continuer d'aider sa compagnie.

Dans une courte lettre à destination du conseil d’administration et de la communauté Apple, Steve Jobs explique très simplement la situation : “J'ai toujours dit que si jamais je venais à ne plus être en mesure d'assumer mes fonctions et obligations en tant que CEO d'Apple, je serais le premier à vous le faire savoir. Malheureusement, ce jour est arrivé.

Et de poursuivre : “ je démissionne de mon poste de CEO d'Apple. J'aimerais servir, si cela convient au conseil, comme président du conseil, directeur et employé d'Apple”.

S'agissant de sa succession, les choses sont également très claires : “Pour ce qui est de mon successeur, je recommande fortement que nous exécutions notre plan de succession et désignions Tim Cook comme CEO d'Apple.” (voir sa bio chez Apple).

Et d’évoquer l’avenir : “Je crois que les jours les plus brillants et les plus innovants d'Apple sont à venir. Et je suis impatient d'observer et de contribuer à son succès dans un nouveau rôle”.

Puis de remercier ses équipes : “Je me suis fait d'excellents amis chez Apple et je vous remercie tous pour toutes les années durant lesquelles il m'a été permis de travailler avec vous.”.

Dans un autre communiqué de presse, le conseil d’administration fait part de la décision de Steve Jobs et applique à la lettre ses recommandations. Les différents membres remercient Jobs pour tout ce qu’il a fait pour cette société qu’il a créée il y a plus de trente ans. Ils confirment au passage son nouveau poste de Président du conseil d'administration. Il s'agit d'un poste assez inédit chez Apple.

Cette nomination laisse à penser que Steve Jobs sera toujours associé aux décisions majeures de son groupe, et à sa stratégie produits. C’est du moins l’avis du Wall Street Journal.

D’autre part, pour le conseil d’administration, il ne fait aucun doute que Tim Cook est l’homme de la situation. Directeur opérationnel d’Apple, il assurait l’intérim depuis que Steve Jobs s’était mis en congé-maladie le 17 janvier dernier. On ignore si Apple nommera un successeur à ce poste.

C'est la fin d'une période assez exceptionnelle dans l'histoire très riche d'Apple avec un nouveau chapitre qui s'ouvre et dont il est difficile d'imaginer la teneur.

steveout

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


411 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar tijeanpocherant 25/08/2011 - 02:19

merde alors, moi qui attendait la keynote iPhone 5 avec iPapi sur la scène..... remarque, suite au succès de l'iPod, de l'iPhone, de l'iPad et plus récemment du nouveau Macbook Air, il est vrai que Steve Jobs peut se reposer en paix, sans regrès. PS : J'espère que le grand manitou va rester proche de Tim Cook pour pas qu'ils nous sortent des produits naze de chez naze comme les androphonesbug , androtablettesmoches et les pcgroscamion....

avatar anton96 25/08/2011 - 02:19

Sa fait bisare ,je savais que sa allait arriver mais pas aussi vite.!!!!

avatar MerkoRiko 25/08/2011 - 02:20

11 pages & pas un qui parle de donner son foie : vraiment les mecs, vous ne l'idolâtrez pas assez...


avatar Anonyme (non vérifié) 25/08/2011 - 02:25

C'est une très grande page d'Apple qui se tourne et une nouvelle d'une grande tristesse. Il est évident qu'Apple ne sera plus jamais comme avant, cela c'est une certitude. La démission de Steve Jobs, très certainement et malheureusement pour des raisons liées à sa santé, est une perte immense. Rares sont les Entreprises au monde qui possèdent un Dirigeant du charisme de Steve Jobs. Rares sont les dirigeants qui incarnent autant leur entreprise et ses valeurs que Steve Jobs. J'admire énormément l'Homme, sa dimension, son humilité, sa vraie simplicité, sa capacité de travail, son intelligence, sa vision à long terme, comme son sens inouï du "micro-détail" et même ses entêtements, ses erreurs parfois pour trop souvent avoir eu raison trop tôt : c'est complètement irremplaçable pour une entreprise humaine comme Apple que lui-même définissait comme une société d'ingénieurs. Macuser depuis 1989, je ne peux que ressentir de la tristesse et un respect incommensurable.

avatar Anonyme (non vérifié) 25/08/2011 - 02:25

Pour qu'il démissionne ainsi, il faut qu'il soit très très malade. C'est triste parce qu'en plus d'être génial, il est vraiment attachant. Va en paix Syeve, on t'aime.

avatar misterbrown 25/08/2011 - 02:26

Je donne mon foie

avatar misterbrown 25/08/2011 - 02:27

Pour les veinards détenteurs d'actions AAPL : vendez!

avatar iBakarorea 25/08/2011 - 02:28

>> Dès l'annonce de cette démission, l'action Apple a d'ailleurs fortement chuté sur les marchés boursiers.

avatar misterbrown 25/08/2011 - 02:29

@Anton: Rappel toi à l'école il y avait 2 " Sa ". Ça et sa

avatar mfam 25/08/2011 - 02:30

Oui triste nouvelle

avatar imrfreeze 25/08/2011 - 02:31

J'arrive pas encore a percuter

Pages