Steve Jobs descend en flammes Adobe et Google

Christophe Laporte |
Comme il l'avait déjà fait lors de la sortie de l'iPhone (lire Le keynote informel de Steve Jobs), Steve Jobs a animé une petite réunion avec ses employés. Manifestement, le cofondateur Apple était en grande forme. Il a ainsi donné quelques informations sur la stratégie de son groupe pour les mois à venir et n'a pas manqué de s’en prendre à Adobe et Google.

Les plans d'Apple pour 2010

Lorsqu'il a évoqué l'iPad avec ses troupes, Steve Jobs a été très clair : il s'agit pour lui d'un produit aussi important que le Macintosh et l'iPhone. Manifestement, il n'a donc pas vocation à être un hobby (comme l'Apple TV) pour la société californienne, mais un véritable business, qui pourrait, selon certains analystes, devenir dès l'année prochaine presque aussi important que l'iPod en matière de revenus générés (lire : iPad : démarrage en douceur pour une explosion en 2011 ?)

À l'entendre, 2010 sera placé sous le signe de l'offensive pour Apple. L'homme a affirmé que la prochaine génération d'iPhone sera une mise à jour "A+". Depuis que l'iPad a été présenté avec son fameux système sur puce A4, beaucoup imaginent que la prochaine révision de l'iPhone embarquera un modèle similaire. Les révisions logicielles seront également très importantes, de manière à ce qu'Android ne puisse pas tenir la cadence.

Alors que l'iMac a connu une mise à jour significative l'année dernière, la cuvée 2010 devrait permettre à Apple de passer à la vitesse supérieure. Depuis quelques jours, il se murmure qu'Apple pourrait commercialiser cette année un iMac 22" doté d'un écran multi-touch (lire : Nouveau brevet décrivant un iMac multitouch et Du multitouch sur un iMac cette année ?)



En revanche, ceux qui rêvent justement d'un iMac équipé d'un lecteur Blu-Ray devront encore patienter. Le patron d’Apple a fortement critiqué cette technologie, notamment sur le plan logiciel. Apple ne l'intégrera pas tant que les ventes de Blu-Ray n'auront pas véritablement décollé.

Il a également évoqué rapidement le rachat de Lala.com (lire : Lala : Apple fredonne un nouvel air). Apple désirait intégrer l'équipe de cette société à celle d'iTunes.

Adobe : des fainéants !

Récemment, un employé qui travaille dans l'équipe de développement de l'iPad avait déclaré sous le sceau de l'anonymat qu'Apple ne gérerait jamais Flash sur ses terminaux mobiles. Son explication était simple : "Flash est trop bogué et ferait planter l'appareil" [NDLR : en parlant de l'iPad].

Steve Jobs n'a pas dit le contraire : "Ils sont feignants. Ils ont pourtant le potentiel pour faire des choses intéressantes, mais refusent de l'exploiter. Ils n'ont jamais rien fait pour mettre à profit les avancées d'Apple [NDLR : mentionnant le fait notamment qu'Adobe utilise toujours Carbon]. Apple ne gère pas Flash sur l'iPhone, car il est très bogué. Quand un Mac plante, la plupart du temps c'est à cause de Flash". Il va même jusqu'à pronostiquer la fin de la suprématie de la technologie d'Adobe. Pour lui, elle va être supplantée par le HTML 5. Le mouvement est en marche, d'après Jobs.

Google : un ami qui vous veut du bien ?

Mais sa plus belle pique, Steve Jobs l'a gardée pour Google. À l'entendre, le géant de l'internet a rompu un pacte qui liait les deux sociétés. "Nous ne sommes pas entrés sur le marché de la recherche sur Internet. Ils sont entrés sur le marché des téléphones. Ne vous trompez pas, ils veulent bel et bien tuer l'iPhone. Nous ne les laisserons pas faire".

Il s'en est ensuite pris à la fameuse devise de Google "Don't be evil" (Ne sois pas malveillant). Pour Jobs, c'est tout simplement des "conneries". Ces propos tranchent avec les récentes déclarations d'Eric Schmidt qui estimait récemment que l'état des relations entre Google et Apple était "stable". Cette déclaration faisait suite à un papier paru dans la presse américaine qui affirmait qu'Apple était en négociations avec Microsoft au sujet de Bing (lire : "Steve déteste Eric").

Pas de One More Thing

Bref, les employés d'Apple n'ont visiblement pas fait le déplacement pour rien. Ils pourront juste regretter à la limite que contrairement à ce qu'il s'était passé pour l'iPhone, Steve Jobs ne s'engage pas à offrir à chacun de ses employés un iPad…

Quoi qu'il en soit, les déclarations de Steve Jobs devraient faire des remous chez Adobe et Google. Cette année, les tensions promettent d'être vives entre ces trois sociétés…
Tags
avatar DarkDestiny | 
"a prochaine génération d'iPhone sera une mise à jour A+" Cela signifie quoi ? Qu'on va avoir un nouveau form factor et une nouvelle interface ? Il est pas si mimi que ça le Steve, je dis pas qu'il a tord, mais si adobe est fainéant faudrait dire à Apple d'améliorer Quicktime et iTunes sur PC..
avatar lukasmars | 
Pourquoi est ce que Steve Jobs doit toujours se trouver des meilleurs ennemis ? Ne jamais sous estimer les capacités de Apple à se mettre à dos la quasi totalité de l'industrie IT et de creuser elle même sa propre tombe.
avatar parafsuo54000 | 
Je sais pas trop ou ça va nous amener cette guéguerre. Apple pourrait faire son propre toshop et bye bye Adobe... Apple pourrait se lancer dans la recherche internet, bye bye Google.... etc...
avatar oomu | 
il a jamais été mimi, le steve - le "pc" n'est pas le jardin d'adobe. et le pc n'est guère qu'un terrain à occuper pour répandre les normes qui permettent au ipod, mac et iphone de vivre.
avatar enzo1984 | 
Toujours pas d'infos sur les mise a jour matériel ! Pffff
avatar sigmanet15 | 
J'adore vraiment vos articles sur MacGeneration ! Mais sur ce coup, svp relisez-vous ! Il y a plein de fautes d'orthographe et de français ! ;) Concernant l'article, effectivement, Steve fait fort ! S'il a réellement fait toutes ces déclarations, on peut dire qu'Apple est bien décidée à s'imposer ! Aussi bien en maintenant son avance sur le marché de l'iPhone qu'en s'imposant sur le marché des tablettes/notebooks ! Cette année 2010 promet bien des surprises ...
avatar beenouze | 
Purée ça chauffe ! Ya de l'action, du suspense intenable... Les 3 grands se bouffent le nez et un 4e (Cro$oft) compte tranquilement les points. Les amis d'hier sont les ennemis d'aujourd'hui et vice versa... Pfff, quel pannier de crabes !
avatar oxof | 
Il faut qu'il arrête. On aura l'air coquet quand on n'aura plus Photoshop et consorts sur Mac.
avatar AAleXX | 
Ce n'est plus prioritaire, le PC. L'iPhone et l'iPad changent petit à petit la donne. Un de ces jours il faudra choisir entre PC et Mac soit pour devellopper pour eux soit pour une intégration bien meilleure avec eux. Que va faire un utilisateur d'iPad de ces documents iWork s'il est sur PC ?
avatar quetzal | 
Steve Jobs apparaît ainsi comme extrêmement exigeant, sans doute lucide par rapport à Adobe (techniquement) et à Google (sur la stratégie de cette entreprise).
avatar fredroy | 
[I](...) que la prochaine génération d'iPhone sera une mise à jour A+.[I] Cela veut dire quoi ?
avatar fredroy | 
[i]J'adore vraiment vos articles sur MacGeneration ! Mais sur ce coup, svp relisez-vous ![/i] Moi aussi, c'est étonnant vu la qualité de Macge. Il manque un mot dès la première phrase ... :"Comme il l'avait ,[b](?)[/b], lors de la sortie (...)" Peut être le verbe "faire" :-)
avatar arturus | 
cela nous promet une année riche en perspective, surtout un iphone RevA
avatar HAL-9000 | 
Monsieur Steve n'ai pas le Flash ---> Pas de Flash sur iPhone et iPad. Monsieur Steve n'aime pas le Blue-Ray ---> Pas de lecteur/enregistreur Blue-Ray sur les machines Apple. Un GROS GROS mégalo ce Steve. L'argument commercial du BR n'est pas valable selon moi, car on peut sortir ce même argument pour son port Fireware 400 et 800 et pourtant tjrs présent (heureusement pour nous, users) sur ses machines...
avatar YenoIwesa | 
Je ne comprends pas, qu'a-t-il a gagner à faire un discours aussi négatif ? Je ne pense pas que s'attirer les foudres d'Adobe et (encore pire) de Google, soit une bonne idée... Perdre les suites de logiciel Adobe sur Mac serait un désastre... et Google pourrait parfaitement s'allier à Adobe pour abandonner le HTML5. Il ne manquerait plus qu'ils se fâchent avec Sun/Oracle et arrêtent de supporter Java...
avatar Freitag | 
A+ = Grosse mise à jour, mise à jour de haut niveau... Bref, encore une petite révolution à venir. J'imagine : processeur A4 ou une déclinaison, meilleure autonomie, interface enrichie, tâches de fond autorisée pour certaines, etc... De la balle quoi !
avatar E-Play | 
Que ce soit pour l'iPad ou l'iPhone, Apple a intérêt à nous proposer une GROSSE évolution de l'interface, car on l'a vu lors du dernier keynote, c'était bien moins révolutionnaire que lors de la présentation de l'iPhone...
avatar parafsuo54000 | 
E-play, on ne peut faire une revolution tout les 2-3 ans, il faut pereniser un peu quand meme.
avatar houlala63 | 
Et itunes qui utilise toujours carbon,et beaucoup d'autres solutions apple. Bravo, beau discours ...
avatar Gr3gZZ | 
"Un de ces jours il faudra choisir entre PC et Mac soit pour devellopper pour eux soit pour une intégration bien meilleure avec eux." Un de ces jours il faudra choisir entre....Ah bah nan, le libre se sera imposé, et on sera 35 sur un programmes à le rendre le plus mieux possible
avatar ErGo_404 | 
Si ça c'est pas de l'arrogance injustifiée. Il a déclaré que Google voulait tuer l'iphone, cool et alors il l'avait pas compris avant ? Qu'ils se concurrencent sur les téléphones ne devrait pas les empêcher de faire des affaires avec les moteurs de recherche, d'autant que Jobs dira ce qu'il voudra, mais Apple serait bien incapable de créer un moteur de recherche qui arrive à la cheville de Google. Heureusement que chez Adobe et Google les gens ne sont pas aussi puérils que Jobs, sinon comme certains l'ont dit dans les commentaires il n'y aurait bientôt plus de Photoshop sur Mac..
avatar bellague | 
Je fais confiance à Steve, ne nous a t'il pas prouvé qu'il était le meilleur? Tous les autres voient d'un mauvais oeil le fait qu'Apple développe ses propres produits.... Allez Steve, tailles leur une croupe.....
avatar OVF | 
A+ : à mettre en rapport au systeme de notation ABCDE dans le systeme d'education américain. la prochaine mise à jour d'iPhone sera une mise à jour à laquelle on pourrait mettre 20/20
avatar boxster31 | 
vous inquietez pas, le gars sait tres probablement ou il va. Si il critique ouvertement google, c'est qu'il y a une couille dans le potage depuis un momment deja. L'eviction d'Eric Schmidt n'est probablement pas survenue pour rien. et je presume qu'il a deja pris ses dispositions pour le reste. En 2010, va y avoir du sport !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR